Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Annie Dillard

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
pagesapages
Envolée postale


Messages : 235
Inscription le : 15/03/2009
Age : 57
Localisation : Franche Comté

Annie Dillard - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Annie Dillard   Annie Dillard - Page 2 Icon_minitimeMer 18 Mar 2009 - 13:02

Ah, j'ai adoré lire Annie Dillard !!!
Aussi par sa façon de décrire les éléments naturels. De décrire l'univers comme un grand tout dans lequel tous les fils se joignent. Et puis, quel style. J'avais noté cet extrait dans ma chronique :
« La première leçon que Lou et Maytree apprirent fut que, pour observer le ciel, il fallait s’allonger sur le dos. Comme la lumière de la ville blanchissait le ciel, ils allaient plutôt dans les dunes. (…) Une fois, ils s’étaient installés sur la plage au coucher du soleil, Lou resta à regarder comment les sternes coinçaient l’encoche de leur épine dorsale dans la corde tendue entre leurs ailes pareilles à une arbalète. À la toute dernière seconde, elles jetaient un regard, inclinaient une aile, et ça partait, en flèche. Le temps d’un éclair, l’eau fut noircie par un bouillonnements de bluefish. Si on regardait ailleurs, à l’oreille, on aurait dit du popcorn en train d’éclater. »
J'aime bien comme elle place ses yeux (et ses mots) en lien avec l'extérieur.
Je trouve qu'Annie Dillard procure ainsi au lecteur des sensations indéfinissables, une voix autre.
Quel plaisir de retrouver cette auteure chez les Parfumés !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesapages.wordpress.com/
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Annie Dillard - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Annie Dillard   Annie Dillard - Page 2 Icon_minitimeMer 18 Mar 2009 - 13:16

Tiens.. un autre fil sur lequel on se retrouve Wink

pagesapages a écrit:
J'aime bien comme elle place ses yeux (et ses mots) en lien avec l'extérieur.
Je trouve qu'Annie Dillard procure ainsi au lecteur des sensations indéfinissables, une voix autre.
Quel plaisir de retrouver cette auteure chez les Parfumés !
Il y a des livres qui n'ont peut être pas un effet immédiat.. en ce qui concerne Annie Dillard et son Amour des Maytree je constate que mes sentiments ont changé lors des derniers mois.. ce livre s'est "inscrit" plus en moi que j'ai pensé lors de la lecture Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pagesapages
Envolée postale


Messages : 235
Inscription le : 15/03/2009
Age : 57
Localisation : Franche Comté

Annie Dillard - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Annie Dillard   Annie Dillard - Page 2 Icon_minitimeMer 18 Mar 2009 - 13:25

Kenavo, tu dis : "Il y a des livres qui n'ont peut être pas un effet immédiat.." C'est tout à fait ça ! On les digère, et peu à peu, il y a une sorte d'évidence qui arrive.
Qu'est-ce que c'est chouette de rencontrer des affinités de lecture ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesapages.wordpress.com/
Claudine Biblikerfot
Posteur en quête
Claudine Biblikerfot

Messages : 69
Inscription le : 06/07/2014
Age : 72
Localisation : Kerfot (Côtes d'Armor)

Annie Dillard - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Annie Dillard   Annie Dillard - Page 2 Icon_minitimeJeu 10 Juil 2014 - 13:33

le premier livre d'Annie Dillard que j'ai lu est "Pèlerinage à Tinker Creek" .
c'est le libraire qui m'avait conseillé le livre...à l'arrêt du bus j'ai ouvert le livre...une heure après j'étais toujours là, scotchée...ça foisonne, c'est un peu fou, un peu savant, râpeux, lyrique...fort..lisez le ...
après j'ai lu:" Une enfance américaine"qui raconte bien la jeunesse de l'auteure...et puis "En lisant, en écrivant" (top), " Apprendre à parler à une pierre"(bien), "L'amour des Maytree" (pas mal) et bien sûr "Au présent" le livre de chevet de beaucoup de femmes , à lire à petite dose, à relire, relire...Annie Dillard et la vie, la religion...

Dans une Enfance américaine, découvrez le père ! quel personnage ! un vrai héros de roman !
"En 1955, j'avais dix ans, les lectures de mon père lui montèrent à la tête.Ses lectures, ces années-là, ainsi que les années précédentes et celles qui suivirent, consistaient pour l'essentiel en La Vie sur le Mississipi."
et il va lire le livre, en acheter des douzaines...prendre le bateau, suivre le Mississipi..."jusqu'à ce que écoeuré des haricots et de ses insipides conversations avec les éclusiers...Il vendit le bateau et prit l'avion pour rentrer à la maison."
plus tard..." tu te souviens de ce que dit Kerouac dans Sur la route ?parce que nous avions dû à nous deux le lire plus d'un million de fois"
En finissant le bouquin on se dit qu'Annie Dillard ne pouvait pas devenir autre chose que ce qu'elle est..;


Dernière édition par Claudine Biblikerfot le Jeu 10 Juil 2014 - 23:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kerfot.fr
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Annie Dillard - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Annie Dillard   Annie Dillard - Page 2 Icon_minitimeJeu 10 Juil 2014 - 15:48

Tu as raison de nous parler d' Annie Dillard.

Je pense qu' elle  mérite mieux que d' autres auteurs de sa génération. Et, contrairement à eux,
elle n' a pas non plus de fléchissements dans son oeuvre.

Contrairement à toi, j' ai beaucoup aimé L' Amour des Maytree, que je conseille à ceux qui ne la

connaitraient pas.

Et aussi En vivant en écrivant. Je cite en passant un extrait du livre :

"Pourquoi lisons-nous, sinon dans l' espoir que l' écrivain rendra nos journées plus vastes et

plus intenses, qu' il nous illuminera, nous inspirera sagesse et courage, nous offrira la possibilité
d' une plénitude de sens, et qu' il présentera à nos esprits les mystères les plus profonds,
pour nous faire sentir de nouveau leur pouvoir ?

Encore et toujours nous avons besoin d' éveil. Nous devrions nous rassembler en longues rangées, à demi vetus, tels les membres d' une tribu, et nous agiter des calebasses au visage pour nous réveiller ; à la place, nous regardons la télévison et ratons le spectacle."


En vivant, en écrivant. - 10/18

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
jack-hubert bukowski

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 38

Annie Dillard - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Annie Dillard   Annie Dillard - Page 2 Icon_minitimeVen 11 Juil 2014 - 9:38

Amen... j'ai bien l'impression qu'Annie Dillard sera «révérée» en son temps quoiqu'il soit difficile pour le moment d'établir ce qui fera classique. Pour ma part, En vivant, en écrivant est un «must». Elle me semble un brin rustique dans sa façon d'aborder les thèmes mais bon, il en faut pour tous les goûts...  content

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.


Dernière édition par jack-hubert bukowski le Dim 13 Juil 2014 - 3:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 59
Localisation : à l'ouest

Annie Dillard - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Annie Dillard   Annie Dillard - Page 2 Icon_minitimeSam 12 Juil 2014 - 14:06

Tiens, je n'avais jamais vu ce fil, elle m'intéresse, je la note.

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Annie Dillard - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Annie Dillard   Annie Dillard - Page 2 Icon_minitimeSam 12 Juil 2014 - 14:40

Très juste cette citation sur la lecture. Bosco a parfaitement rempli cette mission pour moi comme Castellucci à l'opéra. Et ça me fait penser que j'ai toujours "Les vivants" à lire ! Je regrette de ne pas l'avoir emmené en vacances. C'est bizarre je croyais qu'Avadoro en avait parlé...

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hardkey
Envolée postale
hardkey

Messages : 169
Inscription le : 29/03/2016
Age : 25
Localisation : Toulouse, ville rose de mon coeur

Annie Dillard - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Annie Dillard   Annie Dillard - Page 2 Icon_minitimeSam 12 Nov 2016 - 1:58

Lire Pilgrim at Tinker Creek s'apparente à une expérience religieuse : poussé par le rythme des phrases et des mots, je me suis trouvé capturé par sa prose, envouté par les scènes de la vie animale et végétale conjurées devant mes yeux, sidéré par la lucidité terrible et enivrante de ses méditations.

Parce que j'écris, parce que je lis beaucoup et analytiquement, je considère comme chefs d’œuvre les romans me prouvant que ce que je croyais impossible à écrire ne l'est pas.

Peut-on ferrer si bien le lecteurs par ses phrases qu'il finit par voir la nature telle quelle?
Peut-on jongler entre la beauté de la diversité biologique et le terrible gaspillage qui en découle?
Peut-on fasciner le lecteur le moins "nature" qui soit avec le repas d'un rat musqué, ou la ponte d'une mante religieuse?
Peut-on tourner les têtes en évoquant la multitude faramineuse des êtres vivants qui partagent un carré de terre?
Peut-on disserter de métaphysique sans prétention, sur fond de crique bercée par les marées?

Oui : Annie Dillard le prouve, encore et encore.

Ce que je retiendrai de ce livre, outre que je dois l'acheter et le relire de nombreuses fois, c'est cette ouverture merveilleuse à la nature qu'il m'a offert. Thomas Wright écrit dans sa biographie d'Oscar Wilde (dont je ferai un commentaire sous peu) que ce dernier ne comprenait le monde qu'à travers la lecture ; cela s'applique aussi à votre serviteur.
Hugo m'a permis de voir enfin Notre-Dame-De-Paris, Dillard de voir la nature tout autour de moi.

Je laisse le mot de la fin à l'auteure elle-même, qui écrit infiniment mieux que moi :

Annie Dillard, Pilgrim at Tinker Creek a écrit:
I am an explorer, then, and I am also a stalker, or the instrument of the hunt itself. Certain Indians used to carve long grooves along the wooden shafts of their arrows. They called the grooves "lightning marks", because they resembled the curved fissure lightning slices down the trunk of trees. The function of lightning marks is this : if the arrow fails to kill the game, blood from a deep wound will channel along the lightning mak, streak down the arrow shaft, and spatter to the ground, laying a trail on broad-leaves, on stones, that the barefoot and trembling archer will follow into whatever deep or rare wilderness it leads. I am the arrow shaft, carved along my lenght by unexpected lights and gashes from the very sky, and this book is the straying trail of blood.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exini
Zen littéraire
Exini

Messages : 3065
Inscription le : 08/10/2011
Age : 46
Localisation : Toulouse

Annie Dillard - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Annie Dillard   Annie Dillard - Page 2 Icon_minitimeSam 12 Nov 2016 - 8:22

Elle t'a vraiment séduit. J'aimerais savoir si je suis à deux doigts de te suivre, hélas, moi et l'anglais... dentsblanches

_________________
"Depuis des siècles on exhorte à "la grand fraternité humaine" -le dimanche - et au "patriotisme" les jours de la semaine. Mais le patriotisme implique le contraire même de la fraternité humaine." Mark TWAIN, "La place de l'homme dans le monde animal"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
jack-hubert bukowski

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 38

Annie Dillard - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Annie Dillard   Annie Dillard - Page 2 Icon_minitimeSam 12 Nov 2016 - 8:24

Plusieurs titres d'Annie Dillard sont disponibles en français chez Christian Bourgois. Il y a même certains de ses titres qui se retrouvent dans la collection "Titres" en format poche.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exini
Zen littéraire
Exini

Messages : 3065
Inscription le : 08/10/2011
Age : 46
Localisation : Toulouse

Annie Dillard - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Annie Dillard   Annie Dillard - Page 2 Icon_minitimeSam 12 Nov 2016 - 8:42

Merci.
Ce que je voulais demander c'est si quelqu'un pouvait traduire, ou où m'aider trouver la traduction de la citation sur internet, pour savoir si je fait tomber ce livre dans l'escarcelle de ma LAL.

_________________
"Depuis des siècles on exhorte à "la grand fraternité humaine" -le dimanche - et au "patriotisme" les jours de la semaine. Mais le patriotisme implique le contraire même de la fraternité humaine." Mark TWAIN, "La place de l'homme dans le monde animal"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
jack-hubert bukowski

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 38

Annie Dillard - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Annie Dillard   Annie Dillard - Page 2 Icon_minitimeSam 12 Nov 2016 - 8:46

Je l'ai citée dans un autre contexte il n'y a pas si longtemps en pigeant sur Babelio :

Annie Dillard, Pélérinage à Tinker Creek a écrit:
L’oiseau moqueur qui, chaque année niche dans le sapin de la cour de devant, a l’habitude de pousser sa chanson depuis les lieux les plus élevés, et parmi ces lieux-là, il y a ma cheminée. Quand il chante de là-haut, le conduit de la cheminée fait caisse de résonance, comme le vide soigneusement dosé à l’intérieur d’un violoncelle ou d’un violon, et les accents de la mélodie y gagnent une plénitude qui se réverbère dans toute la maison.

Il chante d’abord une phrase, et la répète exactement ; puis, il en invente une autre, et la répète de la même façon, puis une troisième. L’inventivité du moqueur est sans limites ; il répand la nouveauté autour de lui, avec la désinvolture d’un dieu.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exini
Zen littéraire
Exini

Messages : 3065
Inscription le : 08/10/2011
Age : 46
Localisation : Toulouse

Annie Dillard - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Annie Dillard   Annie Dillard - Page 2 Icon_minitimeSam 12 Nov 2016 - 9:28

Parfait, merci Jack !

De toute façon, il faut que je lise un livre américain lié à la nature, thème apparemment récurrent sur cette région du monde. Ce sera celui-ci ou Rick Bass. Et qui sait, si cette lecture me plaît, je pourrais continuer sur le même thème.

_________________
"Depuis des siècles on exhorte à "la grand fraternité humaine" -le dimanche - et au "patriotisme" les jours de la semaine. Mais le patriotisme implique le contraire même de la fraternité humaine." Mark TWAIN, "La place de l'homme dans le monde animal"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Annie Dillard - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Annie Dillard   Annie Dillard - Page 2 Icon_minitimeSam 12 Nov 2016 - 15:50

Elle est très bien Annie Dillard. Je garde un excellent souvenir de L' Amour des Maytree.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Annie Dillard - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Annie Dillard   Annie Dillard - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Annie Dillard
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les aventures d'Annie et Maïté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: