Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Maupassant Guy (de)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Maupassant Guy (de) - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Maupassant Guy (de)   Maupassant Guy (de) - Page 8 Icon_minitimeDim 13 Juil 2014 - 23:36

3/ La Maison Tellier. (1881)
Nous sommes en Normandie. La Maison Tellier est une maison close. La nouvelle commence ainsi :
Citation :
"On allait là, chaque soir, vers onze heures, comme au café, simplement.
Ils s’y retrouvaient à six ou huit, toujours les mêmes, non pas des noceurs, mais des hommes honorables, des commerçants, des jeunes gens de la ville ; et l’on prenait sa chartreuse en lutinant quelque peu les filles, ou bien on causait sérieusement avec Madame, que tout le monde respectait.
Puis on rentrait se coucher avant minuit. Les jeunes gens quelquefois restaient." (pages 153-154).

Citation :
"L’établissement, unique dans la petite ville, était assidûment fréquenté. Madame avait su lui donner une tenue si comme il faut ; elle se montrait si aimable, si prévenante envers tout le monde ; son bon cœur était si connu, qu’une sorte de considération l’entourait. Les habitués faisaient des frais pour elle, triomphaient quand elle leur témoignait une amitié plus marquée ; et lorsqu’ils se rencontraient dans le jour pour leurs affaires, ils se disaient : « À ce soir, où vous savez », comme on se dit : « Au café, n’est-ce pas ? après dîner. »
Enfin la maison Tellier était une ressource, et rarement quelqu’un manquait au rendez-vous quotidien." (page 160)

Un beau jour - ou plutôt un soir - la porte est comme la maison : close.
Citation :
"La petite lanterne, derrière son treillage, ne brillait point ; aucun bruit ne sortait du logis, qui semblait mort." (page 160).
Le marchand de bois, qui était le premier arrivé, s'éloigne et rencontre l'armateur. Ils reviennent ensemble, mais la porte est toujours fermée.
Citation :
"Mais un grand bruit éclata soudain tout près d'eux, et, ayant tourné la maison, ils aperçurent un rassemblement de matelots anglais et français qui heurtaient à coups de poings les volets fermés du café. Les deux bourgeois aussitôt s'enfuirent pour n'être pas compromis, mais un léger « pss't » les arrêta: c'était M. Tournevau, le saleur de poisson, qui, les ayant reconnus, les hélait. Ils lui dirent la chose, dont il fut d'autant plus affecté que lui, marié, père de famille et fort surveillé, ne venait là que le samedi, « securitatis causa », disait-il, faisant allusion à une mesure de police sanitaire dont le docteur Borde, son ami, lui avait révélé les périodiques retours. C'était justement son soir et il allait se trouver ainsi privé pour toute la semaine." (page 160).
C'est la consternation générale, quasiment l'émeute. Que faire ? Comment occuper la soirée ?

Plus tard, on remarquera une pancarte qui indiquait "Fermé pour cause de première communion".
Toute la maisonnée est partie très loin (il a fallu prendre le train !), jusque dans le village natal de Madame, pour assister à la première communion de sa nièce.
Les pensionnaires de la Maison vont y faire sensation.

Une bonne nouvelle, qui a connu plusieurs adaptations cinématographiques (notamment le segment central du film "Le Plaisir", de Max Ophuls, 1952, avec Madeleine Renaud, Ginette Leclerc, Danielle Darrieux, Jean Gabin, Pierre Brasseur...).

Maupassant Guy (de) - Page 8 Maupas14
Max Ophuls : le Plaisir - La Maison Tellier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Maupassant Guy (de) - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Maupassant Guy (de)   Maupassant Guy (de) - Page 8 Icon_minitimeDim 5 Juin 2016 - 8:25

Maupassant Guy (de) - Page 8 A336
Une vie
Citation :
Présentation de l’éditeur
Jeanne, fille unique très choyée du baron et de la baronne Le Perthuis des Vauds, avait tout pour être heureuse. Son mariage avec Julien de Lamare, rustre et avare, se révélera une catastrophe. Sa vie sera une suite d'épreuves et de désillusions.

Ce roman, le premier de Guy de Maupassant, est une peinture remarquable des moeurs provinciales de la Normandie du xixe siècle : hobereaux, domestiques, paysans y sont décrits avec beaucoup de réalisme.

Ayant posté cette image de Vilhelm Hammershoi sur ma page FB, Marko a écrit:

A chaque fois que je vois ces tableaux d'Hammershoi je pense à la deuxième partie de Une vie de Maupassant quand Jeanne se retrouve seule dans cette maison et s'isole de plus en plus, résignée. Mais c'est alors que le train arrive pour lui amener sa petite fille Wink.
Je ne comprends pas pourquoi tant de gens n'aiment pas ce roman qui est si beau. On la trouve passive et inconsistante alors qu'elle est magnifique et traverse des espaces picturaux en forme d'états d'âme. Comme dans ces tableaux mélancoliques.



Cela m’intriguait suffisamment pour voir de plus près.

Et je suis tout à fait d’accord avec lui. Quel beau livre !

Je ne vais pas en faire plus de commentaire, il y a déjà bon nombre sur ce fil et je ne peux pas faire mieux.

Mais je suis totalement conquise de son écriture, et surtout de sa modernité… époustouflant ce qu’il a osé écrire, considérant le temps qu’il l’a fait !

Très belle découverte, grâce à Hammershoi et Marko Very Happy


Extrait:
"La nuit s'effaçait ; les étoiles pâlissaient ; c'était l'heure fraîche qui précède le jour. La lune descendue allait s'enfoncer dans la mer qu'elle nacrait sur toute sa surface.
Et le souvenir saisit Jeanne de cette nuit passée à la fenêtre lors de son arrivée aux Peuples. Comme c'était loin, comme tout était changé, comme l'avenir lui semblait différent !
Et voilà que le ciel devint rose, d'un rose joyeux, amoureux, charmant. Elle regarda, surprise maintenant comme devant un phénomène, cette radieuse éclosion du jour, se demandant s'il était possible que sur cette terre où se levaient de pareilles aurores, il n'y eût ni joie ni bonheur."



à noter que Folio est dans la même ligne que Marko et ils ont utilisé une image de Hammershoi en couverture

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Maupassant Guy (de) - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Maupassant Guy (de)   Maupassant Guy (de) - Page 8 Icon_minitimeDim 5 Juin 2016 - 11:33

Heureuse de te voir si enthousiaste après cette lecture.

Maintenant kena, il faut que tu découvres le Maupassant nouvelliste. Selon moi, encore meilleur que le romancier. Je ne me lasserai jamais de ses nouvelles.
D'ailleurs, l'un des passages d'Une vie est le développement de l'une d'entre elles. Pour découvrir de quel passage il s'agit, je te laisse lire La veillée :  clic
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Maupassant Guy (de) - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Maupassant Guy (de)   Maupassant Guy (de) - Page 8 Icon_minitimeDim 5 Juin 2016 - 15:57

Armor-Argoat a écrit:
Maintenant kena, il faut que tu découvres le Maupassant nouvelliste. Selon moi, encore meilleur que le romancier. Je ne me lasserai jamais de ses nouvelles.
je me suis relue... et en effet, cela semble que c'est mon premier livre de Maupassant... mais ce n'est pas le cas Wink
j'en ai lu déjà d'autres textes de lui, entre autre des nouvelles (pas celle que tu indiques, je vais aller découvrir)
dans nos cours de français, on ne pouvait pas échapper à Maupassant Very Happy
mais c'est bien de le re-découvrir après toutes ces années (et j'ai hébergé il y a pas trop longtemps Sur l'eau de lui... pas trop avancé, je vais le reprendre!)

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Maupassant Guy (de) - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Maupassant Guy (de)   Maupassant Guy (de) - Page 8 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Maupassant Guy (de)
Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés avant 1915-
Sauter vers: