Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Jean d'Aillon

Aller en bas 
AuteurMessage
Héri
Envolée postale
Héri

Messages : 193
Inscription le : 16/04/2008
Age : 27
Localisation : Yvelines

Jean d'Aillon Empty
MessageSujet: Jean d'Aillon   Jean d'Aillon Icon_minitimeDim 27 Avr 2008 - 19:33

Jean d'Aillon 16179810


Présentation :

Jean d'Aillon (pseudonyme de Jean-Louis Roos), né le 16 avril 1948, est un écrivain français.

Docteur d'État en sciences économiques, il vit à Aix-en-Provence, théâtre de plusieurs de ses romans. Outre sa carrière à l'université en tant qu'enseignant en histoire économique et en macroéconomie, puis dans l'administration des finances et au sein de la Commission européenne, il écrit des romans policiers autour de l'Histoire de France. Il a démissionné de l’administration des finances en 2007.

Source : Wikipédia.fr


Je me décide donc a ouvrir mon premier fil (ça se fête ? Very Happy ) Pour vous parler d'un auteur que j'aime beaucoup. Jean d'Aillon a écrit de nombreux livres ayant pour scène le XVIIème siècle et ses nombreuses intrigues politiques.
J'ai déjà lu plusieurs de ces livres : Le Mystère de la Chambre bleue, La Conjuration des Importants, La Conjecture de Fermat, L’Exécuteur de la haute justice et L'Enigme du clos Mazarin. Tous font parti de la série des "Louis Fronsac", ce personnage étant le héros principal : notaire à Paris, il partage ses talents d'enquêteur pour aider son ami Gaston de Tilly dans différentes enquêtes policière. Ils se retrouveront souvent embarqués dans des affaires de grandes envergures et seront amenés à déjouer des complots et découvrir des mystères de grande importance.

Ce que j'ai surtout apprécié dans ces romans, c'est le contexte historique très précis dans lequel le récit fictif est parfaitement mêlé. L'intrigue policière est très bien ficelé et mené de main de maître par Jean d'Aillon, ce dernier n'hésitant pas à faire des parenthèse pour nous donner quelques précisions historiques toujours intéressantes !
Une manière très agréable de découvrir cette époque (la fin du "règne" de Richelieu, la succession de Mazarin...) un peu plus en profondeur et les nombreux personnages célèbres qui la composent.

Evidemment tout n'est pas parfait, j'ai trouvé le héros principal un peu fade, trop gentil ce qui le rend un peu trop lisse.
De plus il y a quelques répétitions quelques peu agaçante, le narrateur nous rappelant mille fois cette manie qu'à Louis Fronsac de refaire les noeuds de ces galants noirs.

Mais à part ces quelques petits points noirs, le récit reste très agréable à lire. Donc voilà, si comme moi vous aimez les romans historiques, cela peut être une idée de lecture. content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://librheri.wordpress.com
Le Bibliomane
Zen littéraire
Le Bibliomane

Messages : 3403
Inscription le : 21/02/2007
Age : 53
Localisation : Bretagne

Jean d'Aillon Empty
MessageSujet: Re: Jean d'Aillon   Jean d'Aillon Icon_minitimeDim 27 Avr 2008 - 20:34

Je suis très tenté par cette série de romans. Je suis fana de polars historiques. Merci Héri de si bien nous en parler.
Je crois que je vais craquer un jour ou l'autre pour les aventures de Louis de Fronsac
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lebibliomane.blogspot.com/
SCOman
Envolée postale
SCOman

Messages : 102
Inscription le : 08/06/2012
Age : 33
Localisation : Tours

Jean d'Aillon Empty
MessageSujet: Re: Jean d'Aillon   Jean d'Aillon Icon_minitimeMar 18 Sep 2012 - 0:28

L'homme aux rubans noirs

Jean d'Aillon Cover-rubans-noirs

L’homme aux rubans noirs. Tel est le titre énigmatique de ce recueil de cinq nouvelles historico-policières publié par Jean d’Aillon, ancien universitaire en histoire économique et ancien membre de l’administration des Finances, qui depuis 2007 se consacre exclusivement à l’écriture. « L’homme aux rubans noirs » évoqué en titre n’est autre que Louis de Fronsac, fils de notaire, anobli pour services rendus du titre de marquis de Vivonne par le cardinal Mazarin. Car Louis de Fronsac est en fait un enquêteur hors pair, réputé pour démêler les affaires les plus inextricables. Le lecteur va pouvoir le suivre au cours de cinq enquêtes mystérieuses se prenant place entre 1644 et 1647, sous la Régence d’Anne d’Autriche. Le marquis doit ainsi s’attaquer à des énigmes ardues : vol inexpliqué d’un pli recelant un secret d’État, trafic de faux monnayage, disparition inexpliqué d’un nourrisson de la haute noblesse, complots d’une obscure société secrète... Il lui faudra employer tout à tour intuition, audace et surtout diplomatie pour découvrir le fin mot de chaque affaire. L’occasion pour notre protagoniste de croiser des personnages célèbres, tels Mazarin, Gondi, Le Tellier, Molière ou encore Cyrano de Bergerac. Le décor de ses pérégrinations policières est le Paris du XVIIe siècle, ses lieux emblématiques (Le Châtelet, le Pont-Neuf, la Monnaie, la Cour des miracles etc.) et sa population extrêmement hétéroclite, où coexistent coupe-bourses, malandrins, laquais, artisans, prêtres, bourgeois, hommes d’État et membres de la petite et haute noblesse.

L’homme aux rubans noirs vaut plus pour sa description de la société française du milieu du XVIIe siècle que pour son suspense policier, assez bien mené mais somme toute plutôt linéaire. On sent que Jean d’Aillon prend plaisir à peindre le fonctionnement des hiérarchies sociales et des nombreuses charges de l’administration royale. Les trajectoires personnelles de Louis de Fronsac et de son ami Gaston de Tilly, commissaire au Châtelet, permettent de découvrir comment l’extension des prérogatives régaliennes transforma, il y a quatre siècles, le quotidien des Parisiens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdares.over-blog.com
Mirabelle
Envolée postale
Mirabelle

Messages : 107
Inscription le : 06/04/2010
Age : 36
Localisation : Vers l'infini et au-delà

Jean d'Aillon Empty
MessageSujet: Re: Jean d'Aillon   Jean d'Aillon Icon_minitimeMar 2 Oct 2012 - 18:08

Je suis assez d'accord avec SCOman, le côté policier est léger mais l'époque est très bien documentée et restituée. Notre jeune notaire Fronsac manque en revanche d'un peu de personnalité. Jean d'Aillon aime à mêler personnages historiques, bien décrits, à ses personnages de fiction lesquels, encore une fois, manquent un peu de caractère et d'esprit de révolte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Jean d'Aillon Empty
MessageSujet: Re: Jean d'Aillon   Jean d'Aillon Icon_minitimeLun 24 Déc 2012 - 10:12

L'homme aux rubans noirs

Le volume comprend :
La lettre volée
L'héritier de Nicolas Flamel
L'enfançon de Saint Landry
Le maléfice qui tourmentait M. d'Emery
La cnfrérie de l'Index

Il s'agit de polars historiques, le personnage principal, Louis de Fronsac, notaire à l'origine, a un talent singulier pour éclaircir les mystères criminels. Et donc tout le monde s'adresse à lui pour lui demander son aide. Et plus par chance que vraiment par réflexion, il arrive toujours à résoudre les énigmes qui lui sont proposées. Ce qui permet à l'auteur de nous promener dans le Paris de l'époque (là la Régence d'Anne d'Autriche), de nous présenter les personnages célèbres de l'époque, d'évoquer les moeurs et le contexte culturel et historique. Comme il a été dit précédemment, ces livres valent surtout par cet aspect des choses, les intrigues policières étant assez improbables et leur résolution tient plus de heureux hasards que d'une véritable recherche.

Cela m'a paru sans grand intérêt au départ, mais finalement le tableau de l'époque est assez prenant, l'auteur semble vraiment bien connaître ce dont il parle, et il place ses connaissances sans trop de lourdeur dans le récit. On apprend beaucoup de choses, on se promène dans le Paris de l'époque, que l'on sent presque vivre sous nos yeux. Cela rappelle un peu les livres de Jean-François Parot, à une autre époque, et le côté intrigue policière est ici encore plus secondaire.

Alors peut être je ferrais une autre tentative un jour, et puis ces textes m'ont donné envie de me tourner vers les auteurs de cette époque dont il parle, et en tout premier lieu, Tallement des Réaux qui jusqu'à maintenant n'était qu'un nom vague pour moi.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Jean d'Aillon Empty
MessageSujet: Re: Jean d'Aillon   Jean d'Aillon Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean d'Aillon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» recherche des infos sur un certain Jean Ceux
» Jean RASPAIL
» Jean Ferrat
» Denis et Pierre-Jean Cherer
» JEAN FAUQUE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: