Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Calixthe Beyala [Cameroun]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chatperlipopette
Zen littéraire
avatar

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 51
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Calixthe Beyala [Cameroun]   Mer 14 Mai 2008 - 9:08



Source WIKIPEDIA:

Citation :
Calixthe Beyala est née dans une famille pauvre en 1961 à Douala au Cameroun. C'est sa sœur aînée qui l'élève et la met à l'école. À dix-sept ans elle gagne la France, s'y marie, passe son bac pour ensuite effectuer des études de gestion et de lettres. Elle a deux enfants.

À vingt-trois ans, elle écrit son premier livre. Son œuvre d'écrivaine a récolté depuis de nombreuses distinctions, malgré quelques condamnations pour plagiat.[réf. nécessaire] Elle est reconnue coupable de ce délit en 1996 (Le Petit Prince de Belleville copie un roman de Howard Buten). Paule Constant, dont des passages de White Spirit sont repris dans Assèze l'Africaine, refuse de la poursuivre pour éviter de lui faire de la publicité.[réf. nécessaire]

Elle s'est également engagée pour de nombreuses causes : le collectif Égalité pour le droit des minorités visibles en France, la lutte contre le sida, la promotion de la francophonie, la Maison des peuples d'Afrique… Elle est membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la Décennie de la culture de paix et de non-violence. Elle a publié dans le Figaro du 12 décembre 2007 une tribune pour défendre les positions de Khadafi sur les droits de l'homme.

Afin de marquer les mémoires, elle interviendra aux côtés de Luc Saint Eloy en montant sur la scène de la cérémonie des Césars de l'an 2000 pour y revendiquer une plus grande présence des minorités sur les écrans français et rendre hommage à la comédienne Darling Légitimus, décédée en Décembre 1999 et que les organisateurs de l'événement avaient tristement et impardonnablement oubliée, lors de leur hommage aux comédiens disparus au cours de l'année précédente.

Dans le roman L'homme qui m'offrait le ciel, elle décrit sa relation déçue avec Michel Drucker.

Citation :
En 1996, son roman Les honneurs perdus est distingué par le Grand Prix du Roman de l'Académie Française.

son site ICI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
Chatperlipopette
Zen littéraire
avatar

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 51
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Calixthe Beyala [Cameroun]   Mer 14 Mai 2008 - 9:12

Comment cuisiner son mari à l'africaine


"Comment cuisiner son mari à l'africaine" est un roman savoureux et épicé: Mademoiselle Aïssatou, superbe jeune femme noire aux formes somptueuses et à la ligne parfaite qui fait mourir de jalousie les femmes qui la croisent (mais comment fait-elle pour rester si mince?), tombe amoureuse d'un de ses voisins, un Malien célibataire, doté d'une mère très étrange (une poule lui tient lieu d'animal domestique) au caractère fantasque. Il s'appelle Souleymane Bolobolo, a des conquêtes féminines qui rend jalouse notre Aïssatou. Cette dernière décide de tout mettre en oeuvre pour le séduire et l'épouser: pour réussir la conquête de Souleymane il faut parvenir à amadouer sa mère et ravir son palais!
Aïssatou, noire devenue blanche pour ressembler aux canons de la beauté occidentale, a perdu ses formes et des rondeurs africaines qui plaisent tant aux hommes: plus de seins, plus de fesses, plus de hanches et seulement des dîners frugaux composés de quelques carottes râpées et feuilles de salade! Au final, cette torture atrophiant le goût ne l'avance guère: Aïssatou ne garde aucun amoureux assez longtemps pour en faire un mari! Aussi, se souvient-elle de ce que lui disait sa mère: l'art culinaire est un remède universel pour tout remettre d'aplomb!
Et voilà notre amoureuse qui retrouve le plaisir de cuisiner, de manger, de redécouvrir les senteurs de l'Afrique: à chaque étape de son plan de séduction il y a un plat dont la recette est fournie en fin de chapitre! Au fil des petits plats colorés, épicés, délicieusement odorants et appétissants, le lecteur accompagne Aïssatou dans sa conquête de l'Homme, parsemée de traits d'humour, de rires et de larmes. Ah! la scène au cours de laquelle la dernière conquête de Mr Bolobolo, Mademoiselle Bijou, est évincée: un grand moment épique où les saveurs corsées et vraies de l'Afrique terrassent les minauderies "blanches" de celle qui ne se considère pas comme noire! "Je n'ai jamais aimé la cuisine africaine, dit-elle pour accentuer nos différences. Je dois avouer que ma mère, toute noire qu'elle était, paix à son âme, n'en préparait jamais. Paraît qu'ils mangent des singes, ce Nègres!" (p 99). La revanche est savoureuse, les ébats ont le goût du gingembre, l'amour les douceurs de la cuisine élaborée avec tendresse et surtout sans perdre son âme!
J'ai beaucoup aimé ce roman scandé de recettes très exotiques et tentantes pour certaines! "Comment cuisiner son mari à l'africaine" de Calixthe Beyala ressemble par son côté culinaire très accentué à "La colère des aubergines" de Bulbul Sharma: sous des apparences légères, riantes, l'auteur aborde des sujets plus graves et plus existentiels comme la perte des repères socio-culturels lorsque l'on est confronté aux valeurs occidentales, la recherche d'une identité afin de mieux vivre, une recherche qui permet de se retrouver et de s'aimer sans rien renier de ses origines. Le tout avec une écriture imagée, d'une sensualité étonnante et un humour détonnant doublé d'une vraie tendresse: l'amour, le sexe et la cuisine sont intimement lié dans la culture africaine (mais un dicton ne dit-il pas que pour garder son mari la cuisine doit être bonne?!); la nourriture amorce,complète et prolonge l'activité sexuelle d'Aïssatou au cours de sa campagne de séduction!
"Comment cuisiner son mari à l'africaine" est une lecture plaisante, savoureuse et en même temps un petit précis de séduction amoureuse! Et vous, comment cuisinez-vous votre mari?

Une étude très intéressante sur les interactions alimentation-sexualité dans la littérature africaine francophone ICI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Calixthe Beyala [Cameroun]   Mer 14 Mai 2008 - 18:29

J'avais réperé ce livre, mais disons qu'il ne me tentait pas trop, le titre trop racolleur, la sensation qu'il devait véhiculer pas mal de stéréotypes et de clichés.
Ton commentaire me donne envie, mais peut être pas encore suffisament, j'ai lu des critiques nettement reservées, mais comme j'ai très envie de mieux découvrir la littérature africaine, je vais peut être me laisser tenter, si je tombe dessus à la bibliothèque.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Calixthe Beyala [Cameroun]   Mer 14 Mai 2008 - 18:42

J'ai dans ma PAL Les Arbres en parlent encore de Calixthe Beyala depuis... euh... des années maintenant honte
Mais je compte bien le lire un jour ou l'autre Basketball
Rendez-vous donc dans 10 ans sur ce fil sourire
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Calixthe Beyala [Cameroun]   Mer 14 Mai 2008 - 21:05

Prends garde à toi Biblio!... sourire

Je fais un peu une allergie à la femme Calixte Beyala...Je l'ai vue parfois dans des émissions...Je la trouve pénible à écouter, envahissante...Je n'ai pas envie de la lire...Mais j'ai peut-être tort...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chatperlipopette
Zen littéraire
avatar

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 51
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Calixthe Beyala [Cameroun]   Mer 14 Mai 2008 - 21:25

Comme je ne regarde plus la télé depuis des lustres, je ne suis pas phagocytée par les apparitions télé de cette auteure Wink J'ai lu quelques infos très torrides à son sujet sur internet: une croqueuse de Michel Drucker?
Il n'empêche que son roman m'a vraiment plu et m'a fait sourire plus d'une fois!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Calixthe Beyala [Cameroun]   Mer 14 Mai 2008 - 21:30

Chatperlipopette a écrit:
Comme je ne regarde plus la télé depuis des lustres, je ne suis pas phagocytée par les apparitions télé de cette auteure Wink J'ai lu quelques infos très torrides à son sujet sur internet: une croqueuse de Michel Drucker?
Il n'empêche que son roman m'a vraiment plu et m'a fait sourire plus d'une fois!!!

Michel Drucker ...je ne sais pas... jypeurien Mais je l'ai vue une ou deux fois dans des émissions littéraires...Je l'ai trouvée insupportable...
Il vaudrait donc mieux pour elle qu'elle ne fasse pas les plateaux de télé...Sa promotion irrite... sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chatperlipopette
Zen littéraire
avatar

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 51
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Calixthe Beyala [Cameroun]   Mer 14 Mai 2008 - 21:35

Il faudra que je sois plus attentive afin de voir de mes yeux vus ses passages télé Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Calixthe Beyala [Cameroun]   Mer 14 Mai 2008 - 21:36

coline a écrit:

Michel Drucker ...je ne sais pas... jypeurien Mais je l'ai vue une ou deux fois dans des émissions littéraires...Je l'ai trouvée insupportable...
Il vaudrait donc mieux pour elle qu'elle ne fasse pas les plateaux de télé...Sa promotion irrite... sourire

Cela dépend sans doute, peut être que sa promotion vise avant tout le lectorat masculin Wink
C'est une des raisons pour lesquelles je n'aime pas voir des auteurs à la télé dans des émissions genre plateaux débats, ni aller dans des salons ou séances de dédicaces. La personne fait écran avec l'oeuvre, et souvent il n'y a pas correspondance entre les deux.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Calixthe Beyala [Cameroun]   Mer 14 Mai 2008 - 21:40

Chatperlipopette a écrit:
Il faudra que je sois plus attentive afin de voir de mes yeux vus ses passages télé Wink

Non...Sinon tu ne la liras plus... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chatperlipopette
Zen littéraire
avatar

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 51
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Calixthe Beyala [Cameroun]   Jeu 15 Mai 2008 - 7:11

rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Calixthe Beyala [Cameroun]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Calixthe Beyala [Cameroun]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 6ème RIAOM - Historique
» TOURMALINE NOIRE... intéret et valeur marchande????
» [Opérations diverses] L'EMMIR au Nord CAMEROUN en 80
» Armées Camerounaise
» Combien coûte une heure de climatisation ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature africaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: