Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Peter Watkins

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Peter Watkins Empty
MessageSujet: Peter Watkins   Peter Watkins Icon_minitimeVen 2 Mai 2008 - 1:44

Peter Watkins Watkin10

Peter Watkins est un réalisateur britannique né le 29 octobre 1935. Ses films, pacifistes et radicaux, redistribuent les frontières habituelles entre documentaire et fiction. Il s'est particulièrement attaché à la critique des mass media et de ce qu'il a nommé la Monoforme.
dixit Wikipedia
la suite ici

Dans un article paru en 2000 dans Le Monde diplomatique au sujet du tournage de La Commune, Peter Watkins dit:
« Aujourd’hui, un réalisateur qui refuse de se soumettre à l’idéologie de la culture de masse, fondée sur le mépris du public, et ne veut pas adopter un montage frénétique fait de structures narratives simplistes, de violence, de bruit, d’actions incessantes, bref, qui refuse la forme unique, ou ce que j’appelle la "monoforme", ce réalisateur ne peut tourner dans des conditions décentes. C’est impossible. »
Et effectivement, cela me semble incroyable, que ce cinéaste ne soit pas plus connu. Et merci mille à fois à Burlybunch qui me l'a fait découvrir.
La suite de l'article du Monde diplomatique:

ici

Un autre lien ici

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Peter Watkins Empty
MessageSujet: Re: Peter Watkins   Peter Watkins Icon_minitimeVen 2 Mai 2008 - 2:08

Peter Watkins Munch-10

Peter Watkins Munch510

Edvard Munch, la danse de la vie


..j'ai ressenti une affinité très profonde avec cet artiste norvgien. A cette époque de ma vie, par ailleurs, je venais de quitter la Grande Bretagne à cause de l'hostilité qui commençait à s'y manifester à l'égard de mes films...
Je n'ai pas réalisé dans ces premiers moments au musée Munch à quel point le combat artistique de ce peintre- et l'opposition à son travail, notamment dans son pays- reflétait mes propres expériences. Mais j'ai rapidement compris qu'en faisant un film sur Edvard Munch, je faisais en même temps un film sur moi-même.

écrit Peter Watkins dans le petit carnet ( à lire absolument!) qui accompagne le DVD.

Que dire de ce film. Qu'il est très, très long, et répétitif, et que peut être il vaut mieux le voir en plusieurs épisodes, car il a un côté très pesant dû au procédé employé par Watkins de demander à ses acteurs ( tous amateurs..) de très souvent regarder la caméra en face. Ce qui donne une intensité quelquefois difficilement soutenable.
Que les images sont sublimes.
Et qu'il s'agit d'une méditation très pointue sur les mystères inconscients de la création artistique .De la souffrance en amont et en aval.. Nous entrons dans l'intimité d'un peintre et d'une époque grâce à une méthode pseudo-documentaire.
Sous tous les angles et sous ses différents aspects, Peter Watkins revient sur ce qui fait une oeuvre, et particulièrement l'enfance. Et quelle enfance!
Bergman a parait-il qualifié ce film de "travail de génie".
Je crois en tout cas que c'est le plus beau film que j'ai vu depuis bien longtemps.
Cerclé, il part chez Animal!

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Peter Watkins Empty
MessageSujet: Re: Peter Watkins   Peter Watkins Icon_minitimeVen 2 Mai 2008 - 10:39

Marie a écrit:
Peter Watkins Munch-10

Peter Watkins Munch510

Edvard Munch, la danse de la vie


Cerclé, il part chez Animal!

(Animal...Je me mets sur les rangs pour le voir aussi ...Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Peter Watkins Empty
MessageSujet: Re: Peter Watkins   Peter Watkins Icon_minitimeVen 2 Mai 2008 - 10:59

j'ai un vague souvenir de Punishment park... je dirai un peu préfab et démonstratif mais néanmoins plutôt prenant et mettant mal à l'aise... je suis curieux. bizarrement persuadé devant le film que le réalisateur "devait" être américain.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Burlybunch
Agilité postale
Burlybunch

Messages : 870
Inscription le : 29/09/2007
Localisation : Ci et là

Peter Watkins Empty
MessageSujet: Re: Peter Watkins   Peter Watkins Icon_minitimeSam 3 Mai 2008 - 20:58

Rien à ajouter sur Munch :)
C'est vrai que ce travail si particulier de mise en scène est pesant. On le retrouve sur la Bombe et Culloden notament, deux travaux documentaires d'une heure environ réalisés pour la BBC à la fin des années 60'. Le premier traitant d'une hypothétique mais pas si improbable guerre nucléaire frappe dans le mille. Sujet toujours actuel et réalisation très moderne, horrible et consternant. Vraiment à voir.
N'ai pas autant adhéré à Culloden, récit de la guerre des clans dans les Highlands - fin XVIII° je crois - et de cette bataille totalement idiote, mais c'est très surement parce que je l'ai regardé trop peu de temps après les deux précédement cités.

J'aimerais beaucoup aussi voir La Commune clown


(Une interview du réalisateur, d'une trentaine de minutes pour les plus interessés)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Peter Watkins Empty
MessageSujet: Re: Peter Watkins   Peter Watkins Icon_minitimeDim 1 Juin 2008 - 12:54

regardé hier le film Edvard Munch.

c'est vrai qu'il est long 2x 1h45 répétitif d'une certaine manière mais tellement bien fait et bien construit... les répétitions sont un des sens du film. Le film est d'entrée socialement très marqué. Il y a énormément de choses dans ce film, plus qu'une simple histoire du peintre teintée de social. C'est un film très beau pour trop de raisons. Beaucoup de regards, de visages, ce qui force sans doute un peu l'implication du spectateur mais fait beaucoup de bien (à moi en tout cas). Beaucoup de réflexions, d'obsessions, de recherche, souffrance, tentative d'oubli, masques pour le quotidien, création...

ça ressemble à de la vraie vie aussi, et c'est important. ça raccroche et ça mélange les propos, ça rend perméable et ça fait du bien.

ne pas oublier les œuvres, la façon de les voir, leur mise en scène. ça parle beaucoup de relation homme/femme.

c'est un film assez incroyable, va me falloir pas mal de temps pour le décanter.

pour certaines sensations il me rappelle un peu Coeur de verre de Herzog.

Plus qu'une claque et tombé à pic. pas le genre de film qu'on risque d'oublier. Plus j'y pense et plus c'est plus que génial à quel point c'est cohérent...

MERCI Marie !

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

Peter Watkins Empty
MessageSujet: Re: Peter Watkins   Peter Watkins Icon_minitimeLun 9 Juin 2008 - 21:26

J'ai "entamé" Edvard Munch aujourd'hui. Je vais lentement car le film est d'une grande richesse. Je ne pense pas que cette forme de réalisation nous ait déjà été donnée à voir : un cinéma documentaire mettant au même plan les enfants de 12 ans revenant de leurs 14 heures quotidiennes à l'usine (petits interviewés sortis de la nuit norvégienne de 1880), et le portrait du peintre. Fiction et documentaire confondus se croisent dans une dimension où le regard de l'acteur perce l'écran. On sent pointer le combat du réalisateur contre l'envahissement médiatique décervelant et ce qu'il appelait la "monoforme".
Le film est sorti en 1970, je trouve qu'il est encore subtilement dérangeant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

Peter Watkins Empty
MessageSujet: Re: Peter Watkins   Peter Watkins Icon_minitimeVen 13 Juin 2008 - 17:37

Un peintre qui manque de couleur, Munch... mais dont Watkins restitue très bien le portrait dans le courant de son histoire personnelle et de sa société. Je suppose que les lenteurs vont avec le personnage. Etouffant et pesant désordre émotionnel. Les retours à l'enfance ne cessent jamais, enfance jalonnée par la maladie, le deuil, la religion, l'autorité paternelle. Un peu trop contemplatif. Munch, c'est un peu comme une toux qui ne se soigne pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
Burlybunch
Agilité postale
Burlybunch

Messages : 870
Inscription le : 29/09/2007
Localisation : Ci et là

Peter Watkins Empty
MessageSujet: Re: Peter Watkins   Peter Watkins Icon_minitimeDim 15 Juin 2008 - 12:14

Babelle a écrit:
Un peintre qui manque de couleur, Munch... mais dont Watkins restitue très bien le portrait dans le courant de son histoire personnelle et de sa société. Je suppose que les lenteurs vont avec le personnage. Etouffant et pesant désordre émotionnel. Les retours à l'enfance ne cessent jamais, enfance jalonnée par la maladie, le deuil, la religion, l'autorité paternelle. Un peu trop contemplatif. Munch, c'est un peu comme une toux qui ne se soigne pas...
Très juste, je vais faire un point sur Munch tout à l'heure clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Peter Watkins Empty
MessageSujet: Re: Peter Watkins   Peter Watkins Icon_minitimeVen 25 Juil 2008 - 11:24

jviens d'essayer de le regarder... je comprends pourquoi Marie conseille de le voir par bribes. Incroyablement pesant. Et j'ai tout de suite pensé à Bergman pour ces gros plans sur les visages, ces regards qui nous fixent, cette tristesse et la maladie.

(Désolée pour ceux qui sont après moi dans le Cercle, je voulais LE bon moment pour voir ce film... et du coup, j'ai mis un peu de temps à l'entamer... je le remets très vite en circulation)

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Peter Watkins Empty
MessageSujet: Re: Peter Watkins   Peter Watkins Icon_minitimeDim 27 Juil 2008 - 11:06

Ayé vu.
Epoustouflant et hypnotique. Le montage des images est extra minutieux, à toujours nous glisser les mêmes images des traumatismes de l'enfance et de la maladie, ce qui donne une dimension toute particulière au "présent".

J'ai vraiment bien aimé ce système de docu-fiction réellement assumée, avec un vrai parti pris esthétique (l'impression grisâtre domine pas mal, pluie, angoisse, peur...)

Difficile de réellement mettre des mots sur "ça".
Je vais me dépêcher de le faire tourner !!

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

Peter Watkins Empty
MessageSujet: Re: Peter Watkins   Peter Watkins Icon_minitimeDim 27 Juil 2008 - 16:35

J'ai pensé aussi à Bergman, pour tout ce que l'on connait de son enfance étouffée par la sévérité d'un père très croyant et pratiquant. Je crois même me souvenir que Bergman démarre son autobiographie par une maladie infantile qui le rend fragile aux yeux des siens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Peter Watkins Empty
MessageSujet: Re: Peter Watkins   Peter Watkins Icon_minitimeJeu 4 Sep 2008 - 17:57

investi dans le coffret Peter Watkins ce matin (et le coffret fritz lang chez mk2) ... quelqu'un l'a vu la Commune ?

ça dit 345min. c'est donc pour me faire une idée d'un probable/possible découpage. (j'aime pas découper (les films) !)

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Peter Watkins Empty
MessageSujet: Re: Peter Watkins   Peter Watkins Icon_minitimeSam 6 Sep 2008 - 12:41

hier soir, et en possible guise d'échauffement pour La Commune, j'ai regardé le premier disque du "coffret", hum. voilli-voiça :


Peter Watkins 20041110
Culloden

Citation :
Se présentant comme un documentaire dans le style des actualités, le film retrace le déroulement et les conséquences de la bataille de Culloden (1746), au cours de laquelle l'armée du prince Charles Édouard Stuart, majoritairement composée de membres des clans écossais des Highlands, est écrasée en à peine plus d'une heure par l'armée anglaise fidèle au roi George II de Grande-Bretagne. Watkins insiste sur la répression menée par le gouvernement anglais après la bataille, dont l'objectif avoué était de détruire entièrement le système des clans afin de prévenir toute nouvelle rébellion dans les Highlands.
résumé issu de la page wikipedia

ça ressemble (en n&b) à ces docu-fictions de maintenant avec des gens déguisés, des interviews de ces gens de fiction dans l'époque. Les acteurs sont encore une fois, ou déjà si on prend l'histoire dans l'ordre, des amateurs, des descendants de... ils sont maquillés comme il faut : dents pourries, marques sur le visage, cicatrices... Passé les présentations, c'est une séquence très factuelle de reconstitution de la bataille (armement, forces en présence, effets des différentes munitions pour les canons...), puis de l'après. Visuellement c'est crade et ça met un peu mal à l'aise des fois, mais pas trop. Pas énormément de moyen et l'amateurisme palpable des acteurs, peut-être. N'empêche. Il y a aussi le commentaire en voix off. Orienté et sans-pitié, n'oubliant pas trop trop de détails. enrôlement de force, système de clans démonté, rétribution de héros de massacres... le mélange de la forme et de ce commentaire, du contenu met vraiment mal à l'aise. C'est perturbant une autre façon de dire l'histoire (et le folklore). Même éloigné du contexte du film (parallèle avec la guerre du vietnam), ça bricole dans la tête, ça fait peur. On pense aux images d'aujourd'hui et aux pensées de d'habitude. Malaise.

Limite incroyable d'avoir eu un accueil positif avec un film pareil ! On a beau savoir qu'on est à l'opposé du neutre... âmes sensibles réfléchir avant.


Peter Watkins Watkin10
La Bombe (The War Game)

Même principe mais dans un futur proche... et si une attaque nucléaire sur l'Angleterre ? Basé d'une part sur les dires de l'époque (60's), de spécialistes, de politiques et de religieux et d'autre part sur des "résultats historiques" : Dresde, Hiroshima... (avec l'accent mis sur Dresde), le film proposé une chronologie de la situation : rumeurs, doutes, évacuations, déclenchement, pendant les bombardements, juste après, plus tard...
Peter Watkins propose une analyse très factuelle encore, les impossibilités logistiques d'évacuer une partie de la population (logement, nourriture), le manque de préparation, de savoir, les morts, les blessures, les incendies, plus tard les émeutes, les malades... tout ça avec sur hypothèse plutôt minimaliste de la catastrophe. C'est un film choquant. Pas forcément dans le mauvais sens du terme mais choquant. Et pourtant si ces images de reconstitusions sont choquantes (brûlures, blessures, folie....). Encore une fois on est forcément loin du vrai. Et cette ombre maintenant relativement écartée de ce type de guerre prend une autre couleur, ce qu'on en sait (pour un p'tit jeune comme moi) est forcément conditionné par ce qui en a été dit. Un mythe de l'arme nucléaire, certes dévastatrice mais... là il y a des images pour le dire, et avec un côté nucléaire presque secondaire.

Absolument terrifiant et choquant.

Pas surprenant que ça soit mal passé. Le même film fait aujourd'hui me semblerai d'ailleurs au moins autant impensable, impossible. (âmes sensibles : oublier que ce film existe).

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

Peter Watkins Empty
MessageSujet: Re: Peter Watkins   Peter Watkins Icon_minitimeSam 6 Sep 2008 - 15:56

J'ai regardé 3 quart d'heure de La Commune de Peter Watkins. Les épisodes que j'ai vus en continu me font penser que le génie du réalisateur se trouve là. Une page d'histoire rendue à la modernité de nos réflexions actuelles, des explications, des détails, des portraits d'hommes et de femmes revisitant l'histoire comme jamais aucun manuel scolaire ne saura le faire. Un document pédagogique dans le meilleur sens du terme.
Extrait : la citoyenneté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




Peter Watkins Empty
MessageSujet: Re: Peter Watkins   Peter Watkins Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Peter Watkins
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Peter Pan
» Le syndrome de Peter Pan
» Promotions pour le Capitaine de Frégate Peter Degraer.
» Danish Navy - Marine Danoise
» A955 MIER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Réalisateurs-
Sauter vers: