Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Claude Pujade-Renaud

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Claude Pujade-Renaud - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Claude Pujade-Renaud   Claude Pujade-Renaud - Page 3 Icon_minitimeLun 27 Avr 2009 - 17:52

Livre dont on n'a pas mal parlé sur ce fil - et qui va paraître en mai en poche:

Claude Pujade-Renaud - Page 3 Couv-959
Le Désert de la grâce

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathria
Sage de la littérature
Nathria

Messages : 2867
Inscription le : 18/06/2008
Age : 51

Claude Pujade-Renaud - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Claude Pujade-Renaud   Claude Pujade-Renaud - Page 3 Icon_minitimeDim 20 Déc 2009 - 9:46

Claude Pujade-Renaud - Page 3 Bracon10

Les femmes du braconnier (04/01/2010)

« Contes de folie, d’amour et de mort » dirait Horacio Quirogua… Sauf que, malheureusement, l’histoire est vraie ! Sylvia Plath (27/10/1932 – 11/02/1963) rencontre Ted Hugues (17/08/1930 – 28/10/1998). Poètes tous les deux.
Sylvia dont l’histoire familiale est empreinte de l’holocauste n’a pas supporté le décès de son père qu’elle a vécu comme un abandon, c’est une écorchée vive. Hugues exacerbe ses sens comme les animaux dont il se sent très proche. Ces deux-là appréhendent le monde à fleur de peau. Alternent les périodes de dépression, d’interrogations, de grandes joies aussi. Les carrières respectives des deux poètes évoluent régulièrement. Jusqu’au jour où le couple se lie d’amitié avec un autre couple de poètes : Assia (15/05/1927 – 23/03/1969) et David Wevill (né en 1935).
Une relation morbide s’installe entre Ted, Sylvia et Assia. Commence alors une lente et inexorable destruction des êtres, une répétition dramatique des faits et de l’histoire de Sylvia.
Un gâchis tragique.
Le procédé narratif est classique : chacun des protagonistes s’exprime et donne son point de vue : Ted, Sylvia, Assia, David, la mère de Sylvia, les parents du couple, la fratrie mais aussi les voisins ou les nurses…
J’ai adoré l’écriture de Claude Pujade – Renaud; pour ma part, le rythme est parfait. Il y a un vrai travail d’écriture et de recherches quant à son sujet : une belle bibliographie ponctue l’ouvrage.
On découvre l’histoire de ces artistes à travers un prisme, et comme chez les impressionnistes, la succession de petites touches qui composent le récit donne une vue d’ensemble tout en sensations et en tonalités subtiles sans avis tranché.
J’ai hâte de me replonger dans un autre roman de Claude Pujade – Renaud. drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lachariotteabouquins.blogspot.fr/
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Claude Pujade-Renaud - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Claude Pujade-Renaud   Claude Pujade-Renaud - Page 3 Icon_minitimeDim 20 Déc 2009 - 10:41

Merci pour cette présentation d'un livre dont j'ai hâte de le découvrir cheers
Nathria a écrit:
On découvre l’histoire de ces artistes à travers un prisme, et comme chez les impressionnistes, la succession de petites touches qui composent le récit donne une vue d’ensemble tout en sensations et en tonalités subtiles sans avis tranché
j'ai découvert très jeune Sylvia Plath et surtout ses journaux (ceux que Ted Hughes a donné à la publication.. il en a fait pas mal de censure) m'avaient impressionné..
J'ai continué aussi avec Frieda Hughes, leur fille, qui écrit des poèmes.. mais jamais tenté Ted

si tu as aimé cette histoire - faut voir le film

Claude Pujade-Renaud - Page 3 Sylvia10

avec Gwyneth Paltrow et Daniel Craig (James Bond Wink )


Nathria a écrit:
J’ai hâte de me replonger dans un autre roman de Claude Pujade – Renaud. drunken
contente de le lire.. j'aime bien ce qu'elle écrit

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathria
Sage de la littérature
Nathria

Messages : 2867
Inscription le : 18/06/2008
Age : 51

Claude Pujade-Renaud - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Claude Pujade-Renaud   Claude Pujade-Renaud - Page 3 Icon_minitimeDim 20 Déc 2009 - 13:24

kenavo a écrit:
J'ai continué aussi avec Frieda Hughes, leur fille, qui écrit des poèmes..

Oui, Frieda est poète, écrivain pour la jeunesse et aussi artiste peintre. Elle a exposé de nombreuses fois...

Claude Pujade-Renaud - Page 3 Frieda10

ou "The Book of Mirrors"

Claude Pujade-Renaud - Page 3 Books10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lachariotteabouquins.blogspot.fr/
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Claude Pujade-Renaud - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Claude Pujade-Renaud   Claude Pujade-Renaud - Page 3 Icon_minitimeDim 20 Déc 2009 - 13:59

kenavo a écrit:
si tu as aimé cette histoire - faut voir le film

Claude Pujade-Renaud - Page 3 Sylvia10

avec Gwyneth Paltrow et Daniel Craig (James Bond Wink )

Chouette un film sur Sylvia Plath. Jamais entendu parler (du film) ... Il est récent? Il doit sortir en salle? En DVD?

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Claude Pujade-Renaud - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Claude Pujade-Renaud   Claude Pujade-Renaud - Page 3 Icon_minitimeDim 20 Déc 2009 - 16:33

Nathria a écrit:
Oui, Frieda est poète, écrivain pour la jeunesse et aussi artiste peintre. Elle a exposé de nombreuses fois...
ah merci.. je ne savais pas pour son côté artiste peintre Very Happy

Marko a écrit:
Chouette un film sur Sylvia Plath. Jamais entendu parler (du film) ... Il est récent? Il doit sortir en salle? En DVD?
il date de 2003 et il est sorti en DVD (en tout cas en anglais.. français, je ne sais pas)

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathria
Sage de la littérature
Nathria

Messages : 2867
Inscription le : 18/06/2008
Age : 51

Claude Pujade-Renaud - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Claude Pujade-Renaud   Claude Pujade-Renaud - Page 3 Icon_minitimeDim 20 Déc 2009 - 18:16

kenavo a écrit:
il est sorti en DVD (en tout cas en anglais.. français, je ne sais pas)

Juste un petit sous-titrage, ce serait bien, en tous les cas, je le note!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lachariotteabouquins.blogspot.fr/
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Claude Pujade-Renaud - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Claude Pujade-Renaud   Claude Pujade-Renaud - Page 3 Icon_minitimeDim 7 Fév 2010 - 17:18

Les Femmes du braconnier
Il est grand temps de faire remonter ce fil.. et donner envie de ce roman.. Wink

Nathria a écrit:
Le procédé narratif est classique : chacun des protagonistes s’exprime et donne son point de vue : Ted, Sylvia, Assia, David, la mère de Sylvia, les parents du couple, la fratrie mais aussi les voisins ou les nurses…
tout à fait, une narration qui m'a enchantée - on ne lit pas une biographie d'un personnage, mais elle s'est donnée le soucis de prendre plusieurs voix pour donner à son lecteur une vue de l'ensemble la plus fiable qui peut être..

Nathria a écrit:
J’ai adoré l’écriture de Claude Pujade – Renaud; pour ma part, le rythme est parfait. Il y a un vrai travail d’écriture et de recherches quant à son sujet
vrai de vrai.. la seule référence que j'avais chez moi pour "vérifier" ses recherches, était le journal de Sylvia Plath.. et Claude Pujade-Renaud l'a lu.. elle a reprit des scènes, des moments écrit dans les journaux et leurs a donné un nouveau souffle.. ma lecture a été enrichit par cette lecture des journaux.. des poèmes de Sylvia..

Nathria a écrit:
On découvre l’histoire de ces artistes à travers un prisme, et comme chez les impressionnistes, la succession de petites touches qui composent le récit donne une vue d’ensemble tout en sensations et en tonalités subtiles sans avis tranché.
drunken quel bel image - et c'est tout à fait cela..

trop bon moment de lecture.. ne vous privez pas de ce petit bonheur Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Claude Pujade-Renaud - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Claude Pujade-Renaud   Claude Pujade-Renaud - Page 3 Icon_minitimeDim 7 Fév 2010 - 19:25

je note ce livre après vos commentaires et du fait que j'ai beaucoup apprécié celui lu "le désert de la grâce".

merci Nathria et Kena

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Claude Pujade-Renaud - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Claude Pujade-Renaud   Claude Pujade-Renaud - Page 3 Icon_minitimeDim 7 Fév 2010 - 20:33

Bédoulène a écrit:
du fait que j'ai beaucoup apprécié celui lu "le désert de la grâce".
à mon avis, ce nouveau est bien meilleur que Le désert de grâce (que j'ai adoré).. mais ici, il y a plus de .. force, poésie, .. une écriture extra.. je suis certaine qu'on ne peut qu'adorer si on se laisse emporter Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Claude Pujade-Renaud - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Claude Pujade-Renaud   Claude Pujade-Renaud - Page 3 Icon_minitimeMar 9 Mar 2010 - 11:31

Un couple de poètes

Les femmes du braconnier

Françoise Dargent


La romancière retrace l'histoire d'amour tragique de Sylvia Plath et Ted Hughes, figures mythiques de la poésie de langue anglaise du XXe siècle.

Après sa mort consécutive à un suicide, les fémi­nistes et l'opinion anglo-saxonne en général firent volontiers de la poétesse Sylvia Plath-Hughes une victime des hommes. L'un en particulier se détachait, Ted Hughes, son mari, qui l'avait laissée avec ses deux enfants en bas âge pour une autre femme. Ils avaient pourtant tout pour être heureux : jeune, beau, brillant et follement amoureux, le couple Plath-Hughes alimenta la chronique littéraire londonienne des années soixante avant de fasciner les amateurs de « gossips ». Claude Pujade-Renaud, qui les fait revivre dans son roman Les Femmes du braconnier, n'a rien retenu de ces interprétations posthumes. Elle restitue avec une clairvoyance remarquable toute la complexité de cette relation, offrant un relief insoupçonné à ce qui pourrait n'être qu'une folle passion destructrice. Mais d'où vient ce fort sentiment de vérité à la lecture ?

Peut-être de ce que la romancière a procédé avec méthode en étudiant l'abondante prose qui leur fut consacrée mais aussi l'œuvre des auteurs - outre ses poèmes, Sylvia a laissé un roman, La Cloche de détresse, et Ted, poète officiel de la Couronne, écrivit jusqu'à sa mort, en 1998. Forte de leurs univers créatifs, Claude ­Pujade-Renaud s'est ensuite donné toute liberté pour aborder le sujet. Sous forme de chapitres courts, elle laisse la voix aux héros et à de multiples témoins, Aurélia, la mère inquiète et tellement perspicace de Sylvia, son frère, sa belle-famille, les amis, éditeurs ou poètes, les médecins et même les voisins. Ce chœur donne chair à leur histoire.

Lorsqu'ils se rencontrent à Cambridge en 1956, elle, l'Américaine coiffée comme Marilyn, et lui, l'Anglais au physique de Robert Mitchum, le coup de foudre est immédiat. Son premier baiser est aussi une morsure sur la joue de celui qui deviendra son amant. Ils s'aiment ardemment, s'épousent rapidement, écrivent frénétiquement et s'empressent de mettre au monde deux beaux enfants.


Tumultes intérieurs

Claude Pujade-Renaud appréhende avec une justesse qui jamais ne faillit les tumultes intérieurs des deux êtres. Sylvia, orpheline d'un père adoré/haï, soumise aux électrochocs à la suite d'une tentative de suicide, se jette à corps perdu dans le mariage et la maternité, mettant autant d'énergie et de perfection à tenir sa maison qu'à écrire. Mais les incartades du tumultueux Ted auront bientôt raison de leur amour. Lorsqu'il la quitte pour la belle et magnétique Assia, Sylvia perd pied jusqu'à ce jour de 1963 où elle s'enferme dans la cuisine après avoir calfeutré la porte avec du scotch et ouvre le gaz. Claude Pujade-Renaud ne s'arrête pourtant pas à cette fin, poursuivant l'histoire des survivants. Elle reprend le fil avec Assia, rivale de Sylvia et bientôt jumelle d'une destinée marquée par la tragédie.



source

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gudule
Posteur en quête
Gudule

Messages : 52
Inscription le : 26/02/2009
Age : 72
Localisation : Angers

Claude Pujade-Renaud - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Claude Pujade-Renaud   Claude Pujade-Renaud - Page 3 Icon_minitimeLun 31 Mai 2010 - 14:49

Je viens de terminer "Chers disparus". Livre agréable à lire qui permet d'entrer dans l'univers d'écrivains ayant une forte personnalité et surtout un fichu caractère. Claude Pujade-Renaud n'a peut-être pas mis assez de distance avec sa propre vie et l'on a l'impression d'entendre toujours la même voix. Rien à dire sur le style mais je n'ai pas été bouleversée par sa prose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Claude Pujade-Renaud - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Claude Pujade-Renaud   Claude Pujade-Renaud - Page 3 Icon_minitimeLun 31 Mai 2010 - 15:27

Gudule a écrit:
Rien à dire sur le style mais je n'ai pas été bouleversée par sa prose.
pour les lectures que j'ai fait d'elle, un peu de même, bien que j'ai beaucoup aimé, mais son dernier, Les femmes du braconnier est aussi point de vue prose extra.. en tout cas dans mes yeux... j'étais totalement sous le charme et suis encore enthousiasmée par cette lecture Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gudule
Posteur en quête
Gudule

Messages : 52
Inscription le : 26/02/2009
Age : 72
Localisation : Angers

Claude Pujade-Renaud - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Claude Pujade-Renaud   Claude Pujade-Renaud - Page 3 Icon_minitimeLun 31 Mai 2010 - 19:23

Je vais lire d'autres ouvrages de Madame Claude Pujade-Renaud car un seul livre lu ne permet pas toujours d'apprécier pleinement un auteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noémie
Sage de la littérature
Noémie

Messages : 1290
Inscription le : 24/11/2010
Localisation : Au pied des Pyrénées...

Claude Pujade-Renaud - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Claude Pujade-Renaud   Claude Pujade-Renaud - Page 3 Icon_minitimeJeu 17 Mar 2011 - 9:31

Claude Pujade-Renaud - Page 3 La_cha10


Citation :
Une dispute insignifiante, un incident, un souvenir, une association d'idées, et voici que vacille l'édifice des certitudes : les amants glissent de la complicité à l'ulcération, les femmes cèdent au vertige, les hommes découvrent leur faiblesse et les vieillards retombent en enfance. Par une chatière inattendue, la mémoire refoulée, voire l'inconscient, est entrée en scène, prenant en otages les comportements... Avec un sens aigu de l'observation, Claude Pujade-Renaud visite quelques âges de la vie, dans des situations où le libre jeu de la pensée et du langage vient troubler le miroir des apparences. Lucides, à peine cruelles parfois, ces nouvelles sont tout entières dédiées à la certitude qu'en vérité les mots nous mènent par le bout du nez.


Ne lisez pas ce recueil de nouvelles un jour où rien ne va parce que c'est certain,il ne vous fera pas sourire à toutes les pages...Cela n'en demeure pas un très beau livre : l'écrivain sait comme personne décrire les choses de la vie,les petites lachetés humaines,les petites vengeances... les trois nouvelles qui traitent de l'hôpital ou de la maison de retraite m'ont semblé les plus difficiles à lire...-ainsi que la première pour une toute autre raison - les plus dures dans le récit et pourtant si proches d'une certaine réalité...
On vit dans la tête des personnages et parfois c'est tourmentant,toutes ces pensées,ces regrets,ces remords,ces désillusions...

Mais encore un bon moment de lecture avec cet auteur, ouvrir un de ses livres est toujours la certitude de vivre un beau récit avec une si belle écriture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Claude Pujade-Renaud - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Claude Pujade-Renaud   Claude Pujade-Renaud - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Claude Pujade-Renaud
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Claude Bultot
» Recherche camarade : Zavatta Claude
» Claude SESSE (Capt. LEGUENNEC)
» CLAUDE LEBET – "Rome est un choix de cœur"
» [77] Seine et Marne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: