Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Résister, s'entraider (littérature jeunesse)

Aller en bas 
AuteurMessage
Menyne
Agilité postale
Menyne

Messages : 864
Inscription le : 26/04/2008
Age : 48
Localisation : dis z'y mieux !

Résister, s'entraider (littérature jeunesse) Empty
MessageSujet: Résister, s'entraider (littérature jeunesse)   Résister, s'entraider (littérature jeunesse) Icon_minitimeDim 8 Juin 2008 - 19:06

Je me permets d'ouvrir ce nouveau fil sur l'idée de résistance et d'entraide dans la littérature jeunesse.

Pour démarrer ...

Résister, s'entraider (littérature jeunesse) L_agne10

L'agneau qui ne voulait pas être un mouton, de Didier Jean et Zad. mouton

Un album soutenu par Amnesty International.
Un album pour réfléchir sur l'expression: être un mouton.

Quatrième de couverture:
Citation :
Depuis toujours, les moutons se font dévorer par le loup. Tout le monde est d'accord là-dessus. Alors quand le loup a emporté le mouton malade, on n'a rien dit parce qu'on était pas malade. Quand le loup s'est attaqué au mouton noir, on n'a rien dit parce qu'on était pas noir.
Mais quand le loup a englouti le bélier, on s'est dit que notre tour allait bientôt arriver ...

Les auteurs évoquent donc la résistance, la solidarité, l'entraide.
Toute comparaison avec des faits réels est bien sûre la bienvenue!
Les moutons se font dévorer les uns après les autres et la même ritournelle revient :
Citation :
Depuis toujours on vivait la tête baissée, occupés à brouter, alors on n'a rien changé.

Le plus jeune des moutons va amener les autres à resister.
Citation :
Aussitôt, le troupeau se rassembla. C'était bon d'être ensemble.

Album qui illustre le texte suivant (cité en dernière page):
Citation :
"Quand ils sont venus chercher les juifs
je n'ai rien dit
car je n'étais pas juif.

Quand ils sont venus chercher les communistes
je n'ai rien dit
car je n'étais pas communiste.

Quand ils sont venus chercher les syndicalistes
je n'ai rien dit
car je n'étais pas syndicaliste.

Quand ils sont venus chercher les catholiques
je n'ai rien dit
car je n'étais pas catholique.

Et quand ils sont venus me chercher
il n'existait plus personne
qui aurait voulu ou pu protester ..."

Hé oui, les moutons ne sont pas tous des moutons de Panurge ! mouton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Résister, s'entraider (littérature jeunesse) Empty
MessageSujet: ationale   Résister, s'entraider (littérature jeunesse) Icon_minitimeDim 8 Juin 2008 - 23:24

Bonne idée Ménine, et si cet album est soutenu par Amnesty International,
que ce soit l'occasion de saluer cette organisation inernationale,
dans ses efforts pour lutter contre la barbarie, les abus de pouvoir, la
torture.
colibri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Résister, s'entraider (littérature jeunesse) Empty
MessageSujet: Re: Résister, s'entraider (littérature jeunesse)   Résister, s'entraider (littérature jeunesse) Icon_minitimeDim 8 Juin 2008 - 23:55

Super menine l'idée de ce fil! enthousiaste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Résister, s'entraider (littérature jeunesse) Empty
MessageSujet: Re: Résister, s'entraider (littérature jeunesse)   Résister, s'entraider (littérature jeunesse) Icon_minitimeDim 8 Juin 2008 - 23:55

Résister, s'entraider (littérature jeunesse) Onnaim10

« On n’aime guère que la paix « ( éditions Rue du monde) dénonce la guerre pour mieux délivrer une parole de paix.
Des textes signés Prévert, Apollinaire, Eluard, Hugo ou, plus proches de nous, Jean-Pierre Siméon, Michel Cosem.
Des photographies en noir et blanc de l’agence Magnum, témoignant de tous les conflits du XXème siècle .
Les peintures de Nathalie Novi, au pastel, qui racontent des bonheurs simples, la douceur de vivre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Menyne
Agilité postale
Menyne

Messages : 864
Inscription le : 26/04/2008
Age : 48
Localisation : dis z'y mieux !

Résister, s'entraider (littérature jeunesse) Empty
MessageSujet: Re: Résister, s'entraider (littérature jeunesse)   Résister, s'entraider (littérature jeunesse) Icon_minitimeMer 11 Juin 2008 - 11:03

Une résistance tout en verdure ...

Tistou les pouces verts de Maurice Druon

Résister, s'entraider (littérature jeunesse) Tistou10


Tistou semble être un enfant ordinaire mais ses endormissements à l'école en font "un enfant pas comme tout le monde"!?!?
Ses parents, qui l'aiment beaucoup, décident de l'instruire autrement. Il va apprendre au contact des gens. C'est l'école de la vie.
Citation :
- C'est très simple; j'ai trouvé, déclara-t-il. Tistou n'apprend rien à l'école; eh bien! il n'ira plus dans aucune école. Ce sont les livres qui l'endorment; supprimons les livres. Nous allons essayer sur lui un nouveau système d'éducation...puisqu'il n'est pas comme tout le monde ! Il apprendra les choses qu'il doit savoir en les regardant directement. On lui enseignera sur place à connaître les cailloux, le jardin, les champs; on lui expliquera comment fonctionnent la ville, l'usine et tout ce qui pourra l'aider à devenir une grande personne. La vie, après tout, c'est la meilleure école qui soit. On verra bien le résultat.
Tistou se révèle être un petit bonhomme plein de bon sens et doté d'un fabuleux pouvoir : celui de faire pousser les fleurs.
Il se pose de nombreuses questions sur le monde. Il découvre la prison de sa ville, la misère, la maladie ....la guerre et ses canons (que son père fabrique et vend) !
A sa manière, il va résister à tous ces maux et utiliser les plantes pour améliorer la vie :
Citation :
Les fleurs empêchent le mal de passer.
Les adultes, qui sont des êtres avec des idées toutes faites, vont peu à peu changer leur regard...

Un roman magnifique, poétique qui nous rappelle douloureusement que nous manquons de 'Tistou' et qu'il nous faudrait, devenus adultes, conserver notre âme d'enfant pour analyser les choses autrement.
flower Ah ! Le pouvoir des fleurs !!!!! flower

Tistou à propos des prisonniers...
Citation :
Pourquoi rendre aussi laids ces pauvres prisonniers; ils n'en deviendront pas meilleurs. Je sais bien que moi si l'on m'enfermait là, je finirais sûrement par être très méchant. Que pourrait-on faire pour qu'ils soient moins malheureux ?

... de la misère
Citation :
" A vivre serrés les uns contre les autres, et sans lumière, ils deviennent pâles...comme les endives que Moustache fait pousser dans la cave. Moi je ne serais pas heureux si l'on me traitait comme une endive."

...de la maladie
-
Citation :
j'ai appris, répondit Tistou, que la médecine ne peut pas grand-chose contre un coeur triste. J'ai appris que pour guérir il faut avoir envie de vivre. Docteur, est-ce qu'il n'y a pas de pilules pour donner de l'espoir ?
Le docteur Mauxdivers fut étonné de trouver tant de sagesse chez un si petit garçon.
- Tu as appris tout seul, dit-il, la première chose que doit savoir un médecin.
- Et la seconde, docteur ?
- C'est que pour bien soigner les hommes, il faut les aimer beaucoup.

...et de la guerre
-
Citation :
Monsieur Moustache, la guerre, qu'est-ce que vous en pensez ?
Le jardinier parut surpris.
- Je suis contre, répondit-il en se tirant les moustaches.
- Pourquoi êtes-vous contre ?
- Parce que ... parce qu'une petite guerre de rien du tout peut anéantir un très grand jardin.
- Anéantir ? Qu'est-ce que cela veut dire ?
- Cela veut dire détruire, supprimer, réduire en poussière. [...]
Oui, oui, j'ai vu ça, répondit-il. J'ai vu mourir en deux minutes un jardin plein de fleurs. J'ai vu les serres sauter en mille morceaux. Et tant de bombes tomber dans ce jardin qu'il a fallu renoncer pour toujours à le cultiver. Même la terre était morte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Little devil
Main aguerrie
Little devil

Messages : 536
Inscription le : 14/05/2008
Age : 23
Localisation : Dis-z'y-mieu !

Résister, s'entraider (littérature jeunesse) Empty
MessageSujet: Re: Résister, s'entraider (littérature jeunesse)   Résister, s'entraider (littérature jeunesse) Icon_minitimeMer 11 Juin 2008 - 11:15

Il m'a l'air bien , alors je vais le lire (et un de plus pour ma PAL ! ) sourire


trémousse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laurabracadabra.canalblog.com/
Menyne
Agilité postale
Menyne

Messages : 864
Inscription le : 26/04/2008
Age : 48
Localisation : dis z'y mieux !

Résister, s'entraider (littérature jeunesse) Empty
MessageSujet: Re: Résister, s'entraider (littérature jeunesse)   Résister, s'entraider (littérature jeunesse) Icon_minitimeMer 11 Juin 2008 - 18:32

coline a écrit:
Résister, s'entraider (littérature jeunesse) Onnaim10

« On n’aime guère que la paix « ( éditions Rue du monde) dénonce la guerre pour mieux délivrer une parole de paix.
Des textes signés Prévert, Apollinaire, Eluard, Hugo ou, plus proches de nous, Jean-Pierre Siméon, Michel Cosem.
Des photographies en noir et blanc de l’agence Magnum, témoignant de tous les conflits du XXème siècle .
Les peintures de Nathalie Novi, au pastel, qui racontent des bonheurs simples, la douceur de vivre

Intéressant ! Le titre est subtil ...
Je sais que les Editions Rue du Monde ont bien souvent des ouvrages de grande qualité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Little devil
Main aguerrie
Little devil

Messages : 536
Inscription le : 14/05/2008
Age : 23
Localisation : Dis-z'y-mieu !

Résister, s'entraider (littérature jeunesse) Empty
MessageSujet: Re: Résister, s'entraider (littérature jeunesse)   Résister, s'entraider (littérature jeunesse) Icon_minitimeMer 3 Déc 2008 - 19:49

Il faut désobéir(Didier Daeninckx ) ( Pef )

Résister, s'entraider (littérature jeunesse) Il_fau10

J'ai aimé ce livre.
C'est l'histoire d'un vieux grand-père qui raconte à sa petite fille son passé dans la guerre et lui apprend que parfois désobéir peut sauver des vies. tousensemble

De très belles illustrations avec, à chaque page, une photo historique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laurabracadabra.canalblog.com/
bulle
Zen littéraire
bulle

Messages : 7175
Inscription le : 02/07/2007
Age : 62
Localisation : Quelque part!

Résister, s'entraider (littérature jeunesse) Empty
MessageSujet: Re: Résister, s'entraider (littérature jeunesse)   Résister, s'entraider (littérature jeunesse) Icon_minitimeMer 3 Déc 2008 - 21:46

little devil a écrit:
Il faut désobéir(Didier Daeninckx ) ( Pef )
J'ai aimé ce livre.
C'est l'histoire d'un vieux grand-père qui raconte à sa petite fille son passé dans la guerre et lui apprend que parfois désobéir peut sauver des vies. tousensemble De très belles illustrations avec, à chaque page, une photo historique.
D'accord avec le Grand-Papa de l'histoire content parfois vaut mieux désobéir et ne pas écouter des commandements fous. (du temps de la guerre) .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Résister, s'entraider (littérature jeunesse) Empty
MessageSujet: Re: Résister, s'entraider (littérature jeunesse)   Résister, s'entraider (littérature jeunesse) Icon_minitimeVen 27 Mar 2009 - 15:50

Dédié à Zhu Xiao Mei, ce magnifique album pour enfants:

Résister, s'entraider (littérature jeunesse) 51uca210


Derrière la fiction, une histoire vraie dans la Chine de Mao. « Le Piano rouge » évoque les camps de rééducation qui accueillirent nombre d’intellectuels et d’élites chinois. Les enfants ne furent pas épargnés. C’est ainsi qu’une jeune pianiste se retrouve dans « le camp de Zhangjiake 46-19, à la frontière de la Mongolie intérieure ».
L’auteur, André Leblanc, est précis. Son histoire est ancrée dans la réalité. Elle s’appuie sur celle de Zhu Xiao-Mei, jeune pianiste victime de la politique de « rééducation » menée durant les années 1960 à 1976, à l’égard des artistes et opposants au régime du grand Timonier.
André Leblanc nous raconte l’isolement, le froid, l’amour fou de la jeune fille pour la musique. Une passion entraînant audaces et imprudence. Bravant les interdictions, Zhu Xiao-Mei parvient à faire entrer un piano dans le camp. Elle va jouer et s’entraîner jusqu’au jour où l’inévitable se produit : le chef de camp découvre les faits. L’auteur n’enjolive pas la situation, parle des dures journées de travail imposées aux Chinois exilés, invités à « réapprendre à vivre : planter du riz, ramasser des légumes, cueillir les fruits, couper le bois. S’instruire par le travail et l’autocritique. » Un album qui montre bien que la littérature de jeunesse peut parler de tout. Qu’il n’y a pas de sujets tabous. L’album arrive à être assez léger et délicat malgré la gravité du propos. Les illustrations en noir et rouge de Barroux sont très sombres (avec des personnages accablés, la tête baissée, les épaules voûtées). Mais il y a de l’espoir, de la solidarité et une petite lumière au bout du chemin qui semble continuer au-delà du livre.
(source Ricochet)

Résister, s'entraider (littérature jeunesse) 01zhu_10


Pianiste, professeur au Conservatoire national de musique, Zhu Xiao-Mei donne des récitals en France et à l'étranger. Elle est renommée, en particulier pour son interprétation des Variations Goldberg de Bach.
Elle vit à Paris et retourne de temps en temps en Chine, où vivent ses deux parents et ses quatre sœurs.

Zhu Xuai Mei joue Bach: Variations Goldberg

Zhu Xiao Mei joue Bach
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Little devil
Main aguerrie
Little devil

Messages : 536
Inscription le : 14/05/2008
Age : 23
Localisation : Dis-z'y-mieu !

Résister, s'entraider (littérature jeunesse) Empty
MessageSujet: Re: Résister, s'entraider (littérature jeunesse)   Résister, s'entraider (littérature jeunesse) Icon_minitimeJeu 30 Juil 2009 - 11:20

Une place pour moi (Adrian Fogelin )


Anna et Eb ...(plus de famille ..ou presque) s'installent chez leur nouvelle "Maman" ,une célibataire ,ayant pour métier , de former des couples par rencontre ,du nom de Mme Dupree . Mais Anna et Eb ne se sentent pas chez eux...Jusqu'à ce qu'ils rencontrent deux drôles d'habitants....Mais leurs lourds passés font toujours un poids sur eux ...

Une jolie histoire ou l'on s'entraide..ou il y a des rencontres ..des séparation....des amis ...
A lire
oui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laurabracadabra.canalblog.com/
Claudine Biblikerfot
Posteur en quête
Claudine Biblikerfot

Messages : 69
Inscription le : 06/07/2014
Age : 72
Localisation : Kerfot (Côtes d'Armor)

Résister, s'entraider (littérature jeunesse) Empty
MessageSujet: Re: Résister, s'entraider (littérature jeunesse)   Résister, s'entraider (littérature jeunesse) Icon_minitimeDim 6 Juil 2014 - 14:22

hummmm...plein de bonnes idées par ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kerfot.fr
Contenu sponsorisé




Résister, s'entraider (littérature jeunesse) Empty
MessageSujet: Re: Résister, s'entraider (littérature jeunesse)   Résister, s'entraider (littérature jeunesse) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Résister, s'entraider (littérature jeunesse)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vive la littérature équitable !!
» Littérature jeunesse
» A propos de l'édition
» Questions diverses et variées, sur stages et formations
» Muhammad, Vie du Prophète

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature jeunesse (par auteur, illustrateur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: