Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 William Trevor

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Avadoro
Zen littéraire
avatar

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 33
Localisation : Cergy

MessageSujet: Re: William Trevor   Dim 5 Oct 2014 - 23:51

Les enfants de Dynmouth

J'ai aussi aimé ce roman de William Trevor, grâce à une trajectoire narrative remarquablement maîtrisée. Il y a d'abord le ressenti d'une distance face à une introduction remplie d'anecdotes, dans l'environnement d'une station balnéaire qui apparait froide et sans âme. Timothy Gedge devient ensuite le personnage clef, un élément perturbateur dont la parole et les harcèlements font ressortir une tension cachée jusqu'au malaise. Il  n'est pas évident de trouver une ligne directrice mais le style maintient l'attention dans sa rigueur et sa lucidité.

C'est dans le dernier tiers que Trevor conduit le lecteur vers une forme de stabilité. Les souffrances des individus sont mises à nu pour évaluer les conditions d'un avenir, la possibilité d'une acceptation de soi et de l'autre. Timothy Gedge n'est alors plus simplement le reflet d'une cruauté, d'un jugement gratuit et destructeur mais un adolescent qui dans son errance a brisé un aveuglement et des masques. La vérité des allégations portées reste malléable, marquée par le doute et le poids des non-dits : elle creuse un trouble dont l'issue est incertaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: William Trevor   Lun 21 Mar 2016 - 20:02

Lucy

J'ai beaucoup aimé ce roman habité, qui parle avec tendresse de personnages bienveillants et plein d'humilité, au destin bouleversé par leurs fautes originelles. Trevor insuffle un souffle qui ressemble à un vent mélancolique et tiède, les personnages ballotés par les circonstances, n'en n'ont pas moins une présence obstinée et déroutante.

Merci pour ce choix excellent, Avadoro!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Avadoro
Zen littéraire
avatar

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 33
Localisation : Cergy

MessageSujet: Re: William Trevor   Lun 21 Mar 2016 - 21:08

Voilà un avis qui me réjouit ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: William Trevor   Mar 22 Nov 2016 - 13:05

L'écrivain William Trevor nous quitte

Sir William Trevor s'est éteint à l'âge de 88 ans. Romancier, nouvelliste, scénariste et même sculpteur, il était considéré comme l'un des grands auteurs de la littérature britannique.

William Trevor, auteur d'une quinzaine de romans et d'autant de nouvelles, quatre fois finaliste du Man Booker Prize, et contributeur au prestigieux magazine The New Yorker, est mort le 20 novembre à l'âge de 88 ans.


source et suite

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 73
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: William Trevor   Mar 22 Nov 2016 - 13:42

bonjour une occasion de le lire !

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: William Trevor   Mar 22 Nov 2016 - 17:26

oh oui, si tu ne l'as pas encore lu, je ne peux que t'encourager...

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
avatar

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: William Trevor   Mer 23 Nov 2016 - 16:10

kenavo a écrit:
L'écrivain William Trevor nous quitte

Sir William Trevor s'est éteint à l'âge de 88 ans. Romancier, nouvelliste, scénariste et même sculpteur, il était considéré comme l'un des grands auteurs de la littérature britannique.

William Trevor, auteur d'une quinzaine de romans et d'autant de nouvelles, quatre fois finaliste du Man Booker Prize, et contributeur au prestigieux magazine The New Yorker, est mort le 20 novembre à l'âge de 88 ans.


source et suite

Je suis bien triste, c'est un de mes écrivains britanniques préférés ! Sad

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avadoro
Zen littéraire
avatar

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 33
Localisation : Cergy

MessageSujet: Re: William Trevor   Mer 23 Nov 2016 - 23:54

Même état d'esprit, un auteur important à redécouvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: William Trevor   

Revenir en haut Aller en bas
 
William Trevor
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» From William the conqueror to Queen Victoria.
» Lame de cutter dans une conserve William Saurin : demande d'une expertise
» William-Frédérick Cody, dit « Buffalo Bill ».
» Fiche personnelle - William Kaplan // Wiccan
» Guillaume? William?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature irlandaise-
Sauter vers: