Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Ilan Duran-Cohen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sophie
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 40
Localisation : Tahiti

MessageSujet: Ilan Duran-Cohen   Mar 20 Mai 2008 - 2:46



Ilan Duran Cohen est un réalisateur, producteur et scénariste français né en 1963. Il est aussi auteur de romans publiés chez Actes Sud. Sa société de production est Fugitive Productions.

Il a étudié le cinéma à la New York Film School. Il a réalisé deux courts-métrages et en 1991, il réalise son premier long-métrage, Lola Zipper avec Judith Reval, Arielle Dombasle et Jean-Paul Comart. Il signe aussi la réalisation d'un documentaire Black Cow Boy.

Il décide d’arrêter momentanément la mise en scène pour se consacrer à l’écriture.

En 1997, son premier roman, Chronique alicienne, est publié aux éditions Actes Sud. En 1999, paraît Le Fils de la sardine chez le même éditeur. L’humour cynique et la sensibilité de ses deux premiers livres ont été largement plébiscités.

Son deuxième long-métrage, La Confusion des genres avec Pascal Greggory, Nathalie Richard et Cyrille Thouvenin sort le 27 décembre 2000. Il est montré en ouverture des rencontres cinématographiques de Paris et en compétition officielle au Festival de Thessalonique. Il réalise en 2004 Les Petits-Fils avec Reine Ferrato, Guillaume Quatravaux. En 2006, il a réalisé le téléfilm Les Amants du Flore qui représente de façon inhabituelle le couple mythique Jean-Paul Sartre-Simone de Beauvoir alors qu'ils sont étudiants, incarnés par Anna Mouglalis et Lorànt Deutsch.

Il devrait tourner au cours de l'été 2007 une comédie policière avec Lorànt Deutsch, Marina Foïs, Jeanne Balibar et Amira Casar.

Il écrit aussi un biopic musical sur Mike Brant, Mike Brant forever.

Source Wikipédia

Il a écrit:
Chronique alicienne,
Le fils de la sardine,
Mon cas personnel,
Face aux masses.


Dernière édition par Sophie le Mar 20 Mai 2008 - 3:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
Sophie
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 40
Localisation : Tahiti

MessageSujet: Re: Ilan Duran-Cohen   Mar 20 Mai 2008 - 3:02

Quant à moi, j'ai lu Face aux masses, jolie histoire, très contemporaine, de Jonquille, un beau jeune homme, qui s'est enfui du camp hippie où il est né pour aller à Paris.
A Paris, il est embauché par une femme d'affaires pleine d'ambition, Faye. Son boulot: s'occuper du frère aîné de Faye, qui, cause bien des soucis à cette femme car un peu trop franc, décalé, pas dans le monde des affaires.

Les chapitres sont courts, et parlent soit de Jonquille, soit de Faye, soit du frère.

J'ai aimé cette histoire, qui critique à la fois notre société de consommation à outrance avec la publicité comme principal moteur mais aussi les hippies et la révolution sexuelle, qui n'a pas fait que des heureux.

Les personnages sont bien particuliers mais attachants, ni heureux, ni malheureux, essayant de se dépatouiller avec leur passé.

Voilà, j'ai passé un très bon moment avec Jonquille, sa mère et ses patrons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
Sophie
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 40
Localisation : Tahiti

MessageSujet: Re: Ilan Duran-Cohen   Dim 26 Juil 2009 - 21:02

LE FILS DE LA SARDINE

C'est un roman que m'a prêté un copain; je connaissais déjà Ilan Duran-Cohen pour avoir lu et apprécié son dernier roman, Face aux masses, l'histoire d'un jeune homme élevé par une hippie se retrouvant stagiaire dans une boîte de pub parisienne.

Dans Le Fils de la Sardine, on retrouve le même type de personnage, jeune, à Paris: c'est Hélène, une jeune femme travaillant dans un centre d'épilation, qui a besoin de changer d'air. Du jour au lendemain, elle ne vient plus travailler, au grand étonnement de sa patronne. Une fois libre, elle laisse son appartement, erre dans les rues, se retrouve dormant sur le canapé de vagues connaissances tolérantes.

C'est une bien jolie histoire pas si déprimante que ce que j'ai écrit peut le laisser croire. Difficile de savoir comment va s'en sortir Hélène, mais il y a tout lieu d'être optimiste. Certes, elle comme les autres protagonistes du roman ne sont pas les personnes les plus heureuses au monde mais elles se tissent un réseau d'entraide. Et le contenu du livre s'en ressent, qui est plein d'humanité. Ilan Duran-Cohen semble avoir une réelle tendresse pour tous les personnages qu'il crée, dans ce roman mais dans Face aux masses.

Je sais qu'il a écrit d'autres romans, que je veux lire, mais j'ai aussi très envie de voir ce qu'il a fait au cinéma, car Duran-Cohen est également réalisateur. Quelqu'un aurait-il vu un de ses films?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Ilan Duran-Cohen   Dim 26 Juil 2009 - 21:27

Citation :
Quelqu'un aurait-il vu un de ses films?
J'ai vu La confusion des genres, et Les petits fils, mais ça ne m'a pas laissé un souvenir impérissable..
Il me semble avoir lu de bonnes critiques sur Le plaisir de chanter?

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophie
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 40
Localisation : Tahiti

MessageSujet: Re: Ilan Duran-Cohen   Dim 26 Juil 2009 - 22:22

Marie a écrit:
Citation :
Quelqu'un aurait-il vu un de ses films?
J'ai vu La confusion des genres, et Les petits fils, mais ça ne m'a pas laissé un souvenir impérissable..
Il me semble avoir lu de bonnes critiques sur Le plaisir de chanter?

Oui moi aussi j'ai lu de bonnes critiques sur son dernier film; il faudrait que j'essaye de le voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ilan Duran-Cohen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ilan Duran-Cohen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joshua Garett Cohen || Je ne suis peu être pas le plus beau physiquement , mais j'ai beaucoup plus a l’intérieure que n'importe qui
» l'Hallelujah de Leonard Cohen
» SELON HERMAN COHEN:”LE SOULEVEMENT POPULAIRE A KINSHASA DEPASSERA DE TRES LOIN CELUI VECU A OUAGADOUGOU”
» ALBERT COHEN
» LEONARD COHEN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs français à découvrir, nés après 1914.-
Sauter vers: