Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Margaret Atwood

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
celene721
Espoir postal
celene721

Messages : 37
Inscription le : 17/05/2007
Age : 67
Localisation : saône et loire

Margaret Atwood - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood - Page 2 EmptyLun 16 Juil 2007 - 15:05

Le dernier homme de Margaret Atwood
Edition Robert Laffont 392 pages

Renouant avec la tradition des Huxley,Orwell,Bradbury et de sa [i]Servante écarlate, Margaret Atwood nous plonge dans un univers à la fois familier et terrifiant. Un monde dévasté à la suite d'une catastrophe écologique sans précédent, où se combinent des conditions climatiques aberrantes, des manipulations génétiques délirantes et un virus foudroyant prompt à détruire l'ensemble de l'humanité. D'ailleurs, c'est presque fait : d'êtres humains, au début du Dernier homme, il ne reste que Snowman, lequel est confronté à d'étranges créatures génétiquement modifiées , les Craker, une nouvelle race d'"humains" programmés pour n'être sujets ni à la violence, ni au désir sexuel, ni au fanatisme religieux, et à des animaux hybrides qui s'appellent porcons, louchiens ou raconses... Ce monde visionnaire, c'est presque le nôtre...

Snowman nous raconte ses difficultés à survivre dans un monde détruit par l'homme où il se retrouve seul comme "humain" et nous explique comment on a pu en arriver là. Mais il faudra attendre les dernières pages pour découvrir ce qui s'est réellement passé. On en ressort abasourdi et on se dit que si on n'y prend pas garde quelque chose de semblable peutnous arriver. C'est un peu comme une mise en garde de l'auteur. Volontairement aucune date n'est indiquée.
Revenir en haut Aller en bas
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

Margaret Atwood - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood - Page 2 EmptyMar 14 Aoû 2007 - 12:31

Le tueur aveugle :

Une construction intéressante mais avec des longueurs et des digressions parfois redondantes…rien à dire sur la logique, tout y est parfaitement agencé, un peu trop peut être :?: La chute n’est pas vraiment une surprise, elle n’est que la conclusion logique des événements relatés.

Dans ce roman, le « tiroir » SF n’est pas vraiment réussi et j’ai « sauté » certains passages un peu soporifiques et symboliquement trop appuyés.
Je crois que ce roman aurait gagné à faire 200 pages de moins ; néanmoins, le style est agréable à lire même si les personnages sont « un rien » manichéens…
Revenir en haut Aller en bas
Sophie
Sage de la littérature
Sophie

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 43
Localisation : Tahiti

Margaret Atwood - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood - Page 2 EmptyJeu 16 Aoû 2007 - 9:38

sousmarin a écrit:
Le tueur aveugle :

Une construction intéressante mais avec des longueurs et des digressions parfois redondantes…rien à dire sur la logique, tout y est parfaitement agencé, un peu trop peut être :?: La chute n’est pas vraiment une surprise, elle n’est que la conclusion logique des événements relatés.

Dans ce roman, le « tiroir » SF n’est pas vraiment réussi et j’ai « sauté » certains passages un peu soporifiques et symboliquement trop appuyés.
Je crois que ce roman aurait gagné à faire 200 pages de moins ; néanmoins, le style est agréable à lire même si les personnages sont « un rien » manichéens…

OUi c'est un sacré pavé et ça ne m'étonne pas que 200 pages de moins n'auraient rien gâché, au contraire; c'est souvent le cas des gros livres.
Bon, je le lirai ce livre, mais sans doute pas mantenant, ton avis n'est pas assez convaincant.
Je n'ai pas lu les posts précédents concernant Atwood, peut-être sont-ils plus élogieux; je vais aller voir ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
feuilllle
Sage de la littérature
feuilllle

Messages : 1285
Inscription le : 04/08/2007
Age : 65
Localisation : un trou normand

Margaret Atwood - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood - Page 2 EmptyJeu 16 Aoû 2007 - 9:47

je me tâte, comme on dit...
alien
Revenir en haut Aller en bas
http://feuilllle.canalblog.com/
Chatperlipopette
Zen littéraire
Chatperlipopette

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 54
Localisation : Bretagne

Margaret Atwood - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood - Page 2 EmptyJeu 16 Aoû 2007 - 11:28

Il est dans notre PAL! J'avais adoré "La voleuse d'hommes"!
Revenir en haut Aller en bas
http://chatperlipopette.blogspot.com
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Margaret Atwood - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood - Page 2 EmptyJeu 16 Aoû 2007 - 19:19

Et bien, moi aussi, j'avais beaucoup aimé La voleuse d'hommes. Et Le tueur aveugle, beaucoup moins, je me souviens avoir même eu des moments d'agacement, et pourtant je suis bon public. Enfin, indulgente.
Mais c'est ça, Sous marin, ce sont des personnages trop construits dans le but de convaincre, trop fabriqués, cela me dérange toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Sahkti
Envolée postale
Sahkti

Messages : 260
Inscription le : 21/11/2007
Age : 45
Localisation : Belgo-Suisse

Margaret Atwood - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood - Page 2 EmptyJeu 29 Nov 2007 - 19:51

Faire surface

J'ai été frappée par la violence qui se dégage des images, en apparence douces, décrites par Margaret Atwood. Il y a la nature mais aussi une fragilité humaine que l'auteur met en pièces. Ses personnages peuvent paraître forts, ils sont vulnérables et je trouve que Margaret Atwood fait passer très justement ce sentiment de "tout ne tient qu'à un fil", cette idée que d'un moment à l'autre, un destin peut basculer pour un rien. A cause des mensonges que l'on raconte aux autres et à soi-même. A cause de notre chasse aux certitudes et aux garanties d'une vie sans soucis.

Confrontés aux obstacles, la véritable nature humaine se réveille et ce n'est guère glorieux. Margaret Atwood lance un regard sans concessions sur nos travers, c'est assez machiavélique et j'ai aimé cette façon de faire, de tout analyser dans le détail.
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Margaret Atwood - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood - Page 2 EmptyMar 15 Avr 2008 - 21:14

Le tueur aveugle

Il y a déjà plusieurs commentaires sur ce livre, je vais donc me contenter de donner mon sentiment de lectrice. J'ai suis très bien rentrée dans cette histoire à plusieurs voix, qui nous livre petit à petit l'histoire de ces deux soeurs, Laura, rebelle, définitivement libre et éprise d'absolu (à mon sens le personnage le plus attachant du livre) et sa soeur Iris, trops passive et soumise, qui passera le plus grande partie de sa vie à ruminer des regrets. Comme cela a été dit, la construction est très originale et riche.

Néamoins, j'ai été moins accrochée à partir environ la moitié du récit. Je crois que comme l'a très bien observé Kenavo dans un de ses commentaire, Margaret Atwood est un peu trop "bavarde", je pense que l'intrigue aurait gagné à être resserée, je trouve que l'on devine ce qui arrive assez vite, l'auteur fait tellement de sous-entendus, laisse tellement d'indices, que je n'ai éprouvé aucune surprise à la fin. Et puis le personnage d'Iris à partir de son mariage devient tellement inexistant que elle a fini par m'horripiler, je n'arrivais plus du tout à compatir, elle mérite ce qui lui arrive.

C'est sans aucun doute un très bon roman, et je retenterai sans doute l'un de ses romans, mais ce ne sera pas pour moi un très grand coup de coeur.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Margaret Atwood - Page 2 Empty
MessageSujet: La servante écarlate   Margaret Atwood - Page 2 EmptyMer 23 Avr 2008 - 19:57

La servante écarlate

Margaret Atwood - Page 2 Laserv10

La servante écarlate est un roman féministe d’anticipation.
La pollution, les explosions d’usines atomiques, les radiations et une souche mutante de syphilis ont eu raison de la fertilité humaine. Peu de femmes tombent encore enceintes, et celles qui le sont ont une chance sur quatre pour accoucher d’un enfant normalement constitué.

Ces conditions de dénatalité constitueront le terreau fertile à l’instauration d’une République Ultra Conservatrice qui n’a rien à envier aux sociétés intégristes.

Les femmes en âge de procréer ne sont plus que des matrices mises à la disposition de hauts placés appelés « les commandants » : ce sont « les servantes écarlates ». Toutes de rouge vêtues à l’exception des voiles blancs de leurs cornettes, elles accomplissent leurs tâches comme des somnambules.
Citation :
« Je ne peux éviter de voir, à présent, le petit tatouage sur ma cheville. Quatre chiffres et un œil, un passeport à l’inverse. Il est censé garantir que je ne pourrai jamais me fondre définitivement dans un autre paysage. Je suis trop importante, trop rare pour cela. Je suis une ressource nationale. »

A leurs côtés, nous retrouvons les Tantes, sortes de sœurs/éducatrices de centres d’éducation des servantes écarlates ; les Epouses officielles des Commandants sans oublier les Marthas, servantes de la maison.

Defred est l’une de ces servantes écarlates. La peur et l'angoisse générée par les craintes de répression ne lui font pas oublier le temps « d’avant » où les femmes avaient le droit de lire, d’avoir un nom, un travail, de l’argent et où l’amour avait encore le droit d’exister.
Citation :
« Il nous est interdit de nous trouver en tête à tête avec les Commandants. Notre fonction est la reproduction ; nous ne sommes pas des concubines, des geishas ni des courtisanes. Au contraire : tout a été fait pour nous éliminer de ces catégories. Rien en nous ne doit séduire, aucune latitude n’est autorisée pour que fleurissent des désirs secrets, nulle faveur particulière ne doit être extorquées par des cajoleries, ni de part ni d’autre ; l’amour ne doit trouver aucune prise. Nous sommes des utérus à deux pattes, un point c’est tout : vases sacrés, calices ambulants. »
Margaret Atwood nous décrit cette société fondamentaliste avec une telle précision que nous avons l’impression d’y être en compagnie de Defred : autodafés, pendaisons publiques, peur de la délation et l’extrême solitude que lui confère son statut de femme-matrice ne peuvent nous laisser de marbre.
La servante écarlate est un roman qui lorgne du côté de 1984 de George Orwell. Terrifiant et glaçant à la fois. Un roman qui gagne à être connu !

Remarque : La servante écarlate ("The Handmaid's Tale") a été adapté au cinéma en 1990 par Volker Schlöndorff avec Natasha Richardson, Robert Duvall et Elizabeth McGovern.
Revenir en haut Aller en bas
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

Margaret Atwood - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood - Page 2 EmptyJeu 24 Avr 2008 - 10:02

J'ai moi aussi beaucoup aimé ce livre 'La Servante Ecarlate'- je me suis laissée embarquer jusqu'au bout de ce monde terrifiant et sans nom. Ce monde plutôt terrifiant, on ne peut s'empêcher de le rapprocher de ce que vivent certaines femmes dans certains pays...ou même de certaines pratiques tout près de chez nous.
C'est là le grand talent de Margaret Atwood, chacun de ses livres est une vraie découverte, sur un thème différent, avec un style différent et une construction nouvelle. Un de mes écrivains préférés en ce moment.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Margaret Atwood - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood - Page 2 EmptyJeu 24 Avr 2008 - 18:21

Je suis tout à fait d'accord avec toi, ce monde terrifiant qu'elle décrit fait malheureusement penser à certains pratiques qui existent dans notre monde actuel. Cette première lecture fut une belle découverte et je compte bien ne pas en rester là miammiam
Revenir en haut Aller en bas
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 59
Localisation : à l'ouest

Margaret Atwood - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood - Page 2 EmptyMar 29 Avr 2008 - 14:21

J'ai lu d'elle seulement La voleuse d'hommes que j'ai vraiment beaucoup aimé mais j'ai eu du mal au début et j'ai eu l'impression que le plaisir qu'il m'a procuré finalement a été obtenu au prix de beaucoup d'efforts. Et puis, une fois vraiment dedans, je me suis régalée de sorte que je ne regrette pas ces efforts fournis au commencement de ma lecture. La même chose m'est d'ailleurs arrivée en lisant Les chutes de Joyce Carol Oates.
C'est peut-être pour cette raison que je n'ai jamais cherché à lire autre chose d'elles mais là, j'ai bien envie de lire La servante écarlate Very Happy

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Margaret Atwood - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood - Page 2 EmptyMar 29 Avr 2008 - 19:50

La lecture de La servante écarlate ne m'a demandé aucune effort particulier, mais comme ce n'est que mon premier roman de cette romancière, je ne peux pas généraliser jypeurien
J'ai vu que ma biblio était bien fournie la concernant, à suivre donc content
Revenir en haut Aller en bas
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

Margaret Atwood - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood - Page 2 EmptyMer 30 Avr 2008 - 9:02

sentinelle a écrit:
La lecture de La servante écarlate ne m'a demandé aucune effort particulier, mais comme ce n'est que mon premier roman de cette romancière, je ne peux pas généraliser jypeurien
J'ai vu que ma biblio était bien fournie la concernant, à suivre donc content

A moi non plus sentinelle, à cause de sa construction particulière L'Assassin Aveugle demande un peu plus de concentration peut-être.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
mimi
Sage de la littérature
mimi

Messages : 2032
Inscription le : 19/07/2007
Localisation : Auvergne

Margaret Atwood - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood - Page 2 EmptySam 17 Mai 2008 - 0:53

Je découvre avec étonnement vos commentaires. Je lis "le tueur aveugle" et voulais mettre mes premières impressions qui sont très positives malgré une lecture plutôt sporadique.
Donc, ça va se compliquer et va venir un volet science fiction Shocked
Je n'aurais pas dû lire vos commentaires laugh

parce que je trouve que le personnage d'Iris Chase Griffen est d'une grande finesse. Je veux dire que l'auteur est assez exceptionnel. C'est l'impression que j'en ai pour l'instant. Mais il me reste 400 pages à lire et j'avoue que je me demande maintenant quand je vais décrocher. Jamais je n'aurais imaginer que ça aller virer Science Fiction cette histoire. Tout ça titille ma curiosité quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Margaret Atwood - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Margaret Atwood   Margaret Atwood - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Margaret Atwood
Revenir en haut 
Page 2 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature canadienne-
Sauter vers: