Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Nagai Kafû

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



Nagai Kafû Empty
MessageSujet: Nagai Kafû   Nagai Kafû Icon_minitimeLun 26 Mai 2008 - 19:49

Nagai Kafû Nagai_10

Nagai Kafû (ou "Kafû"), 永井荷風, est le nom de plume de l'écrivain Nagai Sôkichi (1879-1959). Il fut l’un des tout premiers écrivains japonais qui, par un contact direct avec le monde occidental, réussirent à développer une littérature profondément ancrée dans la tradition japonaise tout en se plaçant d’un point de vue universel.

Né dans une famille d'anciens samurai devenus hauts fonctionnaires, il fut envoyé aux USA et en Europe pour parfaire ses études, puis il travailla comme employé de banque à New-York et en France. De retour au Japon, il publia ses impressions de voyage et obtint un poste de professeur de littérature à l'université Keiô, où il fonda la revue littéraire, Mita Bungaku.
Très influencé par Zola, il devint un adepte du naturalisme en littérature et commença alors une carrière très féconde, bien que deux de ses premiers ouvrages, considérés comme trop critiques envers la société japonaise, aient été interdits par le gouvernement,
Il se soumit en 1910 à un mariage arrangé par son père, mais divorça peu de temps après pour épouser la femme qu'il aimait, une ancienne geisha.
Il abandonna en 1916 son poste de professeur pour se consacrer à l'écriture.
En complète opposition avec la politique menée par son pays pendant la période d’avant-guerre, il refusa son concours à l'association des écrivains japonais d'orientation fasciste. Plusieurs de ses œuvres, interdites par la censure, ne furent publiées qu'après la 2e guerre mondiale.
Il reçut l'ordre du Mérite culturel en 1952 et fut élu membre de l'Académie des Arts en 1956.

Toute son œuvre traite de la vie des bas-quartiers de Tôkyô à la fin de l'époque d'Edo (vers 1860) et pendant la période de Meiji (1868-1912).
Souvent désigné comme "chantre du quartier des plaisirs", qu'il fréquenta tout au long de sa vie, il s'attache à le décrire avec une grande précision, utilisant un style réaliste et parfois lyrique empreint de nostalgie.
Passionné par la culture d'Edo, les ukiyo-e (estampes ou "images du monde flottant"), le kyôgen (théâtre comique), l'art des conteurs, ses romans et nouvelles tentent de retrouver dans le Tôkyô moderne les vestiges du Japon d'autrefois.

(sources:Le Japon, dictionnaire et civilisation. coll Bouquins, site du JLPP).


Bibliographie

Citation :
Index: (cliquez sur les numéros de page pour y accéder directement)

1909 La Sumida, Pages 2, 3, 5
1911 Le Renard,
1912 Interminablement la pluie, Page  3
1915 Scènes d'été Page 3, 4, 5
1916 Du côté des saules et des fleurs, Pages 2, 3, 4
1918 Le Bambou nain, Pages 1, 4
1919 Feu d'artifice,  
1931 Chronique d'une saison des pluies,Pages 5 ,
1931 Voitures de nuit,
1937 Une Histoire singulière à l'est du fleuve, Page 2
1942 La Décoration,
1980 Le Secret de la petite chambre,

Citation :
Mise à jour le16/08/2014, page 5



J'attends d'avoir terminé ma relecture de certaines de ses œuvres pour poster mes commentaires, mais n'hésitez pas à donner vos impressions avant. Wink


Dernière édition par Nezumi le Mar 27 Mai 2008 - 19:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Nagai Kafû Empty
MessageSujet: Re: Nagai Kafû   Nagai Kafû Icon_minitimeLun 26 Mai 2008 - 19:51

Nezumi a écrit:
J'attends d'avoir terminé ma relecture de certaines de ses œuvres pour poster mes commentaires, mais n'hésitez pas à donner vos impressions avant. Wink
Merci pour ce fil, Nezumi.
Je vais profiter de ce fil de me remettre dans la lecture de certains de ses livres.. pour faire des commentaires, la dernière lecture est trop éloignée.. mais ceci va sûrement me motiver!
:heart:

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cachemire
Sage de la littérature
Cachemire

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

Nagai Kafû Empty
MessageSujet: Re: Nagai Kafû   Nagai Kafû Icon_minitimeLun 26 Mai 2008 - 20:51

Nezumi, cet auteur m'intéresse beaucoup ! enthousiaste J'attends tes commentaires ! content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Nagai Kafû Empty
MessageSujet: Re: Nagai Kafû   Nagai Kafû Icon_minitimeJeu 29 Mai 2008 - 0:08

Nagai Kafû 97828710

Le Bambou nain

Citation :
Quatrième de couverture
Un peintre raté et opportuniste vivotant d'expédients et de complaisance, un antiquaire véreux, la famille suspecte d'un ancien gouverneur de province, le fils débauché d'un peintre illustre, des geishas de bas étage, tels sont les personnages de ce célèbre roman de Kafû.
Au gré des rencontres, les destins se tissent, s'entremêlent et se défont ; de rebondissement en rebondissement, l'auteur nous entraîne dans le sillage d'un homme ordinaire, louvoyant tant bien que mal dans les eaux corrompues du nouveau Japon avant de devenir patron d'une maison de rendez-vous.
Galerie de portraits surprenants, peinture satirique et féroce d'une nouvelle société bourgeoise oublieuse des valeurs traditionnelles de l'ancien Japon.

Ayant découvert la littérature japonaise avec cet auteur il y a des années, c'était un plaisir de me remettre dans la lecture d’un livre de Kafû.

Entretemps j’ai lu la série ‘Au temps de Botchan’ et c’est drôle combien d’images de la manga me venaient en tête pendant la lecture de ce livre. Comme si elle pouvait me livrer les images aux mots de Kafû – bien que leurs mondes respectifs sont tout à fait différent.

Chez Kafû on sait qu’on va aller dans les maisons de rendez-vous, des maisons de Geishas, on va boire du Saké, passer des nuits en compagnie avec ces filles qu’il a lui-même consulté toute sa vie.

Des lectrices sensibles devraient s’abstenir, parce que son avis sur les femmes n’est pas toujours très flattant :

Citation :
Les femmes, c’est pas très solide, il leur arrive, sans qu’elles sachent trop pourquoi ou comment, de dire des choses bizarres.

Moi j’ai l’impression avec ses livres de me retrouver au théâtre – le rideau se lève – il me montre une partie de la vie des gens dans un quartier de Tokyo avec leurs sentiments, soucis et envies, j’apprends des règles et coutumes de la vie au Japon (et il y en a !) – et quand le rideau se baisse je ne peux que constater que j’ai passé un excellent moment.

Surtout avec un expert aussi exquis que notre Parfumé eXPie, je n’ai pas confiance en moi pour vous en faire plus d’analyse sur le monde littéraire de Kafû Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Nagai Kafû Empty
MessageSujet: Re: Nagai Kafû   Nagai Kafû Icon_minitimeJeu 29 Mai 2008 - 6:58

kenavo a écrit:

Surtout avec un expert aussi exquis que notre Parfumé eXPie, je n’ai pas confiance en moi pour vous en faire plus d’analyse sur le monde littéraire de Kafû Wink
Si, si, analyse !
... d'autant que je n'ai encore rien lu de Kafû honte
Mais j'ai confiance : la vraie spécialiste ici, Nezumi, n'est pas loin, auréolée de son savoir (et de sa connaissance du Japonais !)

En tout cas, tu m'as bien donné envie de lire Kafû. J'en ai retenu : Geisha, saké... très tentant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Nagai Kafû Empty
MessageSujet: Re: Nagai Kafû   Nagai Kafû Icon_minitimeJeu 29 Mai 2008 - 10:54

eXPie a écrit:
Si, si, analyse !
Wink Tout comme toi, je laisse la place à Nezumi Very Happy


eXPie a écrit:
En tout cas, tu m'as bien donné envie de lire Kafû. J'en ai retenu : Geisha, saké... très tentant !
Very Happy Dans ce cas je te conseillerais surtout Chronique d'une saison des pluies ou Du côté des saules et des fleurs drunken

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Nagai Kafû Empty
MessageSujet: Re: Nagai Kafû   Nagai Kafû Icon_minitimeJeu 29 Mai 2008 - 12:16

eXPie a écrit:
kenavo a écrit:

Surtout avec un expert aussi exquis que notre Parfumé eXPie, je n’ai pas confiance en moi pour vous en faire plus d’analyse sur le monde littéraire de Kafû Wink
Si, si, analyse !
... d'autant que je n'ai encore rien lu de Kafû honte
Mais j'ai confiance : la vraie spécialiste ici, Nezumi, n'est pas loin, auréolée de son savoir (et de sa connaissance du Japonais !)

En tout cas, tu m'as bien donné envie de lire Kafû. J'en ai retenu : Geisha, saké... très tentant !

Eu un peu de mal à passer le portail, coincée par mon auréole sourire . C'est trop d'honneur, eXPie (je t'embaucherai pour écrire mon CV). Je ne prétends pas être spécialiste, mais juste trouver beaucoup de plaisir à lire cet auteur. Et ce n'est pas mon niveau en japonais actuel qui va me permettre de lire Kafû dans le texte. innocent

Pour les analyses, c'est un mot qui m'évoque désagréablement le monde universitaire voire l'autopsie. J'essaierai simplement de vous donner envie de lire cet auteur en précisant ce qui me plaît chez lui.
Déjà, je peux vous dire, son vrai talent à brosser des ambiances et son ironie.

Merci, Kenavo, d'avoir étrenné le fil! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Nagai Kafû Empty
MessageSujet: Re: Nagai Kafû   Nagai Kafû Icon_minitimeJeu 29 Mai 2008 - 12:21

Nezumi a écrit:
Merci, Kenavo, d'avoir étrenné le fil! Very Happy
c'est moi qui te remercie d'avoir ouvert ce fil et de m'avoir donner envie de re-découvrir son univers :heart:

'analyse' est en effet un mot que j'ai utilisé.. et en fin de compte il n'est vraiment pas si bon Wink
On a tout simplement envie de donner envie aux autres de lire des livres avec lesquels on a passé un bon moment

conciliabule et dès à présent je sais comment attirer l'attention de eXPie pour des livres dont je veux qu'il les lit - Geisha et Saké Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cachemire
Sage de la littérature
Cachemire

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

Nagai Kafû Empty
MessageSujet: Re: Nagai Kafû   Nagai Kafû Icon_minitimeJeu 29 Mai 2008 - 16:30

Merci Kenavo pour ce commentaire. Je vais donc commencer ma lecture de Kafû par "Le Bambou nain", je me réjouis de faire la connaissance de ce nouvel auteur japonais pour moi, cela fait trop longtemps que je ne lis plus de littérature japonaise...A la période où j'étais menacée byebye d'aller vivre au Japon, j'en ai lu beaucoup et j'ai beaucoup aimé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Nagai Kafû Empty
MessageSujet: Re: Nagai Kafû   Nagai Kafû Icon_minitimeJeu 29 Mai 2008 - 16:35

Cachemire a écrit:
Merci Kenavo pour ce commentaire. Je vais donc commencer ma lecture de Kafû par "Le Bambou nain", je me réjouis de faire la connaissance de ce nouvel auteur japonais pour moi, cela fait trop longtemps que je ne lis plus de littérature japonaise.
Contente que tu as envie de faire la connaissance de cet auteur content
Cachemire a écrit:
A la période où j'étais menacée byebye d'aller vivre au Japon, j'en ai lu beaucoup et j'ai beaucoup aimé.
conciliabule intéressant... Cool

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Nagai Kafû Empty
MessageSujet: Re: Nagai Kafû   Nagai Kafû Icon_minitimeJeu 29 Mai 2008 - 17:28

Nezumi a écrit:
. J'essaierai simplement de vous donner envie de lire cet auteur en précisant ce qui me plaît chez lui.
Déjà, je peux vous dire, son vrai talent à brosser des ambiances et son ironie
C'est réussi miammiam
Vous m'avez donné m'sieurs -dames, bien l'envie de m'y pencher, dans ces ambiances.
A noter! (et merci à vous Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Nagai Kafû Empty
MessageSujet: Re: Nagai Kafû   Nagai Kafû Icon_minitimeJeu 29 Mai 2008 - 19:51

Scènes d'été
Editions du Rocher

Nagai Kafû Scenes10

J'ai lu dernièrement ce court roman qui relate les déboires de Keizô, un commerçant marié et quadragénaire, avec O.Chiyo, sa concubine, une ex-geisha plutôt souillon, rustique et infidèle mais voluptueuse, dont il est passionnément épris. Un récit comique et sensuel (interdit par la censure en 1915) qui m'a fait penser à Nana (Kafû admirait Zola), car les geisha y sont présentées bien davantage comme des poules de luxe que des artistes raffinées.
Comme je l'ai dit plus haut, ce sont surtout les ambiances que je retiens des œuvres de Kafû. Quel talent pour planter le décor, placer les détails évocateurs ! Comme Zola, Kafû est autant un peintre qu'un romancier.

Citation :
Bien qu'il empruntât ce chemin quotidiennement, c'était toujours en fin d'après-midi et jamais encore il ne lui était arrivé de le faire si tôt dans la journée; aussi, lorsque, parvenu en haut de la pente de Kagurazaka, il bifurqua pour enfiler une des ruelles du quartier, il découvrit cet univers dédié à la vie nocturne écrasé sous les rayons du soleil et plongé dans le calme absolu, sans autre bruit que la mélodie de la flûte du marchand de pipes que l'on entendait au loin. Cette vision des rues désertées lui donnait le sentiment curieux de traverser ce quartier pour la première fois; mais en même temps, il pouvait, au travers des stores de jonc ou des rideaux de dentelle masquant la porte des cuisines et par les fenêtres laissées grandes ouvertes des maisons de geishas bordant la rue des deux côtés, distinguer dans la pénombre des femmes assommées de chaleur qui traînaient là comme des malades, affalées, alanguies de sommeil, chevelure défaite, dépoitraillées, le yukata négligemment entrebâillé sous l'étroite ceinture à peine nouée, et ce spectacle observé dans sa traversée du quartier semblait troubler Keizô bien davantage que celui de la nuit avec ses filles soigneusement maquillées et sanglées dans des obi impeccablement noués.

Il y a aussi toujours une ironie sous-jacente, et une certaine sympathie, quand Kafû observe et détaille le comportement, les moeurs et les défauts de ses héros, ici Keizô, partagé entre son bon sens économe de riche commerçant et sa passion pour la vulgaire O.Chiyo. Et la nostalgie du vieux Japon, qui apparaît dans Scènes d'été sous une forme amusante:

Citation :
Quoiqu'il en soit, cet amour de la propreté du vrai Eddoko*, qui se réjouit de se plonger dans l'eau brûlante de son bain matinal et d'en ressortir comme un poulpe bouilli, n'est plus de mise, car même chez les clients des lieux de plaisir il a disparu avec son époque.

*natif des quartiers populaires d'Edo (ancien nom de Tôkyô)

Mais dans La Sumida cette nostalgie est plus mélancolique et diffuse, je vous en parlerai bientôt. Wink


Dernière édition par Nezumi le Jeu 29 Mai 2008 - 20:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Nagai Kafû Empty
MessageSujet: Re: Nagai Kafû   Nagai Kafû Icon_minitimeJeu 29 Mai 2008 - 20:11

Nezumi a écrit:
Scènes d'été
Editions du Rocher
Mais dans La Sumida cette nostalgie est plus mélancolique et diffuse, je vous en parlerai bientôt. Wink
Je ne connaît pas Scènes d'été que je vais noter tout de suite.. et La Sumida est déjà prête pour relecture Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Nagai Kafû Empty
MessageSujet: Re: Nagai Kafû   Nagai Kafû Icon_minitimeJeu 29 Mai 2008 - 22:13

Nagai Kafû Nagaik10

Interminablement La Pluie

On pouvait s’attendre – il y a avait encore un livre de Kafû dans ma PAL Very Happy

Je n’aurais pas parlé de ce livre – mais il y a des lecteurs parmi les Parfumés qui sont plus intéressé par la littérature japonaise que d’autres – et je ne veux pas cacher mes impressions de lectures de ce livre.

Ce livre est constitué de deux parties – la première (96 pages) contient 3 récits de Kafû, la deuxième (85 pages) est un commentaire du traducteur Pierre Faure, intitulé « Nagai Kafû ou La Difficulté d’écrire au Japon de la fin de Meiji à la Seconde Guerre mondiale ».

Les deux premiers récits sont courts et se concentrent dans la 1ère sur la vie parmi les Geishas et dans la 2e sur les différents conflits et guerres entre le Japon et les pays autours avant 1910.
Le 3e et dernier récit est selon la maison d’édition un chef-d’œuvre, malheureusement pas pour moi.

Il ne s’agit pas que je ne veux pas ‘apprendre’ quelque chose en lisant – mais des pages constitués comme telle
Nagai Kafû Kafu10
avec souvent la moitié ou presque de notes – la lecture devient un peu fatigante et interrompue. Pour être franche – j’ai plus d’une fois perdu le fil de l’histoire.. à un tel point que je ne me vois même pas capable de vous donner un aperçu.
(bien que je dois dire – avec les notes j’en ai appris beaucoup de choses du Japon et la mode de vie là bas, qui vont sûrement être utiles pour mes lectures futures – surtout quand on lit des livres où les traducteurs ne font pas si bonne volonté de vous donner des explications Wink )

Pour ceux qui sont à la recherche de savoir TOUT à propos de ce pays – ce livre va livrer beaucoup de réponses, pour ceux qui cherchent un texte pour se divertir – plutôt choisir un de ses romans.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Nagai Kafû Empty
MessageSujet: Re: Nagai Kafû   Nagai Kafû Icon_minitimeJeu 29 Mai 2008 - 22:53

Je ne l'ai pas encore relu, celui-là, mais je me souviens en effet du côté très annoté (je n'avais pas lu l'essai de la 2e partie je crois).
Remarque, les notes, c'est un peu la plaie des livres asiatiques. Je me rappelle de ma lecture de Au bord de l'eau où j'allais et venais entre l'histoire et la fin du livre, persuadée que si je ne lisais pas chaque note, j'allais louper un truc important. Mais en même temps on apprend pas mal de trucs.

J'ai fini de relire La Sumida (pas mal annoté, aussi) et presque Du côté des saules et des fleurs, j'en parlerai ce week-end. Ceux-là sont (parmi) ses meilleurs. drunken


Dernière édition par Nezumi le Jeu 29 Mai 2008 - 22:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Nagai Kafû Empty
MessageSujet: Re: Nagai Kafû   Nagai Kafû Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Nagai Kafû
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature asiatique (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature japonaise-
Sauter vers: