Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Mervyn Peake

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



Mervyn Peake - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mervyn Peake   Mervyn Peake - Page 2 Icon_minitimeSam 2 Jan 2010 - 18:09

kenavo a écrit:
darkanny a écrit:
en plus c'est Jonathan Rhys Meyers qui joue le rôle du marmiton ,
cela pourrait être un atout pour jeter un oeil à ce programme Wink
Ouh la jolie cerise sur le gâteau que voilà miammiam
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Mervyn Peake - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mervyn Peake   Mervyn Peake - Page 2 Icon_minitimeSam 2 Jan 2010 - 18:09

darkanny a écrit:
miammiam miammiam miammiam

Dans 2h30 ! et si ça se trouve on va être super déçues ...... faut que j'aille voir si ma TV fonctionne bien , en plus mon lecteur DVD n'enregistre pas , j'espère que tout ira bien
Bien possible mais suis trop curieuse quand même bounce
Si ta TV ne fonctionne pas, dis-le moi et je l'enregistrerai darkanny!
Revenir en haut Aller en bas
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Mervyn Peake - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mervyn Peake   Mervyn Peake - Page 2 Icon_minitimeSam 2 Jan 2010 - 18:22

ok ça marche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Mervyn Peake - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mervyn Peake   Mervyn Peake - Page 2 Icon_minitimeSam 2 Jan 2010 - 18:27

Ouf tant mieux Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Mervyn Peake - Page 2 Empty
MessageSujet: Gormenghast   Mervyn Peake - Page 2 Icon_minitimeLun 4 Jan 2010 - 12:44

Gormenghast

Deuxième volet de la trilogie de Gormenghast, j’ai mis du temps à lire la suite du premier volet, un an très exactement. C’est que l’accès à l’univers baroque, sombre et déjanté de l’auteur demande des conditions de lecture particulières en ce qui me concerne, aimant me fondre dans les murailles du château de Gormenghast les froides et sombres soirées d’hiver, histoire de me mettre dans l'ambiance adéquate. J’ai toutefois mis du temps avant de replonger dans cet univers singulier, ayant dû attendre de dépasser les 150 premières pages avant de me sentir à nouveau happée par l’atmosphère oppressante et étouffante du château.

Ce deuxième volet, intitulé « Gormenghast », porte légitimement le nom du château tant sa construction labyrinthique, ses dimensions - tellement énormes qu’elles nous semblent infinies-, sa décrépitude couplée à sa majesté ancestrale, son ombre même sur le village occupent une place prépondérante dans ce récit. Les personnages ne sont pourtant pas en reste : aussi grotesques que singulièrement originaux, ils suscitent autant notre intérêt que le château en lui-même.

L’histoire est pourtant simple : la vie de Gormenghast s’organise depuis toujours selon des rites ancestraux qu’accomplit le maître des rites, garantissant la sécurité du peuple ainsi que la famille du grand seigneur occupant les lieux. Mais une lourde menace plane dans ses murs et aux alentours : des meurtres et des disparitions inexplicables se multiplient, l’intrigant Finelame est proche de s’emparer du pouvoir, la folie guette ses habitants et des bouleversements inimaginables approchent à grands pas. Ajoutons à cela que le jeune Titus, le soixante-dix-septième comte d’Enfer, ne supporte plus de vivre au rythme des rites ancestraux et ne rêve que de liberté et d’évasion. En dépit de toutes ces menaces, il n’est pas dit que Gormenghast périra tant la lutte contre les forces du mal s’organisent et se mettent en place…

Malgré cette apparente simplicité, l’imagination de l’auteur arrive à construire un univers à nul autre pareil, si original que l’ensemble ne peut que paraître sublime au final.

Ce deuxième volet est par ailleurs souvent très sombre et très angoissant - beaucoup de personnages principaux meurent, certains dans des conditions atroces et dramatiques – mais l’horreur côtoie également des passages totalement hilarants et burlesques à souhait (les approches entreprenantes de Irma Salprune et de Belaubois m’ont fait pleurer de rire). Mervyn Peake m’a à nouveau complètement bluffée par l’originalité de son univers, si particulier et si attachant à la fois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Mervyn Peake - Page 2 Empty
MessageSujet: Titus errant   Mervyn Peake - Page 2 Icon_minitimeLun 4 Jan 2010 - 12:46

Titus errant

« Titus errant » est le troisième volet de la trilogie de Gormenghast.
Titus, le soixante-dix-septième comte d’Enfer, a aujourd'hui grandi. Ivre de liberté, de changements et d’aventures, il n’en peut plus des rites immuables et codifiés aux origines depuis longtemps perdues de Gormenghast, forteresse immuable et monde clos étouffant pour un jeune homme en quête d’identité.

Véritable voyage initiatique, ce troisième volet se distingue des deux premiers par la forme et le contenu.

Par la forme d’abord : « Titus errant » est composée avant tout de notes éparses de l’auteur, et certaines critiques n’ont pas hésité à faire le lien entre celles-ci et les premières manifestations de la maladie de Parkison dont sera atteint l’auteur.

Par le contenu ensuite, dans la mesure où nous quittons les murailles et les dimensions démentielles du château de Gormenghast pour suivre les pas du jeune Titus errant. Si Gormenghast reste toutefois en filigrane, de par sa présence constante dans la mémoire du jeune héros, on ne peut qu’être orphelin de ses entrailles ainsi que de ses habitants, personnages auxquels nous nous étions attachés lors des deux premiers volets.

Il va sans dire que cette diversité dans la forme et le contenu rendent ce troisième volet de la trilogie moins attrayant que les deux autres. Le sujet n’en est pas pour autant insignifiant : angoisse de l’exil, nécessité de revenir à ses racines - véritable socle de son identité - même si ce n’est que pour mieux reprendre le chemin de l’aventure, Titus se rend compte qu’il ne pourra jamais faire table rase de son passé mais doit au contraire parvenir à porter Gormenghast en lui s’il veut un jour s’en éloigner définitivement.

Ainsi se clôture une fabuleuse trilogie (plus de 1330 pages en tout) aussi fantasmagorique que baroque et imaginative, un univers singulier qui confère au sublime de l’imaginaire. Avez-vous faim de folie, de mélancolie, de rire, de finesse, de barbarie mais surtout de créativité et d’imagination ? Alors cette trilogie vous attend de pied ferme ! Je ne peux, quant à moi, que vous souhaiter un excellent voyage dans les contrées extraordinaires de Mervyn Peake, tachez toutefois de ne pas vous perdre dans les méandres de Gormenghast.
Revenir en haut Aller en bas
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Mervyn Peake - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mervyn Peake   Mervyn Peake - Page 2 Icon_minitimeMar 26 Juil 2011 - 12:49

Mervyn Peake s'est mis dans la peau d'Hitler pour peindre les atrocités de la seconde guerre mondiale. Ses oeuvres inconnues depuis des années sont révélées au grand public aux Archives Nationale de Grande-Bretagne (Surrey) au musée de Kew.

Actualitté a écrit:
Incrédule, il décida en 1940 non pas de peindre des paysages ou des pots de fleurs, mais les atrocités subies par les victimes de la Seconde Guerre mondiale, bien qu'il n'ait seulement qu'entendu parlé des camps.

[...]

Mervyn Peake voulait que sa série soit exposée et demanda au Ministère de l’information de les publier, comme tract de propagande, présenté comme un catalogue illustré d’une exposition des œuvres d’Hitler. [...]

source

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Mervyn Peake - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mervyn Peake   Mervyn Peake - Page 2 Icon_minitimeMar 26 Juil 2011 - 12:53

ça m'intéresserait bien de voir ces tableaux
Le Surrey voyons voyons...ce n'est pas si loin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Mervyn Peake - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mervyn Peake   Mervyn Peake - Page 2 Icon_minitimeMar 26 Juil 2011 - 19:41

Encore des livres qui traînent dans ma PAL. On avait pas parlé de lecture commune ? dentsblanches

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Mervyn Peake - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mervyn Peake   Mervyn Peake - Page 2 Icon_minitimeMar 26 Juil 2011 - 19:41

SI !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Mervyn Peake - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mervyn Peake   Mervyn Peake - Page 2 Icon_minitimeMar 26 Juil 2011 - 19:47

Il faudra fixer une date après les vacances. Sinon je n'arriverais jamais à le lire innocent

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Mervyn Peake - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mervyn Peake   Mervyn Peake - Page 2 Icon_minitimeMar 26 Juil 2011 - 19:50

Oui pour ma part en novembre ça serait très bien, c'est un livre qui colle parfaitement à l'automne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Mervyn Peake - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mervyn Peake   Mervyn Peake - Page 2 Icon_minitimeMar 26 Juil 2011 - 20:21

Ah je crois que ça me dirait bien de découvrir aussi !

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Mervyn Peake - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mervyn Peake   Mervyn Peake - Page 2 Icon_minitimeMar 26 Juil 2011 - 22:18

Voilà, c'est lancé!
RV en novembre dès que les feuilles tombent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Mervyn Peake - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mervyn Peake   Mervyn Peake - Page 2 Icon_minitimeMer 27 Juil 2011 - 9:36

Il ne faudra juste pas oublier le moment venu. dentsblanches

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Mervyn Peake - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mervyn Peake   Mervyn Peake - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Mervyn Peake
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés "ailleurs" qu'en Grande Bretagne-
Sauter vers: