Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Joseph Conrad

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 8 ... 14  Suivant
AuteurMessage
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Joseph Conrad - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Conrad   Joseph Conrad - Page 3 Icon_minitimeLun 21 Juil 2008 - 21:29

sentinelle a écrit:
Merci à toi Arabella, cette longue nouvelle m'a donnée envie de découvrir un peu plus Conrad, je ne vais certainement pas en rester là cyclops

Si tu as envie de rester avec des textes de même longueur, il y a La ligne d'ombre, aussi un texte très intense, un voyage initiatique, d'un jeune marin devenu capitaine.
Et si tu te sens prête pour un roman (long), il y a Nostromo, qui est un pur chef d'oeuvre, un roman d'une richesse incroyable.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Joseph Conrad - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Conrad   Joseph Conrad - Page 3 Icon_minitimeLun 21 Juil 2008 - 21:30

La flèche d’or / traduit par G. Jean-Aubry



Ce roman appartient fait partie des derniers romans écrits pas Conrad, sa rédaction a commencé en 1917 et s’est achevée en 1918, même si en 1895 Conrad avait commencé à écrire un roman avec la même base, ce texte est resté inachevé à l’époque. Conrad a aussi évoqué un certain nombre d’événements que l’on retrouve plus ou moins transformés dans La flèche d’or dans Le miroir de la mer. Il a à plusieurs occasions laissé entendre qu’un certain nombres de faits racontés dans La flèche d’or étaient autobiographiques, en réalité il a beaucoup transformé ce qu’il a vraiment vécu. Il est vrai qu’en 1874 il est venu à Marseille (il parlait paraît-il le français avec l’accent marseillais) pour devenir marin et qu’il a participé à des trafics d’armes pour les carlistes, mais l’histoire d’amour et le duel sont à priori imaginaires, même si par la suite il racontait que cela avait eu lieu, mais il s’agit là de la part de l’auteur d’une reconstruction à posteriori, une façon de réarranger son passé.

La flèche d’or est avant tout un roman d’amour. Le héros, « Monsieur George », à la nationalité non défini rencontre et tombe sous le charme de Rita, une Basque au passé chargé. Toute jeune elle fût « découverte » par Henry Allègre célèbre et riche peintre français, qui en fait sa maîtresse et après sa mort lui laisse sa grande fortune. Elle a ensuite une liaison avec don Carlos, prétendant au trône d’Espagne et soutient sa cause. C’est ainsi qu’elle fait connaissance avec le héros, qui est recruté pour assurer le transport d’armes pour le parti carliste. L’histoire est compliquée par la présence d’un autre soupirant, un américain sudiste, et d’un cousin de Rita, qui a aussi des vues sur la jeune femme.

C’est loin d’être le roman le plus marquant de Conrad, l’histoire entre George et Rita est confuse et verbeuse, il ne se passe pas grand-chose pendant une bonne partie du roman, et les héroïnes de Conrad sont de toute façon beaucoup moins convaincantes que ses héros. Rita est mystérieuse, insaisissable, fascinante, mais à aucun moment vraisemblable. Si le livre se lit tout de même avec plaisir, c’est dû à la fois aux personnages secondaires, qui sont extrêmement savoureux et réussis et encore plus à l’écriture de Conrad, qui arrive à donner de l’intérêt à cette intrigue relativement peu passionnante. Mais ce roman est plutôt réservé aux passionnés de l’auteur, et je ne conseillerais pas pour découvrir son œuvre.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Joseph Conrad - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Conrad   Joseph Conrad - Page 3 Icon_minitimeMar 29 Juil 2008 - 21:31

Je vais profiter du mois de juillet pour continuer Conrad, le prochain roman est La rescousse.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

Joseph Conrad - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Conrad   Joseph Conrad - Page 3 Icon_minitimeMer 30 Juil 2008 - 9:00

J'aime beaucoup Conrad et pourtant je m'aperçois que je n'ai lu que peu d'oeuvres : Au Coeur des Ténèbres bien sûr, celui que j'ai préféré pour le moment avec cette lente descente du fleuve au coeur de la folie, de l'aliénation extrême, de l'animalité. Je garde en moi la touffeur de la jungle et de ses bruits et la peur de ce qui peut venir des rivages du fleuve, et aussi les derniers mots de Kurtz. Magnifique !

J'ai aussi lu l'Agent Secret dont je garde un souvenir mitigé, et plus récemment Lord Jim, une très belle histoire d'honneur.

Mais je m'aperçois qu'il me reste sur mes étagères La Folie Almayer et Le Nègre du Narcisse + d'autres nouvelles dont Typhon que j'avaislu alors que j'étais très très jeune et dont je n'ai aucun souvenir!!! A faire donc remonter dans ma PAL d'urgence, puisque vous venez d'en parler avec tant de conviction.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chatperlipopette
Zen littéraire
Chatperlipopette

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 54
Localisation : Bretagne

Joseph Conrad - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Conrad   Joseph Conrad - Page 3 Icon_minitimeMer 30 Juil 2008 - 9:49

Lord Jim....je l'avais commencé il y a quelques mois puis je n'ai pas réussi à entrer dans l'histoire Crying or Very sad . Ce n'était sans doute pas le bon moment.
Résultat des courses je ne toujours pas lu Conrad affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Joseph Conrad - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Conrad   Joseph Conrad - Page 3 Icon_minitimeMer 30 Juil 2008 - 10:17

Domreader, L'agent secret est vraiment très à part, le côté parodique surprend pas mal, mais c'est l'une des difficultés pour approcher Conrad, ses livres sont très différents les uns des autres, il n'a pas refait souvent le même genre d'écrits, et donc on peut aimer une chose et être surpris dans la lecture suivante.
La folie Almayer est sont premier roman, personnellement j'aime beaucoup, mais c'est assez lent, il faut rentrer dans le rythme, les nouvelles comme Le nègre du Narcisse sont très intéressantes, et peut être plus faciles à aborder.

Chappy, je pense que pour une première approche des textes plus courts sont sans doute préférables, Au coeur des ténèbres est un texte qui fait en principe l'unanimité, La ligne d'ombre d'à peu près même longueur est aussi magnifique.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Joseph Conrad - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Conrad   Joseph Conrad - Page 3 Icon_minitimeSam 2 Aoû 2008 - 20:29

La rescousse



Ce livre eût une composition des plus étranges. Conrad a commencé à l’écrire en 1896, ses deux premiers romans, La folie Almayer et Un paria des îles sont parus cette année-là, et il abandonna un roman, qui repris plus tard deviendra La flèche d’or. En ce qui concerne La rescousse, Conrad a travaillé trois ans sur ce roman avant de le mettre de côté en 1899. Il s’est remis à sa rédaction en 1916, mais c’est en 1918 et 1919 seulement qu’il écrivit la plus grande partie de la deuxième moitié du roman. Donc la composition finale du roman a duré 23 ans, un record, même pour un écrivain aussi lent que Conrad.

Le personnage central du récit, le capitaine Lingard, était déjà un personnage important de La folie Almayer et Le paria des îles. Dans La rescousse il est au centre du récit, il est plus jeune que dans les deux premiers romans de Conrad, et possède une personnalité des plus intrépide. La rescousse nous plonge vraiment dans le même univers que les premiers romans de l’auteur, La folie Almayer, Le paria des îles, et Lord Jim. Nous sommes dans les îles de la Malaisie, les indigènes même s’ils parlent peu sont très présents, nous voyons les mêmes paysages, l’essentiel se passe sur la mer, peuplée de pirates et d’aventuriers souhaitant faire rapidement fortune. C’est un roman d’aventures, le plus pur dans le genre que Conrad n’ait jamais écrit à mon avis. Il y a un radjah et une princesse qui ont perdu leur royaume, il y a une amitié indéfectible scellée dans une bataille, il y a aussi un yacht échoué, avec une bande de dangereux pirates et guerriers à proximité, deux femmes fascinantes, une guerre en préparation, enfin l’action ne manque vraiment pas. C’est aussi une histoire d’amour, la plus clairement identifiée comme telle dans tous les livres de Conrad. Mais comme il s’agit de Conrad il est aussi question de loyauté et de trahison, d’amitié et de fidélité à soi-même, et les héros ont peur de chances de sortir indemnes de leurs aventures, pas physiquement, mais moralement.

Et je dois dire que j’étais tout particulièrement ravie de retourner dans cet archipel malais que dans la suite de son œuvre Conrad a progressivement délaissé pour d’autres contrée. Ce roman ne fait pas partie de ceux appréciés par les critiques, et j’ai été très heureuse de constater que c’était un excellent livre, sans doute moins profond que les plus grands romans de l’auteur, mais néanmoins très réussi dans son genre, et parfaitement maîtrisé dans la structure narrative. Tous les personnages sont parfaitement bien caractérisés, et c’est bien sûr dans la personnalité de chacun d’entre eux que se noue l’intrigue.

Et puis Conrad a toujours le même regard acéré sur le monde, il a en particulier l’art de décrire les relations coloniales d’une façon subtile et impitoyable, la façon dont chaque communauté perçoit l’autre est sans aucune illusion, et comme c’est le cas avec les grandes œuvres, c’est complètement intemporel, les riches passager du yacht ont terriblement évoqué pour moi quelques prises d’otages dans ces parages.

Pour résumer, peut être pas le plus roman de l’auteur, mais incontestablement un livre très réussi, que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire. Heureusement que l’auteur ne l’a pas abandonné, et qu’il l’a fini après toutes ces années de composition.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Joseph Conrad - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Conrad   Joseph Conrad - Page 3 Icon_minitimeJeu 7 Aoû 2008 - 15:11

Joseph Conrad - Page 3 Couver27
Au cœur des ténèbres

Il ne me reste plus rien à faire après ce commentaire époustouflante de Sentinelle à part mettre un peu de couleur sur ce fil et vous présenter la couverture du livre Wink

Arabella a écrit:
c'est l'une des difficultés pour approcher Conrad, ses livres sont très différents les uns des autres, il n'a pas refait souvent le même genre d'écrits, et donc on peut aimer une chose et être surpris dans la lecture suivante.
Je voudrais surtout revenir là-dessus.
Après Le retour (sortie en folio 2€ comme livre – mais étant quand même qu’une nouvelle qui fait partie d’un recueil), Le compagnon secret et maintenant Au cœur des ténèbres, je ne peux que donner raison à cette phrase.

Et moi j’aime cela chez un auteur (tout comme l’exception fait la règle – j’ai aussi mes auteurs fétiches que j’adore parce qu’ils écrivent toujours le ‘même’ livre Very Happy ) et j’ai surtout aimé ce livre dense et ‘compliqué’ qui nous emporte dans des lieux ‘dangereux’.

Arabella a dit aussi
Citation :
Un bon livre peut attendre, il ne fait que se bonifier avec le temps
Et pour Conrad cela se trouve juste. C’est bien qu’il a « attendu » que je le découvre si tard.. mais néanmoins ma question reste quand même – comment est-ce que j’ai pu passer aussi longtemps à côté de si bonne lecture :heart:


Et pour tous les lecteurs/lectrices de Conrad – vous n’avez plus d’excuses de ne pas faire un petit détour avec le livre de
Maddalena Rodriguez-Antoniotti Bleu Conrad : ICI aime

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Joseph Conrad - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Conrad   Joseph Conrad - Page 3 Icon_minitimeJeu 7 Aoû 2008 - 18:05

kenavo a écrit:

Et pour tous les lecteurs/lectrices de Conrad – vous n’avez plus d’excuses de ne pas faire un petit détour avec le livre de
Maddalena Rodriguez-Antoniotti Bleu Conrad : ICI aime

Sacrée Kenavo, tu ne chageras jamais, toujours prête à défendre tes livres chouchoux.

Spoiler:
 

Mais puisqu'on est sur le fil Conrad, et comme tu as apprecié tes lectures de l'auteur, je ne saurais trop te conseiller Nostramo, un roman simplement génial et pas suffisament connu. C'est bien plus long, mais quand on a fini on trouve que c'est trop court.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Joseph Conrad - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Conrad   Joseph Conrad - Page 3 Icon_minitimeJeu 7 Aoû 2008 - 18:51

Arabella a écrit:
Spoiler:
 
diablotin c'est trop tard pour changer.. où bien c'est cela où rien Very Happy
Arabella a écrit:
et comme tu as apprecié tes lectures de l'auteur, je ne saurais trop te conseiller Nostramo, un roman simplement génial et pas suffisament connu. C'est bien plus long, mais quand on a fini on trouve que c'est trop court.
je note.. je note...

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chatperlipopette
Zen littéraire
Chatperlipopette

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 54
Localisation : Bretagne

Joseph Conrad - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Conrad   Joseph Conrad - Page 3 Icon_minitimeJeu 14 Aoû 2008 - 21:54

J'ai terminé cet après-midi Au coeur des ténèbres....un roman comment dire...d'une puissance narrative grandiose? Un art consommé de la mise en scène de l'angoisse, de l'épaisseur du mystère de l'Afrique? Bref, en un mot comme en mille, j'ai absolument adoré, je suis tombée dans les rets de cette remontée du fleuve Congo et de l'attente du personnage mythique de Kurzt!
J'ai lu mon premier Conrad swing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Joseph Conrad - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Conrad   Joseph Conrad - Page 3 Icon_minitimeJeu 14 Aoû 2008 - 21:55

Chatperlipopette a écrit:

J'ai lu mon premier Conrad swing
Et si je peux interpréter ton enthousiasme - ce ne sera pas ton dernier Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chatperlipopette
Zen littéraire
Chatperlipopette

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 54
Localisation : Bretagne

Joseph Conrad - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Conrad   Joseph Conrad - Page 3 Icon_minitimeJeu 14 Aoû 2008 - 22:01

héhéhéhé....il y a grande chance que je me lance dans Lord Jim en ayant largué mes a priori grâce à Au coeur des ténèbres cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Joseph Conrad - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Conrad   Joseph Conrad - Page 3 Icon_minitimeVen 15 Aoû 2008 - 9:11

Comme on le disait plus haut, le problème avec Conrad, c'est que ses écrits ne se ressemblent pas, donc Lord Jim est assez différent, personnellement j'aime énormement, mais ne sois pas surprise, c'est avant tout un autre rythme, plus d'introspection.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chatperlipopette
Zen littéraire
Chatperlipopette

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 54
Localisation : Bretagne

Joseph Conrad - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Conrad   Joseph Conrad - Page 3 Icon_minitimeVen 15 Aoû 2008 - 17:48

Wink merci arabella....j'ai l'impression qu'un verrou mental a sauté pendant ma lecture de Au coeur des ténèbres et que j'aborderai un prochain Conrad avec plus de sérénité et d'ouverture d'esprit. cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
Contenu sponsorisé




Joseph Conrad - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Conrad   Joseph Conrad - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Joseph Conrad
Revenir en haut 
Page 3 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 8 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Joseph Brocart
» Ça me prouve que je suis à ma place - Jael Joseph Bird
» Arrestation du Prophète Joseph Mukungubila le Jeudi 15 mai 2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés "ailleurs" qu'en Grande Bretagne-
Sauter vers: