Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Kaikô Takeshi

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Kaikô Takeshi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Kaikô Takeshi   Kaikô Takeshi - Page 2 Icon_minitimeDim 25 Mai 2008 - 10:50

Si je comprends bien, il s'agit d'une sensualité cérébrale, peut être ce qu'il y a de plus difficile à réussir, je ne sais pas, peut être je me laisserais tenter si je tombe dessus.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scarabée
Envolée postale
Scarabée

Messages : 231
Inscription le : 14/05/2008
Age : 35

Kaikô Takeshi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Kaikô Takeshi   Kaikô Takeshi - Page 2 Icon_minitimeSam 5 Déc 2009 - 15:06

La muraille de Chine

Je ne rajouterai pas beaucoup de choses par rapport à ce qu'en a dit eXPie. C'est l'histoire d'une idée folle et mégalomaniaque: la construction de cette fameuse grand muraille visible de la lune. Le quotidien et l'analyse du narrateur. La violence est quotidienne, installée par une bureaucratie haineuse et totalitaire.
Heureusement que le roman est court car je n'aurais pas pris plaisir à le lire davantage. Un bon moment, intéressant, mais pas passionnant non plus à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Kaikô Takeshi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Kaikô Takeshi   Kaikô Takeshi - Page 2 Icon_minitimeMar 5 Juil 2011 - 18:09

La muraille de Chine


Le résumé du livre a déjà été fait plus haut d'une façon détaillée et précise par eXPie, il s'agit du récit d'un homme qui raconte la vie dans sa petite ville, dans une époque instable, pendant laquelle les gens ordinaires essaient de vivre tant bien que mal entre deux armées d'occupation, dans un monde dans lequel la vie humaine n'a guerre de valeur, et la survie dépend essentiellement de la chance. Et puis lors de l'instauration de l'empire les choses ont l'air d'aller mieux, de se stabiliser, avant de tourner en un écrasement de la valeur des individus encore plus impitoyable, parce qu'un infiniment plus organisée et implacable, au gré des caprices d'un seul homme, dont le plus gigantesque et broyeur de vies humaines est la construction de cette muraille immense.

Un récit magnifiquement écrit, dans une très belle langue, sans pathos, comme de l'extérieur. Le personnage principal est en quelque sorte observateur de sa propre vie, de ce qui arrive à ses voisins et à ses proches, et bien sûr à lui-même. C'est très fort et dense, un court récit mais qui je trouve laisse une trace forte. C'est très pensé et construit, mais c'est très adapté au sujet. Je regrette de ne pas avoir découvert cet auteur plus tôt, et j'ai maintenant envie de poursuivre sa découverte.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Kaikô Takeshi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Kaikô Takeshi   Kaikô Takeshi - Page 2 Icon_minitimeMar 5 Juil 2011 - 22:51

Content que tu aies aimé, Arabella !
Je me sens moins seul ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Kaikô Takeshi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Kaikô Takeshi   Kaikô Takeshi - Page 2 Icon_minitimeMer 6 Juil 2011 - 7:26

Pour ma part je suis contente de l'avoir enfin découvert. Tu me conseillerait de continuer par quoi ?

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Kaikô Takeshi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Kaikô Takeshi   Kaikô Takeshi - Page 2 Icon_minitimeMer 6 Juil 2011 - 7:44

Arabella a écrit:
Pour ma part je suis contente de l'avoir enfin découvert. Tu me conseillerait de continuer par quoi ?

De lui, je n'ai guère lu d'autre que "Romanée-Conti 1935", qui rassemble deux bons textes, et en même temps curieux (donc originaux).

Il y a peu de livres disponibles en français : l'Opéra des Gueux et Les Ténèbres d'un été (ainsi que deux nouvelles). Je ne les ai pas encore lus (pas encore empruntés, parce qu'ils sont devenus introuvables en librairie, je crois...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Kaikô Takeshi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Kaikô Takeshi   Kaikô Takeshi - Page 2 Icon_minitimeMer 6 Juil 2011 - 17:44

Alors je vais essayer de voir ce que je peux trouver.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Kaikô Takeshi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Kaikô Takeshi   Kaikô Takeshi - Page 2 Icon_minitimeLun 19 Sep 2011 - 19:53

Les ténèbres d'un été


Un homme et une femme. Ils se sont aimés jadis, puis séparés sans que l'on sache vraiment pourquoi. Ils se retrouvent et vivent au départ un retour de flamme. Il est grand reporter, et elle sur le point de valider son doctorat. Il la suit en Allemagne où elle vit, ils partent pêcher le brochet, mais le vide semble s'installer de plus en plus dans leur relation. La guerre du Vietnam qu'il suit depuis un certain temps semble s'intensifier, et visiblement il veut partir pour l'observer.

Même si j'ai fait une sorte de résumé du roman, je ne suis pas vraiment certaine de quoi il parle. Et même s'il parle vraiment de quelque chose. L'activité principale du personnage principal est de dormir, et je dois dire que je me suis beaucoup ennuyé dans ce livre, je n'ai pas vraiment compris ces personnages, visiblement en manque de quelque chose, mais de quoi, surtout d'une certaine consistance aurait-je envie de penser. Quelques moments de bravoure comme la pêche au brochet, des recettes de cuisines, quelques scènes vaguement érotiques, puis pas grand chose d'autre.

Une grosse déception après La muraille de Chine.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariane SHOYUSKI
Sage de la littérature
Ariane SHOYUSKI

Messages : 2372
Inscription le : 17/04/2014

Kaikô Takeshi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Kaikô Takeshi   Kaikô Takeshi - Page 2 Icon_minitimeMer 9 Juil 2014 - 19:04

Les Ténèbres d'un été

Suite de la discussion sur l'essai de Mariko Ozaki, j'ai un peu réfléchi sur Kaïkô.
Qu'est-ce que je peux dire à propos de Kaïkô et ses "ténèbres d'un été" ?
Oui ! je m'en souviens !
J'ai eu brusquement envie de m'inscrire au Parfum de livres en lisant ces pages de Kaïkô.

On pourra dire aussi que Jacques Lalloz n'aurait pas réussi à traduire certaine beauté de l'écriture de Kaïkô car l'écriture de cet auteur a beaucoup évolué après "la muraille de Chine".

Pourtant je suis sûre que ce roman est un des meilleurs romans japonais de la seconde moitié de 20e  siècle. Même si certains japonais ne veulent pas le mettre dans cinq meilleurs, on est obligé de le mettre certainement dans dix meilleurs, je crois.

Et puis je ne pense pas que la traduction était mauvaise, car j'ai participé à un cercle de lecture où tous les membres (5 ou 6 personnes) étaient très enthousiastes de discuter cette œuvre alors que je n'ai presque rien compris ce qu'ils disaient. C'était tout au début de mon séjour en France. Mais j'ai bien senti qu'ils l'ont vraiment aimé.

C'est vrai que le personnage principal dort tout le temps. Et ils parlent très (même trop) souvent de la nourriture dans ce roman.
Il ne fait rien. Il dort dort dort et papote un peu parce que l'auteur a eu l'inspiration de ce roman du célèbre "Oblomov" (1859) d'Ivan  Aleksandrovitch Gontcharov (1812 - 1891).

Comment dire, je crois que c'est un roman de la fatigue d'être soi ou de la fatigue d'être un être humain ? Un roman sur la dépression ou le désespoir.
Comme il a vécu la fin de la seconde guerre en tant que adolescent, il ne pouvait plus croire aucune idéologie. Il a vu le pire état des hommes au moment où il était le plus sensible dans sa vie.
Puis en 1964, il est allé au Viet-Nam comme journaliste où il a failli mourir. Il était parmi les 17 survivants dans une troupe de 200 personnes. Il y a une photo célèbre où il est à peine assis le dos contre un arbre dans une forêt où on se mitraille tous les sens. Et on y voit dans son visage vide qu'il croit mourir.
Et puis j'imagine aussi que la division de mouvement contre la guerre de Viet-Nam l'a beaucoup fatigué. Après cela, déçu, il a abandonné son engagement, son combat, et j'ai l'impression qu'il est devenu presque nihiliste car il ne faisait plus confiance ni à gauche ni à droite. Et il a commencé à parler sur la pêche, l'alcool, la nourriture et la femme.
Comme il ne pouvait croire plus rien, il s'est concentré à élaborer son écriture à la beauté exceptionnelle (j'imagine comme ça).
Et il a atteint à un très haut niveau.

Alors pourquoi cet homme décide de retourner à Viet-Nam à la fin ?
Ce n'est plus pour contribuer à établir la paix, mais (je suppose) simplement il veut observer le vrai visage de la guerre.

A propos d'"à la recherche du temps perdu", Jean-Claude Carrière disait une chose intéressante à la télé (Grande Librairie ?).
Citation :
"Il faut au moins passer 40 ans pour bien apprécier ce roman de Proust. Pour comprendre certains romans, on a besoin d'être âgé".
Quelque chose comme ça.
J'ai envie de dire la même chose pour ce roman de Kaïkô. C'est un livre réservé pour les adultes. Je le sens. D'ailleurs les membres avaient tous plus de 50 ans au cercle de lecture d'en haut.
On devrait accumuler la fatigue d'être soi pour apprécier certaines œuvres littéraires, non ?

On l'a comparé souvent avec car ils ont participé à la course du prix Akutagawa en même temps (1958). Jeune, ils étaient assez proche, je crois. Ils sont allés voir Mao, J. P. Sartre ensemble.
Mais ils ont finalement pris deux chemins assez opposés. Je pense que leur différence d'âge a joué un rôle dans cela. Quand la seconde guerre a fini, Kaïkô avait déjà 15 ans alors que Oé n'avait que 10.

Quand j'ai lu "Under the Volcano" (Au-dessous du volcan) de Malcolm Lowry, j'ai pensé que l'atmosphère de deux auteurs était assez proche. Mais je ne sais rien. Je ne sais pas beaucoup de choses sur Lowry.

Il voulait écrire un triptyque des ténèbres, avec "Les ténèbres brillantes" (1968) dont l'histoire passe carrément dans la guerre de Viet-Nam. Mais il n'a pas fini le troisième "Les ténèbres de la fin de fleurs".

C'est très dommage que Editions Picquier ne l'a pas ressorti en poche. Les éditeurs n'ont-ils pas vraiment aimé ce roman ?

Après une bonne impression de "la muraille de Chine", Arabella attendait peut-être quelque chose très proche de "la muraille" ?
Je veux maintenant relire Ryûbô-ki (la muraille de Chine) que j'ai lu à mon adolescence.

Je crois que "Romanée-Conti 1935" aurait au moins 6 ou 7 nouvelles dans la version originale. Il n'y a que deux en version française ?


Dernière édition par Ariane SHOYUSKI le Mer 9 Juil 2014 - 20:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Kaikô Takeshi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Kaikô Takeshi   Kaikô Takeshi - Page 2 Icon_minitimeMer 9 Juil 2014 - 19:35

Je ne peux en aucun cas me lancer dans une discussion, j'ai tout oublié des Ténèbres d'un été. C'est souvent le cas quand un livre ne m'a pas intéressé.  jypeurien 

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Kaikô Takeshi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Kaikô Takeshi   Kaikô Takeshi - Page 2 Icon_minitimeMer 9 Juil 2014 - 19:59

Ariane SHOYUSKI a écrit:
Il y a une photo célèbre où il est à peine assis le dos contre un arbre dans une forêt où on se mitraille tous les sens. Et on y voit dans son visage vide qu'il croit mourir.

Et puis j'imagine aussi que la division de mouvement contre la guerre de Viet-Nam l'a beaucoup fatigué. Après cela, déçu, il a abandonné son engagement, son combat, et j'ai l'impression qu'il est devenu presque nihiliste car il ne faisait plus confiance ni à gauche ni à droite.
Est-ce celle-ci ?
Kaikô Takeshi - Page 2 Kaiko_10

Ariane SHOYUSKI a écrit:

Et il a commencé à parler sur la pêche, l'alcool, la nourriture et la femme.

Ah, la bibine ! (l'alcool, quoi) :
Kaikô Takeshi - Page 2 00490_10


Ariane SHOYUSKI a écrit:
Je crois que "Romanée-Conti 1935" aurait au moins 6 ou 7 nouvelles dans la version originale. Il n'y a que deux en version française ?
Oui, c'est ça. Ça arrive très souvent qu'un recueil de nouvelles, en traduction, soit tronqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Ariane SHOYUSKI
Sage de la littérature
Ariane SHOYUSKI

Messages : 2372
Inscription le : 17/04/2014

Kaikô Takeshi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Kaikô Takeshi   Kaikô Takeshi - Page 2 Icon_minitimeMer 9 Juil 2014 - 20:20

Ah, merci eXPiebravo 
Bravo ! Oui, c'est exactement cette photo-ci.
Son visage est vraiment... comment dire comme ça ???
Tu es vraiment doué pour trouver des informations "surtout"(?) sur le Japon !
Et n'as-tu jamais lu "les ténèbres d'un été" alors ?

Pour Arabella.
Je ne t'en veux pas du tout pour ça, même si j'adore ce roman. Chacun a son goût.
Et puis on peut rater beaucoup de choses à cause de humeur du moment ou dans quelle situation on rencontre un livre, etc.. sourire 

Merci beaucoup ! content 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Kaikô Takeshi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Kaikô Takeshi   Kaikô Takeshi - Page 2 Icon_minitimeMer 9 Juil 2014 - 20:41

(noté).

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Kaikô Takeshi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Kaikô Takeshi   Kaikô Takeshi - Page 2 Icon_minitimeMer 9 Juil 2014 - 21:23

Je vais de beaucoup aggraver mon cas. Après avoir aimé La muraille de Chine, j'ai tenté Les ténèbres d'un été. Et à peu près à la moitié du livre, je me suis rendue compte que je l'avais déjà lu, un jour ou l'autre. Mais comme je ne me souviens pas des livres que je n'ai pas aimé....Le commentaire qui précède provient en fait d'une deuxième lecture. Toujours aussi peu favorable. Je crois que je suis définitivement hermétique à ce livre. Mais je serais intéressée par les commentaires d'eXPie et d'Animal. Ou alors on va toucher à des différences culturelles, est-ce un livre pour les non-japonais ?

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 54
Localisation : Peu importe

Kaikô Takeshi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Kaikô Takeshi   Kaikô Takeshi - Page 2 Icon_minitimeMer 9 Juil 2014 - 21:34

Arabella a écrit:
Je vais de beaucoup aggraver mon cas. Après avoir aimé La muraille de Chine, j'ai tenté Les ténèbres d'un été. Et à peu près à la moitié du livre, je me suis rendue compte que je l'avais déjà lu, un jour ou l'autre. Mais comme je ne me souviens pas des livres que je n'ai pas aimé....Le commentaire qui précède provient en fait d'une deuxième lecture. Toujours aussi peu favorable. Je crois que je suis définitivement hermétique à ce livre. Mais je serais intéressée par les commentaires d'eXPie et d'Animal. Ou alors on va toucher à des différences culturelles, est-ce un livre pour les non-japonais ?
Et tous ces avis tranchés me donnent envie d'aller voir de plus près .  Wink 
A suivre ! ( hélas il n'est pas à la BDP )

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Kaikô Takeshi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Kaikô Takeshi   Kaikô Takeshi - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Kaikô Takeshi
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature asiatique (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature japonaise-
Sauter vers: