Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Chantal Delsol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Chantal Delsol   Mer 30 Avr 2008 - 0:09





Citation :
Biographie

Chantal Delsol est une philosophe française née à Paris en 1947.

Fille du biologiste Michel Delsol, docteur ès lettres (1982), Chantal Delsol a été l'élève de Julien Freund. Elle est professeur à l'université de Marne-la-Vallée, où elle dirige le Centre d'études européennes, devenu Institut Hannah Arendt, qu'elle a fondé en 1993.

Chantal Delsol se définit elle-même comme libérale néoconservatrice. Elle est l'épouse de l'ancien ministre Charles Millon, et ils ont six enfants.

Elle a été élue membre de l'Académie des sciences morales et politiques le 18 juin 2007 au fauteuil de Roger Arnaldez.





Romans

• L'enfant nocturne, Mercure de France, 1993.

• Quatre, Mercure de France, 1998.

• Matin rouge, Presses de la Renaissance, 2005.

• L'Expédition Janus, éditions du Rocher, 2008.



Source: Wikipedia


_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Chantal Delsol   Mer 30 Avr 2008 - 0:09

Ma première expérience avec Chantal Delsol était avec son roman

Quatre

une photo de Man Ray montrant Lee Miller comme couverture - ce livre ne pouvait pas m'échapper
Citation :


Quatrième de couverture«Nous étions quatre pour traverser le siècle fou. A toi l'héritage. Voici le testament qu'elles te laissent. C'est un capital immatériel: ferveur et solitude, rien d'autre.
Les moteurs se mirent à ronfler. Le steward passa avec son boniment et ses gilets de sauvetage. L'avion roula très doucement et longea des forêts vert clair, surmontées d'un ciel boréal. A quoi ressemble mon pays? demanda Constance avec inquiétude. Je ne te cacherai pas un détail, dit Flore, qui sortit son portefeuille de son sac, et du portefeuille, sous une masse de cartes d'identité et de sauf-conduits, une lettre jaunie datée du 24 octobre 1956. C'est l'histoire de Julia. Quand tu la connaîtras, tu n'auras plus peur de rien. »

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Chantal Delsol   Mer 30 Avr 2008 - 0:14

Vient de paraître:

Expédition Janus



Citation :
Présentation de l'éditeur
Un zoologiste et ses deux élèves s'enfoncent dans la forêt amazonienne pour aller chercher un batracien méconnu. Ils ne connaissent de cet animal que des promesses d'anomalies savantes. En fait, c'est un monstre, si l'on entend par là l'encontre des normes. Le maître est saugrenu et paisible, les élèves infatigables. Avant de pouvoir enfin disséquer leur phénomène, ils rencontrent un piroguier sans patrie, des indigènes doués pour l'hospitalité, des caïmans aux yeux rouges. Partout on les regarde avec cette condescendance amusée des gens sérieux qui voient passer l'extravagant. Ils déjeunent sur leurs tables de dissection, achètent des poissons morts, dorlotent leurs animaux affreux avec la sollicitude qu'on accorde habituellement à un nourrisson. La science n'avance qu'à force de passions. Mais ce sont des passions insolites, parce qu'elles ne mettent en jeu ni le pouvoir ni l'argent, et recèlent seulement la fascination pour le mystère. Nous avons l'habitude de croire que toute action gratuite vise le loisir ou le don. Ici elle veut percer l'impénétrable. L'expédition scientifique est un voyage initiatique. On peut très bien s'y perdre et ne rien découvrir. Faire l'épreuve de déceptions inattendues. Relativiser l'utilité des connaissances. Et mesurer, d'une toise incertaine, l'envergure de l'inconnu.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Chantal Delsol   Mer 30 Avr 2008 - 0:15

D'abord la couverture, puis cette critique:



Philosophe – disciple, entre autres, de Julien Freund – marquant d’une empreinte secrète son époque, Chantal Delsol est aussi romancière. Son livre narre l’histoire d’une expédition scientifique en Amazonie.

On comprend vite que la recherche d’une espèce non encore étudiée de batraciens est la métaphore d’une quête du Graal qu’on pourrait appeler « recherche de la vérité ». Mais ce n’est pas un traité de philosophie, c’est un roman passionnant. La véritable aventure est intellectuelle. Elle est une aventure de l’esprit qui sait ce qu’il veut.

Chantal Delsol plonge ses lecteurs dans des milieux humains et géographiques avec la précision d’un ethnographe. Savants, thésards, piroguiers trafiquants de caïmans noirs, Indiens peuplent de leurs vies ce roman. L’auteur nous plonge dans la moiteur de Cayenne, bout du monde déglingué, dans la nuit en plein jour de la forêt tropicale, dans les villages indigènes.

La force de ce roman tient en ceci : il n’y a pas de dramatisation, pas de rupture amoureuse, pas d’assassinat ni de suicide, pas d’avion s’écrasant avec le résultat des recherches, pas de hasard malencontreux. En filigrane percent les préoccupations de la philosophe. Mais elle ne donne pas de leçons, ce n’est pas de la philosophie appliquée au roman. Pas une ligne de théorie. Rien de pesant. Rien d’artificiel. Ce roman est une réussite.

R.R. au Tageblatt, supplément Livres-Bücher du 18/04/08

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Chantal Delsol   Mer 30 Avr 2008 - 0:19

Vous me connaissez dès à présent assez pour savoir que je ne pouvais faire autre chose que succomber à ce livre drunken
Et quoi de plus ajouter que: j'ai adoré - bien que je ne suis en aucun cas intéressée de disséquer des animaux, faire des expéditions dans l'Amazonas ou envisager de me consacrer à la vie des batraciens.
Mais Chantal Delsol arrive à travers ce fond d'histoire de prendre son lecteur avec elle sur un voyage qu'on a envie de faire.. de parcourir.. et idéalement ne pas arriver.. mais bon.. tous les livres ont une fin, malheureusement aussi les très bons Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Chantal Delsol   Mer 30 Avr 2008 - 0:21

Ne me reste plus que vous donner avec un petit Extrait l'envie de faire se voyage vous même:





Il était insomniaque, et la promiscuité n’arrange pas les insomnies. Il écoutait respirer les trois autres. Cela lui rappelait la pension de son enfance, où les dortoirs bruissaient de gémissements et de cauchemars ; ou bien les tentes scoutes où l’enchantement des amitiés tisse les fils jusque dans les rêves. Tout autour, la forêt craquait comme un vaste monde en cours de démolition. Des arbres vermoulus s’abattaient lentement dans le chaos végétal, cherchant la place où mourir. De cris d’animaux, dont il ne savait déterminer la nature, dominaient le vacarme comme pour le commenter. Et dans la pièce même où ses compagnons ronflaient, la bouche ouverte, les insectes grattaient inlassablement leurs mandibules sur les lattes de bois humide. Il pensa au vaste silence immobile de la montagne, quand on ouvre là-bas les fenêtres sur des déserts pleins d’étoiles, absolument muets. Il attendait le jour comme une fête, et au long des heures guettait une improbable clarté tombée du ciel absent. Il était heureux comme à la veille d’une bataille.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
avatar

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Chantal Delsol   Mer 18 Nov 2009 - 19:58

Eh bien! Ce fil avait besoin d'un petit coup de pouce...alors me voilà
Un auteure découverte grâce à la chaîne, et à Shay pour moi, que je vous incite vivement à lire!

Quatre.-Sept 2000-



Citation :
Les enfants sont des bouteilles à la mer. Ils s'échappent et portent des messages

C'est une des phrases qui jalonnent ce merveilleux roman, et elle pourrait illustrer ce qui relie cette histoire générationnelle où le courage, la volonté et la foi sont les seules armes que ces femmes se sont transmises afin de tracer leur sillon.
Julia, Olivia, Eleonore ou Flore sont des figures fortes dont les capacités à s'instruire, s'engager dans des causes parfois perdues, ou élever leurs enfants seules, malgré les drames ou les destins à contourner, sont aussi autant de ponts vers une liberté exclusive.

Il y a Julia l'indomptable, qui vit une double imposture en endossant le savoir de son frère Patrice et en aimant un autre, mais acquiert une réalité dans l'anonymat de ses toiles.
Citation :
On lui offrait un bonheur parfait qui ne lui appartennait pas
Olivia la farouche, qui veut s'inspirer des traces de sa grand-mère mais se forger sa propre voie
Citation :
Elle était sûre d'une chose: il suffisait de ne pas laisser s'éteindre la ferveur
Flore enfin, partie vivre l'expérience ailleurs en Union Soviétique et qui boucle la chaîne.
Seule Eléonore "qui ne reçut que des silences" et dont le mépris de la vie est "comme un insolent déni de soi" gâchera sa courte vie.
Citation :
Elle était venue ramasser cette balle qui ne privait personne. Juste payer la part d'un destin, ou pour réparer quelque erreur inconnue, il ne savait pas

Il y a aussi des personnages d' hommes, mais bien pâlots à côté:
Franz l'oncle désabusé, Henry embourgeoisé et obsédé par la réussite de son fils, Lucien dépassé par l'indifférence de sa femme. Ou encore Benjamin, bien transparent, ou Constantin, l'amoureux de l'ombre...
Aucun ne ressort si ce n'est le professeur juif d'Eleonore, Epstein, mais peu mis en valeur, ou ce médecin croisé dans les tranchées et qu'Olivia retrouvera sans le savoir.

Un récit vraiment foisonnant qu'il m'est impossible de résumer tant il y aurait à dire sur chaque caractère et dans lequel la grande Histoire sert de toile de fond sur près d'un siècle, en croisant même les chemins de Diaghiliev, Lifar ou Cocteau.
Une réelle découverte qui m'a emballée dès les premières pages et me laissera surement de très beaux portraits en tête, celui de Julia principalement! Et une très très belle écriture...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Chantal Delsol   Mer 18 Nov 2009 - 20:07

Very Happy merci pour ton commentaire.. qui va donner peut être envie à d'autres de découvrir Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epi
Escargote Zen
avatar

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 57
Localisation : à l'ouest

MessageSujet: Re: Chantal Delsol   Mer 18 Nov 2009 - 21:42

kenavo a écrit:
Very Happy merci pour ton commentaire.. qui va donner peut être envie à d'autres de découvrir Wink
oui
Merci Aériale (et Shay), je le note.

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
avatar

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Chantal Delsol   Jeu 19 Nov 2009 - 8:20

Epi a écrit:
kenavo a écrit:
merci pour ton commentaire.. qui va donner peut être envie à d'autres de découvrir

Merci Aériale (et Shay), je le note.

Oui Epi, notez le et votez aussi
Je suis surprise qu'elle ne soit pas plus connue que cela...?

Je la relirai c'est certain. Peut-être l'expédition Janus bien que le sujet me tente moyennement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shay
Envolée postale
avatar

Messages : 238
Inscription le : 27/07/2009
Age : 36
Localisation : Texas !!! Yiiiiiihaaaaa

MessageSujet: Re: Chantal Delsol   Jeu 19 Nov 2009 - 10:04

Tiens du coup ça m'a rafraichi la mémoire et ça m'a donné envie de le lire à nouveau !! aime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chantal Delsol   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chantal Delsol
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ràl Nivea collection Chantal Thomass
» Gonfreville L'orcher pour Chantal DUPARC
» vidéo intéressante sur l'allaitement ^par Chantal Birman
» Le Parcours de Chantal Lacroix
» Chantal Pary - Pour vivre ensemble - Parole en bas par gigi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs français à découvrir, nés après 1914.-
Sauter vers: