Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Marie Hélène Lafon

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Marie Hélène Lafon - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Marie Hélène Lafon   Marie Hélène Lafon - Page 3 Icon_minitimeDim 14 Déc 2014 - 15:30

Joseph

Citation :
« Ils savaient comment faire, et que ça s'arrêterait avec eux. »


Lors de ma dernière lecture , j'avais relevé cette citation : 

Christian Garcin dans Selon Vincent a écrit:
« Le monde n'est pas peuplé de gens mais d'histoires »

Marie-Hélène Lafon nous prouve le contraire. Joseph, c'est un homme , une vie qui passe, sans histoire(s) mais pleine de petits riens qui font un tout. Un homme à peine regardé, empêché en quelque sorte,  dont l'ultime espoir est de ne pas être enterré comme un chien.
Un homme qui n'a guère la parole, guère de place. Qui est là sur le côté, qui observe, note, encaisse et se souvient dans une humilité sans tristesse, car tel est le monde.

Marie-Hélène Lafon avance pas à pas , opiniâtre, décrit les gestes qui reviennent, les paroles et  les silences, ces émotions qui ne savent pas s'exprimer, faute de mots, et faute d'oreilles prêtes à les recueillir. Elle parle de gens dont la vie est hors de notre monde de vitesse et de plaisir, un monde de travail , de devoir, de patience, et qui se meure. Un monde de rituels qui sécurisent , et d'angoisse à se savoir les derniers, à n'avoir nul à qui transmettre. Joseph n’est pas un homme heureux, épanoui, comme nous l'envisageons nous, mais un sage, un résigné, qui se satisfait de son sort, s’applique à bien réaliser ce qui se doit. Il a toujours mieux su y faire avec les bête qu'avec les gens, dit-il.  Et cela, ça n'est pas donné à tout le monde...

Ce livre de vie de Joseph est vraiment touchant. S'il n'exprime pas d'affect, c'est que ce droit-là ne lui est pas reconnu. Il plonge tête en avant dans le chemin à suivre, le travail à faire, les rituels à respecter, les convenances à ne pas bouleverser et quelques listes et calculs pour affirmer son moi . Il avance sans chambouler cet équilibre aussi austère que précaire, dont la rupture serait d'une douleur insupportable. Joseph avec son savoir ancestral,  son chemin tout tracé, au fil des heures et des années, sa place qu'il sait garder face aux patrons - qui  jouent sans doute mieux leur rôle que sa famille n'a su le faire -  et face au monde.

Une vie insignifiante dont Marie Hélène Lafon se réapproprie les mots pour mieux lui donner la parole, et  en dénicher et nous communiquer le sens. Dans un livre où il ne se passe pas grand chose: juste une vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 54
Localisation : Peu importe

Marie Hélène Lafon - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Marie Hélène Lafon   Marie Hélène Lafon - Page 3 Icon_minitimeDim 14 Déc 2014 - 17:49

topocl a écrit:
Joseph

Je lirai ton commentaire après ma lecture Miss Topocl  , je l'ai réservé à la médiathèque . Very Happy

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Marie Hélène Lafon - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Marie Hélène Lafon   Marie Hélène Lafon - Page 3 Icon_minitimeMer 17 Déc 2014 - 12:50

Je te comprends (et j'attends ton commentaire sourire )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Marie Hélène Lafon - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Marie Hélène Lafon   Marie Hélène Lafon - Page 3 Icon_minitimeDim 28 Déc 2014 - 18:52

Joseph.

Je vais copier des mots de Parfumés sur ce livre et d'autres de cet auteur, qui correspondent très bien à ma lecture de Joseph (je suis probablement fainéante sur ce coup-là, et... même si je reconnais toutes les qualités d'écriture de Lafon, je n'ai pas été emballée. Admirative de loin. Laissée très en distance. Trop réflexif, trop "mou" et trop doux pour moi)

coline à propos de Le soir du chien a écrit:
plein d’humanité, est tout imprégné de l’atmosphère pesante des campagnes reculées où les secrets et les drames traversent le temps presque en silence mais pèsent de tout leur poids…Où est mal vu (e) celui (ou celle) que l’on sait d’ailleurs ou trop libre …Où celui qui va mal se pend…

Je me disais bien que c'était un auteur qui devrait te plaire !

[quote="Aériale pour L'annonce";]des taiseux attachés à leur terre et leurs habitudes, voués au labeur et fermés à toute incursion dans leur étroite sphère.[/quote]

Citation :
L'écriture très serrée, austère même, où chaque mot compte, laisse peu de place aux sentiments et crée une distance.

Voilà.
Et ça m'a carrément empêché d'aller vers l'emballement.

Aériale pour Les pays a écrit:
Ici, la construction, le rythme (des phrases longues, quelquefois emphatique) le peu de respiration ont eu raison de moi, j'ai fini par m' y ennuyer.

Je me reconnais là. Et je ne suis pas sûre, au vu de la similarité entre ses romans, que je vais retourner vers cette auteure.

Elle sait poser les mots sur la solitude, l'alcoolisme, le stigmatisme, l'amour, les déceptions, les peurs, l'abandon, la solitude, et tout ce qui fait l'humain. Mais c'est trop froid, austère, distant, et maîtrisé pour moi.


_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 54
Localisation : Peu importe

Marie Hélène Lafon - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Marie Hélène Lafon   Marie Hélène Lafon - Page 3 Icon_minitimeLun 29 Déc 2014 - 9:28

Joseph


Un journalier , on disait "à l'époque" , un ouvrier agricole plus tard ...Après le livre de Marie-Hélène Lafon on dira peut-être "un Joseph" ...car c'est d'un monde qui se meurt dont il s'agit et Joseph est la représentation vivante de celui-ci .

Joseph , toujours en retrait , observateur silencieux de ce qui se passe autour de lui dans ces fermes "à l'ancienne" où la patronne règne en reine mère auprès de "ses hommes" , où les fins de journées laissant un peu de place à la pensée et au retour sur soi  laissent apparaitre la douceur inavouable de chacun autour de la "sainte table " propre et nette , tout juste encore une miette ayant échappé à l'oeil fatigué de la maitresse de maison ....
Dans ces moments où le corps se relâche enfin , il est doux de se laisser emporter dans le sillage des patineurs artistiques du petit écran ; d'ailleurs même la patronne , elle aime le patinage artistique délaissant ses mots croisés du journal du jour !

Joseph aime les chiffres , les dates , les listes et les comptes , Joseph n'aime pas les mots car ça dérange , ça encombre , et puis il a bien fallu partager avec le jumeau le Michel  : c'est lui qui il a tout pris alors finalement les chiffres ça fera son affaire au Joseph .

Il a bien eu son amourette le Joseph dans sa jeunesse mais ça n'avait pas marché , et même que c'est après qu'il avait sombré .Mais peut-être qu'il aurait sombré sans elle , car c'est bien connu que l'alcoolisme c'est génétique et dans la famille on est marqué au fer rouge .

Finalement le bon de l'affaire , c'est que les cures dans ces centres spécialisés c'est promesse de "bien manger " , de salle de bain à soi bien chauffée et même qu'un jour il s'était passé quelque chose avec la nouvelle psychologue : ce truc honteux tapis au fond de sa mémoire il l'avait sorti ; ça avait du faire du bien et même qu'après il était toujours en avance au rendez-vous .

Marie Hélène Lafon s'efface enfin dans sa prose pour nous offrir un portrait bouleversant d'un homme , d'une culture , d'une identité qui se meurt ,  car il s'agit de la fin d'un monde , d'une culture . Un regard douloureux à La Raymond Depardon qui déchire les entrailles .

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Marie Hélène Lafon - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Marie Hélène Lafon   Marie Hélène Lafon - Page 3 Icon_minitimeLun 29 Déc 2014 - 9:42

J'aime bien ton commentaire Eglantine,  notamment cette phrase:

églantine a écrit:
Joseph aime les chiffres , les dates , les listes et les comptes , Joseph n'aime pas les mots car ça dérange , ça encombre ,

Mais peux-tu m'expliquer ton "enfin" :

églantine a écrit:
Marie Hélène Lafon s'efface enfin dans sa prose pour nous offrir un portrait bouleversant d'un homme , d'une culture , d'une identité qui se meurt ,  car il s'agit de la fin d'un monde , d'une culture . Un regard douloureux à La Raymond Depardon qui déchire les entrailles .
?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Marie Hélène Lafon - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Marie Hélène Lafon   Marie Hélène Lafon - Page 3 Icon_minitimeLun 29 Déc 2014 - 9:55

topocl a écrit:
J'aime bien ton commentaire Eglantine,  notamment cette phrase:

églantine a écrit:
Joseph aime les chiffres , les dates , les listes et les comptes , Joseph n'aime pas les mots car ça dérange , ça encombre ,

Oui, j'ai relu plusieurs fois cette phrase.
Très joli commentaire Eglantine, on sent que le livre t'a émue.

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 54
Localisation : Peu importe

Marie Hélène Lafon - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Marie Hélène Lafon   Marie Hélène Lafon - Page 3 Icon_minitimeLun 29 Déc 2014 - 10:01

topocl a écrit:


Mais peux-tu m'expliquer ton "enfin" :

églantine a écrit:
Marie Hélène Lafon s'efface enfin dans sa prose pour nous offrir un portrait bouleversant d'un homme , d'une culture , d'une identité qui se meurt ,  car il s'agit de la fin d'un monde , d'une culture . Un regard douloureux à La Raymond Depardon qui déchire les entrailles .
?
Parce-que je lui ai reproché dans Les Pays notamment son écriture , celle d'une puriste de la langue française de formation classique , de faire un peu d'esbroufe par le choix de ses mots qui , à mon avis , desservait la teneur de ses propos ! Enfin un peu de souplesse malgré une tension interne car tout en retenue toujours , et plus de ces pointes d'érudition , savamment imbriquées dans le texte mais qui m'agaçait .
Marie-Hélène Lafon semble se réconcilier avec elle-même et ne plus rien avoir à prouver . Mais là c'est juste mon regard totalement subjectif donc nulle trace de vérité là-dedans , mon simple ressenti .

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 54
Localisation : Peu importe

Marie Hélène Lafon - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Marie Hélène Lafon   Marie Hélène Lafon - Page 3 Icon_minitimeLun 29 Déc 2014 - 10:16

Heyoka a écrit:

Très joli commentaire Eglantine, on sent que le livre t'a émue.
Merci Heyoka mais il est très réducteur : c'est un roman extrêmement riche .
Je connais ce milieu , que j'observe au quotidien ; je vis son silence , sa souffrance , ses inquiétudes face à l'avenir,son  fatalisme face aux aléas climatiques , ses secrets que je devine , son regard fuyant car il n'est pas bon de se raconter ...même avec les yeux .

Je respecte , j'aime et je me révolte face à ces taiseux que je ne peux que deviner car ils ne se livreront jamais , l'ego ça nourrit pas son homme .

Spoiler:
 

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Marie Hélène Lafon - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Marie Hélène Lafon   Marie Hélène Lafon - Page 3 Icon_minitimeLun 29 Déc 2014 - 10:43

Merci de l'éclaircissment Eglantine

Heyoka a écrit:
topocl a écrit:
J'aime bien ton commentaire Eglantine,  notamment cette phrase:

églantine a écrit:
Joseph aime les chiffres , les dates , les listes et les comptes , Joseph n'aime pas les mots car ça dérange , ça encombre ,

Oui, j'ai relu plusieurs fois cette phrase.
.

Ca m'a bien plu, cette phrase, car avec mon œil sec et professionnel , j'avais juste fait un diagnostic de trouble obsessionnel. les deux ne s'excluent pas, mais ta version est beaucoup plus touchante et proche de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 54
Localisation : Peu importe

Marie Hélène Lafon - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Marie Hélène Lafon   Marie Hélène Lafon - Page 3 Icon_minitimeLun 29 Déc 2014 - 10:57

topocl a écrit:


Ca m'a bien plu, cette phrase, car avec mon œil sec et professionnel , j'avais juste fait un diagnostic de trouble obsessionnel. les deux ne s'excluent pas, mais ta version est beaucoup plus touchante et proche de lui.
Je te comprends !
J'ai aussi pensé à une forme d'autisme ,Asperger ou je ne sais quoi , il ya peut-être un peu de ça aussi , mais quelle importance là , il s'agit juste d'un homme ,figure anachronique presque dans notre monde actuel , et qui s'est construit comme il a pu avec ses moyens de défense , son monde intérieur : car même dans ce monde rude , on a des états d'âme , des blessures et des faiblesses , on a juste pas le temps de s'y apesantir !

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louvaluna
Envolée postale
Louvaluna

Messages : 136
Inscription le : 10/08/2012

Marie Hélène Lafon - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Marie Hélène Lafon   Marie Hélène Lafon - Page 3 Icon_minitimeMar 30 Déc 2014 - 17:45

Très intéressants vos commentaires sur Joseph et le style de l'auteure. Je note.

églantine a écrit:
Il a bien eu son amourette le Joseph dans sa jeunesse mais ça n'avait pas marché , et même que c'est après qu'il avait sombré .Mais peut-être qu'il aurait sombré sans elle , car c'est bien connu que l'alcoolisme c'est génétique et dans la famille on est marqué au fer rouge .

Et comment s'en sortir en étant sous le coup d'une telle condamnation ? Ça fait très XIXe siècle... Sujet très complexe qui demande beaucoup de finesse. Motivation supplémentaire pour lire ce portrait d'écorché vif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Marie Hélène Lafon - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Marie Hélène Lafon   Marie Hélène Lafon - Page 3 Icon_minitimeMar 30 Déc 2014 - 17:57

Il y a un fatalisme en Joseph qui fait que je ne dirais pas écorché vif. Intéressée d'avoir ton avis après lecture, Louvaluna!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 54
Localisation : Peu importe

Marie Hélène Lafon - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Marie Hélène Lafon   Marie Hélène Lafon - Page 3 Icon_minitimeMar 30 Déc 2014 - 19:54

topocl a écrit:
Il y a un fatalisme en Joseph qui fait que je ne dirais pas écorché vif. Intéressée d'avoir ton avis après lecture, Louvaluna!
Oui , je dirais même acceptation . Et je serais aussi très curieuse d'avoir ton ressenti sur ce livre Louvaluna !

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Marie Hélène Lafon - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Marie Hélène Lafon   Marie Hélène Lafon - Page 3 Icon_minitimeMar 30 Déc 2014 - 23:20

Je suis allée chercher Joseph à la médiathèque...il était censé être en rayon mais...introuvable! J'ai failli prendre Les pays et puis non...je me réserve pour Joseph! content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Marie Hélène Lafon - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Marie Hélène Lafon   Marie Hélène Lafon - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Marie Hélène Lafon
Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Recherche Décès SAVARY Marie Rose > 1858 région FECAMP
» Cerisy (50) CAILLY Marie
» Bon anniversaire Marie-Martine
» L'interview de Marie Noëlle Baechler (message aux parents & Proches)
» Goélette Louise Marie - 1840

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: