Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Anne Marie Garat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
shanidar
Abeille bibliophile


Messages : 10911
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Anne Marie Garat   Mer 20 Fév 2013 - 18:17

A mon tour de laisser un mot qui sera succinct de ma lecture de Dans la main du diable. Incontestablement Garat reprend à son compte les lieux communs du roman-feuilleton (elle n'hésite pas d'ailleurs à le revendiquer et à s'inscrire dans la suite des Mystères de Paris, par exemple). Tout est réuni en effet : l'orpheline, l'espion machiavélique, les retournements de situation et le regard porté à la fois sur les évènements politiques d'une époque et sur les relations sociales des uns et des autres. Le livre se lit donc vraiment tout seul sans beaucoup de surprise mais avec plaisir, grâce à la maîtrise stylistique de l'auteure.

J'ai passé un agréable moment en compagnie de Gabrielle et cela suffit amplement à mon plaisir !

J'ajoute (et je redis) qu'il est extrêmement agréable de découvrir une auteure qui n'écrit jamais deux fois le même roman, qui ose, qui tente et qui interroge sur notre relation à l'Histoire, à la famille, à la descendance...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igor
Zen littéraire


Messages : 3541
Inscription le : 24/07/2010
Age : 63

MessageSujet: Re: Anne Marie Garat   Mer 20 Fév 2013 - 18:57

Salut Shanidar, content de te retrouver!

Je lis le plaisir que tu as pris à cette lecture qui est bien ce que tu en dis.
Je t'encourage à continuer avec les deux autres volumes de cette "saga".
La totalité donne une vision globale du XX° siècle et la transition de deux mondes bien distinct. Carat le fait avec une grande intelligence, s'amuse des destinées des personnages, de leur descendance et du chassé croisé que permet la littérature.

_________________
Tranquille comme mon chien qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile


Messages : 10911
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Anne Marie Garat   Jeu 21 Fév 2013 - 21:59

oui, Igor, j'ai bien noté que plus le récit avançait et plus Garat se permettait des libertés (dans le sens où Dans la main du diable peut paraître un peu corseté). Je ne sais pas si je vais poursuivre tout de suite cette aventure ou si je vais me laisser un peu de temps (sachant que si j'attends trop longtemps le risque est de perdre une partie du plaisir...), mais ton enthousiasme pique évidemment ma curiosité !

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MartineR
Main aguerrie


Messages : 363
Inscription le : 10/09/2010
Localisation : essonne

MessageSujet: Re: Anne Marie Garat   Ven 22 Fév 2013 - 13:21

Igor a écrit:
Salut Shanidar, content de te retrouver!

Je lis le plaisir que tu as pris à cette lecture qui est bien ce que tu en dis.
Je t'encourage à continuer avec les deux autres volumes de cette "saga".
La totalité donne une vision globale du XX° siècle et la transition de deux mondes bien distinct. Carat le fait avec une grande intelligence, s'amuse des destinées des personnages, de leur descendance et du chassé croisé que permet la littérature.

je viens de commencer le T 3, effectivement pas de redites; une évolution aussi ce tome , l'action se déroule sur une plus longue périoide, Very Happy bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourtouteslesaig.canalblog.com/
Igor
Zen littéraire


Messages : 3541
Inscription le : 24/07/2010
Age : 63

MessageSujet: Re: Anne Marie Garat   Ven 22 Fév 2013 - 17:54

Tout juste MartineR!
Dans ce tome 3, A.M. Garat concentre là aussi son récit sur quelques semaines de 1963 mais se permet un épilogue vertigineux qui nous mène à aujourd'hui.
Le lecteur prends en quelque sorte le relais et remplis les "blancs".


_________________
Tranquille comme mon chien qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
simla
Envolée postale


Messages : 248
Inscription le : 10/01/2013
Age : 66
Localisation : Nouvelle calédonie

MessageSujet: L'enfant des ténèbres   Ven 8 Mar 2013 - 6:52

L'enfant des ténèbres

Je termine péniblement ce roman qui pourtant commençait bien.

Sans doute aurait-il fallu lire le précédent..quoique je trouve l'histoire très confuse, pas évident de s'y retrouver avec tous ces personnages... confused

Le style est lourd quoique ce soit bien écrit.

Je n'aime pas du tout. Je ne sais pas si je vais retenter l'aventure avec ce auteur intense reflexion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igor
Zen littéraire


Messages : 3541
Inscription le : 24/07/2010
Age : 63

MessageSujet: Re: Anne Marie Garat   Ven 8 Mar 2013 - 8:56

Donc l'expérience de prendre cette trilogie dans le désordre ne semble pas probante.
Ok c'est noté.
En même temps sur un seul sujet ce n'est pas très scientifique... sourire

_________________
Tranquille comme mon chien qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile


Messages : 10911
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Anne Marie Garat   Ven 8 Mar 2013 - 18:01

simla a écrit:
L'enfant des ténèbres

Je termine péniblement ce roman qui pourtant commençait bien.

Sans doute aurait-il fallu lire le précédent..quoique je trouve l'histoire très confuse, pas évident de s'y retrouver avec tous ces personnages... confused

Le style est lourd quoique ce soit bien écrit.

Je n'aime pas du tout. Je ne sais pas si je vais retenter l'aventure avec ce auteur intense reflexion

Il ne faut surtout pas, je crois, penser que Garat ne fait que du monumental et du 'lourd', Aden n'est pas du tout écrit dans la même veine feuilletonnesque que cette trilogie (mais je dois reconnaitre que certaines phrases sont assez tordues...). attentif

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
simla
Envolée postale


Messages : 248
Inscription le : 10/01/2013
Age : 66
Localisation : Nouvelle calédonie

MessageSujet: Anne Marie Garat   Ven 8 Mar 2013 - 20:28

Bon. Si je trouve un autre bouquin à la biblio, je prendrai malgré tout...vous avez raison, il ne faut pas s'arrêter à une seule oeuvre Wink

Aden a eu le prix Fémina, sûrement justifié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MartineR
Main aguerrie


Messages : 363
Inscription le : 10/09/2010
Localisation : essonne

MessageSujet: Re: Anne Marie Garat   Jeu 14 Mar 2013 - 11:26

J'ai terminé, toujours avec délectation, cette trilogie

La Collaboration qui a miné la société & les familles en est un des points forts

Le XX°siècle; siècle des mutations et métamorphoses...voilà le sujet si bien traité cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourtouteslesaig.canalblog.com/
domreader
Zen littéraire


Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Anne Marie Garat   Sam 21 Fév 2015 - 20:11

Dans La main Du Diable
Anne-Marie Garat

On ne peut s'y tromper c'est un roman fleuve, je n'en fais pas un énième résumé cela a déjà été fort bien fait. Quelques impressions seulement, je l'ai trouvé fort long, trop long et les explications et les cheminements de tout et de n'importe quoi m'ont vraiment agacée. Trop de bavardages inutiles et sans beaucoup de saveur à tous moments.

Ceci dit, on se laisse entraîner par l'histoire et on se demande ce qui va arriver, alors on tourne les pages (900 !) en sautant des paragraphes, voir des pages entières en ce qui me concerne, sinon je pense que j'aurais abandonné la belle Gabrielle à son destin tumultueux passé les 300 pages. A son crédit aussi, ce roman est bien documenté, alors parfois je me suis attaché à la petite histoire dans la grande Histoire.

Je ne renouvellerai pas l'expérience, car ce n'est pas vraiment le style de roman que j'affectionne en général, mais dans mon état de fatigue, les aventures mélodramatiques de la famille Galay me convenaient assez.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire


Messages : 6474
Inscription le : 04/08/2013
Age : 48
Localisation : Entre Paris et Utrecht

MessageSujet: Re: Anne Marie Garat   Dim 22 Fév 2015 - 12:59

Pfff...900 pages, c'est long pour un roman qui t'agace!

_________________
Il faut les comprendre, ils sont obligés d'être sérieux toute la nuit, ils ont besoin, dans la journée, de se détendre. Alors ils font des bêtises.
Jean-Louis Fournier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire


Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Anne Marie Garat   Lun 23 Fév 2015 - 9:37

pia a écrit:
Pfff...900 pages, c'est long pour un roman qui t'agace!

Ben oui, mais j'ai souvent la mauvaise habitude d'aller jusqu'au bout des livres que je commence, quitte à sauter des passages entiers quand cela n'entrave pas la compréhension : ce qui était le cas ici !!

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile


Messages : 10911
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Anne Marie Garat   Lun 23 Fév 2015 - 9:42

domreader a écrit:
pia a écrit:
Pfff...900 pages, c'est long pour un roman qui t'agace!

Ben oui, mais j'ai souvent la mauvaise habitude d'aller jusqu'au bout des livres que je commence, quitte à sauter des passages entiers quand cela n'entrave pas la compréhension : ce qui était le cas ici  !!

Plus une lecture détente qu'une lecture passionnée, en effet. Mais parfois c'est le genre de gros roman qui délasse justement parce qu'on peut facilement se passer de certains passages et que l'histoire se lit simplement, sans heurt, avec égalité...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire


Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Anne Marie Garat   Lun 23 Fév 2015 - 9:43

shanidar a écrit:
domreader a écrit:
pia a écrit:
Pfff...900 pages, c'est long pour un roman qui t'agace!

Ben oui, mais j'ai souvent la mauvaise habitude d'aller jusqu'au bout des livres que je commence, quitte à sauter des passages entiers quand cela n'entrave pas la compréhension : ce qui était le cas ici  !!

Plus une lecture détente qu'une lecture passionnée, en effet. Mais parfois c'est le genre de gros roman qui délasse justement parce qu'on peut facilement se passer de certains passages et que l'histoire se lit simplement, sans heurt, avec égalité...

C'est aussi pour ça que j'ai été jusqu'au bout.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anne Marie Garat   Aujourd'hui à 5:35

Revenir en haut Aller en bas
 
Anne Marie Garat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bon anniversaire Anne MArie
» Marc Dupré et Anne-Marie Angelil - Vivre l'aventure en famille
» Mort d'Anne-Marie Le Couviour
» ANNE MARIE LEGION ETRANGERE CHANT du 2 REI
» ANNE MARIE LEGION ETRANGERE CHANT DU 3 REI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: