Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Stephen King

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 12 ... 16  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



Stephen King - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Stephen King   Stephen King - Page 9 EmptyJeu 8 Aoû 2013 - 14:12

SCOman a écrit:
En train de lire Running Man, ça semble plus que prometteur ! l y a peu j'ai lu Marche ou crève, que j'ai trouvé vraiment excellent.

Mon préféré Marche ou crève. Par contre un peu déçu de la fin de Running Man.
Revenir en haut Aller en bas
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 59
Localisation : à l'ouest

Stephen King - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Stephen King   Stephen King - Page 9 EmptyJeu 8 Aoû 2013 - 20:25

En tout cas, moi je suis dans Under the Dome et ça se laisse vraiment bien lire.

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Stephen King - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Stephen King   Stephen King - Page 9 EmptyJeu 8 Aoû 2013 - 20:38

Je n'ai jamais lu un seul Stephen King. Embarassed 

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Chymère
Sage de la littérature
Chymère

Messages : 2001
Inscription le : 21/07/2013
Age : 36
Localisation : Dijon

Stephen King - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Stephen King   Stephen King - Page 9 EmptyJeu 8 Aoû 2013 - 23:36

Ce sont des choses qui arrivent même aux meilleures, on ne peut pas tout lire non plus... Laughing 

Tu n'en as jamais lu par choix, ou parce que c'est comme ça, tu n'as jamais eu l'occasion/l'envie ?
Revenir en haut Aller en bas
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Stephen King - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Stephen King   Stephen King - Page 9 EmptyVen 9 Aoû 2013 - 20:08

Chymère a écrit:
Ce sont des choses qui arrivent même aux meilleures, on ne peut pas tout lire non plus... Laughing Tu n'en as jamais lu par choix, ou parce que c'est comme ça, tu n'as jamais eu l'occasion/l'envie ?
Pas d'occasion/envie mais ça pourrait tout à fait se faire dans l'absolu. sourire 

Il faut commencer par lequel ?

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Stephen King - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Stephen King   Stephen King - Page 9 EmptyVen 9 Aoû 2013 - 20:09

ça



 Stephen King - Page 9 Aa10
Revenir en haut Aller en bas
Chymère
Sage de la littérature
Chymère

Messages : 2001
Inscription le : 21/07/2013
Age : 36
Localisation : Dijon

Stephen King - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Stephen King   Stephen King - Page 9 EmptyVen 9 Aoû 2013 - 22:01

Je ne l'ai pas lu, "ça" (mais bon, je l'ai juste pas trouvé, et je n'ai pas lu tous les King... ^^).

Comme je le disais dans mon premier post, mon préféré pour l'instant c'est Cœur Perdus en Atlantide, il n'est pas dans les plus connus en plus, mais c'est celui qui m'a le plus touchée.
Revenir en haut Aller en bas
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Stephen King - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Stephen King   Stephen King - Page 9 EmptySam 10 Aoû 2013 - 12:56

darkanny a écrit:
ça

 Stephen King - Page 9 Aa10
Hiiiiiiiiiiiiiiiii ! affraid 

Je peux pas, j'ai été traumatisée par le film déjà, je veux pas revivre ça dans un livre ! rire 

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Stephen King - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Stephen King   Stephen King - Page 9 EmptySam 10 Aoû 2013 - 20:36

Je n'ai pas vu le film, mais le livre est un sommet de terreur doublé d'une fine analyse de l'adolescence.
Tant pis Heyoka, mais tu loupes quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Marfygne
Plume timide
Marfygne

Messages : 12
Inscription le : 10/09/2013
Age : 30
Localisation : Londres

Stephen King - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Stephen King   Stephen King - Page 9 EmptyJeu 12 Sep 2013 - 11:31

J'ai décidé de dédier mon premier "vrai" message sur ce forum à l'auteur qui a rythmé mes années collège (et qui a quelque peu ruiné mes nuits avec les cauchemars engendrés aussi, il faut bien l'avouer). Ce faisant, je vais essayer de rebondir sur les quelques commentaires précédents, en vous parlant des œuvres que je préfère chez cet auteur.

Ça

LE livre qui m'a traumatisé et qui a provoqué chez moi de vrais frissons de terreur... Comme je l'ai dit, je l'ai lu étant jeune, et cela a sans doute beaucoup joué dans mon ressenti. Tout d'abord, la moitié du livre s'articule autour d'enfants, leurs peurs primales, leurs joies de gosses, bref leurs vies quoi... Et cela fait résonance surtout quand on le lit et que l'on peut encore partager une majorité de leurs sentiments. Je me permets d'affirmer cela car j'ai eu l'occasion de le relire il y a peu de temps, et je dois avouer que cette relecture m'a laissé quelque peu déçu, me faisant beaucoup moins vibrer que ma première.
En tout cas, pour avoir lu la quasi-totalité des King (sauf les derniers parus depuis environ cinq ans), je considère ce bouquin comme son chef d’œuvre.

Et pour avoir eu la "chance" d'avoir également vu le film, je peux vraiment assurer que le livre est beaucoup plus effrayant, rien que dans sa construction. Le film est découpé en deux parties bien distinctes si ma mémoire ne me fait pas défaut (première partie quand ils sont gamins, seconde partie en tant qu'adultes). Le livre est beaucoup plus subtil à ce sujet car il entremêle les périodes enfance/âge adulte, en mettant en parallèle les différents passages de l'histoire. Pour ne citer qu'un exemple, les passages décrivant le combat contre Ça se suivent dans le roman, alternant entre les deux temps de la narration. En tout cas, cela permet de décupler la puissance émotionnelle du récit.
Bref, lisez-le si vous avez l'occasion !


Coeurs perdus en Atlantide

Chymère en parlait quelques posts avant le mien, et ce livre m'a également laissé un ressenti très particulier. Tout d'abord, car il ne ressemble à presque aucun autre King. Et ensuite parce que l'auteur s'attache à une des choses qu'il sait faire le mieux (d'après mon humble avis) : nous faire vivre les pensées d'un jeune enfant ou d'un jeune homme. Le style de King réussit à refléter parfaitement cette insouciance constante, soulignée par le contexte historique de ce roman (les 60's et 70's). J'ai lu "L'attrape-coeurs" récemment, et assez curieusement, je n'ai pu m'empêcher de penser à cette oeuvre de King après avoir terminé le livre de J.D Salinger. Je pense que ces deux œuvres partagent des similarités sur le rapport à l'enfance, l'adolescence assez fortes.

A noter pour les cinéphiles que la première partie du livre de King (qui en comprend 5 ou 6 au total je crois) a été adaptée au cinéma sous le même titre avec Anthony Hopkins. Le film est loin d'être un chef d’œuvre, et surtout perd une bonne partie de la puissance originelle du livre en en occultant volontairement les 4/5, qui formaient un tout chez King.


La Tour Sombre

La grande oeuvre de King, comme il en convient lui-même. D'après ce que j'ai pu lire sur ce fil, d'autres personnes en ont déjà très bien parlé. Juste pour rajouter ma pierre à l'édifice, je pense que ce cycle pèche sur sa deuxième moitié. Les quatre premiers livres nous offrent assurément une montée en puissance et en lyrisme (culminant à la fin de "Terres Perdus" et de "Magie et Cristal" selon moi), mais les trois derniers tomes m'ont laissé une impression de bâclé. Je crois que cela coïncide avec un grave accident qu'a eu l'auteur, qui l'a peut-être poussé à accélérer son rythme de production... En tout cas, la qualité s'est un peu amenuisée sur la fin... Mais évidemment, si l'on a lu les quatre premiers livres, on se sent obligés de lire les trois derniers, car l'histoire du pistolero poursuivant l'homme en noir est plus que prenante !


Christine

Aaaah cette belle carrosserie rouge... Je pense que la plupart d'entre vous ont entendu parler (ou vu le film de John Carpenter) de ce bolide jaloux et maléfique. J'avais beaucoup aimé le roman pour différentes raisons. Déjà les nombreuses références à des chansons de rock au début de chaque chapitre qui m'ont fait découvrir de bien belles musiques (on ne rit pas, c'est important). Ensuite, une fois encore, le soin que prend King à décrire chacun des trois personnages principaux, leurs années lycée, les scènes d'action/horreur mettant la vilaine voiture en scène... Ça se lit relativement vite, c'est terriblement efficace.


Le Fléau

Un dernier pour finir (mon post commence à être long hum). Le Fléau décrit une société post-apocalyptique dans laquelle un mystérieux virus a tué environ 99% de la population (le chiffre est un peu écrit au hasard, mais l'idée est là). Les survivants vont alors se regrouper en deux clans antagonistes, chacun articulé autour d'une figure centrale. Dit comme ça, cela paraît très manichéen. Et même si les personnages ne sont (pour la plupart) ni tout blanc, ni tout noir, c'est le gros défaut que l'on peut faire à ce livre. Cela n'empêche pas d'être happé par le récit, d'aimer (ou d'aimer détester) les personnages que King arrive à décrire si finement durant les 1500 pages de ce roman. D'après moi, c'est sans doute dans ce livre que l'on trouve les personnages les mieux écrits de l’œuvre globale de King, tout simplement car il a tout le temps nécessaire pour développer leur psychologie.

Une fois encore, ce livre a été adapté (pour la télé cette fois, avec Gary Sinise dans le rôle du "héros"). Donc pour ceux que cela intéresserait, je les invite à surveiller attentivement la grille de programmes de M6 qui semble posséder les droits du téléfilm.


PS : King ne s'est (heureusement pas cantonné qu'à l'écriture de livres horrifiques, genre dans lequel on le cloisonne souvent). Ecriture a déjà été évoqué sur les pages de ce fil, et je voulais rappeler que deux de ses nouvelles sont à l'origine de films carcéraux de toute beauté :
- La Ligne verte (qui a donné le film homonyme avec Tom Hanks et Michael Clarke Duncan), racontant la vie de gardiens et de prisonniers dans le couloir de la mort dans les années 1930... Avec les personnages inoubliables de John Caffey, Mister Jingles, etc.
- Rita Hayworth ou la rédemption de Shawshank, issu du recueil Différentes Saisons (et qui a donné le film Les Evadés avec Tim Robbins et Morgan Freeman). Le film est une merveille, le bouquin est son égal.
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Stephen King - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Stephen King   Stephen King - Page 9 EmptyJeu 12 Sep 2013 - 14:21

Marfygne a écrit:
Rita Hayworth ou la rédemption de Shawshank, issu du recueil Différentes Saisons (et qui a donné le film Les Evadés avec Tim Robbins et Morgan Freeman). Le film est une merveille, le bouquin est son égal.
ah oui, je confirme, jamais lu le livre, mais un des films que je revois au moins une à deux fois par an... sublime moment de cinéma!

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Stephen King - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Stephen King   Stephen King - Page 9 EmptyJeu 12 Sep 2013 - 15:53

Bravo pour ce premier "vrai message" Marfygne. J'en ai lu quelques-uns que tu cites mais je n'avais jamais entendu parlé de Cœurs perdus en Atlantide ! Mon prochain sera Ça, je ne sais pas encore quand mais c'est décidé.
Revenir en haut Aller en bas
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
GrandGousierGuerin

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

Stephen King - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Stephen King   Stephen King - Page 9 EmptyJeu 12 Sep 2013 - 16:42

bonjour Tu fais fort pour un premier message ! dentsblanches 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
Marfygne
Plume timide
Marfygne

Messages : 12
Inscription le : 10/09/2013
Age : 30
Localisation : Londres

Stephen King - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Stephen King   Stephen King - Page 9 EmptyJeu 12 Sep 2013 - 16:43

Hum je n'aime pas la demi-mesure haha !
Non, et puis j'avais surtout du temps aujourd'hui, et comme ça sera loin d'être toujours le cas, autant en profiter...
Revenir en haut Aller en bas
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Stephen King - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Stephen King   Stephen King - Page 9 EmptyJeu 12 Sep 2013 - 19:28

Bravo pour ce message. Moi aussi mon prochain, faudrait que ce soit ça !

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Stephen King - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Stephen King   Stephen King - Page 9 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Stephen King
Revenir en haut 
Page 9 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 12 ... 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sea King
» La pomme de terre
» (M) YOU'RE THE MOST IMPORTANT THING IN MY LIFE - will higginson, rj king, xavier samuel
» Stephen Heathcliff
» Georges J. Patterson is the Shadow King. [Reprise]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: