Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Margaret Atwood

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



Margaret Atwood Empty
MessageSujet: Margaret Atwood   Margaret Atwood Icon_minitimeLun 26 Fév 2007 - 22:00

Margaret Atwood Atwood10

Née à Ottawa, Ontario, Margaret Atwood est la fille de Carl Edmund Atwood, zoologue, et de Maragaret Dorothy Killiam, nutritionniste. Du fait du métier de son père, Margaret Atwood a passé la majeure partie de son enfance entre les forêts du Nord du Québec, Sault Ste. Marie et Toronto.
Atwood a commence à écrire à l’âge de 16 ans. En 1957, elle commence ses études au collège Victoria à l'Université de Toronto. Elle a notamment suivi les cours de Jay Macpherson et Northrop Frye. Elle obtient un baccalauréat ès arts en anglais (avec des mineures en philosophie et en français) en 19611.
Après avoir reçu la médaille E. J. Pratt pour son recueil de poème Double Persephone, elle poursuit ses études à Harvard, au Radcliffe College, dans le cadre d’une bourse Woodrow Wilson. Elle est diplômée en 1962 avant de continuer ses études à l'Université Harvard pendant quatre ans.
Elle enseigne à University of British Columbia (1965), à Sir George Williams University à Montréal (1967-1968), à University of Alberta (1969-1979), à York University à Toronto (1971-1972), et à l'Université de New York.
En 1968, Atwood épouse Jim Polk, mais divorce quelques années plus tard, en 1973. Elle se marie ensuite avec le romancier Graeme Gibson. Elle donne naissance à sa fille Eleanor Jess Atwood Gibson en 1976.
Le prix Arthur C. Clarke lui a été décerné en 1987 pour son roman The Handmaid's Tale, publié en français sous le titre La Servante écarlate.
Elle a remporté le Booker Prize en 2000 pour son roman The Blind Assassin, publié la même année au Canada et en 2002 en France sous le titre Le Tueur aveugle.
Lors de l'élection fédérale canadienne de 2008, elle a accordé son appui au Bloc québécois, parti prônant la souveraineté du Québec2.
En janvier 2009, une polémique est lancée à Toronto : son livre La Servante écarlate est accusé par un parent d'élève d'être violent, dépravé et tout à la fois anti-chrétien et anti-islamiste.
Source Wikipedia


Bibliographie

Citation :
Index: (cliquez sur les numéros de page pour y accéder directement)

Romans
1969 La Femme comestible, Pages 1, 5, 6
1972 Faire surface, Page 2,
1976 Lady Oracle, Page 5,
1979 La Vie avant l'homme, Page 6,
1981 Marquée au corps,
1985 La Servante écarlate, Pages 2, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
1988 Œil-de-chat, Pages 3, 8,
1993 La Voleuse d'hommes, Pages 1, 3, 5,
1996 Captive, Page  1,
2000 Le Tueur aveugle, Pages 1, 2, 3, 8,
2003 Le Dernier Homme, Page 2,
2005 L'Odyssée de Pénélope, Pages 3 , 4,
2009 Le Temps du déluge,

Album jeunesse
1978 Tout là-haut dans l'arbre,

Recueils de nouvelles
1977 Les Danseuses et autres nouvelles,
1983 Meurtre dans la nuit,
1983 L'Œuf de Barbe-Bleue, Page 7,
1991 Mort en lisière, Page 1,
1992 La petite poule vide son cœur,
1996 Le Fiasco du Labrador,

Citation :
mise à jour le 11/06/2015, page 10



Je n'avais jamais rien lu de cette romancière canadienne jusque là, et j'ai commencé direct par un chef d'oeuvre, le Tueur Aveugle  (couronné par le Booker Prize en 2000).

Comme je le disais dans un autre fil, ce livre est plus qu'un très bon roman, c'est vraiment une expérience de lecture rare, marquante. Joie et tristesse se mêlent en vous quand vous le refermez...et reconnaissance envers l'auteur qui nous offre des moments d'une telle qualité  Shocked

Alors...comment en parler sans trop "spoiler" le plaisir de la découverte scratch...
Trois intrigues différentes s'y entrelacent, distinctes à priori, mais qui au fil du récit se révèlent liées. Nous lisons donc en même temps:
1)Le récit d'Iris Chase Griffen , une nonagénaire, dernière descendante d'une famille bourgoise de Toronto, aujourd'hui ruinée. Elle y évoque l'histoire de cette famille, sa jeunesse et celle de sa soeur Laura, qui s'est suicidée à 25 ans en précipitant sa voiture du haut d'un pont.
2)Le roman posthume de Laura Chase, Le Tueur Aveugle, devenu culte, où un couple d'amoureux clandestins se retrouve de loin en loin, dans des parcs, des bars, des meublés...
3)Le récit fait par un des personnages de ce roman à son amante, une histoire de science-fiction/heroic fantasy, où un "tueur aveugle" précipite la chute d'une civilisation extra-terrestre,brillante et cruelle.

Ce gros (600p) roman "à tiroirs" nous fait donc naviguer d'un univers, d'un style à l'autre. Peut-être un peu déconcerté au départ, on est vite fasciné par le mystère qui semble relier ces trois histoires, par ce jeu de miroirs, ce puzzle à reconstituer. Pas si facile, car comme dans un thriller, nous nous égarons en fausses pistes jusqu'à la révélation finale, bouleversante.
Car le Tueur Aveugle n'est pas un exercice de style à la construction virtuose... Superbement écrit (Atwood est aussi poète) il est traversé d'une émotion contenue mais d'autant plus efficace.  Ses personnages complexes et attachants sont de ceux qu'on n'oublie pas et qu'on a peine à quitter...
Margaret Atwood 226403595108aa240sclzzzpz9

J'ai bien sûr envie de lire d'autres Atwood maintenant et j'espère que vous m'en conseillerez dans ce fil :) ...
Peut-être Captive ? Qu'en as-tu pensé Babelle  Wink  ?


Dernière édition par le Ven 23 Mar 2007 - 12:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Margaret Atwood Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood Icon_minitimeLun 26 Fév 2007 - 22:25

Waouh...Ca donne envie!:) Merci Nezumi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bibliomane
Zen littéraire
Le Bibliomane

Messages : 3403
Inscription le : 21/02/2007
Age : 53
Localisation : Bretagne

Margaret Atwood Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood Icon_minitimeMar 27 Fév 2007 - 5:34

Je n'ai pas encore lu de romans de Margaret Atwood, mais j'entends de plus en plus de louanges à son sujet, en particulier pour "Le tueur aveugle". Je crois que ton commentaire, Nezumi, a fini par me convaincre. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lebibliomane.blogspot.com/
Chatperlipopette
Zen littéraire
Chatperlipopette

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 54
Localisation : Bretagne

Margaret Atwood Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood Icon_minitimeMar 27 Fév 2007 - 18:08

Je n'ai lu que "La voleuse d'homme" mais je n'ai qu'une seule hâte: lire "le tueur aveugle"!!!
Merci Nezumi cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Margaret Atwood Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood Icon_minitimeMar 27 Fév 2007 - 19:05

Chatperlipopette a écrit:
Je n'ai lu que "La voleuse d'homme" mais je n'ai qu'une seule hâte: lire "le tueur aveugle"!!!
Merci Nezumi cat

Chaperlipopette, pourrais-tu nous dire quelques mots de La voleuse d'homme?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chatperlipopette
Zen littéraire
Chatperlipopette

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 54
Localisation : Bretagne

Margaret Atwood Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood Icon_minitimeMar 27 Fév 2007 - 19:34

"La voleuse d'hommes",
un roman où le fantasme, l'imagination et la réalité sont imbriqués fortement.
Histoire d'une femme caméléon, Zénia (prénom d'amazone, non ? ), entre dans l'intimité de trois amies et leur prend (à la hussarde) leur homme.
Cette drôlesse de Zénia, fait en sorte d'inventer une histoire qui lui apportera l'intérêt, la compassion puis l'amitié de ces trois femmes : l'intellectuelle (prof de fac en histoire), la chef d'entreprise et la bohême (qui suit les principes philosophiques du boudhisme).
Trois parcours, trois histoires différentes, trois rapts distincts.

La souffrance est des deux côtés.... Le lecteur s'en rend compte très vite et ne peut totalement détester Zénia. L'auteur tient son lecteur en haleine jusqu'au bout, jusqu'à la délivrance de ces femmes, de ces quatre héroïnes. En fait, Zénia n'est que le catalyseur de la vie, du malaise du couple, elle est le génie qui traverse la vie des Hommes pour les amener à ouvrir leurs yeux et leur coeur. Zénia, à la fois lutin destructeur et ange. Zénia, serait-elle une âme qui n'a pu être réincarnée et qui cherche à se trouver ? Une âme qui erre entre deux mondes et qui souhaite enfin le repos ?
Une histoire de femmes faibles et fortes à la fois, courageuses et viles, menteuses et droites, cruelles et tendres, amoureuses et haineuses, une histoire d'une génération perdue qui ne se reconnaît pas dans le monde tel qu'il est, sans idéaux ni rêves.
On peut être chacune de ces femmes au cours de notre vie....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Margaret Atwood Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood Icon_minitimeMer 28 Fév 2007 - 1:08

Chatperlipopette a écrit:
"La voleuse d'hommes",
On peut être chacune de ces femmes au cours de notre vie....

Lecture tentante aussi...Merci Chaperlipopette!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

Margaret Atwood Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood Icon_minitimeJeu 22 Mar 2007 - 20:33

J'ai un peu de mal avec Le Tueur aveugle car j'ai cru au départ qu'il s'agissait d'une même et unique famille sur des générations différentes. Moins alambiqué pour démarrer : Captive.
Il s'agirait du 1er roman "historique" de l'auteure canadienne.
Un atout majeur pour le lecteur amateur de suspens ou de sensation forte, il relate un fait divers qui a marqué l'actualité avec un procès retentissant en 1843. C’est en lisant Life in the Clearings, de Susanna Moodie -auteure et chroniqueuse britannique du milieu du 19è, que Margaret Atwood découvre le personnage de Grace Marks.
http://archives.radio-canada.ca/IDC-0-72-1397-8754/arts_culture/margaret_atwood/clip5
Grace Marks, l'héroïne âgée de 16 ans, arrive au Bas-Canada et se met au service de Thomas Kinnear et de femme Nancy Montgomery. Je garde en mémoire le très beau récit du voyage en bateau où les immigrants irlandais perdent la moitié des leurs par la maladie, l'épuisement.
Grâce, suite aux crimes commis dont elle ne semble garder aucun souvenir, passera le reste de sa vie en hôpital psychiatrique tout en se mettant au service d'une famille, visitée par un aliéniste qui tentera de faire ressurgir son passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
Lou
Posteur en quête
Lou

Messages : 96
Inscription le : 02/03/2007
Age : 36
Localisation : Paris

Margaret Atwood Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood Icon_minitimeVen 23 Mar 2007 - 9:37

Je suis en train de lire le recueil de nouvelles "wilderness tips". Je crois que je n'aurais pas dû le lire juste après Joyce Carol Oates, car je trouve du coup l'écriture un peu plate et le fond un peu moins subtil
Crying or Very sad

Ce n'est pas mal cela dit, mais je crois que je vais lire autre chose à côté Razz


Pour l'instant, les sujets sont un peu bizarres : le premier est une sorte de huit-clos sur une île, avec une bande d'adolescents en colonie de vacance et les gens chargés de les encadrer. Les ados reluquent les serveuses, etc etc... l'attention est surtout tournée vers l'une d'elle, dont la dent manquante forme un creu étrange lorsqu'elle sourit.

Et là je suis sur le point de terminer l'histoire d'une femme qui se fait enlever une tumeur bégnine et qui expose la tumeur dans un flacon au dessus de sa cheminée. Bien sûr on ne nous épargne pas la description de la tumeur (qui contient des os, des ongles et des filaments rouges) !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myloubook.hautetfort.com
Elfe
Espoir postal
Elfe

Messages : 45
Inscription le : 26/02/2007

Margaret Atwood Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood Icon_minitimeVen 23 Mar 2007 - 9:48

Ah la voleuse d'hommes, j'en garde un excellent souvenir de lecture!! J'ai découvert Margaret Atwood avec ce livre!!!! Et je vais vite me jeter sur ses autres livres!!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elfique2.canalblog.com
Lou
Posteur en quête
Lou

Messages : 96
Inscription le : 02/03/2007
Age : 36
Localisation : Paris

Margaret Atwood Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood Icon_minitimeVen 23 Mar 2007 - 10:14

Ah oui, un Atwood que j'ai adoré: "The Edible Woman" (la femme comestible ???).
C'est le ou un des premiers récits d'Atwood. Un livre plutôt féministe qui m'a beaucoup plu (pourtant je ne suis pas une féministe acharnée queen ). C'est l'histoire d'une jeune fille qui dans les années 60 (ou 70) doit faire des choix existentiels. Fiancée à ce que l'on appelerait aujourd'hui "un jeune cadre dynamique", elle se rend compte du fait que celui-ci la manipule en quelque sorte, la prenant pour une potiche faiblarde et se permettant d'adopter une attitude autoritaire à son égard. Mais l'héroïne doute, se demande si elle fait le bon choix, fait des rencontres bizarres et vit une relation étrange avec un jeune homme peu clair. Jusqu'au moment final où notre héroïne un peu perdue prend sa décision.

C'est à mon avis un très bon livre, qui plaira sans doute plus aux amateurs de roman psychologique dans mon genre :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myloubook.hautetfort.com
Invité
Invité



Margaret Atwood Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood Icon_minitimeVen 23 Mar 2007 - 12:04

Lou a écrit:
Je suis en train de lire le recueil de nouvelles "wilderness tips". Je crois que je n'aurais pas dû le lire juste après Joyce Carol Oates, car je trouve du coup l'écriture un peu plate et le fond un peu moins subtil

Pour moi ça a été le contraire :) . J'adore Oates, mais en découvrant Atwood, j'ai trouvé que c'était encore un cran au dessus, que son écriture était plus poétique.
Vos critiques me donnent envie d'en lire d'autres!
Sauf que l'histoire avec la tumeur, euh.... :silent:
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Margaret Atwood Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood Icon_minitimeVen 23 Mar 2007 - 12:49

Lou a écrit:


Et là je suis sur le point de terminer l'histoire d'une femme qui se fait enlever une tumeur bégnine et qui expose la tumeur dans un flacon au dessus de sa cheminée. Bien sûr on ne nous épargne pas la description de la tumeur (qui contient des os, des ongles et des filaments rouges) !!!!

affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

Margaret Atwood Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood Icon_minitimeJeu 19 Avr 2007 - 10:23

Je n'ai fait que démarrer Le Tueur aveugle. J'ai eu des difficultés pour "entrer dedans", comme on dit.
J'aime bien ton expres​sion(elle est très symptomatique) : "je l'ai mangé très vite" Wink
Ici on dit "dévoré" quand on ne peut plus s'arrêter.
bizzzz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
Invité
Invité



Margaret Atwood Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood Icon_minitimeJeu 19 Avr 2007 - 10:46

Elle est passionnante cette histoire de SF incluse dans le Tueur Aveugle et j'aurais aimé qu'elle soit plus longue ! Elle m'a fait penser à Robert E. Howard (le créateur de Conan le barbare) et c'est normal car le copain de Laura est censé être un écrivain de pulp magazine.

Tu emploies le terme "charme singulier" pour les personnages d'un autre roman d'Atwood et je trouve qu'ils s'appliquent exactement à ceux du Tueur Aveugle. On s'attache beaucoup à Iris et Laura.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Margaret Atwood Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Margaret Atwood
Revenir en haut 
Page 1 sur 11Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature canadienne-
Sauter vers: