Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Witold Gombrowicz [Pologne]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Witold Gombrowicz [Pologne]   Ven 4 Déc 2015 - 20:49

Il est pourtant bien paru en 2013. Et j'ai un exemplaire en ma possession. sourire

Des infos en français ici

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dreep
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1435
Inscription le : 14/03/2014
Age : 26

MessageSujet: Re: Witold Gombrowicz [Pologne]   Ven 4 Déc 2015 - 20:55

Ah oui !

_________________
"Un instant, Ulrich hésita. Il était sans aucun doute un homme croyant, mais qui ne croyait à rien ; sa dévotion la plus totale à la science n'était même pas parvenue à lui faire oublier que la beauté et bonté des hommes proviennent de ce qu'ils croient, et non point de ce qu'ils savent." L'homme sans qualités, Robert Musil

Un long week-end avec Marcel Proust (Ronald Frame)
Le roman d'un enfant - Prime jeunesse (Pierre Loti)
La Trêve (Primo Levi)
Les Brigands (Friedrich von Schiller)
Les Fleurs du Mal (Charles Baudelaire) (relecture)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Witold Gombrowicz [Pologne]   Sam 5 Déc 2015 - 19:19

Dreep a écrit:
Je te conseille Cosmos, Shanidar, personnellement, c'est ce qui m'a donné envie de lire son Journal. sourire

Lu et commenté (page 4 du fil)... Lecture marquante !

Arabella, si je comprends bien ce que tu écris : Kronos est un 'vrai' journal alors que Le Journal est plus ou moins travaillé pour être lu comme un roman ?? (je m'y perds un peu, là mais c'est sans doute normal avec Gombrowicz !!).

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Witold Gombrowicz [Pologne]   Sam 5 Déc 2015 - 21:05

Le Journal est un texte littéraire fait pour être publié. Il évoque certains événements de la vie de l'auteur en faisant un choix jamais gratuit, mais aussi parle des ses oeuvres, de philosophie, de musique...On ne peut parler de roman au sens narratif, mais la forme et le fond en font une oeuvre forte.

Kronos est très lapidaire, c'est comme un pense bête de ce qui arrive à Gombrowicz qu'il rédige pour lui-même, à la fin de chaque année il fait même une sorte de bilan. Il n'envisageait pas de le publier de son vivant, mais il semble y avoir beaucoup tenu. C'est plus un document sur l'homme, l'intérêt artistique est nul. Il faut vraiment connaître l'homme et l'oeuvre pour que cela prenne un sens. Mais il éclaire d'une façon parfois très crue ce qu'il a vécu vraiment.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Witold Gombrowicz [Pologne]   Dim 6 Déc 2015 - 10:10

Merci pour ces précisions Arabella. J'avais tenté de lire les leçons de philosophie de Gombrowicz mais j'ai très vite décroché (à partir de Kant !).

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Witold Gombrowicz [Pologne]   Dim 6 Déc 2015 - 15:05

La plupart des journaux littéraires -ou non- d' écrivains connus sont écrits dans la perspective d' etre publiés.( Meme à titre posthume)
Ainsi de Gide, Jules Renard, Katherine Mansfield, Virginia Woolf, Kafka, Kierkegaard, Flaubert, Benjamin Constant, etc.
Et donc, très écrits.

.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 27
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: Witold Gombrowicz [Pologne]   Dim 6 Déc 2015 - 22:57

shanidar a écrit:
Ah oui, merci pour ce commentaire, titine. Je voulais d'abord me familiariser un peu plus avec les romans de Gombrowicz avant d'entamer son Journal, mais si tu dis qu'il s'agit d'une œuvre comme une autre, je ne vais peut-être pas trop attendre (quoique j'ai Pornographie sur une étagère)...

Lis la Porno ! viiiiite.

Arabella a écrit:


Kronos est très lapidaire, c'est comme un pense bête de ce qui arrive à Gombrowicz qu'il rédige pour lui-même, à la fin de chaque année il fait même une sorte de bilan. Il n'envisageait pas de le publier de son vivant, mais il semble y avoir beaucoup tenu. C'est plus un document sur l'homme, l'intérêt artistique est nul. Il faut vraiment connaître l'homme et l'oeuvre pour que cela prenne un sens. Mais il éclaire d'une façon parfois très crue ce qu'il a vécu vraiment.

On peut le lire si on aime la crudité aussi peut-être ?

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Witold Gombrowicz [Pologne]   Lun 7 Déc 2015 - 7:27

Vu le côté bref et peu littéraire de l'ensemble, et la taille de l'ouvrage, la lassitude risque de très vite prendre le dessus, si c'est la raison.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Witold Gombrowicz [Pologne]   Sam 12 Déc 2015 - 12:33

La Pornographie

Dans Cosmos nous avions Fuchs et Witold, et dans La pornographie nous trouvons Frédéric et Witold, dans Cosmos les deux jeunes gens découvraient des signes étranges qui scellaient leur destin, dans La Pornographie les deux hommes vieillissant inventent les signes, détournent la réalité pour se donner les moyens de l'excitation, du sang et puis du meurtre. Mais au fond, dans ce jeu de masque que soulève avec tant de délectation Witold, qui est Frédéric ? Existe-t-il vraiment ce double maléfique, quasi fou, à la tête de juif errant et aux allures de jésuite plein de componction ? N'est-il pas tout simplement le double fantasmé de Witold, celui qui agi pendant que l'autre observe ? Ne sont-ils pas frères jumeaux au point de devenir indissociables ? Et si cette intuition est juste alors sous le masque de Frédéric le lecteur devrait trouver le vrai visage de Witold… ce qui n'est pas très sûr…

Jeu de masque et de double donc, mais surtout, comme sait si bien le faire Gombrowicz, le lecteur apprend à désosser la créature pour y trouver la pulpe, gratter le fard pour y trouver la peau, détourner un instant le regard pour enfin voir mieux, être aveuglé comme si un foulard recouvrait les yeux et en être ébloui. De cette expérience du dévoilement, Witold (le personnage) sort ébranlé et sûr, absolument sûr de l'attirance de Hiéna pour Karol et réciproquement, alors que les deux jeunes parlent sans fard de la connivence qui date de leur enfance. Ni Frédéric, ni Witold ne les lâcheront avant de les avoir conduit au sacrifice et à l'extase. Car la question est bien celle-là : comment atteindre l'orgasme quand on est deux hommes mûrs et solitaires ? Avec l'idée que ce n'est pas tant d'ailleurs l'orgasme qui compte que la manière de l'obtenir et par orgasme il faut bien sûr envisager la jouissance physique tout autant que l'intellectuelle.

Nous allons donc suivre les deux compères dans leur recherche et leur manipulation souvent tragique de la réalité, cette réalité qu'ils s'inventent sans délibération aucune. Et cette réalisation dé-réalisante va les conduire aux pires extrémités, celle de corps jeunes et vivants que l'on marionnettise, celle de corps mort, sanglant, successif qui excitent les chairs et conduisent toujours à d'autres sacrifices.


L'écriture et le ton de la première partie de l'ouvrage m'ont totalement emportée, en revanche, et un peu comme Hanta, l'arrivée du personnage de Siemain et toute la seconde partie m'a semblé plus laborieuse, moins emportée et moins décisive. Mais il n'en reste pas moins que ce livre est une petite bombe tant d'un point de vue stylistique (ah toutes ces interjections qui rythment admirablement le texte) que d'un point de vue humain… Une sorte de déflagration magistrale !

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Witold Gombrowicz [Pologne]   Sam 12 Déc 2015 - 15:23

Cette complicité masculine repose sur une forme de perversité qui réunit deux hommes et s' exerce aux dépens d' un|e] autre, Gombrowicz la laisse apparaitre dans le Journal d' Argentine et ailleurs.
Ce qu' il y a derrière pourtant ne s' explique ni ne s' interprète pas vraiment.  Trop lié à la vie intime et à la sexualité de l' écrivain polonais.
Reste le texte et ce qu' on ressent. Ou pas.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 73
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Witold Gombrowicz [Pologne]   Sam 12 Déc 2015 - 15:26

quel plaisir de te lire, quelle envie de lecture tu suscites , merci Shanidar (mais je lirai Cosmos avant)

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Witold Gombrowicz [Pologne]   Sam 12 Déc 2015 - 18:49

Beau commentaire, Shanidar.
Juste une petite erreur, le personnage féminin ne s'appelle pas Hiena (la hyène) mais Henia, d'une façon plus banale. Si on peut dire.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cliniou
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1116
Inscription le : 15/06/2009
Age : 47
Localisation : entre ici et ailleurs

MessageSujet: Re: Witold Gombrowicz [Pologne]   Sam 12 Déc 2015 - 19:16

La pornographie fut une de mes lectures polonaises de l'été.
Avancer dans les routes de campagnes polonaises au même rythme que dans le roman de Gombrowicz donne toute une dimension à l'échiquier des champs de culture.
Je réagis par rapport à ce que Shanidar avance: deuxième moitié plus laborieuse etc.
Pour ma part, il y a eu le souffle du début certes. Mais dans la deuxième partie, ce fut comme lorsque l'on construit la strette d'une fugue: l’échafaudage des miroirs, inexorable qui déroute le lecteur par un minitieux contrepoint, le perd dans les méandres psychologiques. On avance vers la fin, inquiet, éraflant nos vêtements dans les passages étroits et pierreux des cerveaux des protagonistes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Witold Gombrowicz [Pologne]   Dim 13 Déc 2015 - 12:40

Arabella a écrit:
Beau commentaire, Shanidar.
Juste une petite erreur, le personnage féminin ne s'appelle pas Hiena (la hyène) mais Henia, d'une façon plus banale. Si on peut dire.

Merci Arabella, un lapsus qui parle de lui-même... honte

et merci pour vos ajouts...

J'imagine qu'on peut aussi faire une lecture plus 'politique' du livre puisque Gombrowicz semblait, malgré la distance, être resté très proche de la Pologne ; mais je ne connais pas assez l'histoire polonaise pour me lancer dans ce genre de défi...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Witold Gombrowicz [Pologne]   Dim 13 Déc 2015 - 17:03

Une lecture politique, je ne sais pas trop, je ne suis pas sûre que la politique ait été quelque chose de tellement important pour lui. Il était peut être trop égocentrique pour ça. Même si elle le rattrapait forcément par moments.

Par exemple, comme il a situé ce livre pendant la deuxième guerre mondiale, dans des milieux de résistance en Pologne, et malgré les précautions qu'il a pris en précisant que c'était de la pure fiction, il s'est vu reproché de déformer, et donner une fausse image de cette résistance. Comme le début de la deuxième guerre mondiale l'a surpris en Argentine, il lui fut reproché d'y être resté, au lieu de rentrer pour faire la guerre. Alors lorsqu'il s'est mis en plus d'évoquer la résistance dans un de ces livres, cela a donné lieu à des polémiques (qu'il adorait quelque part). Même si ce n'est pas vraiment le sujet principal du livre, qui aurait parfaitement se passer ailleurs, dans d'autres milieux. Il a été un personnage très controversé dans les différents milieux de l'émigration polonaise, et bien entendu pendant des années interdit de publication en Pologne.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Witold Gombrowicz [Pologne]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Witold Gombrowicz [Pologne]
Revenir en haut 
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une semaine en POLOGNE
» Séjour linguistique / Cours de polonais en Pologne
» Générateur de cartes de la Pologne
» Pologne du sud
» Match de rugby Pologne vs Lettonie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature russe, d'Europe centrale et orientale (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: