Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 [BD] Alison Bechdel

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

[BD] Alison Bechdel  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [BD] Alison Bechdel    [BD] Alison Bechdel  - Page 2 Icon_minitimeMer 12 Fév 2014 - 13:10

Article sur son dernier livre : C'est toi ma maman ?


[BD] Alison Bechdel  - Page 2 Maman_10

Citation :
Comment parler de sa relation avec sa mère sans tomber dans le cliché ou dans le pathos ? Les réponses sont dans C’est toi ma maman ?, un roman graphique complexe qui ne cède jamais à la facilité. Après avoir lu le premier livre d’Alison Bechdel (lire son interview ici), on pouvait se douter que cette Américaine de 50 ans, aux allures d’adolescente, ne ferait rien comme les autres. Dans Fun Home, paru en 2006, elle s’attachait à décrire son enfance aux côtés d’un père fuyant et froid, tout à la fois professeur d’anglais et gérant d’une maison funéraire, homme marié mais homosexuel honteux. Elle y évoquait également sa propre homosexualité. Un livre douloureux, terriblement personnel mais d’une force rare.


Ici, elle va plus loin encore : outre ses rapports avec sa mère, elle retrace avec une grande sincérité son propre parcours, professionnel, intime. Elle n’hésite pas à retranscrire ses séances chez la psy et à dévoiler ses questionnements, ses échecs. C’est parfois vertigineux : 304 pages au cours desquelles elle embarque le lecteur dans le temps (lorsqu’elle évoque ses souvenirs d’enfance ou la jeunesse de ses parents), pour revenir presque aussitôt dans son présent, en train d’écrire C’est toi ma maman ? Déroutant aussi lorsqu’elle invoque les fantômes de la romancière Virginia Woolf et de Donald Winnicott, écrivain et psychiatre britannique du vingtième siècle, connus tous deux pour leurs positions féministes avant l’heure. Car c’est bien de cela qu’il s’agit : d’une bande dessinée profondément féministe, et qui se revendique comme telle.
Source

[BD] Alison Bechdel  - Page 2 Maman_11

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

[BD] Alison Bechdel  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [BD] Alison Bechdel    [BD] Alison Bechdel  - Page 2 Icon_minitimeVen 14 Fév 2014 - 18:15

Je l'ai je l'ai je l'ai !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

[BD] Alison Bechdel  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [BD] Alison Bechdel    [BD] Alison Bechdel  - Page 2 Icon_minitimeDim 16 Fév 2014 - 20:36

Le résultat est à la hauteur de l'enthousiasme ? Very Happy

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

[BD] Alison Bechdel  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [BD] Alison Bechdel    [BD] Alison Bechdel  - Page 2 Icon_minitimeDim 16 Fév 2014 - 20:40

Doucement les basses, je n'ai pas encore commencé
Je te dirai bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maryvonne
Zen littéraire
Maryvonne

Messages : 4259
Inscription le : 03/08/2009
Localisation : oui, merci.

[BD] Alison Bechdel  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [BD] Alison Bechdel    [BD] Alison Bechdel  - Page 2 Icon_minitimeDim 2 Mar 2014 - 12:49

Juste pour info... le test de Bechdel-Wallace,
développé dans sa BD il y a un bail, mais qui ressort.

Et des films qui s'en sortent bien : http://www.totalfilm.com/features/50-greatest-films-that-pass-the-bechdel-test
(avec quelques surprises !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

[BD] Alison Bechdel  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [BD] Alison Bechdel    [BD] Alison Bechdel  - Page 2 Icon_minitimeLun 3 Mar 2014 - 20:37

Mais ce test lui-même n'est-il pas complètement absurde ?

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Hope
Posteur en quête
Hope

Messages : 67
Inscription le : 29/09/2010
Age : 35

[BD] Alison Bechdel  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [BD] Alison Bechdel    [BD] Alison Bechdel  - Page 2 Icon_minitimeSam 8 Mar 2014 - 17:25

Il faut que je lise "C'est toi ma maman ?"... Mais je ne sais pas, pour ce que j'ai feuilleté, je ne le sens pas trop. Je serais vraiment déçue de ne pas aimer, car j'ai passé un excellent moment avec "Fun home". Et j'aime ce qu'elle fait en général.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

[BD] Alison Bechdel  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [BD] Alison Bechdel    [BD] Alison Bechdel  - Page 2 Icon_minitimeDim 9 Mar 2014 - 19:15

En ce qui concerne "C'est toi ma maman ? ", j'en suis à la moitié.
C'est un peu prise de tête, mais quand même j'apprécie car c'est une auteur terriblement attachante avec ses petits dessins tout sympas, il y a toujours énormément de recherche et de références notamment dans le domaine de la psychanalyse.

Alors il faut aimer se plonger dans les difficiles relations mère-fille, c'est une démarche très personnelle de l'auteur avec son inévitable lot d'égocentrisme et de questions perpétuelles sur son enfance, et tout son parcours en général.
C'est parce que je l'aime bien que je lis ça, venant d'une ou d'un autre, je ne sais pas si j'aurais accroché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maryvonne
Zen littéraire
Maryvonne

Messages : 4259
Inscription le : 03/08/2009
Localisation : oui, merci.

[BD] Alison Bechdel  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [BD] Alison Bechdel    [BD] Alison Bechdel  - Page 2 Icon_minitimeDim 9 Mar 2014 - 20:10

On est d'accord alors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

[BD] Alison Bechdel  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [BD] Alison Bechdel    [BD] Alison Bechdel  - Page 2 Icon_minitimeDim 9 Mar 2014 - 20:21

héhé

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dreep
Sage de la littérature
Dreep

Messages : 1435
Inscription le : 14/03/2014
Age : 27

[BD] Alison Bechdel  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [BD] Alison Bechdel    [BD] Alison Bechdel  - Page 2 Icon_minitimeDim 23 Mar 2014 - 22:45

Lu Fun Home cette année, belle découverte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

[BD] Alison Bechdel  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [BD] Alison Bechdel    [BD] Alison Bechdel  - Page 2 Icon_minitimeLun 13 Avr 2015 - 20:49

C’est toi ma maman ? (2012)


[BD] Alison Bechdel  - Page 2 Couv12

Après être revenue sur le cas de son père dans Fun Home, Alison Bechdel s’est lancée le défi d’élucider la nature de ses rapports avec sa mère. Elle franchit une nouvelle étape dans l’introspection familiale puisque, si son père était déjà mort au moment de la production de Fun Home, sa mère est encore vivante lors de l’écriture du livre qui lui sera consacré et la rédaction se fait à l’aventure. Le point de départ de l’introspection s’ancre dans ce moment qui recueille l’avis de la mère concernant ce projet de biographie familiale et l’écriture se poursuit au fil des coups de téléphone échangés entre la mère et la fille, mais aussi au fil des aventures amoureuse, professionnelle et psychanalytique d’Alison Bechdel. Cette trame quotidienne de premier plan permet d’explorer les strates de la mémoire et de faire surgir des niveaux de signification plus complexes. On ne s’étonnera donc pas de voir souvent apparaître Virginia Woolf dont la technique du flux de conscience à l’œuvre dans ses romans, ainsi que l’œuvre vaste de ses journaux intimes, semblent avoir formé la démarche introspective d’Alison Bechdel.


Sur le mode du paradoxe, on découvre avec un peu de surprise qu’Alison Bechdel suit une thérapie psychanalytique pour élucider les raisons qui l’empêchent d’écrire facilement son livre –ce livre qu’on tient entre les mains et qui semble si fluide et passionnant. Mais on remarquera un peu plus tard qu’Alison Bechdel a moins écrit sur sa mère que sur l’impossibilité d’écrire à son propos. Quelques livres marquants surgissent au même moment pour soutenir la réflexion, débloquant au passage quelques sas insalubres pour les rendre mieux praticables. Alice Miller et Donald Winnicott entre autres lui fourniront les concepts qui lui manquaient pour appréhender sa relation avec sa mère sous un autre angle et, mieux encore, ils agissent comme réfracteurs de passé. Puisqu’Alison Bechdel n’arrive pas à regarder directement ses souvenirs pour expliquer l’état présent de ses relations, elle devra se servir d’un intermédiaire qui témoignera de son passé par ses actes présents. Ainsi, l’hyper-intellectualisation dont Alison Bechdel fait preuve dans son analyse témoigne en tant que vestige d’un mode de fonctionnement utilisé au cours de son développement précoce. Elle s’aide ici de Donald Winnicott pour résumer :


« La mère « suffisamment bonne » minimise les conséquences de la faim, du mouillé et du froid. Mais elle n’est pas obligée de s’adapter parfaitement aux besoins du bébé. Ainsi, un bébé qui a faim peut-il se consoler momentanément en se rappelant ou en imaginant son expérience d’avoir été nourri. Mais si pour une raison ou une autre, la mère est préoccupée, le bébé risque de devoir trop compter sur sa propre aptitude à comprendre. »


Elle le cite : « Plus couramment aux stades très précoces lorsque cette caractéristique des soins infantiles reste très marquée, nous observons que le fonctionnement mental devient une chose en soi, qui remplace pratiquement la mère et la rend superflue » avant de transposer de manière impersonnelle cette réflexion à son propre cas : « Au lieu de dépendre de la mère, le bébé apprend à dépendre de son propre esprit. C’est un déni de la dépendance, un fantasme d’autosuffisance ».


Alison Bechdel progresse par énigmes. Elle décortique son âme comme un palimpseste, renvoyant chaque épaisseur au passé dans ses relations avec sa mère. Rien n’est laissé au hasard dans cette étude riche et passionnante dans laquelle Alison Bechdel se présente adorable à son insu, exprimant sans le vouloir ce qu’il y avait peut-être de plus important à dire sur l’influence formatrice de sa mère, et témoignant de la grande faculté que celle-ci lui aura permis de développer dans l’exercice de son esprit critique sur sa propre histoire.  


[BD] Alison Bechdel  - Page 2 Analys10

Citation :
« « Absolument tous » les étudiants en psychanalyse qu’[Alice Miller] a supervisés ont la même histoire : un parent souffrant d’insécurité émotionnelle et qui n’en a pas l’air, mais qui dépend d’un comportement spécifique de l’enfant. Et une « étonnante aptitude » de l’enfant à sentir cela et à jouer le rôle assigné. « Ce rôle procurait ainsi de l’ « amour » à l’enfant –c’est-à-dire l’investissement narcissique de ses parents. Il sentait qu’on avait besoin de lui et sa vie se trouvait ainsi légitimée ».
Ce sont les gens qui, en grandissant, auront tendance à analyser les autres.
La perception psychanalytique, semble suggérer Miller, est en soi un symptôme pathologique. »


[BD] Alison Bechdel  - Page 2 Nuit10

Citation :
« Ce que j’attendais de ma mère, quoi que ce fût, n’existait tout simplement pas. Ce n’était pas de sa faute. Et ce n’était pas non plus de la mienne si j’étais incapable de l’obtenir. Je sais qu’elle me donnait ce qu’elle pouvait. »


[BD] Alison Bechdel  - Page 2 Jeu10

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

[BD] Alison Bechdel  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [BD] Alison Bechdel    [BD] Alison Bechdel  - Page 2 Icon_minitimeMar 14 Avr 2015 - 8:49

ça donne envie !

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

[BD] Alison Bechdel  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [BD] Alison Bechdel    [BD] Alison Bechdel  - Page 2 Icon_minitimeDim 19 Avr 2015 - 21:13

Oui, n'hésite pas Queenie, c'est une lecture passionnante !

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Maryvonne
Zen littéraire
Maryvonne

Messages : 4259
Inscription le : 03/08/2009
Localisation : oui, merci.

[BD] Alison Bechdel  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [BD] Alison Bechdel    [BD] Alison Bechdel  - Page 2 Icon_minitimeMer 13 Mai 2015 - 22:00

NAN QUEENIE, C'EST CELLE-CI QU'IL FAUT LIRE !

Maryvonne a écrit:
[BD] Alison Bechdel  - Page 2 Essential-dykes-to-watch-out-for-cover

BD pour l'instant, malheureusement qu'en VO (mais puisque j'ai réussi, elle reste accessible pour les personnes confirmées débutantes)

L'essentiel des planches depuis la création de la série, jusqu'en ... 2008. On suit donc la petite communauté (lesbienne, mais pas que et puis les cases ...). Les personnages sont très attachants, prennent de la bouteille et des rides, traversent des moments plus ou moins sympa, que ce soit au à leur niveau personnel, ou au niveau national (élections présidentielles plus ou moins prometteuses, politique internationale et 11 septembre). Le tout avec un humour qui dépote, et des dialogues avec de vrais morceaux de répartie dedans.

Les sujets abordes sont universel : l'amûr, la famille..  (Parfois un peu terrifiant de voir qu'on est tout de même un peu à la bourre en France sur certains sujets... )
Et puisqu'il s'agit d'un sujet d'actualité, une bd qui parle réellement (et bien) de l'homoparentalité, à offrir en toute urgence à mon ami C. Vanneste.

C'est avec un pincement au cœur que je l'ai refermée, ça va être dur de ne pas avoir de leur nouvelles. Bon d'un autre côté, c'est archi référencé, donc une relecture sera possible.

Impressionnant aussi de voir l'évolution dans le coup de crayon de l'auteur.

Rhââ Lovely
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




[BD] Alison Bechdel  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [BD] Alison Bechdel    [BD] Alison Bechdel  - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[BD] Alison Bechdel
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» don de chevaux
» La chasse à l'ours (Claire Freedman, Alison Edgson)
» Wave your hands in the air like you don't care ? Alison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Les Bédés et mangas-
Sauter vers: