Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 Michel Butor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Fantaisie héroïque
Sage de la littérature


Messages : 2182
Inscription le : 05/06/2007
Age : 29
Localisation : Paris

MessageSujet: Michel Butor   Lun 19 Mai 2008 - 8:59



Petite biographie rédigée par lui-même :)
Michel Butor est né le 14 septembre 1926, dans la banlieue de Lille. Son père, Emile Butor, travaillait dans l’administration des Chemins de fer du Nord, mais était passionné de dessin, aquarelle et gravure sur bois. En 1929, la famille vient s’installer à Paris où le jeune Michel fera toutes ses études, à l’exception de l’année 1939-1940, celle de la “drôle de guerre”, passée à Evreux. Troisième d’une famille de sept enfants, aîné des garçons, il bénéficiait d’une quasi-gratuité pour les voyages en chemin de fer et trouvait que l’on n’en profitait pas assez. Après des études de lettres et de philosophie, ayant échoué à plusieurs reprises à l’agrégation, tout en servant de secrétaire à Jean Wahl pour le Collège de philosophie, ce qui lui permet de se frotter à maint intellectuel d’alors, il enseigne quelques mois au lycée Mallarmé à Sens, puis profite d’un essai de réforme de l’enseignement égyptien pour traverser la Méditerranée avec un certain nombre de licenciés ès lettres, et se retrouve professeur dans la vallée du Nil entre les pharaons et les ermites. Puis il saisit une opportunité de devenir lecteur à l’université de Manchester en Angleterre. Difficile changement de climat. Possédé depuis longtemps par le démon de l’écriture, il publie ses premiers romans aux éditions de Minuit, par l’intermédiaire de Georges Lambrichs. Les voyages continuent, à la fois professionnels et exploratoires : Grèce, Suisse où il rencontre Marie-Jo qu’il épouse en 1958. Viennent rapidement trois filles, suivies un peu plus tard d’une quatrième. Prix littéraires, travail chez des éditeurs, un peu de vie parisienne, conférences ici et là. Nombreux voyages aux Etats-Unis. Après Mai 68, il tente une rentrée dans l’enseignement universitaire français, ce qui l’amène à s’installer à Nice au retour d’une année au Far West. Puis il est nommé professeur à la faculté des lettres de Genève. Les livres s’accumulent apportant chaque fois la surprise ; essais, récits du jour ou de la nuit, poèmes, nouvelles combinaisons de tout cela, ils font le désespoir des esprits routiniers ; les collaborations se multiplient avec peintres, musiciens, photographes. Séjours au Japon et en Australie ; voyages en Chine. Retraité depuis 1991, il vit désormais dans un village de Haute-Savoie. Tout en continuant à courir le monde, il s’efforce de mettre un peu d’ordre dans ses papiers et dans sa tête.

[oeuvres principales : la modification -1956, l'emploi du temps-1957, Degrés]. Il est considéré comme l'instigateur du nouveau Roman.

_________________
Ce que j'ai souvent éprouvé plus tard, je le pressentis alors en quelque sorte, savoir : que l'on n'a pas le droit d'ouvrir un livre si l'on ne s'engage pas à les lire tous.

[Rilke, Les cahiers de Malte Laurids Brigges]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/fantaisie_heroique
Fantaisie héroïque
Sage de la littérature


Messages : 2182
Inscription le : 05/06/2007
Age : 29
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Michel Butor   Lun 19 Mai 2008 - 9:05

L'emploi du temps est le premier roman de Butor que je lis , et j'aime beaucoup. La structure est étrange, on a l'impression de lire un roman policier...Je connais encore mal le nouveau roman mais Butor me parait plus facile à lire que Claude Simon, par exemple Rolling Eyes .
L'histoire, en gros : Jacques Revel arrive à Bleston, en Angleterre (ville totalement imaginaire, très fortement inspirée de Manchester), soumise à la grisaille (il pleut à chaque page). La ville est labyrinthique, ce qui permet à Butor de plonger le lecteur dans un espèce de gouffre, le personnage se perdant lui-même dans toutes ces rues. Très vite, il va tomber par hasard, dans une librairie, sur un roman policier intitulé le meurtre de Bleston, écrit par un certain JC Hamilton. Ce livre va vite devenir son guide pour visiter Bleston, d'autant plus que l'auteur du livre va être mystérieusement renversé par une voiture...La structure du roman se compose de l'emploi du temps de Jacques Revel,qui s'impose d'écrire son journal (il raconte les évènement de manière très distancée :par exemple, il raconte en mai les évènements qui se sont déroulés en octobre, et chaque élément en amène d'autres encore antérieurs); il recompose donc minutieusement tous ses trajets, toutes ses rencontres.

Je n'ai pas encore fini de le lire mais tout semble avoir un sens caché dans ce roman; par exemple, il va visiter un musée où se trouve des tapisseries représentant des scènes mythologiques, dans lesquelles il croit reconnaître tels personnages qu'il a rencontrés à Bleston. Idem quand il se rend dans l'un des lieux où s'est dérouléle lieu où s'est déroulé le meurtre dans le roman (la nouvelle cathédrale de Bleston) et où il reconnaît tel personne dans telle sculpture.
C'est assez vertigineux à lire ! Bon, petit bémol malgré tout : le roman finit par tourner en rond, créeant une (légère) sensation d'ennui, et cette impression de roman policier est en fait très trompeuse (cela m'étonnerait bien qu'on sache à la fin si l'écrivain George Burton a réellement été victime d'une tentative d'assassinat).
Il ne me reste qu'une partie à lire.

_________________
Ce que j'ai souvent éprouvé plus tard, je le pressentis alors en quelque sorte, savoir : que l'on n'a pas le droit d'ouvrir un livre si l'on ne s'engage pas à les lire tous.

[Rilke, Les cahiers de Malte Laurids Brigges]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/fantaisie_heroique
Isidore Ducasse
Envolée postale


Messages : 166
Inscription le : 17/08/2007
Age : 26

MessageSujet: Re: Michel Butor   Mar 20 Mai 2008 - 16:11

J'ai lu La modification, j'ai aimé, mais j'ai eu du mal à le lire, je n'accrochais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Michel Butor   Mar 20 Mai 2008 - 16:53

Isidore Ducasse a écrit:
J'ai lu La modification, j'ai aimé, mais j'ai eu du mal à le lire, je n'accrochais pas.
Twisted Evil On m'a recommandé ce livre.. tellement incontournable - apparemment le livre concernant le voyage en train (ici il s'agit de la ligne Paris-Rome)
Puisque j'adore voyager en train et puisque ma première visite de Rome s'est aussi fait par un voyage en train.. je me suis dit - ce livre est pour toi humeur je crois que j'ai essayé jusqu'aujourd'hui 3x de surmonter la page 50.. malheureusement je dois dire que je n'y suis pas encore arrivée Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cachemire
Sage de la littérature


Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

MessageSujet: Re: Michel Butor   Mar 20 Mai 2008 - 18:39

kenavo a écrit:
je me suis dit - ce livre est pour toi humeur je crois que j'ai essayé jusqu'aujourd'hui 3x de surmonter la page 50.. malheureusement je dois dire que je n'y suis pas encore arrivée Wink

C'est dommage !
Moi, j'ai aimé cette écriture tellement novatrice et moderne !
Cela dit, j'avoue que ce n'est pas très accessible. Ce n'est pas un livre avec une histoire, mais plutôt les divagations des pensées d'un homme dans un train. Je trouve cela fascinant de minimalisme.
content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Michel Butor   Mar 20 Mai 2008 - 18:48

Cachemire a écrit:
C'est dommage !
oui.. à vrai dire, je le pense aussi.. parce que toutes les personnes qui m'ont dit du bien de ce livre - je les suis dans d'autres lectures.. donc.. ce petit humeur était plutôt pour mon incapacité d'entrer dans ce livre que pour le livre même Wink
Il reste désormais dans ma PAL et je n'abandonne pas encore l'idée d'y arrvier un jour Very Happy
(un livre de Nicholas Shakespeare m'a demandé 3 reprises - et depuis ce moment ce livre est un de mes :heart: .. donc - je persiste aussi avec Butor)

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cachemire
Sage de la littérature


Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

MessageSujet: Re: Michel Butor   Mar 20 Mai 2008 - 18:53

kenavo a écrit:
.. donc - je persiste aussi avec Butor

Tu as raison, moi j'ai eu le même problème avec l'Ulysse de Joyce...et finalement maintenant j'aime !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Teresa Mendoza
Espoir postal


Messages : 33
Inscription le : 21/03/2013
Age : 31
Localisation : nulle part et ailleurs

MessageSujet: à propos de " la modification"   Lun 25 Mar 2013 - 14:35

kenavo a écrit:
je crois que j'ai essayé jusqu'aujourd'hui 3x de surmonter la page 50.. malheureusement je dois dire que je n'y suis pas encore arrivée Wink

Pas facile de se modifier ( Embarassed ) moi je refais une tentative car ça m'agace de voir ce livre vieillir sans moi (c'est un vrai éditions de minuit achevé d'imprimé en 1957, le 16 novembre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire


Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 51
Localisation : Peu importe

MessageSujet: Re: Michel Butor   Mer 24 Aoû 2016 - 22:54

Michel Butor s est éteint ce mercredi 24 août 2016 à 89 ans.

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArenSor
Main aguerrie


Messages : 516
Inscription le : 16/11/2014

MessageSujet: Re: Michel Butor   Jeu 25 Aoû 2016 - 20:10

églantine a écrit:
Michel Butor s est éteint ce mercredi 24 août 2016 à 89 ans.
Oui, j'ai appris cela . "La Modification" a été une vraie découverte pour moi. Bizarrement, je n'ai pas souvenir d'un difficulté de lecture. Les dernières pages dans lesquelles Butor imagine les villes de Rome et de Paris superposées avec des portes permettant de passer de l'une à l'autre m'a beaucoup marqué. Je connais moins la suite de son parcours consacrée surtout à la poésie et à la critique d'art.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quasimodo
Main aguerrie


Messages : 402
Inscription le : 29/05/2016
Age : 21
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Michel Butor   Jeu 25 Aoû 2016 - 20:58

Je note La modification. J'ai quelques volumes de critiques de lui que j'avais parcourus assez superficiellement mais qui m'avaient fait forte impression. C'est quand même dommage d'y revenir seulement dans ces moments-là ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reixach
Posteur en quête


Messages : 60
Inscription le : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Michel Butor   Jeu 25 Aoû 2016 - 21:04

Quelle tristesse. Ricardou s'est éteint il y a peu également...
Je vais emprunter L'Utilité poétique, que je me promets de lire depuis trop longtemps. Et sans doute découvrir L'Emploi du temps à l'occasion. Même regret que Quasimodo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Michel Butor   Lun 29 Aoû 2016 - 16:42

www.france5.fr/documentaires

France 5 a déprogrammé JF Zygel pour rendre hommage à Michel Butor ce dimanche. Mais cette programmation tardive a du toucher peu de gens, je le crains. Dommage !

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reixach
Posteur en quête


Messages : 60
Inscription le : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Michel Butor   Lun 29 Aoû 2016 - 20:37

bix229 a écrit:
www.france5.fr/documentaires

France 5 a déprogrammé JF Zygel pour rendre hommage à Michel Butor ce dimanche. Mais cette programmation tardive a du toucher peu de gens, je le crains. Dommage !
Merci bix, je serais passé à côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Michel Butor   Mar 30 Aoû 2016 - 15:56

Reixach a écrit:
bix229 a écrit:
www.france5.fr/documentaires

France 5 a déprogrammé JF Zygel pour rendre hommage à Michel Butor ce dimanche. Mais cette programmation tardive a du toucher peu de gens, je le crains. Dommage !
Merci bix, je serais passé à côté.
Qu' as tu lu de Michel Butor  ?

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Michel Butor   Aujourd'hui à 10:37

Revenir en haut Aller en bas
 
Michel Butor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» St Michel Calvi 2009 2 REP LEGION ETRANGERE
» Olga et Michel Drucker
» Michel Mercier convoqué à l'Élysée
» Rando Baie du Mont-Saint-Michel
» Aujourd'hui écouter l'émission de Michel Desautel...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: