Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Catherine Rey

Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Catherine Rey Empty
MessageSujet: Catherine Rey   Catherine Rey Icon_minitimeDim 8 Juin 2008 - 20:45

Catherine Rey Cather10

Citation :
Catherine REY, née en 1956 à Saintes. Vit et enseigne depuis plusieurs années dans l’Ouest australien – où ses grands-parents avaient émigré un temps, dans les années 1910. Travaille à une thèse d’État sur le thème de l’exil.
Très remarquée dès son premier livre (L'8217;Ami intime, 1994, aux Éditions « Le Temps qu’il fait »), sélectionné pour le prix Femina du premier roman, elle n’a pas déçu ses lecteurs ensuite (Les Jours heureux, 1995 ; Éloge de l’oubli, 1996 ; Lucy comme les chiens, 2001 – tous chez le même éditeur) et figure aujourd’hui parmi les romancières les plus singulières de sa génération. Une petite sœur de Carson McCullers si l’on veut – il est vrai qu’elle se sent de moins en moins française… et que ses romans, soulevés par une violente étrangeté, ressemblent de moins en moins à ce qui se fait de par chez nous.
Une littérature qui n’est certes pas de tout repos (« Je ne suis pas un écrivain du bonheur »), ennemie pourtant des excès de langage – sa feinte simplicité est l’une de ses forces – et dont la saveur crue ne se laisse pas facilement oublier.
Source: Maison d'Edition Phébus


Bibliographie :
Parus aux Ed. Le temps qu'il fait :
L'Ami intime (1994)
Les jours heureux (1995)
Éloge de l'oubli (1996)
Lucy comme les chiens (2001)

Chez d'autres éditeurs :
Ce que racontait Jones (Phébus, 2003)
Une femme en marche (Phébus, 2007)

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque


Dernière édition par kenavo le Dim 8 Juin 2008 - 23:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Catherine Rey Empty
MessageSujet: Re: Catherine Rey   Catherine Rey Icon_minitimeDim 8 Juin 2008 - 20:47

Catherine Rey 418rp411

Ce que racontait Jones

Citation :
Présentation de l'éditeur
Très remarquée dès son premier roman (L’Ami intime, 1994, aux Éditions «Le Temps qu’il fait»), Catherine Rey poursuit avec entêtement et non sans violence l’exploration d’un univers aussi peu rassurant que l’eau qui dort («Je ne suis pas un écrivain du bonheur»).
Une famille exilée au bord d’un désert. Le père, jadis dresseur de tigres dans un cirque, agonise sur la véranda. La mère, ex-trapéziste adulée en son temps par les foules, rêve de refaire sa vie bien que ce ne soit plus trop l’heure.
Les trois fils, déjà avancés en âge, en sont toujours à quêter l’amour qu’elle leur a toujours refusé. Et tout ce petit monde se ment, calcule, rêve de vengeance ou de revanche –et s’arrange pour fuir dans l’ivresse l’insupportable réalité. Nous ne sommes pas chez les Atrides, pas tout à fait, mais un méchant petit crime ne ferait pas mal dans le tableau…

Depuis le moment que Cachemire nous a présenté Arthur Upfield chez les Parfumés, je me suis dit, qu’il me faut que je vous parle de mon livre préféré qui parle aussi de la terre australe Wink

La comparaison dans la présentation de sa maison d’édition avec Carson McCullers ne pouvait être plus vraie. Ce livre aurait pu se passer dans le sud de l’Amérique comme Carson McCullers nous le présente.

Mais Catherine Rey a choisi l’Australie – elle y vie et elle a transformé cet amour pour sa nouvelle patrie dans un des romans les plus remarquant, joli, marquant, émouvant…. que j’ai jamais lu.


Je reprends sa citation
Citation :
«Je ne suis pas un écrivain du bonheur»
oui, je ne peux que confirmer – elle n’a pas épargné ses personnages de moments défavorables – mais tout cela avec une aptitude de créer avec des mots un univers presque aussi réel qu’on croit y pouvoir toucher. Ce sont ces romans là qu’on a envie de garder en mémoire !

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cachemire
Sage de la littérature
Cachemire

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

Catherine Rey Empty
MessageSujet: Re: Catherine Rey   Catherine Rey Icon_minitimeDim 8 Juin 2008 - 21:38

Comme c'est intéressant ! Est-ce que tu as lu plusieurs livres d'elle Kenavo ? Lesquels se passent en Australie ? Je veux bien lire comment quelqu'un de culture francaise raconte ce pays, parce que je me suis concentrée presque exclusivement sur des romans d'auteurs anglais ou australiens et bien sûr leur "manière" est différente. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Catherine Rey Empty
MessageSujet: Re: Catherine Rey   Catherine Rey Icon_minitimeDim 8 Juin 2008 - 23:01

Cachemire a écrit:
Comme c'est intéressant ! Est-ce que tu as lu plusieurs livres d'elle Kenavo ? Lesquels se passent en Australie ? Je veux bien lire comment quelqu'un de culture francaise raconte ce pays, parce que je me suis concentrée presque exclusivement sur des romans d'auteurs anglais ou australiens et bien sûr leur "manière" est différente. Very Happy
Non, en fait, pour l'instant je suis restée sur ce livre - et la découverte était vraiment seulement dû au fait qu'elle parlait de l'Australie - un pays dont je fais un peu plus attention que d'autres, quand je lis des résumés.
Mais tu me rappelles - j'ai oublié sa bibliographie que je vais encore mettre dans la note bio.
Les autres livres sortis avant celui que j'ai lu, jouaient en France et même si j'ai voulu continuer ma découverte avec Catherine Rey, d'autres livres ont attrapés mon attention..
J'étais enchantée de voir un nouveau livre d'elle paraître l'an dernier - mais celui-là ne se déroule pas non plus en Australie.. il est sur ma LAL.. Wink
Ce que je vais certainement faire - relire 'Ce que racontait Jones' parce que c'est un livre tellement bon - trop bon pour seulement être lu qu'une seule fois Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cachemire
Sage de la littérature
Cachemire

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

Catherine Rey Empty
MessageSujet: Re: Catherine Rey   Catherine Rey Icon_minitimeLun 9 Juin 2008 - 14:57

kenavo a écrit:

Ce que je vais certainement faire - relire 'Ce que racontait Jones' parce que c'est un livre tellement bon - trop bon pour seulement être lu qu'une seule fois Very Happy

Tu me mets l'eau à la bouche ! miammiam

Et ma LAL qui s'allonge... jypeurien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Catherine Rey Empty
MessageSujet: Re: Catherine Rey   Catherine Rey Icon_minitimeJeu 12 Juin 2008 - 13:40

Je viens de trouver une critique sur Internet (et puisque Cachemire semble s'intéresser pour ce livre..... innocent )


Citation :
Catherine Rey est une exception dans le paysage littéraire français: installée depuis une dizaine d'années dans l'Ouest australien, elle y écrit des romans anglo-saxons d'une cruauté inouïe, qui recréent au coeur des contrées les plus désertiques du bush une légende d'Oedipe pleine d'alcool et de sauvagerie. Ce que racontait Jones, son sixième ouvrage, ressemble à une ménagerie de verre, de fureur et de sang. Au centre de ce cirque des horreurs, Magnolita Rosario Desmond, 70 ans. Desmond, comme Norma Desmond, la star déchue, capricieuse et oubliée du Sunset Boulevard de Billy Wilder. Autrefois, Magnolita fut elle-même la reine non du cinéma, mais du trapèze, de Melbourne à Canberra. Cette voltigeuse dont les journaux du monde entier vantaient l'audace et la beauté n'est plus aujourd'hui qu'une lamentable montagne de chairs effondrées, qui a hâte de devenir veuve. Or le mari, Tarcisius, père de ses trois fils ingrats et repoussants, n'en finit plus d'agoniser.

Un cas, l'époux centenaire: longtemps directeur du Queen Pigmy Circus, il fit fortune en exhibant jusqu'en Europe femmes-serpents et femmes-troncs. Désormais, il diffère sa mort, observant avec délectation le dépit grandissant de son entourage. Attendre l'issue fatale ou la précipiter? Entre cuisine et véranda, la question se pose, pour madame et ses fils, du matin au soir. On ne dévoilera pas quelle réponse lui donne Catherine Rey. Indiquons simplement que le bonheur, les accommodements et les sentiments nobles n'appartiennent pas à l'univers de l'auteur, révélée par L'Ami intime (1994), et surtout Lucy comme les chiens (2001).

Son tempérament lui fait choisir pour style de ses fictions la colère rieuse, le mauvais goût volcanique, l'exubérance meurtrière et jubilatoire. Ses personnages savent que «leur vie est un pari perdu, leur âme une boue où le diable se noie». Catherine Rey les repêche pourtant, si elle ne les sauve pas; les accompagne tout en les bousculant; affaire de générosité narrative: l'écrivain n'en manque pas, que son éditeur compare à une Carson McCullers du IIIe millénaire. On la verrait plutôt en héritière de Tennessee Williams ou d'Erskine Caldwell, transposant au pays des kangourous les arpents du Bon Dieu, les turpitudes et les moiteurs du Deep South.
Source:ICI

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cachemire
Sage de la littérature
Cachemire

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

Catherine Rey Empty
MessageSujet: Re: Catherine Rey   Catherine Rey Icon_minitimeJeu 12 Juin 2008 - 14:44

kenavo a écrit:
Je viens de trouver une critique sur Internet (et puisque Cachemire semble s'intéresser pour ce livre..... innocent )


Merci enthousiaste

J'ai un peu peur...ce qu'elle écrit a l'air très violent ! - Trop pour moi à mon avis- hs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Catherine Rey Empty
MessageSujet: Re: Catherine Rey   Catherine Rey Icon_minitimeJeu 12 Juin 2008 - 14:49

Cachemire a écrit:
J'ai un peu peur...ce qu'elle écrit a l'air très violent ! - Trop pour moi à mon avis- hs
je peux te garantir que je n'aime pas non plus ce genre de lecture - mais je dirais qu'on a mis un peu plus de 'poids' sur cet aspect de son livre pour que les gens se rendent vraiment compte que ce n'est pas un 'joli livre qui se déroule en Australie'.
Tu peux me croire - il n'y a pas de violence 'pour qu'il y ait de la violence' - la réalité qu'elle montre est seulement très "cru" et dur..

conciliabule et tu sais que tu n'es pas forcé à acheter - dans notre échange au cercle - je peux t'envoyer mon exemplaire

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cachemire
Sage de la littérature
Cachemire

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

Catherine Rey Empty
MessageSujet: Re: Catherine Rey   Catherine Rey Icon_minitimeJeu 12 Juin 2008 - 16:30

Non, non, je vais acheter celui que tu as lu...il faut que je sois courageuse !!! sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Catherine Rey Empty
MessageSujet: Re: Catherine Rey   Catherine Rey Icon_minitimeJeu 12 Juin 2008 - 17:12

Cachemire a écrit:
Non, non, je vais acheter celui que tu as lu...il faut que je sois courageuse !!! sourire
et je serais là pour te soutenir en cas de besoin Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cachemire
Sage de la littérature
Cachemire

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

Catherine Rey Empty
MessageSujet: Re: Catherine Rey   Catherine Rey Icon_minitimeJeu 12 Juin 2008 - 17:50

kenavo a écrit:
Cachemire a écrit:
Non, non, je vais acheter celui que tu as lu...il faut que je sois courageuse !!! sourire
et je serais là pour te soutenir en cas de besoin Wink

Merci !... bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Catherine Rey Empty
MessageSujet: Re: Catherine Rey   Catherine Rey Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Catherine Rey
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "La Belle et le Magnifique", de Catherine Laboubée
» Catherine Dubost
» Benjamin et Catherine (L'école des champions)
» [77] Seine et Marne
» Thiouville - MASSELINE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs français à découvrir, nés après 1914.-
Sauter vers: