Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Varlam Chalamov [Russie]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Varlam Chalamov [Russie] Empty
MessageSujet: Varlam Chalamov [Russie]   Varlam Chalamov [Russie] Icon_minitimeDim 11 Mai 2008 - 18:29

Varlam Chalamov (1907-1982)

Varlam Chalamov [Russie] Chalam10

Écrivain russe (1907-1982) qui passa 22 ans de sa vie au goulag dont il tira de terribles récits

Né à Vologda en 1907 dans une famille aisée ruinée par la révolution de 1917, Varlam Tikhonovitch Chalamov est le dernier des cinq enfants d'un ecclésiastique privé de ses fonctions par le nouveau régime. Après ses études secondaires, en 1924, il fuit la misère et trouve du travail près de Moscou. En 1926, devenu ouvrier, il a accès à l'université. À Moscou, il fréquente les bibliothèques, les cercles futuristes et constructivistes. Il commence à écrire.

En 1929, il est arrêté dans une imprimerie clandestine qui diffusait le Testament de Lénine (document dans lequel, Lénine exprimait ses réticences sur le choix de Staline comme successeur). Il passe deux ans dans un camp de travail à Vichéra, au nord de l’Oural, où il rencontre sa femme. En 1931, à Moscou, il publie ses premières œuvres.

En 1937, Varlam Chalamov est condamné à cinq ans de bagne pour « activité contre-révolutionnaire trotskiste ». Il est envoyé en Kolyma, dans cet Extrême-Orient soviétique. Dans des conditions inhumaines, il travaille dans différentes mines, d'or en particulier. Il n'est en fait libéré de sa peine qu'en 1951, mais reste assigné à résidence à Kolyma. Il écrit de la poésie.

Quand il rentre à Moscou en 1954, après une absence de dix-sept ans, c'est pour se faire chasser par sa femme et par sa fille, qui l'accusent d'être « un ennemi du peuple ». L'année suivant, Varlam Chalamov entreprend la rédaction des Récits de la Kolyma. Dès sa libération, Chalamov rencontre Pasternak qui lui confie en 1954 et 1955, en deux fois, le manuscrit de Docteur Jivago, dont il en est l'un des premiers lecteurs.

Varlam Chalamov est officiellement réhabilité en 1956, il s’installe à Moscou, rompt avec Pasternak, fait la connaissance de sa seconde femme, O.S. Neklioudova. Les Récits de la Kolyma, refusés en URSS, paraissent à l'étranger en 1960, mais il ne perçoit aucun droit d'auteur. Isolé et malade, Varlam Chalamov est mort en 1982, aveugle et sourd, dans un hôpital psychiatrique où il a été transféré contre son gré. De son vivant, il n'a publié dans son pays que quelques recueils de poèmes. Son œuvre commence a être connu en France à partir de 1969 grâce à Maurice Nadeau qui édite ses premières traduction chez Denoël.

Les amitiés avec Pasternak, Soljenitsyne ou Nadejda Mandelstam durent peu. Car l'homme qui juge que l'auteur de L'Archipel du Goulag est un "porte-parole du classicisme" et qu'il "ne connaît rien ni ne comprend ce qu'est le camp", est sombre, taciturne. Il écrit beaucoup, des poèmes, une autobiographie, des essais, un "antiroman"; et, de 1954 à 1972, les Récits de la Kolyma. Des parties du livre sont diffusées clandestinement et hors du contrôle de l'écrivain. Une première édition paraît, en russe, à Londres en 1978. »

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Varlam Chalamov [Russie] Empty
MessageSujet: Re: Varlam Chalamov [Russie]   Varlam Chalamov [Russie] Icon_minitimeDim 11 Mai 2008 - 18:33

Récits de la Kolyma / Verdier / Traduit par Sophie Benech, Catherine Fournier et Luba Jurgenson / 1492 pages
 
 


Comprend

Les récits de la Kolyma
Rive gauche
Le virtuose de la pelle
Essais sur le monde du crime
La résurrection du mélèze
Le gant ou KR2
 


Ces textes forment selon les souhaits de l'auteur un ensemble. L'auteur évoque dans ces textes essentiellement son expériences des camps soviétiques, surtout ceux de la presque île de la Kolyma, mais il revient aussi plus brievement sur ses passages en prison, et sa première expérience au camp de la Vichéra, et encore plus brievement son retour à Moscou.

Cette immense fresque de la déportation se présente sous forme de courts récits, de quelques pages pour la plupart d'entre eux. Il n'y a pas de progression chronologique, les textes peuvent se situer à n'importe quel moment, de même les mêmes événements sont évoqués à plusieurs reprises, sous des formes plus ou moins proches. Le récit peut être à la première personne, ou au contraire à la troisième, souvent un personnage très proche de l'auteur se trouve au centre du récit, mais avec des noms différents, parfois il peut s'agir d'une autre personne.

Il ne s'agit donc pas pour l'auteur de reconstituer un récit de vie, le sien, mais de nous livrer la terrible expérience qu'il a vécu sans doute de la façon dont l'a gardé sa mémoire: les épisodes les plus marquants sont toujours présents, ressassés, impossibles à oublier et à vraiment digérer, ils reviennent de façon recurrente, les époques et les personnes se téléscopent, tel épisode en fait revenir un autre distant de plusieurs années. Et c'est cette mémoire en fragments qu'il nous livre.

C'est terriblement amère, plein de désenchantement sur la nature humaine, sans doute l'un des récits les plus durs sur les camps soviétique qui soit, pas forcement par les évenements relatés, mais plus par la vision très noire de l'homme qu'il transmet. Mais en même temps Chalamov a une écriture magnifique, qui fait qu'il est difficile de lâcher ce livre une fois commencé, et qui en fait incontestablement une très grande oeuvre. A déconseiller toutefois à des moments de dépression ou de doute profond, car c'est par moments d'une noirceure totale, d'un désespoir incomensurable.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Varlam Chalamov [Russie] Empty
MessageSujet: Re: Varlam Chalamov [Russie]   Varlam Chalamov [Russie] Icon_minitimeDim 11 Mai 2008 - 18:48

J'ai les Récits de la Kolyma sur mon étagère. J'en ai lu qu'un tiers pour le moment mais j'ai vraiment adoré l'écriture et les courts récits qui se suivent, un must sur les camps soviétiques, très dur mais tellement indispensable aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Cachemire
Sage de la littérature
Cachemire

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

Varlam Chalamov [Russie] Empty
MessageSujet: Re: Varlam Chalamov [Russie]   Varlam Chalamov [Russie] Icon_minitimeDim 11 Mai 2008 - 19:27

Je n'ai encore rien lu de Chalamov - quelle vie difficile il a eue ! hs - ton commentaire me donne envie de lire les Récits de la Kolyma: Merci Arabella pour cette découverte ! Voilà encore un témoignage sur la barbarie humaine : à mon avis, c'est encore très important de lire ce genre de témoignage aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Varlam Chalamov [Russie] Empty
MessageSujet: Re: Varlam Chalamov [Russie]   Varlam Chalamov [Russie] Icon_minitimeDim 11 Mai 2008 - 20:02

Les récits de la Kolyma sont vraiment un livre qui m'a marqué, et je regrette que Chalamov ne soit pas plus connu, son talent est pourtant immense. Sentinelle a raison d'insister sur le découpage en courts récits, c'est très important et rend la lecture très aérée, on peut s'arrêter après quelques pages.

Pendant longtemps j'ai bloqué pour lire les livres sur le goulag, j'avais peur de ne pas supporter le sujet. En fait, les livres qui m'ont convaincus, sont les livres très littéraires, qui sont bien plus qu'un témoignage, un travail de création artistique, à partir d'une expérience dure, vécue par l'auteur mais qui arrive finalement à en faire de la littérature. Les trois auteurs qui me viennent à l'esprit sont Soljenitsyne, Herling avec Un monde à part, et Chalamov avec ces Récits de la Kolyma. Ce qui me frappe, c'est que ces trois auteurs ont une vision du monde, une philosophie et des personnalités complètement différentes, une écriture et une structuration des récits qui n'ont vraiment rien à voir, mais chacun à sa façon ils ont une densité, une intensité, et une qualité littéraire exceptionnelle. Comme quoi, chacun avec sa culture, son histoire, ses valeurs, a traversé cette épreuve et a pu en rendre compte à sa manière.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Varlam Chalamov [Russie] Empty
MessageSujet: varlam chalamov   Varlam Chalamov [Russie] Icon_minitimeDim 11 Mai 2008 - 20:16

Tout à fait d'accord,Arabella. A mon avis sur le plan du style, Chalamov est très supérieur à Soljenitsyne. C'est un grand écrivain et ce qu'il a subi dépasse
l'entendement...
Un beau témoignage dans un domaine proche c'est Souvenirs de la maison des morts de Dostoievski.
colibri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Varlam Chalamov [Russie] Empty
MessageSujet: Re: Varlam Chalamov [Russie]   Varlam Chalamov [Russie] Icon_minitimeDim 11 Mai 2008 - 20:40

Citation :
Herling avec Un monde à part,
Je ne connais pas du tout, tu peux en dire plus?

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Varlam Chalamov [Russie] Empty
MessageSujet: Re: Varlam Chalamov [Russie]   Varlam Chalamov [Russie] Icon_minitimeDim 11 Mai 2008 - 22:03

bix229 a écrit:
Tout à fait d'accord,Arabella. A mon avis sur le plan du style, Chalamov est très supérieur à Soljenitsyne. C'est un grand écrivain et ce qu'il a subi dépasse
l'entendement...
Un beau témoignage dans un domaine proche c'est Souvenirs de la maison des morts de Dostoievski.
colibri

D'accord avec toi Bix, sur le plan du style et de l'écriture, Chalamov est proche de Dostoïevski, deux génies. Je dirais toutefois, que sur le plan des idées et de la vision du monde, Soljenitsyne est plus proche de Dostoïevski, peut être la foi religieuse des deux, mais le vision de l'homme n'est pas si éloignée. Chalomov est d'un pessimisme qu'aucune croyance ne vient tempérer.

Marie a écrit:

Herling avec Un monde à part,

Je ne connais pas du tout, tu peux en dire plus?

Je suis un peu ennuyée, parce que c'est un livre que j'ai lu il y a presque vingt ans et en plus pas en français. En quelques mots, Herling était Polonais, il a fondé en 1939 un mouvement de résistance, et il était parti en Union Soviètique pour envisager une collaboration contre les nazis. Mais il a été arrêté, jugé et comdamné, et envoyé dans un camps. Il y a passé seulement deux ans, parce qu'est intervenue un accord polono-soviètique pour la formation d'une armée polonaise, qu'il a integré. Après la guerre il a finit par s'installer en Italie où il a finit sa vie en 2000. Et en 1951 il a fait paraître un livre sur ses deux années de camps. J'avais vraiment lu ce livre à reculons, en fait j'étais chez de la famille et je n'avais rien d'autre à lire, et j'ai le souvenir d'avoir été fascinée, ce n'était pas du tout un témoignage, mais une oeuvre terriblement littéraire, une très belle écriture. Ses autres oeuvres que j'ai lu plus tard, sont en fait marquées par une grande sensualité, un raffinement et une grande élégance, une grande sensibilité aux émotions subtiles et aux sensations. Et on retrouve quelque chose de ça dans Un monde à part. J'avais été aussi frappée par une sorte de détachement, il essaie de décrire, d'expliquer, se met en retrait, alors que c'est autobiographique, parle des autres prisonniers, s'interesse presque plus à leur devenir qu'au sien. J'imagine une sorte de défense pour supporter l'insupportable.
Pour en dire plus il faudrait que je le relise.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Varlam Chalamov [Russie] Empty
MessageSujet: Re: Varlam Chalamov [Russie]   Varlam Chalamov [Russie] Icon_minitimeDim 11 Mai 2008 - 23:32

Merci Arabella! Je l'ai trouvé sur Amazon. Je suis passionnée par l'histoire de cette époque.. et ai lu bien sûr Les récits de la Kolyma, un monument littéraire...

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Varlam Chalamov [Russie] Empty
MessageSujet: Varlam Chalamov   Varlam Chalamov [Russie] Icon_minitimeLun 12 Mai 2008 - 0:07

Je me suis mal exprimé Arabella. Je ne rapprochais Chalamov et Dostoievski que parcequ'ils avaient été au bagne tous deux, et en avaient rapporté
des souvenirs très beaux... mais très différents.
colibri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cachemire
Sage de la littérature
Cachemire

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

Varlam Chalamov [Russie] Empty
MessageSujet: Re: Varlam Chalamov [Russie]   Varlam Chalamov [Russie] Icon_minitimeLun 12 Mai 2008 - 11:06

Arabella a écrit:

Les trois auteurs qui me viennent à l'esprit sont Soljenitsyne, Herling avec Un monde à part, et Chalamov avec ces Récits de la Kolyma. Ce qui me frappe, c'est que ces trois auteurs ont une vision du monde, une philosophie et des personnalités complètement différentes, une écriture et une structuration des récits qui n'ont vraiment rien à voir, mais chacun à sa façon ils ont une densité, une intensité, et une qualité littéraire exceptionnelle. Comme quoi, chacun avec sa culture, son histoire, ses valeurs, a traversé cette épreuve et a pu en rendre compte à sa manière.

J'ai lu seulement Soljenitsyne. Je vais maintenant lire Chalamov et Herling car comme tu l'écris très justement, il est intéressant de pouvoir les comparer (comme Marie c'est un moment de l'histoire que je veux mieux et bien connaître).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Varlam Chalamov [Russie] Empty
MessageSujet: Re: Varlam Chalamov [Russie]   Varlam Chalamov [Russie] Icon_minitimeLun 12 Mai 2008 - 22:33

Cachemire a écrit:

J'ai lu seulement Soljenitsyne. Je vais maintenant lire Chalamov et Herling car comme tu l'écris très justement, il est intéressant de pouvoir les comparer (comme Marie c'est un moment de l'histoire que je veux mieux et bien connaître).

J'espère que ces lectures vont t'intéresser, cela dit je ne suis pas une spécialiste, Marie semble bien connaître ce sujet, elle pourrait aussi nous conseiller des lectures, et je suivrais volontiers ses avis (ils sont en général très judicieux).

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Varlam Chalamov [Russie] Empty
MessageSujet: Re: Varlam Chalamov [Russie]   Varlam Chalamov [Russie] Icon_minitimeMar 13 Mai 2008 - 1:19

C'est très gentil, Arabella, mais je suis loin d'être une spécialiste !
J'ai lu à peu près tout de Soljenitsyne, à une époque, et tout à la suite...
Et Chalamov, donc.
Deux livres me viennent également à l'esprit
Lettres d'un goulag ordinaire Ariane Efron , fille de Marina Tsvétaïeva
et surtout l'histoire d'une femme , ministre des Affaires étrangères de Lettonie à une époque puis commissaire européenne , Sandra Kalniete, née au goulag, En escarpins dans les neiges de Sibérie.
Je peux envoyer ce livre, si cela vous intéresse!

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Varlam Chalamov [Russie] Empty
MessageSujet: Re: Varlam Chalamov [Russie]   Varlam Chalamov [Russie] Icon_minitimeMar 13 Mai 2008 - 21:22

Marie a écrit:
Je peux envoyer ce livre, si cela vous intéresse!

C'est adorable, mais compte tenu des frais d'envoi, ce sera sans doute plus simple de l'acheter. Wink
J'ai noté les titres, mais j'avoue être plus interessée par les livres vraiment littéraires que par les témoignages, et d'après ce que tu dis j'ai l'impression que les livres que tu cites appartiennent plutôt au deuxième genre.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cachemire
Sage de la littérature
Cachemire

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

Varlam Chalamov [Russie] Empty
MessageSujet: Re: Varlam Chalamov [Russie]   Varlam Chalamov [Russie] Icon_minitimeMar 13 Mai 2008 - 21:30

Je suis d'accord avec Arabella, mais j'aimerais bien lire aussi le témoignage d'une femme: Lequel des deux est le plus intéressant, sinon le plus littéraire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Varlam Chalamov [Russie] Empty
MessageSujet: Re: Varlam Chalamov [Russie]   Varlam Chalamov [Russie] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Varlam Chalamov [Russie]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» A.D.N & Généalogie
» Centre russe de Touchino - Russie, en 1935

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature russe, d'Europe centrale et orientale (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature russe-
Sauter vers: