Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Esclavage

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

Esclavage Empty
MessageSujet: Esclavage   Esclavage Icon_minitimeSam 10 Mai 2008 - 20:12

Esclavage David_10
-croquis à la mine de plomb (© Musées d’Angers, photo Pierre David)


Le 27 avril 1848 les décrets d'abolition sont signés : l'esclavage est définitivement aboli en France et dans "ses" territoires.
Le gouvernement français a choisi dès 2006 de fixer la date de commémoration sur la Métropole au 10 mai.
Le 10 mai étant la date anniversaire de l’adoption à l’unanimité par le Sénat de la loi de 2001 (loi dite Taubira) reconnaissant la traite et l’esclavage comme un crime contre l’humanité.
A Paris, des milliers de personnes ce samedi pour la Marche des libertés organisée organisée par le CRAN (Conseil représentatif des associations noires) et le Coffad (Collectif des fils et filles d'Africains déportés).

ICI, une chronologie générale retrace l'histoire de l'esclavage dans le monde (dates d'abolition définitives en gras, abolitions provisoires en italique). Du IIè s. avant J-C jusqu'à la loi Taubira de 2001.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

Esclavage Empty
MessageSujet: Re: Esclavage   Esclavage Icon_minitimeSam 10 Mai 2008 - 20:33

Les dates, actualité :
Le 10 mai est journée consacrée à l’histoire de la traite négrière.
Le 23 mai sera la Journée nationale de commémoration de la traite, des esclavages et des abolitions.
Une décision officielle saluée par le Comité de la marche du 23 mai (marche silencieuse de 1998).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Esclavage Empty
MessageSujet: esclavage   Esclavage Icon_minitimeSam 10 Mai 2008 - 20:47

L'esclavage n'a jamais cessé. Pire, il na jamais été aussi important, meme

s'il s'exprime sous diverses formes.

Plus de 4OO millions d'enfants. 250 millions d'adultes selon le BIT -Bureau International du Travail-.
En fait, on ignore les chiffres exacts et peu importe d'ailleurs...

Et je ne parlerai meme pas des travailleurs du monde, sous payés, exploités, maltraités, victimes de maladies et d'accidents du travail, de harcèlement moral ou autre de pénibilité.
Y compris en France...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mordicus
Troll de Pastèque
Mordicus

Messages : 3259
Inscription le : 21/01/2008
Localisation : Minsk-les-Barriquettes

Esclavage Empty
MessageSujet: Re: Esclavage   Esclavage Icon_minitimeSam 10 Mai 2008 - 21:16

Escalave social.

La Femme.

Depuis Tout le Temps et certainement pour encore Beaucoup de Temps.

"Maman, maman t'as lavé mon kimono ?"

_________________

Your tongue is a twist.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

Esclavage Empty
MessageSujet: Re: Esclavage   Esclavage Icon_minitimeSam 10 Mai 2008 - 21:30

Je ne pense pas qu'il faille évoquer ici le harcèlement ni la pénibilité au travail dans nos pays occidentaux. Consacrons un autre fil à nos problèmes d'occidentaux privilégiés, s'il vous plait sinon vous allez faire se redresser Victor Schoelcher et Toussaint Louverture.
Oui, de par le monde, le travail des enfants vendus, les enfants soldats, l'exploitation des adolescentes "importées" dans certains pays au service de familles à la recherche d'une domesticité à laquelle on a préalablement confisqué le passeport...
En 2000, l'UNICEF estimait que 200 000 enfants étaient retenus en esclavage en Afrique centrale et occidentale. L'an dernier encore la Mauritanie votait une nouvelle loi anti-esclavagiste, car le pays en est encore à tenter de "juguler ces pratiques".
-Un article du Nouvel Observateur (13 sept. 2007) présentait le travail de Malek Chebel, anthropologue, spécialiste de l'islam :
Citation :
...En mai dernier, à Marrakech, s'est également tenu le premier colloque international sur l'esclavage dans les pays arabo-musulmans, sous l'égide de l'Unesco. Et un peu partout dans le monde arabe, dans le Golfe, en Iran, en Afrique, des écrivains s'engagent, des associations, composées d'anciens esclaves ou de leurs descendants, apparaissent et militent, malgré l'hostilité des Etats. Un véritable mouvement se dessine, dont l'Occident ne mesure pas encore l'ampleur, mais qu'il faut soutenir, sans quoi le pire est toujours à venir. Ces enfants de Bamako qui courent vers les étrangers pour se livrer eux-mêmes en servitude ne nous le disent-ils pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
Mordicus
Troll de Pastèque
Mordicus

Messages : 3259
Inscription le : 21/01/2008
Localisation : Minsk-les-Barriquettes

Esclavage Empty
MessageSujet: Re: Esclavage   Esclavage Icon_minitimeSam 10 Mai 2008 - 21:44

Babelle a écrit:
Je ne pense pas qu'il faille évoquer ici le harcèlement ni la pénibilité au travail dans nos pays occidentaux. Consacrons un autre fil à nos problèmes d'occidentaux privilégiés, s'il vous plait sinon vous allez faire se redresser Victor Schoelcher et Toussaint Louverture.

Pour ma part je parlais de La Femme en tant qu'occidentale privilégiée et occidentale absolument pas priviliégiée qu'on fourre dans des boîtes à foutre et autres lieux de branlette fantastique.
Notre amie La Femme qui se fait exciser, notre copine La Femme qui se ramasse des caillasses dans la gueule si elle se fait violer (ben ouais, cte pioute c'est de sa faute hein!).


La Femme, cette superbe esclave de l'homme que, quand y'en a plus, ben il y a en a encore.

Selon les données de l’ONU, 4 millions de femmes sont vendues chaque année pour être obligées de se prostituées et réduites à l’état d’esclaves ou soumises au mariage forcé.
[...]
On calcule que durant les 30 dernières années, plus de 30 millions de femmes asiatiques sont tombées dans des réseaux d’exploitation


Merci la vie.

_________________

Your tongue is a twist.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Esclavage Empty
MessageSujet: Esclavage   Esclavage Icon_minitimeSam 10 Mai 2008 - 21:54

Ben moi aussi, je persiste. Le travail salarié, non voulu, est aussi une forme
d'esclavage... Surtout avec tout ce qu'il y a autour...

colibri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

Esclavage Empty
MessageSujet: Re: Esclavage   Esclavage Icon_minitimeSam 10 Mai 2008 - 21:55

M. Chebel :
Citation :
Au Koweït comme au Qatar, en Arabie Saoudite ou à Dubaï, l'employeur a depuis longtemps remplacé le négrier. «Esclaves économiques», Philippins, Indiens, Malais, Bangladais se sont substitués aux anciens captifs d'Afrique, Habachis et Zandj. Au Maroc se pose aujourd'hui la question des domestiques, ces «petites bonnes» non rémunérées, corvéables à merci, qu'on réquisitionne jour et nuit, et que les autorités elles- mêmes évaluent à plus de 1 million. Que dire aussi des eunuques à La Mecque ! Oui, en 2007, des eunuques gardent toujours les lieux saints de l'islam !
Malek Chebel, auteur d'une vingtaine d'ouvrages dont le «Dictionnaire amoureux de l'islam» (Plon, 2004), présentant son ouvrage : «L'Esclavage en terre d'Islam. Un tabou bien gardé», enchaînait ainsi :
Citation :
...Soyons clairs, je n'attaque ni un pays en particulier, ni l'islam en tant que religion. Mais son dévoiement, qui n'en finit pas de faire des ravages. Il faut que l'Islam retrouve sa vraie nature et rejoigne enfin les grandes civilisations libératrices.
-Mordicus, Bix, la marche d'aujourd'hui allait aussi dans ce sens, en effet, organisée en grande partie je pense par des militants des Droits de l'homme, qui ont revendiqué simultanément pour la régularisation de sans papier, le droit aux logements... Je pensais mettre en avant l'histoire de l'esclavage mais il est vrai qu'histoire et actualité sont toujours (légitimement) très imbriquées.
Conclusion : persistons ensemble!


Dernière édition par Babelle le Sam 10 Mai 2008 - 22:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Esclavage Empty
MessageSujet: Re: Esclavage   Esclavage Icon_minitimeSam 10 Mai 2008 - 22:13

L'esclavage aujourd'hui ?

La servitude pour dettes touche au moins 20 millions de personnes dans le monde. Comment en sont-elles devenues victimes ? Par exemple parce qu'elles n'ont pas d'argent pour acheter un médicament à leur enfant malade, et qu'elles doivent donc en emprunter, quelquefois convaincues par de fausses promesses. Pour le rembourser, elles seront contraintes à travailler de longues journées, sept jours par semaine, 365 jours par an. En guise de
« rémunération », elles reçoivent gîte et couvert, mais quelquefois n'arrivent jamais à éponger leur dette, qui peut alors être transmise aux générations suivantes.

Le travail forcé : Des personnes sont recrutées dans l'illégalité par des Etats, des partis politiques ou des particuliers, et forcées à travailler pour eux, généralement sous la menace de sévices ou d'autres punitions.

Les pires formes de travail des enfants : Il s'agit d'enfants qui travaillent dans des situations dangereuses ou impliquant exploitation. Des dizaines de millions d'enfants dans le monde travaillent à plein temps, et sont donc privés d'éducation comme de loisirs, pourtant essentiels à leur épanouissement personnel et social.

L'exploitation sexuelle des enfants à des fins commerciales : Les enfants font l'objet d'une exploitation commerciale dans le cadre de prostitution, de trafic, de pornographie. Fréquemment, ils sont enlevés, achetés, forcés à se prostituer.

La traite : Le déplacement ou le commerce des êtres humains, généralement des femmes ou des enfants, à des fins commerciales, par la force ou la ruse. Ce sont souvent les femmes migrantes qui sont ainsi forcées à travailler comme employées de maison ou comme prostituées.

Le mariage précoce ou forcé : Des femmes ou des jeunes filles sont mariées sans leur consentement, et forcées à vivre en état de servitude, faisant souvent l'objet de sévices corporels.

L'esclavage traditionnel : Des personnes sont achetées et vendues. Elles sont souvent enlevées de leur foyer, peuvent être héritées ou données en cadeaux.

(Source Site Anti-Slavery)


Dernière édition par coline le Sam 10 Mai 2008 - 22:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

Esclavage Empty
MessageSujet: Re: Esclavage   Esclavage Icon_minitimeSam 10 Mai 2008 - 22:43

N'oublions pas de citer nos sources -elles n'en n'auront que plus de poids Wink , car en ce jour de mai 2008, l'abolition n'est pas prononcée pour tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Esclavage Empty
MessageSujet: Esclavage   Esclavage Icon_minitimeSam 10 Mai 2008 - 22:45

Ton tableau est complet, Coline.

Mais le travail est déjà forcé dans la mesure où il n'est pas choisi...
Et à plus forte raison dans les conditions actuelles, où l'on révise le Code du Travail et où les gens sont poussés à une logique folle de concurrence
et de précarité telle qu'ils en arrivent à se suicider...

Pas la peine de lire Marx. Les inspecteurs du travail reconnaissent souvent
que dans les conditions actuelles du travail en France, le travail lui-meme n'est
qu'une forme d'esclavage ET de prostitution.
On vend sa force de travail, sa santé, sa fierté et le reste...
Et les femmes,souvent plus mal payées, avec un surcroit de travail à la maison encore plus que les autres...
colibri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

Esclavage Empty
MessageSujet: Re: Esclavage   Esclavage Icon_minitimeSam 10 Mai 2008 - 23:13

En octobre 2000, le Comité spécial des Nations Unies chargé de l'élaboration du protocole "visant à prévenir, réprimer et punir la traite des personnes, en particulier des femmes et des enfants", adoptait une définition internationale d'une "traite" :
Citation :
a)la traite des personnes désigne le recrutement, le transport, le transfert, l'hébergement ou l'accueil de personnes, par la menace ou le recours à la force ou à d'autres formes de contrainte, par enlèvement, fraude, tromperie, abus d'autorité ou d'une situation de vulnérabilité, ou par l'offre ou l'acceptation de paiements ou d'avantages pour obtenir le consentement d'une personne ayant autorité sur une autre aux fins d'exploitation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

Esclavage Empty
MessageSujet: Re: Esclavage   Esclavage Icon_minitimeSam 10 Mai 2008 - 23:19

Dans le Figaro du 10 mai 2006, p. 12, Thierry Portes nous présentait
Citation :
L'Affaire Henriette Siliadin : un cas d'esclavage moderne, en plein coeur de Paris
.
ICI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

Esclavage Empty
MessageSujet: Re: Esclavage   Esclavage Icon_minitimeDim 11 Mai 2008 - 12:14

Je crois que l’on mélange beaucoup de problèmes différents.

Pression sociale ne veut pas dire esclavage…il ne faut pas banaliser l’esclavage en l’appliquant à tout ce qui comporte une part de contrainte car dans ce cas nous sommes tous des esclaves…je ne peux pas voler dans les airs, c’est une contrainte, je suis donc un esclave … innocent

Le cas de Henriette Siliadin illustre ce qu’est l’esclavage, des contraintes tellement fortes qu’elles empêchent toute possibilité de choix.
La réponse de la justice à ce problème est une aberration. Il ne faut donc pas s’étonner que ce type de pratique s’amplifie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Esclavage Empty
MessageSujet: Re: Esclavage   Esclavage Icon_minitimeDim 11 Mai 2008 - 17:42

On peut se sentir exploitéee professionnellement et socialement effectivement mais le terme esclave ne peut être dans ce cas que métaphore

http://fr.wikipedia.org/wiki/Esclavage

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Esclavage Empty
MessageSujet: Re: Esclavage   Esclavage Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Esclavage
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Un moment de détente… :: L'humain, la société, la nature...-
Sauter vers: