Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Sandro Veronesi [Italie]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Sandro Veronesi [Italie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Sandro Veronesi [Italie]   Sandro Veronesi [Italie] - Page 5 Icon_minitimeSam 29 Jan 2011 - 18:19

Citation :
Un carnage ébranle un petit village italien. Fait divers ou châtiment divin ? Dans son nouveau roman XY, Sandro Veronesi se penche sur l’énigme du mal.

Je cite l'article de La Repubblica : "XY réussit à tenir en haleine le lecteur sans être un polar. La différence entre un roman policier et le châtiment (divin), c'est que, dans le polar, on découvre l'assassin et on résout l'énigme, alors que le châtiment (divin) est l'énigme."

Intrigant, n'est-il pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

Sandro Veronesi [Italie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Sandro Veronesi [Italie]   Sandro Veronesi [Italie] - Page 5 Icon_minitimeSam 29 Jan 2011 - 19:30

traversay a écrit:
Citation :
Un carnage ébranle un petit village italien. Fait divers ou châtiment divin ? Dans son nouveau roman XY, Sandro Veronesi se penche sur l’énigme du mal.

Je cite l'article de La Repubblica : "XY réussit à tenir en haleine le lecteur sans être un polar. La différence entre un roman policier et le châtiment (divin), c'est que, dans le polar, on découvre l'assassin et on résout l'énigme, alors que le châtiment (divin) est l'énigme."

Intrigant, n'est-il pas ?

Oui, en effet, je l'avais aussi noté - vu dans Teleramoche, je crois.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Sandro Veronesi [Italie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Sandro Veronesi [Italie]   Sandro Veronesi [Italie] - Page 5 Icon_minitimeJeu 31 Jan 2013 - 21:37

Sandro Veronesi [Italie] - Page 5 97822413

XY
Citation :
San Giuda est un petit hameau de 42 âmes perdu dans les montagnes du nord de l'Italie. Chaque matin, à 10 heures, le traineau de Beppe Formento, qui tient un centre équestre de l'autre côté du bois, arrive avec ses quelques touristes, pour une visite éclair du village avant de repartir d'où il est venu. Tous les jours, sans exception. Imaginez donc la consternation des habitants lorsque, par un matin de novembre, le traineau se présente vide sur la place du village, tiré par un seul des deux chevaux, terrorisé et les yeux révulsés.

Voici venu le temps des ténèbres. Tout commence par un massacre inexplicable et inexpliqué à proximité d'un petit village dans le nord enneigé de l'Italie. Sandro Veronesi, dans XY, alterne deux voix, celles d'un vieux prêtre et d'une jeune psychiatre qui vont raconter leur recherche de la vérité, leurs doutes, leurs peurs, leur impuissance devant la folie qui saisit les membres d'une communauté traumatisée. Devant l'incurie et la volonté manipulatrice des autorités, qui finissent par donner une version falsifiée de l'affaire aux médias, les deux protagonistes du roman de Veronesi ont décidé de creuser au plus profond des causes du carnage même si la tâche est insurmontable et remet en question leur vision du monde. Et quand bien même si Dieu et/ou Satan rôdent sur la scène de crime. XY est un roman puissant, profond comme l'enfer, un thriller métaphysique et philosophique qui n'a que deux défauts, mais de taille, ceux d'être verbeux et de s'égarer souvent dans des chemins de traverse (phénomène déjà observé dans Chaos calme). Mais le dialogue final, entre les deux "médecins de l'âme" est un duel somptueux qui transperce par son ambition et sa force dialectique. Et le mystère demeure, comme une parabole démoniaque des faits divers qui ensanglantent l'actualité du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Sandro Veronesi [Italie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Sandro Veronesi [Italie]   Sandro Veronesi [Italie] - Page 5 Icon_minitimeJeu 31 Jan 2013 - 22:46

Celui-la il me le faut.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igor
Zen littéraire
Igor

Messages : 3524
Inscription le : 24/07/2010
Age : 66

Sandro Veronesi [Italie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Sandro Veronesi [Italie]   Sandro Veronesi [Italie] - Page 5 Icon_minitimeVen 28 Mar 2014 - 14:50

XY
Traversay (tombé à l'eau lors de la dernière tempête et toujours pas retrouvé - mais gageons qu'il aura été récupéré par un canot de sauvetage et coule des jours heureux sur quelque ile ensoleillée) commente parfaitement ce roman. Oui, il s'agit bien d'un roman même si la forme polar persiste jusqu'au dernier mot. Je le définirais même comme l'anti polar.
Anti polar puisqu'il ne s'agira pas de découvrir le fin mot de l'énigme. L'écriture est sans défauts et fait bien monter la tension pour faire de ce récit à deux voix un thriller.
La conclusion sera donnée par un dialogue philosophico-mystique parfaitement construit auquel je n'ai rien compris mais qui est quand même un plaisir de lecture (??).
L'auteur montre ici son savoir faire, il nous entraine dans un mystère où le questionnement reste entier! Que s'est-il passé?

_________________
Tranquille comme mon chien qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Sandro Veronesi [Italie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Sandro Veronesi [Italie]   Sandro Veronesi [Italie] - Page 5 Icon_minitimeSam 29 Mar 2014 - 19:24

très alléchant ! je note le titre de cet anti-polar !!

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Sandro Veronesi [Italie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Sandro Veronesi [Italie]   Sandro Veronesi [Italie] - Page 5 Icon_minitimeSam 29 Mar 2014 - 21:13

je note aussi le livre est dans le mediabus j'arriverai peut-être à le faire rapatrier sur les rayons de la médiathèque

même si le dialogue philosophico-mystique risque de me faire le même effet  sourire

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Sandro Veronesi [Italie] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Sandro Veronesi [Italie]   Sandro Veronesi [Italie] - Page 5 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Sandro Veronesi [Italie]
Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Halloween en Italie
» Tremblement de terre en Italie
» The Kooples, Sandro, Zara
» Italie: des feux rouges truqués pour multiplier les amendes
» FOOT – Pourquoi l’Italie joue-t-elle en bleu ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature italienne, grecque et turque (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: