Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Amadou Hampâté Bâ [Mali]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Amadou Hampâté Bâ [Mali]   Jeu 22 Mai 2008 - 15:10

BÂ Amadou Hampâté (1901-1991)


Né à Badiangara (Mali) chef lieu du pays Dogon et ancienne capitale de l’empire toucouleur du Macina d’un père peul et d’un mère toucouleur. Après la mort de son père, il est adopté par le second mari de sa mère, Tidjani Amadi Ali Thiam, éphémère chef de la province de Louta. Il fréquente dans son enfance l’école coranique et reçoit l’éducation traditionnelle transmise par les cercles familiaux, il a été le disciple fervent d’une haute figure de la spiritualité musulmane africaine, Tierno Bokar. Mais il a été aussi réquisitionné pour suivre l’école réservée aux fils de chefs par l’administration coloniale, et a servi dans cette administration avant de devenir chercheur à l’Institut français d’Afrique noire.

Il a rassemblé un grand trésor d’archives sur le patrimoine culturel africain, il s’est passionné pour les traditions orales, et a rédigé un certain nombre d’ouvrages savants. Après l’indépendance il a été appelé à de hautes fonctions administratives et diplomatiques, en particulier de 1962 à 1970 à l’Unesco. Il passera les dernières années de sa vie à Abidjan à écrire et à classer ses archives consacrées aux traditions orales de l’Afrique de l’ouest.

En dehors de ses publications savantes, il a publié des récits et contes initiatiques, ses mémoires en deux volumes, Amkoullel l’enfant peul et Oui mon commandant, ainsi qu’une chronique humoristique  de la vie à l’apogée de la colonisation, L’étrange destin de Wangrin.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Amadou Hampâté Bâ [Mali]   Jeu 22 Mai 2008 - 15:24

Amkoullel, l'enfant peul


Amadou Hampâté Bâ nous livre dans cet ouvrage ses mémoires, où plus exactement la première partie de ses mémoires, jusqu'à ses vingt ans. Mais avant de parler de lui, il nous raconte l'histoire de ses familles paternelle et maternelle, ainsi qu'une partie de l'histoire de la région, avec ses guerres, ses conflits, et leurs conséquences sur les habitants. Ce qu'il n'a pu voir lui-même lui a été raconté, il détaille donc les destinées de ses parents avant sa naissance, et pendant ses toutes jeunes années. Puis ses premiers souvenirs, et le premier entre eux, qui concerne la naissance d'un demi-frère lors d'un voyage. Nous assistons ensuite à ses jeux d'enfant, à ses premières années de l'école coranique. Il évoque les traditions et la culture africaine telles qu'il les a gardées en mémoire, mais aussi les us et les coutumes de la colonisation française, qui le heurtent même s'il en ressort aussi des aspects positifs.

Un livre riche en couleurs, attachant voire passionnant par moments, mais que j'ai trouvé un peu trop long. L'auteur nous livre de nombreuses anecdotes, avec moult détails, son rythme est celui d'un conteur qui a tout le temps pour nous livrer son récit et qui n'hésite pas à emprunter des détours au cours de son voyage, qui est un voyage à pied, qui certes fait bien profiter des paysages, mais ces derniers m'ont semblé par moments se ressembler quelque peu. Vers le dernier tiers le livre redevient de nouveua très intéressant avec l'évocation de guerre de 14-18 et de ses conséquences sur les Africains.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amadou Hampâté Bâ [Mali]   Jeu 22 Mai 2008 - 15:49

Ce livre est intéressant mais trop de longueurs parsèment ce roman que j'ai fini par l'abandonner jypeurien
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Amadou Hampâté Bâ [Mali]   Jeu 22 Mai 2008 - 22:12

Je crois que nous sommes d'accord, mais comme je l'écris dans mon commentaire, j'ai trouvé que le dernier tiers était peut être le plus intéressant.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la-lune-et-le-miroir
Envolée postale
avatar

Messages : 287
Inscription le : 24/07/2008
Age : 49
Localisation : Dordogne

MessageSujet: Re: Amadou Hampâté Bâ [Mali]   Lun 23 Mar 2009 - 10:22

Amkoullel, l'enfant Peul. Amadou Hampate Ba. Très bien écrit, un bon voyage en Afrique :) La suite de ce livre existe, je ne l'ai pas encore lu.

Voici un étonnant livre de Mémoires qui nous révèle la formation d'un des esprits les plus brillants et les plus profonds de l'Afrique noire. Amadou Hampâté Bâ raconte ici sa petite enfance et son adolescence, du temps où il portait le surnom d'Amkoullel, et où - dans le Mali du début de ce siècle - il s'initiait aux traditions ancestrales, fréquentait l'école française en même temps que la coranique, courait la savane alors que beaucoup partaient pour une guerre lointaine (la Première Guerre mondiale), découvrait le colonialisme et s'apprêtait à devenir l'un des derniers grands dépositaires d'une civilisation orale en pleine mutation. A la fois roman d'aventures, tableau de moeurs et fresque historique, ce livre restitue dans une langue savoureuse et limpide toutes les richesses, les couleurs et la vie du grand récit oral africain. C'est aussi et surtout une belle leçon d'humour, de tolérance et d'humanité qu'y trouveront les passionnés de littérature, les chercheurs, ou tout simplement les amateurs d'aventures vécues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-lune-et-le-miroir.skyrock.com/
MartineR
Main aguerrie
avatar

Messages : 364
Inscription le : 10/09/2010
Localisation : essonne

MessageSujet: Re: Amadou Hampâté Bâ [Mali]   Dim 12 Sep 2010 - 17:27

Lisez aussi les contes intiatiques peuls, puis vous visionnez le DVD de Kirikou; on comprend mieux les sources d'inspiration de Michel Ocelot né et ayant vécu en Afrique de l'ouest

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourtouteslesaig.canalblog.com/
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Amadou Hampâté Bâ [Mali]   Dim 12 Sep 2010 - 17:30

Pour découvrir l'histoire du peuple Peul il faut lire le roman Peuls de Tierno Monenembo que j'ai touvé un peu touffu et parfois répétitif mais qui est superbement écrit et permet de comprendre tout leur cheminement des temps légendaires à nos jours.


_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).


Dernière édition par Marko le Dim 12 Sep 2010 - 17:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MartineR
Main aguerrie
avatar

Messages : 364
Inscription le : 10/09/2010
Localisation : essonne

MessageSujet: Re: Amadou Hampâté Bâ [Mali]   Dim 12 Sep 2010 - 17:36

Marko a écrit:
Pour découvrir l'histoire du peuple Peul il faut lire le roman Peuls de Tierno Monenembo que j'ai touvé un peu touffus et parfois répétitif mais qui est superbement écrit et permet de comprendre tout leur cheminement des temps légendaires à nos jours.


Du même auteur: le roi du Kahel qui a reçu le prix Renaudot en 2009

Voilà bien un héros comme la fin du XIXe pouvait en générer : industriel, inventeur, croyant fort au progrès, Aimé Victor Olivier, vicomte de Sanderval, était fou d'Afrique. Jusqu'à en devenir l'un des rois, au pays de l'actuelle Guinée, qui était encore l'empire peul du Fouta-Djalon quand il s'y rendit, au début des années 1880. Seul Blanc à devenir officiellement peul, il reste de ce fait beaucoup plus connu en Guinée qu'en France : le fondateur de Conakry y a d'ailleurs toujours sa case, "Sandervalia". Pour exhumer ce destin fabuleux mais oublié, il fallait le talent de Tierno Monénembo, l'auteur des Crapauds-brousse , de Pelourinho , de L'Aîné des orphelins et de la saga Peuls. Immense talent qui fait encore merveille dans ce roman d'aventures du meilleur cru : souffle d'un feuilleton du XIXe siècle, vivacité des dialogues et narration ironique. Les Peuls et ce sacré Sanderval en prennent pour leur grade sous une plume rebondissant d'épreuve en épreuve, et elles ne manquent pas...

Effectivement l'écriture peut paraitre touffue mais je pense qu'il est dans la lignée pure des vrais et grands griots de l'afrique de l'Ouest ( Mali et Guinée en particulier )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourtouteslesaig.canalblog.com/
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Amadou Hampâté Bâ [Mali]   Dim 12 Sep 2010 - 17:41

MartineR a écrit:

Effectivement l'écriture peut paraitre touffue mais je pense qu'il est dans la lignée pure des vrais et grands griots de l'afrique de l'Ouest ( Mali et Guinée en particulier )

Je ne connais pas bien cette littérature mais quand on aime les grandes aventures humaines à travers les temps c'est un livre magique.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MartineR
Main aguerrie
avatar

Messages : 364
Inscription le : 10/09/2010
Localisation : essonne

MessageSujet: Re: Amadou Hampâté Bâ [Mali]   Mar 7 Mai 2013 - 10:02

N'hésitez pas à aller écouter cette [url=émission]http://www.franceinter.fr/emission-lafrique-enchantee-la-sagesse-oubliee-damadou-hampate-ba[/url]; cela fait du bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourtouteslesaig.canalblog.com/
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Amadou Hampâté Bâ [Mali]   Mar 7 Mai 2013 - 15:27

MartineR a écrit:
N'hésitez pas à aller écouter cette [url=émission]http://www.franceinter.fr/emission-lafrique-enchantee-la-sagesse-oubliee-damadou-hampate-ba[/url]; cela fait du bien

Je l' ai écoutée cette émission, elle est ezxcellente ! J' ajoute que je l' écoute quand je peux. Quant à Hamadou Hampate-Ba, lisez le et vous verrez ce qu' est la tolérance ajoutée à la sagesse et à l' intelligence.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sigismond
Agilité postale
avatar

Messages : 875
Inscription le : 25/03/2013

MessageSujet: Re: Amadou Hampâté Bâ [Mali]   Dim 17 Nov 2013 - 14:28


Amadou Hampaté Bâ, L'étrange destin de Wangrin ou Les Roueries d'un interprète africain.

Livre né d'une promesse faite par l'auteur, alors qu'il était écolier d'une douzaine d'années, à celui qu'il décrit dans cet ouvrage sous le pseudonyme de Wangrin.
Publié en 1973 en français (qui est la langue d'écriture de cet opus), et daté, pour la fin du travail scriptural, du 6 novembre 1971.
425 pages environ (36 chapitres), augmentées d'un avertissement, une postface et de notes abondantes, brèves, précises, utiles (environ 250 notes). L'avertissement, la postface et les notes sont aussi de l'auteur.

Il s'agit de la vie d'un fameux caractère, d'une personnalité très en vue du Mali, qui s'appelait alors le Soudan Français, au temps de la colonisation, de l'AOF (Afrique Occidentale Française). Années 1920 si je situe bien pour l'essentiel, débordant sur les années 1930. Mais la carrière de Wangrin a dû débuter plus tôt (avant la guerre de 14-18 ?).

Un jeune noble Bambara, animiste de tradition mais musulman quand la façade l'arrange, part de son village pour l'Ecole des Otages (les autorité françaises d'alors réquisitionnaient les fils de chefs ou de notables et les envoyaient à cette école afin de s'assurer de la soumission de leurs pères), puis connaît une trajectoire de vie fulgurante. Une ascension exceptionnelle, une réussite tant matérielle que d'influence sur la politique locale dans les Cercles (NB: le Mali -ou plutôt Soudan Français d'alors était, administrativement, divisé en vingt cercles).

Une success story reposant sur sa vive intelligence, son à-propos, ses propres mérites, mais qui ne s'embarrasse pas de roueries (voir le titre), d'entourloupes, de trahison, de collusion d'intérêts, de complots; Wangrin joue des tours pendables, monte des stratagèmes d'une audace incroyable et qui réussissent, et, ou plutôt mais, son hybris ne va t'elle pas le rattraper un jour ?

De sorte que, ainsi que l'auteur s'en justifie en postface, on peut parfaitement écrire la même histoire en le faisant passer pour un sale bonhomme, antipathique. Mais Wangrin a un côté Robin-des-bois, fait le bien autour de lui, parmi les plus miséreux, certes pour augmenter ses réseaux, mais aussi par éthique, et sans en faire la publicité.

En cette Afrique non encore arrachée en totalité à sa fibre traditionnelle, multi-millénaire (celle des villageois, des clans, des ethnies, tribus  et royaumes anciens, celle des griots, des marabouts, des Imams et des sorciers), le colonisateur blanc (ou plutôt blanc-blanc, comme c'est dit dans le livre) n'est qu'un des puissants auxquels se confronte Wangrin.

Une lecture sur le mode réquisitoire anti-colonialiste, bien sûr toujours possible, serait à mon sens erronée, et passerait à côté de l'ouvrage. Au reste, le plus grand ennemi de Wangrin n'est-il pas celui que Wangrin s'est choisi, Romo, Bambara comme lui ?

Cet ouvrage (roman ? témoignage ?) hérite de toutes les qualités de l'oralité chère aux griots et aux conteurs traditionnels.
Ainsi, l'histoire est admirablement menée, vive, alerte.
L'action est toujours présente, avec de remarquables reliefs, du tempo.
Les passages forts sont savamment amenés, avec beaucoup d'effets que l'on devine tirés de l'art du conteur.

De plus, truffé de proverbes, de réparties, de dictons, de sagesse africaine traditionnelle, le livre possède une réelle fraîcheur, rendant la lecture on ne peut plus délectable.  
On y rit et sourit volontiers, fréquemment, les fourberies de Wangrin entraînent souvent un comique de situation, qui, lui aussi, doit faire partie du répertoire du griot-conteur.
Beaucoup de couleur enfin, adossée à une riche palette de vocabulaire, contribuent à singulariser ce livre, que je recommande avec toute la chaleur du climat sous lequel il se déroule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Amadou Hampâté Bâ [Mali]   Mar 18 Fév 2014 - 20:36

Contes initiatiques peuls

Le livre est en réalité composé de deux contes, Njeddo Dewal, mère de la calamité et de Kaïdara. Le premier conte est de loin le plus long. Il commence par raconter la vie idyllique que menaient les Peuls aux royaume mythique de Heli et Yoyo. Mais leur comportement leur a valu la punition du Dieu Guéno, qui a créé Njeddo Dewal, par laquelle toutes sortes de calamités se sont abattues sur le pays. Mais deux hommes, Bâ-Wâm'ndé, et surtout plus tard son petit fils, Bâgoumâwel, vont venir à bout de la méchante sorcière.

Le deuxième conte, Kaïdara, raconte le voyage initiatique de trois compagnons, dans un étrange pays souterrain, dans lequel ils rencontrent des animaux étranges, vivent des événements inexpliqués, jusqu'à leur rencontre avec le dieu Kaïdara, qui leur offre un trésor d'or, trésor qui va faire le malheur de deux d'entre eux. Le troisième n'aura de cesse que de découvrir le sens mystérieux des événements qu'ils ont vécus.

Il ne s'agit pas de contes pour enfants, mais comme dit dans le titre, de conte initiatiques, c'est à dire de textes qui transmettent un enseignement, un savoir, qu'il faut mériter, par une série d'épreuves, textes dont le sent est dissimulé en partie sous des symboles, compréhensible pour les initiés seulement.

Amadou Hampâté Bâ nous explique ces symboles et ces significations cachées dans un riche appareille de notes, pour nous les rendre accessibles. Au-delà d'histoires merveilleuses, il tente de nous expliquer la culture, le monde spirituel peul. Monde complexe, d'une grande richesse. Le lecture demande donc une certaine concentration, un effort par moments, surtout dans le deuxième conte. Mais l'effort en vaut la peine, nous pouvons entrapercevoir tout une vision du monde, différente de la nôtre. Et le plaisir du récit jamais absent :

Citation :
Conte, conté, à conter...
Es-tu véridique ?
Pour les bambins qui s'ébattent au clair de lune, mon conte est une histoire fantastique.
Pour les fileuses de coton pendant les longues nuits de la saison froide, mon récit est un passe-temps délectable.
Pour les mentons velus et les talons rugueux, c'est une véritable révélation.
Je suis à la fois, futile, utile et instructeur.
Déroule-le donc pour nous....

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Amadou Hampâté Bâ [Mali]   Mer 19 Fév 2014 - 18:00

merci pour ton commentaire Arabella ; je vais suivre tes lectures de contes.

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Amadou Hampâté Bâ [Mali]   Mar 11 Mar 2014 - 10:28

Il n'y a pas de petite querelle - Nouveaux contes de la savane

Un recueil qui fait suite au Contes initiatiques peuls, mais qui peut très bien être abordé sans connaitre le précédent opus.

J'avoue que je ne suis pas vraiment amatrice de contes et pourtant je me suis réjouis, sans très bien savoir pourquoi, à la lecture de ce livre d'Amadou Hampâté Bâ.

Peut-être d'abord à cause de l'ironie légère, de l'humour farceur du conteur, qui donnent à la narration un peps, une joyeuse énergie, bien loin des contes moraux que je craignais.
Ensuite l'enseignement de ces contes (au nombre de 13, certains extrêmement courts et d'autres un peu plus long) est distillé de façon à ce que le lecteur reste en haleine, désireux d'avoir le fin mot de l'histoire, de savoir comment le chien, le lapin ou le berger-bossu-bossu s'en sont sortis. Ces contes sont des contes de mise à l'épreuve, par des questions improbables, qui font sourires mais qui relèvent avec drôlerie la plupart de nos travers, nos défauts, nos petites vilenies.

C'est frais, libre, inventif et très intelligemment écrit.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amadou Hampâté Bâ [Mali]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amadou Hampâté Bâ [Mali]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mali: l'armée française se déploie au sol et remonte vers le nord ??
» SOUPER MALI QUINOA à buyl - vendredi 18/04
» Tarte au chocolat (pas pour Solène, ni pour Mali !)
» Qqs recettes light pour Mali et celles que ça intéresse
» Jean Amadou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature africaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: