Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Maupassant Guy (de)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
moinonplus
Envolée postale
moinonplus

Messages : 225
Inscription le : 15/09/2009
Age : 28

Maupassant Guy (de) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Maupassant Guy (de)   Maupassant Guy (de) - Page 2 Icon_minitimeLun 19 Oct 2009 - 18:51

Oui c’est vrai ce que tu dis, il y a ce naturalisme qui montre la banalité de la vie, (la vie qui est différente de ce que nous reproduit nos rêves, loin des fantasmes et des chimères). Dans le cas de Jeanne, c’était une jeune fille naïve, pleine de jovialité ; à sa sortie du couvent elle imagine que par cette liberté nouvelle, elle va conquérir le bonheur. Or toutes les péripéties qui suivrent après, feront sombrer Jeanne dans des douleurs qui causeront toutes ses désillusions. C’est le désenchantement après l’instant de rêves merveilleux, un désenchantement brutal, douloureux, que j’ai qualifié de tragique.

Concernant la conclusion, elle m’a semblé plutôt porteuse de lueur d’espérance, car je me rappelle qu’au dénouement Jeanne a un petit fils, qui vient comme pour apaiser ses désespérances et ses tristesses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sydney
Envolée postale


Messages : 166
Inscription le : 14/10/2008

Maupassant Guy (de) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Maupassant Guy (de)   Maupassant Guy (de) - Page 2 Icon_minitimeMar 20 Oct 2009 - 2:28

Nouvelle naissance qui semble suggérer un nouveau cycle de désillusions...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://de-semele-a-thyone.blogspot.com/
kali
Main aguerrie
kali

Messages : 419
Inscription le : 18/06/2007
Age : 35

Maupassant Guy (de) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Maupassant Guy (de)   Maupassant Guy (de) - Page 2 Icon_minitimeSam 24 Oct 2009 - 16:52

L'héritage :


Citation :
Un fonctionnaire modeste et veuf, Cachelin, donne en mariage à son jeune et ambitieux collègue, Lesable, sa fille, Coralie, seule héritière d’une vieille tante fortunée.
À la mort de la tante, on découvre avec stupéfaction que la galante repentie avait mis comme condition à l’héritage que l’union ne fût pas stérile, et même que sa nièce eût un enfant dans les trois ans, faute de quoi l’argent irait aux pauvres.
Les jeunes mariés se mettent donc à l’ouvrage. Et les époux, pour procréer, redoublent d’efforts désespérés, ce qui les font passer de la tendresse à la haine. En effet, le malheureux Lesable s’avère incapable de donner un enfant à sa femme.
Le temps passe. Que faire pour ne pas manquer l'héritage?

Ah, la douce vie d'employé de bureau... Les commérages, les mesquineries, les petites entourloupes pour en faire le moins possible tout en donnant l'impression qu'on en fait beaucoup... Et une obsession : l'augmentation de fin d'année. Terriblement actuel, isn't it?
C'est en partie pour cela que j'aime Maupassant : l'air de rien, sa plume est rudement acérée! Aucun des petits travers de l'individu observé, ici "l'homo administrandis", n'est épargné, et ses récits ont toujours quelque chose d'universel et d'intemporel. C'est un régal que de suivre les petitesses des personnages et d'observer par le petit bout de la lorgnette jusqu'où ils sont prêts à aller pour parvenir à leurs fins. Et comme d'habitude, c'est dans l'adversité qu'on montre son vrai visage! Mais rassurons-nous, au moindre petit rayon de soleil apaisant, hop, on oublie tout pour revêtir à nouveau son petit masque hypocrite.
C'est délicieusement atroce de voir comme les jeunes employés martyrisent le pauvre père Savon avec leurs blagues potaches, comme Lesable a les dents qui rayent le parquet, comme Coralie peut faire la girouette quand elle a un million de francs dans la tête...
Comme toutes les fois où j'ai lu Maupassant, ce fut un plaisir, tel que je n'ai pas vu les pages tourner!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kalistina.over-blog.com
moinonplus
Envolée postale
moinonplus

Messages : 225
Inscription le : 15/09/2009
Age : 28

Maupassant Guy (de) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Maupassant Guy (de)   Maupassant Guy (de) - Page 2 Icon_minitimeSam 24 Oct 2009 - 18:55

Un passage qui m’a particulièrement ému, dans Une Vie ;

« Jeanne la suivit au cimetière, vit tomber la terre sur le cercueil, et, comme elle s’affaissait avec l’envie au cœur de mourir aussi, de ne plus souffrir, de ne plus penser, une forte paysanne la saisit dans ses bras et l’emporta comme elle eût fait d’un petit enfant. (…) Jeanne demanda : « Qui êtes vous ? »
Mais la femme, ouvrant les bras, la saisit, l’enleva de nouveau, et la reporta sur son lit avec la force d’un homme. Et comme elle la reposait doucement sur ses draps, penchées, presque couchée sur Jeanne, elle se mit à pleurer en l’embrassant éperdument sur les joues, dans les cheveux, sur les yeux, lui trempant la figure de ses larmes, et balbutiant : « Ma pauvre maîtresse, mam’zelle Jeanne, ma pauvre maîtresse, vous ne me reconnaissez donc point ? »
Et Jeanne s’écria : « Rosalie, ma fille » Et, lui jetant les deux bras au cou, elle l’étreignit en la baisant ; et elles sanglotaient toutes les deux, enlacées étroitement, mêlant leurs pleurs, ne pouvant plus desserrer leurs bras ».

C’est comme si, au moment où l’on croit que tout est perdu, qu’on a plus envie de se relever et de vivre, et de lutter encore, un espoir, ou quelque chose qui ressemble à de la joie (ici c’est une personne), vient basculer cette amère et profonde tristesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Maupassant Guy (de) - Page 2 Empty
MessageSujet: Boule de suif   Maupassant Guy (de) - Page 2 Icon_minitimeSam 5 Déc 2009 - 14:06

Boule de suif

Maupassant Guy (de) - Page 2 Bouled10

Nous sommes en 1870, quelques mois après le début de la guerre franco-prussienne qui oppose le Second Empire français aux royaumes allemands unis derrière le royaume de Prusse. Les Prussiens débarquent à Rouen tandis que l’armée française est en pleine débâcle. L’occupant s’installe et l’habitant résiste peu, plus soucieux de s’attirer les bonnes grâces du belligérant pour améliorer son quotidien que de s’insurger contre lui par civisme. Mais cette odeur d’invasion finit tout de même pas en incommoder quelques-uns, que ce soit par patriotisme ou par nécessité, le besoin du négoce commençant à tirailler certains commençants. Après avoir reçu une autorisation de départ des autorités militaires allemandes, un groupe de dix personnes quitte la ville à bord d’une diligence tirée par six chevaux pour rejoindre le port du Havre, que l’armée française occupe toujours, en passant par les voies de terre à Dieppe. Parmi les voyageurs, deux bonnes sœurs, un démocrate, un couple de marchands de vins en gros, un couple de bourgeois, le conte et la comtesse Hubert de Bréville et une jolie femme de petite vertu surnommée Boule de Suif pour son embonpoint. Autrement dit, des personnes de classes sociales totalement différentes qui ne se seraient jamais côtoyées d’aussi près à la ville et qui se retrouvent bien malgré eux enfermées dans un espace très étriqué pendant la durée du voyage. Le froid et la neige sur les routes rendant le transport particulièrement éprouvant et interminable, les langues finissent par se délier et on feint d’oublier quelques peu les différences sociales lorsqu’il s’agit de se sustenter au frais de Boule de suif, seule personne a avoir pensé à emporter un panier de victuailles. Mais lorsque le groupe, qui a fait étape en descendant à l’auberge de Tôtes, se rend compte qu’ils sont retenus prisonniers par un officier prussien tant que Boule de suif n’accepte pas ses avances, les complaisances et le semblant de convivialité de la veille cèdent vite la place à la couardise et la conspiration pour amener Boule de suif à se sacrifier pour le bien-être du groupe en acceptant les conditions de l’ennemi…

Boule de suif est une des plus célèbres nouvelles de Maupassant et pour cause, tant la force et la pertinence qui se dégagent du récit reste d’actualité. Inspiré d’un fait divers, l’auteur décrit avec d’autant plus de justesse la débâcle de l’armée française face aux Prussiens qu’il en fut témoin lors de son affectation dans l’intendance de l’armée de la ville de Rouen. Récit où le cynisme et le pessimisme se disputent le peu de considération que l’auteur porte à la nature humaine, Maupassant nous présente une galerie de personnages typés et bien croqués, chacun occupant une place bien définie dans la hiérarchie sociale, que chacun feint d’oublier lorsque certaines circonstances l’imposent mais qui se rétablit très vite lorsqu’elles ne sont plus. Récit dans lequel la générosité et le sacrifice de l’un ne suffisent pas à masquer la cruauté, l’avidité, l’égoïsme, la lâcheté, l’hypocrisie et le mépris des autres, nous rappelant que les grandes principes de patriotisme et de résistance ne sont en général que de piètres leurres lorsque les réalités de la vie quotidienne sont le plus souvent faites de compromissions, bassesses et médiocrités diverses.
Revenir en haut Aller en bas
Nancy
Posteur en quête
Nancy

Messages : 53
Inscription le : 28/11/2009
Age : 25
Localisation : Bordeaux - France

Maupassant Guy (de) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Maupassant Guy (de)   Maupassant Guy (de) - Page 2 Icon_minitimeSam 5 Déc 2009 - 16:20

J'ai lu cette nouvelle il y a deux ans, peut être plus, et je l'ai encore en tête. Pourtant, je n'aime pas Maupassant plus que ça, on l'étudie trop au niveau scolaire, je trouve. Mais cette nouvelle, j'avais franchement aimé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Maupassant Guy (de) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Maupassant Guy (de)   Maupassant Guy (de) - Page 2 Icon_minitimeSam 5 Déc 2009 - 17:44

Une vie


Le roman commence avec la sortie de Jeanne du couvent, un moment où elle est heureuse de vivre, et impatiente de découvrir toutes les merveilles, que sa vie va lui offrir. Elle est déjà impatiente de partir dans le château familial, près d'Yport. Mais son existence ne sera pas à la hauteur de ses espérances, et peu d'événements vraiment agréables vont lui arriver. Que ce soit son mariage, sa maternité, sa situation matérielle, tout sera une longue suite de déconvenues.

J'ai eu beaucoup de mal à m'intéresser à ce personnage, tellement je l'ai trouvé passif et totalement sans relief. A part au tout début, où elle a le désir de partir dans la maison de famille, elle ne fait que subir et attendre. D'abord évidemment le prince charmant, et elle épouse le premier qui se présente. Lorsqu'il se révèle odieux, elle ne fait rien, subit tout ce qu'il lui inflige. Elle gâte son fils d'une façon insensée, et lorsqu'il se révèle égoïste et qu'il profite d'elle au maximum, elle souffre et subit une fois encore. Elle ne semble avoir aucune volonté, aucun goût pour quelque chose, aucune envie de quelque sorte. Et les autres personnages sont également terriblement peu attachants. Le mari est une véritable caricature, on se demande bien comment elle a pu ne pas rendre compte avant de l'épouser de tous ses défauts.

J'ai décidément beaucoup de mal à rentrer dans l'univers de Maupassant, je trouve qu'il est trop démonstratif, pas assez de complexité et d'ambiguïté pour moi, il aurait fallu un ne sais quoi de plus, qui rende ces personnages un peu moins univoques.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Maupassant Guy (de) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Maupassant Guy (de)   Maupassant Guy (de) - Page 2 Icon_minitimeSam 5 Déc 2009 - 18:15

Nancy a écrit:
J'ai lu cette nouvelle il y a deux ans, peut être plus, et je l'ai encore en tête. Pourtant, je n'aime pas Maupassant plus que ça, on l'étudie trop au niveau scolaire, je trouve. Mais cette nouvelle, j'avais franchement aimé.
J'ai de la chance, je n'ai pas vraiment de souvenirs scolaires de Maupassant si ce n'est du Horla, que j'avais bien apprécié également Very Happy

J'ai justement commencé Une vie aujourd'hui même Arabella, ton commentaire me fait un peu peur du coup... enfin, on verra ça sourire
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Maupassant Guy (de) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Maupassant Guy (de)   Maupassant Guy (de) - Page 2 Icon_minitimeSam 5 Déc 2009 - 18:24

Je crois qu'avec Maupasant, c'est tout ou rien, peut être que tu vas adorer Sentinelle. Personnellement son côté très systématique dans la caractérisation des personnages me gêne, et d'autres sont touchés par ce procédé. J'aimerais un peu plus d'empathie pour les êtres qu'il décrit, tels quels, je ne me sens pas concernés par ce qu'ils sont, ils m'agacent tous.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantaisie héroïque
Sage de la littérature
Fantaisie héroïque

Messages : 2182
Inscription le : 05/06/2007
Age : 31
Localisation : Paris

Maupassant Guy (de) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Maupassant Guy (de)   Maupassant Guy (de) - Page 2 Icon_minitimeDim 6 Déc 2009 - 11:30

Je me souviens que j'avais adoré Une vie! C'est vrai que l'histoire en elle-même est assez misérabiliste mais ça m'avait plu, cette déchéance progressive Razz . Je trouve que c'est une bonne chose que Maupassant soit souvent étudié en cours, il parait souvent plus abordable aux élèves que Balzac ou Zola.

_________________
Ce que j'ai souvent éprouvé plus tard, je le pressentis alors en quelque sorte, savoir : que l'on n'a pas le droit d'ouvrir un livre si l'on ne s'engage pas à les lire tous.

[Rilke, Les cahiers de Malte Laurids Brigges]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/fantaisie_heroique
Invité
Invité



Maupassant Guy (de) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Maupassant Guy (de)   Maupassant Guy (de) - Page 2 Icon_minitimeDim 6 Déc 2009 - 20:16

J'ai terminé Une vie et comme Fantaisie héroïque, j'ai apprécié ma lecture. J'ai aimé l'écriture limpide et fluide de Maupassant, j'ai aimé son approche de la nature, son analyse de la condition féminine de l'époque et je n'ai pas spécialement eu envie de baffer le personnage principal Laughing
Enfin je reviendrais avec un billet un peu plus conséquent mais visiblement, je suis sensible à sa plume, contrairement à toi Arabella sourire
Revenir en haut Aller en bas
Camille19
Main aguerrie
Camille19

Messages : 484
Inscription le : 24/06/2009
Age : 29

Maupassant Guy (de) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Maupassant Guy (de)   Maupassant Guy (de) - Page 2 Icon_minitimeDim 6 Déc 2009 - 20:26

A mon avis, ce qui crée des avis si divergents, c'est que chez Maupassant c'est vraiment le style qui fait tout. Les histoires n'ont souvent rien d'extraordinaire en elles-mêmes mais je trouve que c'est le style de Maupassant qui leur donne une force singulière.

Personnellement j'y suis maintenant sensible et j'aime beaucoup Maupassant. Mais pendant des années je ne lui ai rien trouvé d'extraordinaire, c'est en y revenant plus tard que j'ai été vraiment touchée par le style.

Donc je peux comprendre qu'on aime Maupassant comme je peux comprendre qu'il laisse insensible ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Maupassant Guy (de) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Maupassant Guy (de)   Maupassant Guy (de) - Page 2 Icon_minitimeDim 6 Déc 2009 - 20:39

J'ai quant à moi très peu lu de grands classiques littéraires, je me dis que je suis en âge maintenant de les apprécier pleinement dentsblanches alors je commence par Maupassant et je suis très agréablement surprise Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Maupassant Guy (de) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Maupassant Guy (de)   Maupassant Guy (de) - Page 2 Icon_minitimeDim 6 Déc 2009 - 20:42

Je crois que tu as bien résumé la situation Camille, c'est une question de style, d'écriture. J'ai du mal avec l'écriture de Maupassant, même si elle est fluide et agréable, j'ai du mal à y adhérer en profondeur.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moinonplus
Envolée postale
moinonplus

Messages : 225
Inscription le : 15/09/2009
Age : 28

Maupassant Guy (de) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Maupassant Guy (de)   Maupassant Guy (de) - Page 2 Icon_minitimeDim 6 Déc 2009 - 23:01

Avec Maupassant, je n’ai jamais été déçu…à chaque fois que je le lis, je retrouve un style remarquable, nouveau, et qui me séduit.

Ainsi, j’ai lu l’année dernière Boule de Suif, et j’ai adoré. Tout était absolument bien décrit. Pour Maupassant « Les grands artistes sont ceux qui imposent à l’humanité leurs illusions particulières ». Il avait ses avis sur la société de son époque comme il l’apercevait, or, c’est peut être ce point là qui établit la divergence des appréciations entre ses lecteurs.

J’ai terminé aussi Bel Ami, même si quelques passages m’ont paru d’un style lourd ; ses mots ont un charme qui leur est propre. On a l’impression de lire l’histoire en sommeillant, comme si on rêvait les yeux mi-clos. C’est le genre d’histoire que je voudrais relire éternellement…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Maupassant Guy (de) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Maupassant Guy (de)   Maupassant Guy (de) - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Maupassant Guy (de)
Revenir en haut 
Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés avant 1915-
Sauter vers: