Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Arthur Rimbaud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
ArturoBandini
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2748
Inscription le : 05/03/2015
Age : 30
Localisation : Aix-en-Provence

MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   Dim 16 Aoû 2015 - 14:55

En fait, je n'ai pas grand-chose à ajouter à ton beau message Sigismond, si ce n'est tirer mon chapeau! bonjour

Je voulais cependant faire partager une lettre que tu dois bien connaître, aux autres parfumés, qui selon moi explicite nettement ce besoin vital de découverte et de voyage de Rimbaud.

Lettre à sa famille, du 15 janvier 1885, Aden:

Arthur Rimbaud a écrit:
« Je ne vous envoie pas ma photographie ; j’évite avec soin tous les frais inutiles. Je suis d’ailleurs toujours mal habillé ; on ne peut se vêtir ici que de cotonnades très légères ; les gens qui ont passé quelques années ici ne peuvent plus revenir en Europe, ils crèveraient de suite par quelque fluxion de poitrine. Si je reviens, ce ne sera donc jamais qu’en été ; et je serai forcé de redescendre, en hiver au moins vers la Méditerranée. En tous cas, ne comptez pas que mon humeur deviendrait moins vagabonde, au contraire, si j’avais le moyen de voyager sans être forcé de séjourner pour travailler et gagner l’existence, on ne me verrait jamais deux mois à la même place. Le monde est très grand et plein de contrées magnifiques que l’existence de mille hommes ne suffirait pas à visiter. Mais d’un autre côté je ne voudrais pas vagabonder dans la misère, je voudrais avoir quelques milliers de francs de rentes et pouvoir passer l’année dans deux ou trois contrées différentes, en vivant modestement et en faisant quelques petits trafics pour payer mes frais. Mais pour vivre toujours au même lieu, je trouverai toujours cela très malheureux. Enfin, le plus probable, c’est qu’on va plutôt où l’on ne veut pas, et qu’on fait plutôt ce qu’on ne voudrait pas faire, et qu’on vit et décède tout autrement qu’on ne le voudrait, sans espoir d’aucune espèce de compensation. »

_________________
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
avatar

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 70
Localisation : là haut, vers Aix...

MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   Dim 16 Aoû 2015 - 15:17

Je partage ô combien les termes de cette lettre...Merci Arturo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   Lun 17 Aoû 2015 - 18:06

Je cite tel quel un article du Matricule des anges à propos de la sortie récente de : Du nouveau chez Rimbaud d'Eddie Breuil (ed. Honoré Champion) :

Contre une chimère tenace, un jeune chercheur, Eddie Breuil, a livré un essai captivant qui remet les Illuminations à leur place, c'est-à-dire dans la bibliographie de Germain Nouveau. En étudiant le flou des éditions successives (après Pascal Pia ou Aragon), il montre que de ce recueil Rimbaud fut surtout le scribe. Germain Nouveau n'est donc pas "un épigone de Rimbaud (mais) son égal". La rimbaldie plie la rotule, sert les dents et vacille...

Affaire à suivre... loupe

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sigismond
Agilité postale
avatar

Messages : 875
Inscription le : 25/03/2013

MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   Lun 17 Aoû 2015 - 18:39

shanidar a écrit:
Je cite tel quel un article du Matricule des anges à propos de la sortie récente de : Du nouveau chez Rimbaud d'Eddie Breuil (ed. Honoré Champion) :

Contre une chimère tenace, un jeune chercheur, Eddie Breuil, a livré un essai captivant qui remet les Illuminations à leur place, c'est-à-dire dans la bibliographie de Germain Nouveau. En étudiant le flou des éditions successives (après Pascal Pia ou Aragon), il montre que de ce recueil Rimbaud fut surtout le scribe. Germain Nouveau n'est donc pas "un épigone de Rimbaud (mais) son égal". La rimbaldie plie la rotule, sert les dents et vacille...

Affaire à suivre... loupe
Oui, je connais ce buzz.
Au reste il figure dans un brouillon presque prêt à poster (après ce teaser, j'ai intérêt à me dépêcher innocent ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   Lun 17 Aoû 2015 - 18:44

De mon côté il me reste à lire l'ensemble de ce fil et un peu de... Rimbaud... !!

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArturoBandini
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2748
Inscription le : 05/03/2015
Age : 30
Localisation : Aix-en-Provence

MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   Lun 17 Aoû 2015 - 19:09

Alors si je comprends bien, Le Voyant ne serait pas illuminé? Je veux bien... Enfin, pour ce que j'ai lu des postulats de ce chercheur, j'ai comme un gros doute. En gros, il nous explique qu'il part d'un flou artistique, qu'il y a des zones d'ombres, et donc on ne sait pas, mais lui sait: Rimbaud n'a pas écrit Les Illuminations!
Il entend, si je comprends bien, faire connaître Germain Nouveau, mais n'est-ce pas avant tout lui qu'il souhaite mettre sur le devant de la scène?

Enfin, attendons désormais le long format Sigismond productions. rire

_________________
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArturoBandini
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2748
Inscription le : 05/03/2015
Age : 30
Localisation : Aix-en-Provence

MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   Mar 18 Aoû 2015 - 18:08

Sigismond, quand tu auras un peu de temps, je serais grandement reconnaissant si tu pouvais donner quelques pistes de lectures pour appréhender l'oeuvre et l'homme.

Je suis actuellement surtout intéressé à acquérir un ouvrage de qualité qui expliciterait, interpréterait sa poésie. Et comme il y a pléthore d'offres en la matière, je suis avide de conseils. Je lis actuellement une étude de Claude Edmonde Magny.



C'est vraiment intéressant, mais je reste un peu sur ma faim. Je ne partage pas tellement ses opinions finales, qui virent un peu trop à la psychanalyse incantatoire selon moi.
Je sais qu'on ne peut saisir Rimbaud, mais j'essaie tout de même. Cool

Je suis aussi intéressé par tes lectures sur l'après poésie. Parmi les ouvrages d'Alain Borer tu conseilles plutôt quoi pour commencer ?

_________________
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sigismond
Agilité postale
avatar

Messages : 875
Inscription le : 25/03/2013

MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   Mar 18 Aoû 2015 - 20:37

@arturo: celui-là, message du 1er oct 14
(je prête ou donne volontiers, pas là, il y a exception, désolé dentsblanches )

Rimbaud, Le Drame Spirituel, par Daniel-Rops, 1935.

Le double Rimbaud, par Victor Segalen, 1906.

@Shanidar: Je réponds bientôt sur le "cas" Rimbaud/Nouveau, un peu de temps SVP, message d'ici une semaine :3 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArturoBandini
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2748
Inscription le : 05/03/2015
Age : 30
Localisation : Aix-en-Provence

MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   Mar 18 Aoû 2015 - 20:56

Merci!

Ah Segalen en plus, miammiam

_________________
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   Mar 18 Aoû 2015 - 21:11

ArturoBandini a écrit:
Merci!

Ah Segalen en plus, miammiam
Segalen, tu aimes donc ? As-tu lu les Immémoriaux ?
(peut-être à transférer sur le fil idoine ...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   Mar 18 Aoû 2015 - 21:13

Sigismond a écrit:
@arturo: celui-là, message du 1er oct 14
(je prête ou donne volontiers, pas là, il y a exception, désolé dentsblanches )

Rimbaud, Le Drame Spirituel, par Daniel-Rops, 1935.

Le double Rimbaud, par Victor Segalen, 1906.

@Shanidar: Je réponds bientôt sur le "cas" Rimbaud/Nouveau, un peu de temps SVP, message d'ici une semaine :3 !
Pour patienter, je crois qu'il serait bon de suivre l'initiative de Shanidar de se plonger dans Rimbaud instamment ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
Sullien
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1591
Inscription le : 23/10/2012

MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   Mar 18 Aoû 2015 - 21:16

Je navigue moi-même entre ses vers et sa prose.
Inutile de préciser que je suis votre conversation avec grande attention ! dentsblanches
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArturoBandini
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2748
Inscription le : 05/03/2015
Age : 30
Localisation : Aix-en-Provence

MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   Mer 19 Aoû 2015 - 8:25

GrandGousierGuerin a écrit:
ArturoBandini a écrit:
Merci!

Ah Segalen en plus, miammiam
Segalen, tu aimes donc ? As-tu lu les Immémoriaux ?
(peut-être à transférer sur le fil idoine ...)

J'ai simplement parcouru Stèles pour le moment, c'est un concept intéressant, il faut que je me plonge à l'avenir dans le reste.

Je suis aussi en train de picorer dans la poésie de Rimbaud ces derniers temps. drunken

_________________
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   Mer 19 Aoû 2015 - 15:10

Il y a à prendre et à laisser chez Segalen. Les Immémoriaux est une sorte de chant lyrique dans lequel on entre ou pas.
Meme chose pour les poèmes de  Stèles.
Mais son affection pour la Chine ne s' est jamais démentie et lui a inspiré un très beau roman, René Leys, et qui se passe dans la ville
impériale de Pékin.
 Et que je conseille à tous.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
avatar

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 70
Localisation : là haut, vers Aix...

MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   Jeu 19 Nov 2015 - 2:30

A la musique
Arthur Rimbaud
Place de la Gare, à Charleville.

Sur la place taillée en mesquines pelouses,
Square où tout est correct, les arbres et les fleurs,
Tous les bourgeois poussifs qu’étranglent les chaleurs
Portent, les jeudis soirs, leurs bêtises jalouses.

– L’orchestre militaire, au milieu du jardin,
Balance ses schakos dans la Valse des fifres :
Autour, aux premiers rangs, parade le gandin ;
Le notaire pend à ses breloques à chiffres.

Des rentiers à lorgnons soulignent tous les couacs :
Les gros bureaux bouffis traînant leurs grosses dames
Auprès desquelles vont, officieux cornacs,
Celles dont les volants ont des airs de réclames ;

Sur les bancs verts, des clubs d’épiciers retraités
Qui tisonnent le sable avec leur canne à pomme,
Fort sérieusement discutent les traités,
Puis prisent en argent, et reprennent : » En somme !… «

Épatant sur son banc les rondeurs de ses reins,
Un bourgeois à boutons clairs, bedaine flamande,
Savoure son onnaing d’où le tabac par brins
Déborde – vous savez, c’est de la contrebande ; –

Le long des gazons verts ricanent les voyous ;
Et, rendus amoureux par le chant des trombones,
Très naïfs, et fumant des roses, les pioupious
Caressent les bébés pour enjôler les bonnes…

– Moi, je suis, débraillé comme un étudiant,
Sous les marronniers verts les alertes fillettes :
Elles le savent bien ; et tournent en riant,
Vers moi, leurs yeux tout pleins de choses indiscrètes.

Je ne dis pas un mot : je regarde toujours
La chair de leurs cous blancs brodés de mèches folles :
Je suis, sous le corsage et les frêles atours,
Le dos divin après la courbe des épaules.

J’ai bientôt déniché la bottine, le bas…
– Je reconstruis les corps, brûlé de belles fièvres.
Elles me trouvent drôle et se parlent tout bas…
– Et je sens les baisers qui me viennent aux lèvres…

Arthur Rimbaud, Poésies
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arthur Rimbaud   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arthur Rimbaud
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» ARTHUR RIMBAUD
» Le Dormeur du Val ( Arthur Rimbaud)
» Betameche, Arthur, E.T, Stitch et Jack (Mes ratous)
» General Mac Arthur
» "Ce soir avec Arthur", nouvelle émission sur Comédie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Poésie (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: