Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 [BD] Stéphane Blanquet

Aller en bas 
AuteurMessage
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

[BD] Stéphane Blanquet Empty
MessageSujet: [BD] Stéphane Blanquet   [BD] Stéphane Blanquet Icon_minitimeSam 24 Mai 2008 - 18:03

[BD] Stéphane Blanquet Autopo10
Autoportrait.


Stéphane Blanquet, né en 1973, est un auteur de bande dessinée français. Il est aussi illustrateur et réalisateur de films d'animation.
Il se fait connaître par son fanzine, Chacal Puant (1990), suivi de La monstrueuse (1995),
dans lequel il fait preuve d'un talent de graphiste précoce et
complexe. Ses premières pages sont illisibles et n'auront de cesse
d'évoluer vers une forme d’élégance underground qui n'a que peu d'homologues : on pense à Julie Doucet - que Blanquet sera sans doute le premier à publier en France - et à quelques peintres de la Figuration Libre.
En dehors de la bande dessinée, Blanquet développe son univers dans des
jouets, des films d'animation voire la pièce de théâtre "Sade Songs",
adaptation musicale du Marquis de Sade dont il a pensé les décors et
les costumes.
En 2005, les éditions de l'An 02 publient un Monographie lacrymale, un ouvrage consacré à Stéphane Blanquet.

Source Wiki

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.


Dernière édition par Queenie le Jeu 1 Jan 2009 - 12:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

[BD] Stéphane Blanquet Empty
MessageSujet: La nouvelle aux pis   [BD] Stéphane Blanquet Icon_minitimeSam 24 Mai 2008 - 18:06

Je suis allée gratouiller du côté de Blanquet parce que j'en ai entendu parler quand j'ai cité Thomas Ott et Charles Burns. Et c'est vrai que c'est un peu un mélange des deux, mais avec une sacrée touche de malsain glauque cradingue en plus.

LA NOUVELLE AUX PIS
[BD] Stéphane Blanquet La-nou11

Edition : cornelius
Année : 2001

Des petites histoires qui se mêlent et s'entrecroisent dans une sorte de fantasmagorie lugubre, macabre et malsaine.
Des histoires sans parole, dessinées sous forme d'ombres chinoises, donnant l'impression de parcourir un conte ancien. Une sorte de poésie de l'Obscur.
Les histoires se lancent des clins d'oeils, des petites correspondances, que l'on ne comprend pas toujours du premier coup, comme si l'on était en plein cauchemar et que des éléments complètement dissociés se retrouvaient réunis sous l'influence de la Nuit. Sauf, qu'ici, en relisant les pages une deuxième, troisième, quatrième fois on découvre un peu plus à chaque fois des détails : un aspect ludique qui oblige le lecteur à être attentif et à fouiller l'image. Et à s'enfoncer un peu plus profondément. Et finalement s'apercevoir qu'il ne s'agit que d'une seule et même histoire : celle de cette petite fille née au sein d'une famille contenant déjà 4 autres filles. Et qui est sauvée de l'infanticide par ses soeurs qui l'entraînent au coeur de la forêt.

Le graphisme sous forme d'ombres chinoises m'a vraiment plu, m'a permis de sombrer dans cette histoire, promenant mon regard au coeur de la Fable, du cauchemar. On est au coeur de la Nuit où tout a forcément des allures de Fantasmes.
En plus, Blanquet n'hésite pas à rajouter plein de petits détails qui nous font glisser irremédiablement. Notamment avec tous ces insectes qui grouillent de partout, se faufilent et semblent porter une bonne dose d'horreur entre leurs pattes crochues.

La nouvelle aux pis est cru, un peu vulgaire même, découpe les tripes, arrache des boyaux, et parvient à faire surgir le rire, ou tout du moins le sourire crispé devant l'horreur malsaine. Les personnages sont tour à tour bourreaux et victimes, trimballant derrière leurs bouches édentées une dose d'espoir et un soupçon de desespoir.

et deux planches pour vous :
[BD] Stéphane Blanquet Nouvel10 - [BD] Stéphane Blanquet Nouvel11

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

[BD] Stéphane Blanquet Empty
MessageSujet: La vénéneuse aux deux éperons   [BD] Stéphane Blanquet Icon_minitimeJeu 21 Aoû 2008 - 20:05

[BD] Stéphane Blanquet Venene10
La vénéneuse aux deux éperons

C'est encore piiire que La nouvelle aux pis...
ça remue de sales tripes : viol, pédophilie, sadomasochisme... du sang, des sexes en veux-tu en voilà.
c'est sombre, glauquissime. Malsain.
L'histoire s'emberlificote dans tous les sens, et j'avoue la perspective de tout re-regarder pour bien tout comprendre m'enchante moyen tellement l'atmosphère était étouffante et éprouvante.
Ce noir partout tout le temps, qui semble émaner des personnages, leur donner une essence sombre et mauvaise, finit par avoir un peu raison de la sensibilité du lecteur.

C'est une réussite pour ce qui est de faire ressentir tout ce "mal". mais c'est une expérience pas super agréable. Et en plus, l'histoire est vraiment toute emmêlée et longue, donc pas facile à suivre tout le temps, et si on la lâche un peu, on comprend plus rien...

Alors, accrochez-vous.... si vous voulez essayer Blanquet évitez celui-ci pour commencer.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mordicus
Troll de Pastèque
Mordicus

Messages : 3259
Inscription le : 21/01/2008
Localisation : Minsk-les-Barriquettes

[BD] Stéphane Blanquet Empty
MessageSujet: Re: [BD] Stéphane Blanquet   [BD] Stéphane Blanquet Icon_minitimeVen 22 Aoû 2008 - 11:37


Ce que j'aime chez toi c'est ton côté Léger.

...

Passé devant plusieurs fois.
Jamais été vraiment convaincue...
Sûrement les ombres chinoises, autant Ott et ses lignes partout de dessin ça se passe de dialogue, mais là. Il me manque des trucs.

_________________

Your tongue is a twist.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

[BD] Stéphane Blanquet Empty
MessageSujet: Re: [BD] Stéphane Blanquet   [BD] Stéphane Blanquet Icon_minitimeVen 22 Aoû 2008 - 12:12

Déjà t'as zieuté d'un œil.

C'est super particulier ces ombres chinoises, mais le texte serait vraiment en trop. Sauf que le Blanquet il tire un peu trop sur rêve/réalité fantasme/vérité et ça embrouille pas mal.
Je pense qu'en forme courte il serait beaucoup plus "digeste" et limite plus "fort" parce que pas dans une surabondance de viscères et avec une histoire plus claire donc plus percutante.


Je vais peut-être me tenter le "plus léger" : Le monstrueux
[BD] Stéphane Blanquet Monstr10

Citation :
Source : Sitartmag


Qu’est-ce qu’un monstre ? Monstres antiques, monstres bibliques, monstres de fictions modernes, ou « erreurs » de la nature, tortionnaires,… Pierre Péju décline toutes les acceptions possibles du mot et conclut sur une réflexion sur le monstrueux qui sommeille en tout être humain (la couverture du livre est très parlante, montrant un homme face à un miroir qui lui renvoie un visage affreux).
C’est à la fois à la fois une mini-encyclopédie et un bel outil de réflexion. Le livre comporte dans ses dernières pages un index des écrivains et philosophes cités et des notions abordées (éthique, hybridation, pathologie, Shoah…), puis une « petite galerie du monstrueux » en forme de dictionnaire (Hydre de Lerne, Léviathan, Lilliputiens, Sorcières…).
Chaque chapitre pose une question intéressante : le monstrueux : un signe des dieux ? séparation de l’homme et du monstrueux, la monstruosité historique et politique, etc. et la traite dans un langage simple mais qui n’élude pas les points difficiles.


C’est aussi un beau livre maniable (un petit format malgré l’importance du sujet), au traitement graphique intéressant, qui alterne pages de texte sur fond blanc, citations en gros caractères sur fond coloré et images noires sur fond blanc imitant les silhouettes en papier découpé.
De la belle philosophie à l’usage des petits et des grands, un livre au carrefour des disciplines (littérature, philosophie, histoire, biologie, mythologie), une réussite.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alligator427
Espoir postal


Messages : 20
Inscription le : 15/03/2010

[BD] Stéphane Blanquet Empty
MessageSujet: Re: [BD] Stéphane Blanquet   [BD] Stéphane Blanquet Icon_minitimeMar 16 Mar 2010 - 12:16

Ah! Blanquet, y a quelques temps, il a sorti des poupées "horrifiques" confectionnées à la main! Elles sont superbes! (même si je suis un garçon et que j'ai passé l'âge de jouer à la poupée [BD] Stéphane Blanquet Icon_biggrin )
[BD] Stéphane Blanquet 11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

[BD] Stéphane Blanquet Empty
MessageSujet: Re: [BD] Stéphane Blanquet   [BD] Stéphane Blanquet Icon_minitimeMar 16 Mar 2010 - 13:07

alligator427 a écrit:
Ah! Blanquet, y a quelques temps, il a sorti des poupées "horrifiques" confectionnées à la main! Elles sont superbes! (même si je suis un garçon et que j'ai passé l'âge de jouer à la poupée [BD] Stéphane Blanquet Icon_biggrin )
[BD] Stéphane Blanquet 11

Et elles coûtent combien ? On les trouve où ?

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alligator427
Espoir postal


Messages : 20
Inscription le : 15/03/2010

[BD] Stéphane Blanquet Empty
MessageSujet: Re: [BD] Stéphane Blanquet   [BD] Stéphane Blanquet Icon_minitimeMar 16 Mar 2010 - 14:08

Tu peux trouver tout le "merchandising" ici : http://www.blanquet.com/marchandises/
Le reste du site est super sympa!

Par contre pour le prix, j'ai failli m'étrangler, 130 euros...mais c'est un super objet!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

[BD] Stéphane Blanquet Empty
MessageSujet: mon placard   [BD] Stéphane Blanquet Icon_minitimeVen 23 Mar 2012 - 21:16

[BD] Stéphane Blanquet I-gran11
Mon placard (2008)

Un long moment que je l'avais dans ma PAL. Peut-être est-ce l'expo Hey! (clic pour voir le site de la revue modern art pop culture), où Blanquet avait créé toute une pièce en lumière noire, avec poupées, piano, service à thé, et lugubres sensations.


Petit aperçu : [BD] Stéphane Blanquet Blanqu10


Bref.
J'ai ouvert et lu Mon placard.

Forme très courte.
Un être est dans un placard, nourrit par deux adultes méfiants, harcelé d'histoires glauques par un garçon, il ne sait pas pourquoi il est là, et qui sont réellement ces gens.
Il pense être un monstre, trouve un peu de réconfort dans la compagnie des insectes (ah Blanquet et les petites bêtes qui grouillent...).
Et puis viendra le moment de la révélation.



Évidemment, ce n'est pas joyeux.
Une véritable petite histoire horrifique à faire peur au petit enfant qui sommeille en nous.
Oui, parce que pour le coup : ce n'est pas du tout original cette histoire, ni la façon dont s'est traité. Et y'a même une vraie naïveté du personnage, certes, mais dans le scénario également. Mais c'est court, et ça n'en fait pas trop.

Mon placard n'est pas construit en ombres chinoises, ce sont des dessins crayonnés, dans des tons sombres avec des pointes de couleurs verdâtres. Des corps déformés (têtes énormes, doigts tordus), et souvent représentés par morceaux : on est en plein dans la vue subjective de l'enfant-monstre enfermé, qui ne voit le monde qu'à travers une petite fente (qui rappelle furieusement un sexe féminin).

Une impression un peu figée dans le dessin, contrairement à ses ombres chinoises qui dégageaient du mouvement et de l'entremêlement.

Donc, une bonne BD, pour les fans de Blanquet. Pour les autres, pas sûr. Pour entrer dans son univers, je pense que c'est trop léger. Mais en même temps, ça évite de se taper un gros pavé étouffant de glauquitude.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

[BD] Stéphane Blanquet Empty
MessageSujet: Re: [BD] Stéphane Blanquet   [BD] Stéphane Blanquet Icon_minitimeSam 24 Mar 2012 - 21:12

De quoi me séduire... C'est noté.
Je prendrai le premier Blanquet qui passe sous mes yeux à la bibliothèque.

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Contenu sponsorisé




[BD] Stéphane Blanquet Empty
MessageSujet: Re: [BD] Stéphane Blanquet   [BD] Stéphane Blanquet Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[BD] Stéphane Blanquet
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Décès de Stéphane Audran, actrice fétiche de Claude Chabrol
» Tournon-sur-Rhône(07)
» Stéphane Guillon : Portix et Guillonix
» Disparitions inquiétantes : Portraits d'enfants recherchés
» Les géométries sacrées de Stéphane Cardinaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Les Bédés et mangas-
Sauter vers: