Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 V.S. Naipaul

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

V.S. Naipaul - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: V.S. Naipaul   V.S. Naipaul - Page 2 Icon_minitimeDim 17 Mar 2013 - 23:41

Je me souviens -un peu tardivement- que j' avais apprécié L' enigme de l' arrivée (autobiographique) et Guerilleros...
D'
aucuns soutiennent que son frère, Shiva était meilleur que lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

V.S. Naipaul - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: V.S. Naipaul   V.S. Naipaul - Page 2 Icon_minitimeLun 18 Mar 2013 - 6:57

bix229 a écrit:
Je me souviens -un peu tardivement- que j' avais apprécié L' enigme de l' arrivée (autobiographique) et Guerilleros...
D'
aucuns soutiennent que son frère, Shiva était meilleur que lui...

Ah oui, tiens, je ne le connaissais pas, le petit frère (1945-1985). Il y a effectivement quelques livres en français (Lucioles, Au-delà de la Gueule du Dragon...). Il n'a même pas droit à sa notice en français sur wikipedia (et n'est pas non plus dans la PAL d'Armor-Argoat...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
GrandGousierGuerin

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

V.S. Naipaul - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: V.S. Naipaul   V.S. Naipaul - Page 2 Icon_minitimeLun 18 Mar 2013 - 7:38

Arabella a écrit:
Enfin quelqu'un qui a envie de le lire. cheers

Mais j'ai la nette sensation que ta LAL est encore pire que ma PAL, et que la lecture n'est pas forcément pour bientôt. rire

Ma LAL s’étoffe d'un nouveau livre par jour depuis mon inscription ici dentsblanches

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

V.S. Naipaul - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: V.S. Naipaul   V.S. Naipaul - Page 2 Icon_minitimeLun 18 Mar 2013 - 7:42

eXPie a écrit:
Armor-Argoat a écrit:
Une maison pour Monsieur Biswas, qui semble allier avec bonheur vision désespérée de la société et humour salvateur.
Ah oui, il m'attend aussi sagement dans ma PAL...
J'avais lu son premier livre, Le Masseur Mystique, que j'avais vraiment bien aimé (bon, ça s'essouffle un peu vers la fin, mais ça reste très réjouissant).
L'ordre indiqué dans le premier post n'est pas l'ordre d'écriture, mais de parution en français, je crois.

La fameuse pile des livres critiqués en attente de commentaires ? jemetate

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

V.S. Naipaul - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: V.S. Naipaul   V.S. Naipaul - Page 2 Icon_minitimeLun 18 Mar 2013 - 21:18

Arabella a écrit:
eXPie a écrit:
Armor-Argoat a écrit:
Une maison pour Monsieur Biswas, qui semble allier avec bonheur vision désespérée de la société et humour salvateur.
Ah oui, il m'attend aussi sagement dans ma PAL...
J'avais lu son premier livre, Le Masseur Mystique, que j'avais vraiment bien aimé (bon, ça s'essouffle un peu vers la fin, mais ça reste très réjouissant).
L'ordre indiqué dans le premier post n'est pas l'ordre d'écriture, mais de parution en français, je crois.

La fameuse pile des livres critiqués en attente de commentaires ? jemetate
Presque... je l'ai lu il y vraiment trop longtemps, celui-ci. Mais, effectivement, il faut que je m'attèle à la réforme de la PAC (Pile A Critiquer). J'ai quelques photos en retard, aussi... Mais où passe le temps ? Et Une Maison pour Monsieur Biwas fait près de 600 pages bien tassées !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Avadoro
Zen littéraire
Avadoro

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 33
Localisation : Cergy

V.S. Naipaul - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: V.S. Naipaul   V.S. Naipaul - Page 2 Icon_minitimeMer 3 Sep 2014 - 0:08

La moitié d'une vie

Je découvre V.S. Naipaul et j'ai aussi été marqué par un style très sec, dépouillé et rigoureux dans ses observations.
Willie Chandran est né en Inde de parents n'appartenant pas à la même caste, son père ayant choisi de renoncer à ses privilèges. La "moitié d'une vie" saisit une sensation de n'appartenir à aucun monde, le seul épanouissement possible étant lié à la nécessité d'un déracinement.

Sans perspectives, il quitte l'Inde et le reflet d'une déchéance personnelle pour Londres où il connait l'euphorie grisante et passagère d'une liberté, de rencontres. Ces vertiges d'un jour ne permettent cependant pas à Willie de trouver sa place et une relation amoureuse le conduit en Afrique australe. Il contemple alors un édifice colonial portugais sur le point de de s'effondrer.

Naipaul accompagne les pas d'un homme témoin de luttes, de révoltes et de bouleversements sociaux tout en restant perpétuellement en retrait. Son attitude est le produit d'une méfiance et d'une colère silencieuse, face à un paysage social et géopolitique qui l'a rejeté et repoussé dans sa solitude.

C'est un roman très riche dans ses thématiques mais il n'est pas évident de sortir d'une distance et d'un détachement. Je n'ai pas été suffisamment sensible à l'écriture, d'où l'impression d'une frustration malgré la force des sujets abordés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

V.S. Naipaul - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: V.S. Naipaul   V.S. Naipaul - Page 2 Icon_minitimeMer 3 Sep 2014 - 8:40

Je n'ai pas encore lu celui-ci, mais ce que j'apprécie justement chez l'auteur, c'est ce dépouillement et mise à distance, une sorte de regard extérieur et objectif, la maîtrise des sentiments, alors que les sujets abordés pourraient donner lieu à une surenchère d'émotivité. Il y a quelque chose de pessimiste et de désespéré dans cette vision, et je comprends que l'on puisse être dérangé par cela.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avadoro
Zen littéraire
Avadoro

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 33
Localisation : Cergy

V.S. Naipaul - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: V.S. Naipaul   V.S. Naipaul - Page 2 Icon_minitimeJeu 4 Sep 2014 - 1:10

Ce n'est pas vraiment un dérangement car j'aime être bousculé ou surpris sur un plan littéraire, mais j'ai trouvé que Naipaul éprouvait une certaine indifférence, voire condescendance vis à vis de ses personnages. Je n'ai pas complètement adhéré à la sévérité de son regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



V.S. Naipaul - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: V.S. Naipaul   V.S. Naipaul - Page 2 Icon_minitimeJeu 4 Sep 2014 - 1:34

Je te rejoins Avadoro, sur cette sévérité de Naipaul. Je n'ai pas encore lu ses romans, mais deux de ses ouvrages sur l'Inde, rédigés à des années de distance. J'avoue que la sévérité teintée de condescendance, comme tu le dis justement, ressentie dans l'Inde brisée (1977), m'a parfois dérangée, et ne pas pas donné envie de lire son précédent ouvrage, datant de 1966. ( et apparemment de la même veine, vu ce qu'il en dit lui-même dans l'Inde brisée. )

Par contre, j'ai vraiment apprécié L'Inde, un million de révoltes (1992) ; Naipaul reconnaît lui-même avoir été trop pessimiste dans ses premiers ouvrages, et je dirais que son regard, étonné par ce qu'est devenu ce pays, s'est également humanisé. Aucun angélisme, évidemment, mais un respect des êtres, un vrai désir de comprendre, et un bel esprit d'analyse.
Par contre, l'écriture reste assez neutre, assez distante. Il n'empêche que j'avais avalé d'une traite les plus de 900 pages.
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

V.S. Naipaul - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: V.S. Naipaul   V.S. Naipaul - Page 2 Icon_minitimeJeu 4 Sep 2014 - 21:38

C'est difficile de vraiment comparer puisque nous n'avons pas lu les mêmes livres. Mais je n'ai jamais éprouvé une sensation de condescendance chez cet auteur, un pessimisme, une sévérité, certainement, un détachement. Il n'a pas forcément d'empathie avec ses personnages, ni de bienveillance vis à vis d'eux. Il dissèque. Il met à distance, ce qui peut apparaître comme de la froideur, mais j'ai la sensation que c'est aussi pour se protéger, parce qu'être trop lucide peut conduire au désespoir. Et je trouve ses analyses terriblement justes. Certainement pas rassurantes, mais d'une grande force.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




V.S. Naipaul - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: V.S. Naipaul   V.S. Naipaul - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
V.S. Naipaul
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés "ailleurs" qu'en Grande Bretagne-
Sauter vers: