Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 [BD] Catel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 38
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: [BD] Catel   Ven 23 Mai 2008 - 11:15



Citation :
Diplômée des Arts décoratifs de Strasbourg, Catel est célèbre pour la série ‘Lucie’ qui raconte les aléas sentimentaux d’une jeune trentenaire. Elle débute sa carrière en publiant des albums pour enfants aux éditions Hachette, Épigones, Nathan et Hatier. Elle signe également des articles pour des périodiques pour enfants. En collaboration avec Fanny Joly, elle dessine ‘Marion et Charles’ pour le mensuel Je Bouquine. Elle a également participé aux aventures de ‘Bob et Blop’ et réalise en 2000, avec l’aide de Véronique Grisseaux, le premier volume de ‘Lucie s’en soucie’, une sorte de Bridget Jones en bande dessinée, publié chez les Humanoïdes Associés. Elles lancent dès 2003 la série ‘Lucie’ publiée chez Casterman. Parallèlement, Catel participe à ‘L’Encyclopédie des filles’. En 2005, elle obtient le prix du public au festival d’Angoulème pour l’album ‘Le Sang des Valentines’ illustré par Christian de Metter. Cette bande dessinée est considérée comme l’une des meilleures consacrées à la seconde guerre mondiale. En 2007, elle reçoit le prix RTL pour l’album ‘Kiki de Montparnasse’ coécrit avec José-Louis Bocquet. Jeune auteur et illustratrice, Catel poursuit sa carrière avec de nombreuses collaborations et connaît un grand succès.
source: evene.fr

son site

Kiki de Montparnasse



jose-louis bocquet (Auteur) - Catel Muller (Illustratrice)

Edition : Casterman (écritures)

Année : 2007

Pays : France

Biographie de Kiki, modèle des plus grands artistes des années 20 jusqu'aux années 40. Vivant à Montparnasse, fréquentant le milieu Dada, elle vivra une vie de bohème jusqu'à sa mort. Entre alcool, drogue, chanson, spectacle, peinture, photo, et amours.


Décidemment.. que ce soit des films ou des bd j'ai toujours dû mal avec les Bio... Je trouve que c'est trop anecdotique. Les évènements importants sont montrés, ceux qui ont fait Kiki, des choses rapportées, peut être d'autres un peu fabulées, mais en tout cas cette juxtaposition des faits ne me permet pas de "sentir" la femme Kiki. Finalement cette BD met en avant une époque, une folie, une égérie, une muse mais pas une personne. Enfin si, quand même, de temps en temps, des phrases qui percutent, des cases qui troublent.
Mais n'était-ce pas Kiki finalement ? Cette femme qui préfère boire des litres de vin pour se guérir de toutes blessures et ensuite aller danser sur les tables plutôt que de se lamenter sur son sort ?

Donc, finalement... la BD est certainement assez fidèle à l'esprit "kiki".

Reste que les dessins ne m'accrochent pas. Je ne sais pas, quelque chose de fluctuant dans le trait qui me dérange, ça manque d'épaisseur et de folies. Et quel regret que ce soit tout le temps en noir et blanc ! Pour l'esprit années 30, je n'aurais pas voulu que tout soit colorisé, mais de temps en temps une couleur qui pète dans la page, je trouve que ça aurait été nécessaire. Parce que Kiki c'était la couleur aussi, la vie. Et là, tout reste assez sombre, assez... fragile.


Enfin, en tout cas ça permet de se plonger dans le vieux Montparnasse, à cette époque où les Dadas et les contre surréalistes se tapaient sur la gueule, où créer était plus vitale que manger. Et l'on finit toujours par retrouver avec plaisir un artiste que l'on apprécie (aaah mon Pti Soutine qui peint ses cadavres de poules en putréfaction alors que son ventre hurle la faim!)

Une BD à lire pour l'esprit, pour la petite histoire à se raconter, pour toucher du doigt une époque. Et pour entr'apercevoir qui était "réellement" Kiki de Montparnasse

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.


Dernière édition par Queenie le Lun 6 Aoû 2012 - 7:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: [BD] Catel   Sam 24 Mai 2008 - 20:11

Queenie a écrit:
Décidemment.. que ce soit des films ou des bd j'ai toujours dû mal avec les Bio... Je trouve que c'est trop anecdotique. Les évènements importants sont montrés, ceux qui ont fait Kiki, des choses rapportées, peut être d'autres un peu fabulées, mais en tout cas cette juxtaposition des faits ne me permet pas de "sentir" la femme Kiki. Finalement cette BD met en avant une époque, une folie, une égérie, une muse mais pas une personne
Un de mes coups de coeur de l'an dernier.
(les auteurs étaient au Festival Etonnants Voyageurs l'an dernier - mais tout comme chez Rebecca Dautremer cette année - pas moyen d'avoir une dédicace sans beauuuuuucoup de temps d'attente en queue d'attente - donc, au lieu d'attendre - j'ai lu pendant ce temps cette BD Wink )

Je suis une fan des années 30, quelques semaines avant que j'ai découvert ce livre, il y avait une exposition avec les photos de Man Ray chez nous.. j'étais donc "prédestinée" de tomber sur ce livre - et d'aimer.

Un peu d'accord pour la couleur (surtout Soutine - que tu aimes me donne une pièce de puzzle en plus de toi Wink ) - mais je dois dire - après quelque page, je m'y suis habituée... et j’ai autant aimé que si cela aurait plus de couleurs.

Tout comme toi, je crois que c'est surtout un livre pour avoir plein d'info sur le cercle d'artistes autour de Kiki - et pour avoir par après le goût de découvrir plein d'autres choses - que ce soit Dada où la vie d'artistes des années 30 à Paris... ou en fait - la vie de Kiki!

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Catel [Quatuor]   Mar 24 Juin 2008 - 21:03



Quand Nathria a posté sur le fil Vos bandes dessinées préférées ses derniers coups de cœur – ici – j’ai vu un nom qui m’intriguait – Pascal Quignard !!!
Qu’est ce que le ‘chouchou’ de Coline et tant d’autres Parfumés avait à faire avec une bande dessinée ?
Après avoir lu la 4e de couverture, j’étais certaine que je voulais essayer l’expérience

Citation :
4e de couverture
Quatuor désigne à la fois une pièce pour quatre voix ou instruments et le groupe de quatre musiciens qui l’exécute.
Ici les musiciens sont Jacques Gamblin, José-Louis Bocquet, Thierry Bellefroid, Pascal Quignard, auterus des textes d’origine.
Catel les a adaptés et mis en images comme on met en musique.
Observant ces hommes en posture amoureuse, elle dresse un portrait choral de l’éternel masculin.


De la préface (Jean-Luc Fromental)

C’est donc le livre d’une femme captivée qu’on s’apprête à lire. Captivée par le fait masculin, par ses partenaires textuels, par son travail et son art. Prête à tout pour en repousser les limites. Captivée et sans peur. Il y de la bravoure dans le fait d’embrasser des auteurs d’une si grande diversité de tons, d’allures, pour les fondre dans l’homogénéité de son style. Dans le fait, aussi, de se refuser la facilité qui aurait consisté à recourir à son expérience intérieur de la féminité pour épicer les récits. Car ici, seul l’homme est sujet. Le personnage féminin le même d’une histoire à l’autre, est une convention, une balise, un phare qui capte, captive et centralise le carrousel des mâles in love. Ce n’est pas la marée qui fait tourner l’affaire, mais ses célibataires mêmes.
[...]
Enfin, une femme tend le miroir et, miracle, l’image qui y apparaît est à la fois lucide et bienveillante. C’est le prodige de ce Quatuor. Entrez dans la danse. Voyez comme ils dansent. Embrassez qui vous voulez.




Tout d’abord, j’avais l’impression d’embrasser « Kiki de Montparnasse » Wink (@Queenie - mais AVEC couleur Wink ). C’est Catel qui a fait cette bande dessinée – et puisqu’un dessinateur a tout comme un écrivain son style – on reconnaît « l’écriture » de Catel.
Par après j’ai pu me laisser convaincre pour un moment de ce genre de BD, bien que je dois dire que je trouve surtout l’épisode de Quignard réussi (basé sur « Le nom sur le bout de la langue »). Puisque je connais ce livre, puisqu’on la vu ‘sur scène’ Very Happy .. et parce que j’aime ses textes.
Pour les autres épisodes, je dirais, je ne connais pas les livres, mais le publique visé par ces histoires/et la BD est nettement plus jeune que moi sourire

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maryvonne
Zen littéraire
avatar

Messages : 4259
Inscription le : 03/08/2009
Localisation : oui, merci.

MessageSujet: Re: [BD] Catel   Dim 5 Aoû 2012 - 10:44



Je vais être rapide : gros pavé assez décevant...
Je ne vois pas l'intérêt d'une BD ... c'est très narratif, très scolaire. Dans un souhait d’exhaustivité, on nous raconte tout... finalement à peine 30 pages sur le féminisme et les idées d'Olympe, presque autant pour raconter son voyage du sud vers Paris. Faire des choix et mettre en avant certaines choses m'aurait semblé intelligent. On s'ennuie souvent, on se demande ou les auteurs veulent aller, s'ils ont pris une bio dans le dico et ont tout remis en images.

Comme Queenie le dessin ne m'a pas spécialement plu... il est un peu fadasse et ne sert qu'à illustrer docilement le texte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 26
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: [BD] Catel   Dim 5 Aoû 2012 - 21:32

Tiens, j'hésitais à le lire...
Bon, ça me fera du temps d'indécision d'épargné.

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: [BD] Catel   Dim 17 Mar 2013 - 8:48

Scénario: Emmanuelle Polack & Claire Bouilhac


Rose Valland
Capitaine Beaux-Arts

Citation :
Présentation de l'éditeur
Récit d'un acte individuel de résistance à l'occupant, devenu la mission d'une vie.
Dès le début de l'occupation, Rose Valland, attachée de conservation au Jeu de Paume, recense dans le plus grand secret les oeuvres volées aux Juifs, stockées là en attendant d'être acheminées en Allemagne. En 1945, avant même la signature de l'armistice, elle part à la recherche des oeuvres volées, pour les ramener et les restituer à leurs propriétaires. On estime aujourd'hui qu'elle est à l'origine du sauvetage de plus de la moitié du patrimoine culturel juif, dès l'immédiat après-guerre.

La première partie de l'album retrace en bande dessinée la vie de Rose Valland, la deuxième partie est une chronologie détaillée et très richement illustrée de photos et documents inédits d'époque.

Par moment il y a lors d’une découverte d’un livre/événement, plusieurs autres pistes de lecture qui s’ouvrent. En prenant connaissance que George Clooney est en train de réaliser l’adaptation du livre de Robert Edsel, Monuments Men, je suis tombée sur le nom de Rose Valland et du coup sur cette BD.

Puisque j’aime toujours bien les biographies romancées, ce n’était plus une question: je voulais découvrir ce livre.

Un ‘sans faute’ pour Catel, dont j’aime le graphique et félicitations pour le scénario qui donne une bonne impression de la vie de cette femme extraordinaire.
La deuxième partie avec photos et chronologie est un bonus plus qu’intéressant.




_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: [BD] Catel   Jeu 31 Oct 2013 - 11:20


Ainsi soit Benoîte Groult
Citation :
Présentation de l'éditeur
Ce livre est à l’origine l’histoire d’une amitié entre deux femmes de deux générations différentes, l’une romancière et pionnière du féminisme, l’autre dessinatrice et pionnière de la bio-graphique, telle qu’elle la nomme.
« J’avais ressenti le coup de foudre de l’amitié dès ma première rencontre avec Catel. J’ai vraiment eu l’impression, en la voyant s’emparer de ma vie, d’entrer dans un univers de liberté, de vérité et d’humour. J’ai pu dire « Bravo, Catel, tu as du génie ! », raconte malicieusement l’aînée.
Rencontres dans tous les lieux chers à Benoîte – à Hyères, en Bretagne ; à Paris – et retours sur les épisodes les plus marquants de l’histoire personnelle d’une femme engagée durant presque un siècle (Benoîte est née en 1920) : de la famille grande bourgeoise mais libre aux combats les plus légendaires du féminisme, de l’avortement au divorce, de la féminisation des noms de métiers à l’amour qui s’invente au quotidien, de Georges de Caunes à Paul Guimard et son ami François Mitterrand, de la presse au roman.
Ainsi soit Benoîte Groult est bien plus qu’une biographie en dessins : c’est une odyssée de la femme moderne, une visitation intime et drôle, tendre et douce, d’un destin qui se confond avec l’histoire de la Femme et de l’écrivaine.
 
Quel beau livre touchant et intéressant. C’est l’histoire de la rencontre, puis l’amitié entre Benoîte Groult et Catel.
 
C’est la biographie de Benoîte Groult, un voyage à travers le XXème siècle concernant la situation de la femme, mais surtout un vrai roman graphique qui invite de partager plein de bons moments entre ses deux femmes autour d’une tasse de café ou d’un diner.
 
Beau travail côté scénario de regrouper quelques moments clés de la vie de Benoîte Groult et aussi du côté des dessins de Catel qui ne se limite pas seulement à ses croquis BD, mais nous livre de ‘vrais’ dessins qu’elle fait des maisons, endroits visités en compagnie de Benoîte.
 
Très bon moment de lecture !
 


Le fil de Benoîte Groult.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: [BD] Catel   Ven 16 Sep 2016 - 6:04

Scénario: José-Louis Boquet


Joséphine Baker
Citation :
Présentation de l’éditeur
Joséphine Baker a 20 ans quand elle débarque à Paris en 1925. En une seule nuit, la petite danseuse américaine devient l'idole des Années Folles, fascinant Picasso, Cocteau, Le Corbusier ou Simenon. Dans le parfum de liberté des années 1930, Joséphine s'impose comme la première star noire à l'échelle mondiale, de Buenos Aires à Vienne, d'Alexandrie à Londres. Après la guerre et son engagement dans le camp de la résistance française, Joséphine décide de se vouer à la lutte contre la ségrégation raciale. La preuve par l'exemple : au cours des années 1950, dans son Château des Milandes, elle adopte douze orphelins d'origines différentes, la tribu arc-en-ciel. Elle chantera l'amour et la liberté jusqu'à son dernier souffle.


Depuis ma première rencontre avec Catel, j’ai toujours aimé son travail. Joséphine Baker ne fait pas exception.

Ayant fait une première approche vers cette artiste avec l’album de Christian Robinson, nous voilà quand même en dehors du monde jeunesse.

C’est beaucoup plus détaillé, on peut clairement parler d’une biographie puisque l’histoire commence avec la mère de Joséphine et on va la suivre dès ses premiers jours.

C’est foisonnant, cette femme a vécu plus d’une vie ! Et c’est fascinant de découvrir tous ces détails qui se trouvent derrière ce ‘symbole’ Joséphine Baker. Parce que, honnêtement, le plus souvent on la réduit à ses danses nues.

J’ai relu les avis de Queenie et Maryvonne pour d’autres livres de Catel et je comprends très bien qu’on ne peut pas adhérer au monde graphique de Catel. En ce qui me concerne, j’aime sa façon de raconter une histoire et les scénarios de José-Louis Boquet sont toujours extra, avec ces deux, pas de déception pour moi.






_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: [BD] Catel   Ven 16 Sep 2016 - 7:08

je trouve les dessins sympas , un peu de naïveté peut-être ?

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: [BD] Catel   Ven 16 Sep 2016 - 8:34

oui, ce n'est pas aussi "élaboré" que chez d'autres... mais si on adhère, cela fait plaisir tout plein Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [BD] Catel   

Revenir en haut Aller en bas
 
[BD] Catel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Les Bédés et mangas-
Sauter vers: