Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Nina Bouraoui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Aeriale
Léoparde domestiquée
avatar

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Nina Bouraoui   Ven 30 Mai 2008 - 7:48



Nina Bouraoui

Bio -tirée de 'Evene'-
Née d'un père algérien et d'une mère bretonne, Nina Bouraoui passe les premières années de sa vie en Algérie, pays dont elle ne connaît ni la langue ni la culture. Revenant brutalement en France à l'âge de quatorze ans pour s'installer en Bretagne avec sa famille, elle est alors prise entre deux pays et identités. Enfant sauvage et peu loquace, elle trouve dans l'écriture le moyen de se délivrer des fantômes qui la hantent. Ses romans, de La Voyeuse interdite - récompensé par le prix du livre inter en 1991- à Poupée Bella en 2004, parlent de l'Algérie, de son enfance de la violence, de la difficulté d'être une femme dans un pays où les contrastes et contraintes sont si forts. Elle prend de l'assurance, épure son style à coups de phrases courtes, violentes, âpres et envoûtantes. Ce langage du corps', Nina Bouraoui le construit par petites touches d'émotions brutes tel un véritable peintre des sensations. En 2005, elle obtient le prox Renaudot pour Mes mauvaises pensées et publie cette année Avant les hommes' chez Stock.



Mes mauvaises pensées
Citation :

'Pendant trois ans, je me suis rendue une fois par semaine chez le docteur C. A chaque séance,j'avais l'impression de lui donner un livre, il s'agissait toujours de liens, de séparations, de rencontres, à chaque séance, je construisais et déconstruisais un édifice amoureux. 'Mes mauvaises pensées' est le récit de cette confession,j'ai voulu raconter le métier de vivre et le métier d'aimer. Ce n'est pas le récit d'une thérapie, ce n'est pas une légende, c'est un roman parceque que c'est une histoire reportée ; c'est l'Histoirede ma famille, de l'Amie, de la Chanteuse, d'Hervé Guibert, c'est l'histoire de mes deux pays.

...
J'ai lu ce livre il y a un petit moment et le souvenir que j'en ai gardé est surtout celui d'un récit très dense, présenté comme une scéance chez le psy où j'ai très vite ressenti une sensation d'étouffement, un malaise. L'impression un peu de me tenir derrière la porte du médecin à écouter des confessions qui ne me regardaient pas, un peu voyeuse. Des phrases longues, pas de ponctuation et pas de paragraphes. Habituez vous c'est le style de Bouraoui !

On est très vite emprisonné dans cette spirale de mots et de successions d'idées qui peuvent rendre la lecture très pénible. Ce fut mon cas. J'ai fini par me noyer dans cette avalanche de 'je' et de 'moi' en me demandant si l'auteure pensait seulement à son lecteur...

Je reconnais pourtant que certains passages m'avaient frappée. Notamment ceux où elle parlait de son déracinement. Cette phrase "je me suis construite sur du sable" (ou quelque chose de similaire) et de ce rapport fusionnel avec la mère qui paraissait la clé de voute de l'ensemble. Une écriture assez belle et singulière, mais hélas pas pour moi! jypeurien

Un extrait
Citation :

Avantj'écrivais dans me tête, puisj'ai eu les mots, des spirales de mots, je m'en étouffais, je m'en nourrissais ; ma personnalité s'est formée à partir de ce langage, à partir du langage qui possède. Je n'ose plus me regarder dans le miroir, je ferme les chambres de notre appartement à clé, je cache les couteaux, je dors seule,j'ai si peur de faire mal à l Amie La nuit qui précéda mes mauvaises pensées, je me souviens d'une voix de femme qui appelait au secours, je me souviens avoir entendu des coups contre une fenêtre fermée : on frappait un corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nitya
Posteur en quête


Messages : 93
Inscription le : 26/05/2008
Age : 34
Localisation : Luxembourg

MessageSujet: Re: Nina Bouraoui   Ven 30 Mai 2008 - 11:48

Ahhhh sourire Enfin! Un fil sur mon coup de coeur de l'année ....sacrée bout de femme cette Nina Bouraoui! Je suis tellement tombée sous le charme de cette plume singulière , que je lui dédie carrément mon travail de mémoire Very Happy C'est vrai que "Mes mauvaises pensées" relève d'une certaine poétique de l'étouffement, mais c'est tellement plus que ça. En effet le thème du déracinement est central mais c'est justement cela qui m'impressionne. Dans tous ses romans, l'auteure est en quête d'une identité perdue, thème qui est récurent dans la littérature du Maghreb. Pourquoi aimer et surtout lire Bouraoui? Parce que son écriture a du caractère. Non seulement elle est le fruit d'une union en tension constante (n'oublions pas la guerre d'Algérie...) mais en plus de ça il s'agit d'une femme homosexuelle qui s'inscrit dans une société où l'homosexualité demeure tabou. Tous ces éléments m'ont poussé à approfondir ces lectures, à me demander comment exprimer toutes ces émotions? Comment se faire entendre dans une littérature qui au début était souvent synonyme de monde masculin. Peut-être ne faut-il pas tout de suite commencer par Mes mauvaises pensés....La Vie heureuse ou La Voyeuse interdite seront sûrement "plus agréable" à lire, parce qu'ils sont certainement moins "étouffant"....En tout cas moi j'aime à la folie woohoo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Nina Bouraoui   Ven 30 Mai 2008 - 12:23

Je m'étais jusque-là intéressée à Leïla Sebbar, Malika Mokkedem et Assia Djebbar...
Je ne demande qu'à me laisser convaincre de découvrir leur "petite soeur"... content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cachemire
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

MessageSujet: Re: Nina Bouraoui   Ven 30 Mai 2008 - 14:00

Intéressant, intéressant...L'ecriture semble particulièrement forte et novatrice, ce que j'apprécie particulièrement. En secouant le carcan de la forme, un auteur débride son imagination et ses textes deviennent souvent plus riches et plus subtiles.

Qu'est-ce qu'elle a écrit encore ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nitya
Posteur en quête


Messages : 93
Inscription le : 26/05/2008
Age : 34
Localisation : Luxembourg

MessageSujet: Re: Nina Bouraoui   Ven 30 Mai 2008 - 14:19

Cachemire a écrit:
Intéressant, intéressant...L'ecriture semble particulièrement forte et novatrice, ce que j'apprécie particulièrement. En secouant le carcan de la forme, un auteur débride son imagination et ses textes deviennent souvent plus riches et plus subtiles.

Qu'est-ce qu'elle a écrit encore ?

L'oeuvre de Nina Bouraoui compte en tout dix romans. Son premier "La voyeuse interdite" qui a reçu le prix inter date de 1991. Son deuxième roman "Poingt mort" et son troisième "Le bal des murènes" forment en quelque sorte une trilogie avec le premier. Viennent ensuite "L'âge blessé" qui à mon avis reste assez monotone en le comparant aux autres romans. "Le jour du séisme" quant à lui évoque en effet un séisme qui a eu lieu en Algérie. Moi, j'ai surtout accroché avec "Garçon manqué" (qui est un excellent roman pour faire "la connaissance avec Mademoiselle Bouraoui Very Happy ) ainsi qu'avec "La vie heureuse" et "Poupée Bella".....ce sont ses romans les plus autobiographiques, elle commence à nous faire pénétrer dans son monde à elle, le monde des femmes entre autres.
Finalement "Mes mauvaises pensées" a eu le prix Renaudot en 2005 et son dernier roman s'intitule "Avant les hommes", où elle change de sexe littéraire pour se faire narrateur masculin amoureux de l'amant de sa mère. Il s'agit en effet, d'une auteure jeune et contemporaine mais qui saura séduire par son écriture novatrice et tellement surprenante.
Quant à ses influences littéraires, Nina Bouraoui dit avoir beaucoup lu Sartre et Duras,elle adore Bataille et Guibert ( son amant littéraire) .....je le répète....si vous ne la connaissez pas encore, découvrez-la! sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cachemire
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

MessageSujet: Re: Nina Bouraoui   Ven 30 Mai 2008 - 14:27

Nitya a écrit:

L'oeuvre de Nina Bouraoui compte en tout dix romans. Son premier "La voyeuse interdite" qui a reçu le prix inter date de 1991. Son deuxième roman "Poingt mort". Moi, j'ai surtout accroché avec "Garçon manqué" (qui est un excellent roman pour faire "la connaissance avec Mademoiselle Bouraoui Very Happy ) ainsi qu'avec "La vie heureuse" et "Poupée Bella".....découvrez-la! sourire

Merci Nitya pour ces précisions. Je vais lire "la vie heureuse" je crois, j'aime le titre et les "mauvaises pensées" ne me disent vraiment rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nitya
Posteur en quête


Messages : 93
Inscription le : 26/05/2008
Age : 34
Localisation : Luxembourg

MessageSujet: Re: Nina Bouraoui   Ven 30 Mai 2008 - 14:44

Je vous fais encore part d'une citation de Bouraoui :
Citation :
Je me vois plus comme une artiste que comme une intellectuelle. Mes livres viennent de mon corps, et pas seulement de ma tête."
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Nina Bouraoui   Ven 30 Mai 2008 - 17:09

Cachemire a écrit:
Merci Nitya pour ces précisions. Je vais lire "la vie heureuse" je crois, j'aime le titre et les "mauvaises pensées" ne me disent vraiment rien...

J'allais écrire la même chose que toi Cachemire... content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nitya
Posteur en quête


Messages : 93
Inscription le : 26/05/2008
Age : 34
Localisation : Luxembourg

MessageSujet: Re: Nina Bouraoui   Ven 30 Mai 2008 - 17:11

coline a écrit:
Cachemire a écrit:
Merci Nitya pour ces précisions. Je vais lire "la vie heureuse" je crois, j'aime le titre et les "mauvaises pensées" ne me disent vraiment rien...

J'allais écrire la même chose que toi Cachemire... content

Je garde l'espoir qu' après avoir lu tout le reste, vous aimerez aussi Mes mauvaises pensées dentsblanches
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Nina Bouraoui   Ven 30 Mai 2008 - 18:28

j'avoue, je suis allée acheter un livre de Bouraoui parce qu'elle était une auteur homo, écrivant sur ou par l'homosexualité (car ses livres ne tournent pas vers le débat homosexuel, c'est juste que "c'est là"). J'étais assez intriguée aussi parce que je l'avais vue s'exprimer à la tv, et son air un peu bourgeoise, profondément féminine, et cultivée m'avait tilté. Les extraits lus m'avaient assez plu pour finir par me persuader de faire cet achat.

c'était Garçon Manqué
Et j'ai été très étonnée. Pas transbahutée au point de me dire : waaaaa c'est ça c'est elle je veux tout lire (d'ailleurs j'ai jamais rien relu depuis), mais elle arrive à avoir un vrai style littéraire bien à elle, des phrases, une écriture qui ont une peau douce-amère. Du coup ça glisse tout seul, ça s'agrippe sur quelques trucs qui sont plus intenses, mais globalement, c'est un chti bonbon sucré.
Mais un ti bonbon avec un enrobage vraiment très bon.
Malheureusement, ça ne m'a pas laissé plus de souvenirs.


A lire certainement, pour la découverte. Et pourquoi pas à relire.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nitya
Posteur en quête


Messages : 93
Inscription le : 26/05/2008
Age : 34
Localisation : Luxembourg

MessageSujet: Re: Nina Bouraoui   Mer 4 Juin 2008 - 11:27

Queenie a écrit:
j'avoue, je suis allée acheter un livre de Bouraoui parce qu'elle était une auteur homo, écrivant sur ou par l'homosexualité (car ses livres ne tournent pas vers le débat homosexuel, c'est juste que "c'est là"). J'étais assez intriguée aussi parce que je l'avais vue s'exprimer à la tv, et son air un peu bourgeoise, profondément féminine, et cultivée m'avait tilté. Les extraits lus m'avaient assez plu pour finir par me persuader de faire cet achat.

c'était Garçon Manqué
Et j'ai été très étonnée. Pas transbahutée au point de me dire : waaaaa c'est ça c'est elle je veux tout lire (d'ailleurs j'ai jamais rien relu depuis), mais elle arrive à avoir un vrai style littéraire bien à elle, des phrases, une écriture qui ont une peau douce-amère. Du coup ça glisse tout seul, ça s'agrippe sur quelques trucs qui sont plus intenses, mais globalement, c'est un chti bonbon sucré.
Mais un ti bonbon avec un enrobage vraiment très bon.
Malheureusement, ça ne m'a pas laissé plus de souvenirs.


A lire certainement, pour la découverte. Et pourquoi pas à relire.

C'est vrai que l'homosexualité est un sujet présent dans son oeuvre sans vraiment y apparaître de manière explicite. Je trouve que Nina Bouraoui a une apparence assez douce, même sa voix est très appaisante, alors que son écriture est franchement violente. (Elle adore Bataille et Guibert...) mais c'est justement ce contraste que je trouve très intéressant content Garçon manqué est son roman le plus autobiographique mais si tu veux vraiment être plongé dans son monde de femmes, alors lis La vie heureuse ou bien Poupée Bella conciliabule Nina Bouraoui a une très belle manière de parler de son amour pour les femmes; très touchant sans jamais tomber dans le vulgaire....J'ADORE aime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: poing mort   Dim 15 Juin 2008 - 9:26

POING MORT


ben... si j'avais commencé par ce roman, sur que j'aurais essayé d'approfondir ma connaissance de Bouraoui !!

Impressionnant ce livre... je ne m'attendais pas à ça. Poétique, touffu, une langue très dense et viscérale. Quelque chose qui se trafique dans la chair, le corps mis à nu, pulvérisé, torturé, masse vivante errant parmi les morts. Refusant la vie.
Histoire d'une fascination pour le morbide. Histoire d'une différence qui exclue du monde.
Une violence contenue et une détermination qui pèse.
Un court roman troublant. Et que je vais devoir relire je pense, parce que la narration est troublante, passant d'un évènement à l'autre sans prévenir, nous plongeant dans une atmosphère, nous y immergeant complètement, puis encore trempée nous voilà transbahuté ailleurs. difficile parfois de s'accrocher d'emblée.

Et puis l'écriture est superbe mais pas très facile d'accès.

Faut que j'y retourne ! et puisque nitya dit qu'il fait parti d'une sorte de trilogie avec La voyeuse interdite et Le bal des murènes, je vais sûrement commencer par là. (Putain mais Garçon Manqué c'est de la gnognotte à côté!!!)

(non non ne lis pas celui là Coline)

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nitya
Posteur en quête


Messages : 93
Inscription le : 26/05/2008
Age : 34
Localisation : Luxembourg

MessageSujet: Re: Nina Bouraoui   Dim 15 Juin 2008 - 12:50

Super Queenie woohoo heureuse de lire ton enthousiasme....Moi, je viens de relire La vie heureuse, j'adore la façon dont elle parle de son désir pour les femmes, cela n'a rien de vulgaire.....c'est juste sublime. Tu devrais quand même te laisser tenter par Mes mauvaises pensées miammiam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Nina Bouraoui   Dim 15 Juin 2008 - 14:46

Queenie a écrit:
Faut que j'y retourne ! et puisque nitya dit qu'il fait parti d'une sorte de trilogie avec La voyeuse interdite et Le bal des murènes, je vais sûrement commencer par là. (Putain mais Garçon Manqué c'est de la gnognotte à côté!!!)

(non non ne lis pas celui là Coline)

Lisant ton commentaire, je pense un peu à Chloé Delaume...
C'est "Garçon manqué" que je ne dois pas lire?

Je vais lire un roman de Nina Bouraoui...mais dites-moi par lequel commencer...en douceur...
Eh...les filles d'aujourd'hui... je suis pas si forte que vous moi ...
( ...Même LittleDevil qui écrit sur un autre fil "Je lis une BD...C'est violent hs ...mais ça va.") content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Nina Bouraoui   Dim 15 Juin 2008 - 19:22

Nitya a écrit:
Tu devrais quand même te laisser tenter par Mes mauvaises pensées miammiam

ben il me tente pas du tout le truc de la psychanalyse... franchement. déjà que Garçon Manqué je trouvais que c'était un peu trop : je m'étale sur ma petite vie et mes petites peurs. si ça n'avait pas été bien écrit, j'aurais lâché.


mmm chloé delaume... mouais... du sousousousous chloé alors innocent (pas touche à ma chloé !!)

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nina Bouraoui   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nina Bouraoui
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nina est en colère...edit : Yaël aussi
» quelqu'un peu m'aider pour un make up nina dobrev vampire diaries?
» (F) NINA DOBREV - Tu es tout ce qu'il me reste.
» (F) NINA DOBREV ? Famille + love
» Mon nom est Lolilove, Nina Lolilove ^_^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: