Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Lajos Zilahy [Transylvanie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Lajos Zilahy [Transylvanie]   Ven 25 Avr 2008 - 16:40

Lajos Zilahy (1891-1974)






Né en 1891 à Nagyszalota en Transylvanie, du temps de l’Empire austro-hongrois, dans une famille de petits nobles hongrois. Attiré très jeune par l’écriture, il fait des études de droit à Budapest. Il est mobilisé pendant la première guerre mondiale, et se trouve blessé sur le front russe, il publie à cette occasion son premier livre, un recueil de vers ; « Devant un soldat mort ».
Après l’Armistice, il se consacre entièrement à la littérature et publie romans, œuvres dramatiques, essais et scénarii de films. Il épouse en 1930 la fille d’un ancien maire de Budapest, ils ont en 1931 un fils, Mihaly. Il a été le secrétaire général de section hongroise du PEN Club.
Ses opinions lui valent l’hostilité des nazis, en 1944 lors de l’occupation allemande de la Hongrie il doit se cacher dans des caves avec sa femme et son fils, sa sœur est fusillée. Les communistes ne l’apprécient pas d’avantage et en 1947 il fuit la Hongrie avec sa famille et se réfugie aux USA.
Il est décédé en 1974 à Novi Sad en Serbie.

Citation :
Bibliographie/Index (Cliquez sur les chiffres pour accéder directement aux pages)


Œuvres traduites en Français


1929 - Deux Prisonniers
1930 - Printemps mortel Pages 2
1943 - L'Âme qui s'éteint Pages 2
1946 - Fiançailles Pages 2
1948 - Le Boomerang
1953 - Les Dukay Pages 1, 2
1954 - L'Ange de la colère Pages 2
1966 - Le Siècle écarlate Pages 1, 3


Théâtre

1924 - Le soleil brille
1933 - Cette nuit-là (L'Oiseau de feu), pièce en 3 actes
1943 - Clochers de bois

Citation :
Arrêté à la page 3 le 10/01/2013

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Lajos Zilahy [Transylvanie]   Ven 25 Avr 2008 - 16:43

Les Dukay / traduit par Pierre Singer




Ce riche roman nous conte l’histoire des membres de la puissante et riche famille Dukay, de 1919 jusqu’en 1939. D’une guerre mondiale à l’autre. Nous découvrons la noble famille tout d’abord par les yeux de la nouvelle gouvernante, Mme Couteaux, qui vient d’arriver de Paris pour s’occuper d’une petite fille de 8 ans, Zia. Elle découvre le châteaux d’Ararat, le comte Dukay, et son épouse une très grande dame autrichienne, ainsi que leurs enfants Kristina, Janos, György, Rere l’aîné simple d’esprit et la bien sûre la benjamine Zia.

Nous suivons tous ces personnages dans les derniers fastes d’un monde qui se meurt petit à petit, le monde des richissimes seigneurs ayant pratiquement droit de vie ou de mort sur leurs paysans, le monde des fêtes somptueuses, des mariages arrangés, des derniers rois. Mais aussi nous les voyons évoluer dans un monde en train de changer, politiquement, socialement, techniquement.

Lajos Zilahy nous dépeint des personnages sensibles et forts, en particuliers de magnifiques portraits de femmes, Mme Couteaux, si optimiste et pleine de vie malgré tous ses malheurs, Kristina obsédée par une prophétie qui lui promettait de tenir dans sa main le cœur d’un roi, et surtout la merveilleuse Zia, qui après un mariage désastreux, saura prendre sa vie en main, et rénoncer aux prérogatives de sa classe.

Ce roman nous offre un merveilleux voyage à travers le temps et l’espace, en compagnie de personnages attachants, et nous déroule 30 ans de l’histoire européenne, des idées et des événements qui ont ébranlés le continent.

L’auteur possède une splendide écriture, très classique en apparence, mais un peu ironique et decalée, qui rend à merveille ce monde en train de mourir. Un très grand roman, d’un grand écrivain, qui me donne une forte envie de découvrir d’autres livres de Lajos Zilahy très bientôt.


Un petit extrait:
Citation :
Henri Bergson, McRoy et d’autres grands penseurs ont apporté une précieuse contribution à la psychologie du rire, mais ils n’ont pas réussi à éclaircir le mystère de sa nature contagieuse. En dépit de toutes les règles, le vieux gouverneur aux cheveux d’argent, András Hidi, qui était habillé comme un sous-préfet du siècle passé, abandonna la place à lui prescrite, six pas derrière la table, et se posta devant la desserte, le dos tourné ; il fût pris de légères convulsions, comme si un mystérieux courant l’eût soudain traversé. Rien de pareil ne s’était passé auparavant, pendant les quarante-deux années de son service ; et le fait était d’autant plus remarquable qu’il ne pouvait absolument pas connaître les raisons qui avaient motivé chez la petite comtesse et la vieille gouvernante française cette crise d’hilarité.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Lajos Zilahy [Transylvanie]   Ven 25 Avr 2008 - 16:55

Et Arabella qui fait encore grandir ma LAL.. innocent
En tout cas je suis surtout contente de voir un nom d'un auteur apparaître qui est d'origine de Hongrie - et qui ne s'appelle pas Sandor Maraï Wink
Tout cela pour dire que je note - et tant qu'on me connaît sur ce forum - je vais aussi revenir sur ce fil pour donner mes impressions de lecture après celle-là Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Lajos Zilahy [Transylvanie]   Ven 25 Avr 2008 - 17:04

Je suis ravie que cela te tente, Kenavo, je l'ai découvert par une amie qui l'avait lu, et j'ai suis tombé vraiment à la renverse, un si grand roman et je n'en avais jamais entendu parlé. Après quelques recherches, Les Dukay qui sont son livre le plus connu, n'est pas le seul qu'il a consacré à cette famille, chronologiquement le premier serait Le siècle écarlate, qui se passe au 19em siècle, et il y a aussi L'ange de la colère qui se passe à la suite des Dukay. Donc le suivant que compte lire est Le siècle écarlate.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Lajos Zilahy [Transylvanie]   Ven 25 Avr 2008 - 17:18

Arabella a écrit:
Après quelques recherches, Les Dukay qui sont son livre le plus connu, n'est pas le seul qu'il a consacré à cette famille, chronologiquement le premier serait Le siècle écarlate, qui se passe au 19em siècle, et il y a aussi L'ange de la colère qui se passe à la suite des Dukay. Donc le suivant que compte lire est Le siècle écarlate.
laugh Mais non.. c'est pas possible.. tu vas me rendre dingue - tout juste que je viens de constater que ce livre a 800 pages - et tu me sors qu'il y a deux autres laugh Au secours, cette femme est terrible!

(Néanmoins j'aime déjà la couverture de l'édition folio Wink et c'est dommage que je ne l'aurais plus avant mon départ en vacances - t'aurais pas pu parler avant de ce livre Very Happy )

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Lajos Zilahy [Transylvanie]   Ven 25 Avr 2008 - 17:29

Malgré les 800 pages, Les Dukay se lisent vraiment très vite, je t'assure Wink

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Lajos Zilahy [Transylvanie]   Sam 7 Nov 2009 - 14:39

Arabella a parfaitement fait le résumé du livre "Les Dukay" (merci de l'avoir choisi pour mon challenge)


Un très bon moment de lecture !
L’écriture de cet auteur est généreuse.
Les descriptions sont superbes qu’ils s’agissent des personnages, des paysages, ou des objets

En toile de fond de la vie de cette famille de l’aristocratie Hongroise (austro-hongroise avec la Comtesse Menti) principalement dans l’entre-deux guerres se construit la seconde guerre mondiale alors que les monarchies se meurent. Que les révoltes du Peuple grondent et que s’en nourrissent de futurs dictateurs.
La somptuosité des demeures, des coutumes de cette Famille nous fait mesurer à travers d’infimes faits la profondeur de la misère et de l’exploitation des Humbles.
Toutefois les personnages sont attachants, car ils ont parfois de ces élans de cœur ou de justice qui surprennent le lecteur.
L’amour que le Comte Dupi porte à Zia, l’attachement de Kristina envers le roi déchu qu’elle suivra dans l’exil, l’intransigeance de la Comtesse à garder auprès d’elle son Aîné (simple d’esprit) à faire soigner l’un des jardiniers tuberculeux ; et le don de son domaine par Zia à ceux qui faisaient vivre la Terre.
Les enfants ont été façonnés par leur précepteur ou gouvernante, même s’ils ont hérité du fort caractère de leurs ancêtres, ce qui explique par exemple que Zia soit habile en maniant des objets dont ne se servent point les aristocrates et que Janos se joignent aux adorateurs d’Hitler.


extraits :












ps : Kena les pages se lisent avec tant de plaisir que tu ne les comptes pas Very Happy

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche


Dernière édition par Bédoulène le Sam 7 Nov 2009 - 15:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Lajos Zilahy [Transylvanie]   Sam 7 Nov 2009 - 14:59

Bédoulène a écrit:
ps : Kena les pages se lisent avec tant de plaisir que tu ne les comptes pas Very Happy
Wink mon "challenge" après le déménagement va être la lecture de beaucoup de livres sur Parfum où j'ai dit "je vais lire" - et Les Dukay seront dans la première rangée Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Lajos Zilahy [Transylvanie]   Sam 7 Nov 2009 - 15:18

bravo pour ton prochain challenge Kena !

deux autres extraits :




_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Lajos Zilahy [Transylvanie]   Sam 7 Nov 2009 - 21:04

kenavo a écrit:
Bédoulène a écrit:
ps : Kena les pages se lisent avec tant de plaisir que tu ne les comptes pas Very Happy
Wink mon "challenge" après le déménagement va être la lecture de beaucoup de livres sur Parfum où j'ai dit "je vais lire" - et Les Dukay seront dans la première rangée Very Happy

Je me demande juste combien de livres il y aura dans la première rangée ?

Un Billy entier dentsblanches

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Lajos Zilahy [Transylvanie]   Sam 7 Nov 2009 - 22:23

Arabella a écrit:
Un Billy entier dentsblanches
à peu près
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Lajos Zilahy [Transylvanie]   Jeu 7 Jan 2010 - 18:14

Le siècle écarlate


Ce siècle écarlate c’est le XIXem siècle, commencé pour beaucoup en 1814, au congrès de Vienne. Et c’est aussi le moment de la naissance de deux rejetons de la famille Dukay, deux garçons, surnommés Flexi et Dali. L’un sage, l’autre passionné. L’un fidèle aux Habsbourg, l’autre voulant rendre aux peuples qui composent leur empire leur indépendance. Et l’histoire de Dali, c’est celle des soubresauts de cette partie de l’Europe, de ses révolutions et insurrections, de ses guerres. Une histoire sanglante et tragique, dans laquelle une vie humaine n’a que peu de prix.

Un roman très ambitieux, qui se donne comme objectif de résumer tout un siècle, riche en événements et péripéties. On ne s’ennuie pas un moment, il se passe toujours quelque chose, et les événements historiques sont rendus de façon très vivante. Mais cette première place accordée à l’histoire nuit un peu aux personnages, qui passent au second plan, leurs vies, personnalités, évolutions personnelles s’effacent devant la grande histoire, et servent à la mettre en scène. Et du coup sont moins intéressants, moins réels que ceux des Dukay. Et la durée du roman (entre 1814 et 1914) font qu’une partie de ce qui se passe n’est que survolée (toute la fin du siècle en fait), et du coup on se sent un petit peu frustré.

Mais c’est quand même un excellent livre, dont la lecture est un vrai plaisir, nous voyageons dans le temps et dans l’espace, rencontrons des personnages historiques ou imaginaires, qui tous sont intéressants à leur manière.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Lajos Zilahy [Transylvanie]   Mer 20 Jan 2010 - 20:31

J'ai commencé Les Dukay

Citation :


L’auteur possède une splendide écriture, très classique en apparence, mais un peu ironique et decalée,

Oui, c'est même souvent assez drôle, j'aime beaucoup!

Arabella, pour Amazon , la suite est L'ange de la colère, et le troisième Le siècle écarlate. Ils se trompent donc?

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Lajos Zilahy [Transylvanie]   Mer 20 Jan 2010 - 20:56

C'est compliqué Marie, en fait d'après ce que j'ai compris L'ange de la colère, que je n'ai pas lu, est la suite directe des Dukay, qui cela dit se suffit parfaitement à lui-même. Et ensuite il y a eu Le siècle écarlate, mais qui chronologiquement se situe avant, au XIXem siècle. Donc en toute logique, il faudrait commencer par Le siècle écarlate, qui bien qu'écrit à la fin, raconte les événements les plus anciens. Mais comme Les Dukay semblent le plus réussi, la plupart des gens commencent par celui-là.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Lajos Zilahy [Transylvanie]   Mer 20 Jan 2010 - 21:07

Bon, de toutes façons, j'ai tout commandé, je verrai bien, merci Arabella!

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lajos Zilahy [Transylvanie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lajos Zilahy [Transylvanie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» ? créatures magiques.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature russe, d'Europe centrale et orientale (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: