Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Des philosophes dans la nature

Aller en bas 
AuteurMessage
Steven
Zen littéraire
Steven

Messages : 4499
Inscription le : 26/09/2007
Age : 47
Localisation : Saint-Sever (Landes)

Des philosophes dans la nature Empty
MessageSujet: Des philosophes dans la nature   Des philosophes dans la nature Icon_minitimeVen 9 Mai 2008 - 10:29

EN ce moment sur France culture, Les vendredis des philosophes consacrée à "L'herbe des philosophes" avec Michel Serres et Jean-Marc Drouin.

Citation :
Lorsqu'on évoque les philosophies de la nature, il est surtout question d'une nature abstraite, la création terrestre, le donné premier, l'état antérieur à la culture. Rarement les choses de la nature ont droit de cité; les feuilles et les fleurs, les herbes folles restent méprisées au profit des arborescences conceptuelles. Le jardin des philosophes est presque toujours allégorique.
Ce n'est pourtant pas le cas de certains penseurs qui, de Rousseau à Michel Serres, se sont intéressés à la nature de manière à la fois scientifique, épistémologique, morale et politique. La botanique a fourni des modèles de réflexions, par ses anatomies singulières et ses classifications complexes. Plus généralement, la relation de l'humain au végétal est révélatrice de notre façon d'habiter le monde. C'est en souillant un territoire que l'homme s'en fait le propriétaire, observe Michel Serres qui tente d'imaginer une alternative où l'homme libre serait un
locataire de la nature.

Invités

Jean-Marc Drouin. professeur de philosophie et d'histoire des sciences au Muséum national d'histoire naturelle

Michel Serres. Professeur à Stanford University, membre de l'Académie française


Livres à découvrir : Des philosophes dans la nature Aaa_9710Michel Serres
Le mal propre : polluer pour s'approprier ?
Le Pommier - février 2008

Les tigres pissent pour délimiter leur niche. Ainsi font sangliers et chamois. Mimons-nous ces animaux ? Je le crains, je le vois, je le sens. Quiconque crache dans la soupe ou la salade s'en assure la propriété. Vous ne couchez pas dans des draps salis par un autre ; ils sont désormais à lui. Pour pouvoir recevoir ses clients, un hôtel, un restaurant, inversement, nettoient lit et serviettes. L'éthologie, science des conduites animales, comme les pratiques hospitalières - mais aussi l'histoire des religions, les techniques agricoles, même la sexologie... - montrent le rapport étrange et répulsif entre le sale et la propriété. Oui, notre propre, c'est notre sale.

Poursuivant une méditation, commencée avec le Contrat Naturel, sur les risques d'aujourd'hui, ce livre dit que les pollueurs salissent le monde pour se l'approprier. Rien de changé depuis les chiens et les tigres ! Comment pollue-t-on ? Nous commençons à le comprendre. Mais pourquoi polluer ? Ce livre répond à la question. Attachées seulement aux questions de chimie et de médecine, les études actuelles sur l'environnement négligent ces projets, simplement humains, d'appropriation. Nous pouvons changer nos intentions.
-4ème de couverture-

Jean-Marc Drouin
L'herbier des philosophes Seuil. Collection Science ouverte - 13 mars 2008Des philosophes dans la nature Aaa_9711Science « aimable » et populaire, art d'effeuiller la marguerite, la botanique, devenue partie prenante de la recherche en biologie, a longtemps été le lieu d'affrontement de grandes querelles philosophiques auxquelles prirent part Leibniz et Rousseau, Goethe, Coleridge ou Condorcet. Le système sexuel développé dans la Philosophie botanique de Linné n'offusqua pas seulement la très puritaine Encyclopaedia Britannica, il inspira aussi diverses classifications zoologiques, voire - à Auguste Comte - une classification des sciences au parfum végétal bien marqué. Quant à Charles Darwin, on ne s'étonnera pas de le trouver ici penché sur primevères et orchidées, trouvant dans la botanique quelques idées-forces de sa théorie.

Au terme de cette excursion très rousseauiste, on se prend à penser que, s'il n'y eut jamais, comme le disait Kant, de « Newton du brin d'herbe », le végétal eut cependant de patients observateurs, de hardis théoriciens et de merveilleux penseurs.

- 4e de couverture -

_________________
La seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
feuilllle
Sage de la littérature
feuilllle

Messages : 1285
Inscription le : 04/08/2007
Age : 64
Localisation : un trou normand

Des philosophes dans la nature Empty
MessageSujet: Re: Des philosophes dans la nature   Des philosophes dans la nature Icon_minitimeMar 3 Juin 2008 - 7:37

Super ce fil.
Un philosophe roumain, dont je ne retrouve pas le nom, (peu connu), a démontré également ce concept du lien nature/ philosophie.
Connais tu son nom Steven? il était passé rapidement aux infos TV il y a quelques mois. Hélas, je ne pouvais qu'entendre, prise par je ne sais plus quelle tâche semi-importante à la cuisine!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuilllle.canalblog.com/
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Des philosophes dans la nature Empty
MessageSujet: Re: Des philosophes dans la nature   Des philosophes dans la nature Icon_minitimeMar 3 Juin 2008 - 11:59

Je découvre ce fil aujourd'hui.

Merci Steven de l'info et du commentaire

à tantôt

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Des philosophes dans la nature Empty
MessageSujet: Re: Des philosophes dans la nature   Des philosophes dans la nature Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Des philosophes dans la nature
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les objets nécessaires à l'homme....et dans la vraie vie
» Découvertes archéologiques dans la Hague (50).
» Chaussures "Qui courait dans l'herbe"
» L’employeur est tenu de rembourser au salarié les frais engagés dans le cadre de son activité professionnelle
» Dans ou Sur le Frigo??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Un moment de détente… :: L'humain, la société, la nature...-
Sauter vers: