Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Alice Munro

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Alice Munro - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Alice Munro   Alice Munro - Page 3 Icon_minitimeLun 27 Juil 2009 - 11:30

Merci pour ton commentaire Marie,
Marie a écrit:
Tricks, c'est celle qui est intitulée en français Subterfuges? Celle de la robe verte?
oui, c'est celle-là.. Very Happy

Marie a écrit:
Même si j'aime beaucoup l'histoire de la robe verte, je crois que ma préférée est intitulée Passion
je dois dire, je les aime -presque- tous..
certaines restent un peu plus en mémoire.. mais surtout avec le talent dont elle dispose, je trouve que souvent ses nouvelles, longues de 30 pages seulement, ressemblent à des petits romans Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Alice Munro - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Alice Munro   Alice Munro - Page 3 Icon_minitimeVen 21 Aoû 2009 - 16:25

Elle sera encore quelques jours au portail Very Happy

vient de paraitre:

Alice Munro - Page 3 Aaa28
Fugitives

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kathel
Main aguerrie


Messages : 349
Inscription le : 16/01/2008

Alice Munro - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Alice Munro   Alice Munro - Page 3 Icon_minitimeVen 11 Sep 2009 - 18:59

Coup de cœur pour ces nouvelles, des histoires de femmes qui essayent de changer leur destin, de trouver une manière de continuer sans renoncer ou de rattraper des moments qui leur ont échappé parfois. L’écriture est tout à fait de celles que j’admire, imagée mais concise, qui va à l’essentiel. Alice Munro compte sur le lecteur pour faire des liens, déduire, comprendre… Elle a l’art de créer une ambiance en quelques lignes, de préciser des relations compliquées en un court paragraphe, de raconter toute une vie en quelques dizaines de pages.
Mes préférées, Hasard, Bientôt et Silence, suivent Juliet, jeune femme qui rejoindra une rencontre de hasard au cours d’un voyage en train, puis jeune mère revenant voir ses parents après quelques années d’éloignement et enfin femme mûre qui cherche ce qu’est devenue sa fille qui a quitté la maison pour une communauté religieuse, dont on ne sait trop si c’est une secte.
Toutes les autres nouvelles sont touchantes aussi et c’est un vrai plaisir de promener partout ce livre de poche à la couverture très réussie qu’il est impossible de lâcher !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Alice Munro - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Alice Munro   Alice Munro - Page 3 Icon_minitimeVen 11 Sep 2009 - 19:50

drunken merci pour tes impressions qui donnent envie de replonger dans son monde..

kathel a écrit:
Elle a l’art de créer une ambiance en quelques lignes, de préciser des relations compliquées en un court paragraphe, de raconter toute une vie en quelques dizaines de pages.
contente de voir que cette impression n'est pas seulement la mienne Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chatperlipopette
Zen littéraire
Chatperlipopette

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 54
Localisation : Bretagne

Alice Munro - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Alice Munro   Alice Munro - Page 3 Icon_minitimeDim 8 Nov 2009 - 16:09

Les Lunes de Jupiter


L'écriture de nouvelles est un art littéraire plus difficile qu'il ne paraît: l'exercice, qui consiste à dire beaucoup en peu de pages, peut souvent s'avérer périlleux. Je découvrais pour la première fois l'univers de la grande novelliste canadienne, Alice Munro, avec "Les Lunes de Jupiter", recueil de douze nouvelles, relativement longues, certes, et fortes d'une myriade de personnages virevoltant autour du thème principal de chacune d'entre elles, telles les satellites, les lunes, de la planète Jupiter.
Alice Munro installe son lecteur dans le monde délicieusement trouble des histoires de famille, au coeur des années 50, ces années d'après-guerre où le sombre lentement s'estompe. Au centre de ses histoires, délicatement tissées et à la trame parfois triste, on rencontre des femmesmarquées par la vie, les déceptions, les joies ou les peines. Elles sont jeunes ou moins jeunes, d'âge mûr ou au bord de la vieillesse. Toujours elles se racontent et narrent un quotidien qui tricote l'Histoire des hommes. Toujours elles portent la mémoire d'une époque, d'un temps sur le point de disparaître. Sous leur apparence fragile, souvent se révèle un caractère étonnant, celui de celles qui ne se laissent pas abattre par les circonstances, celui de celles qui trouve le courage de dire non et de partir presque à l'aventure, loin d'une vie dans laquelle elles s'enlisent. Elles rencontrent l'improbable, se racontent à une oreille presque inconnue, se livrent et se cachent en même temps. Parfois elles sont belles, parfois elles sont laides, souvent elles paraissent quelconques mais possèdent toujours une lumière intérieure qui appelle à la tendresse. Ces femmes côtoient leurs contraires et leurs jumelles, au risque de frôler l'intolérance de l'incompréhension....cependant la chaleur ténue d'une flamme est toujours au détour du chemin: entre les silences des fidèles rigoristes, penchées sur leur ouvrage d'aiguille au son du balncier d'une antique horloge, et les rires d'une kyrielles de tantes secouant les murs de la maison familiale, il y a l'épouse qui se lasse d'une indifférence maritale et s'exaspère de son sentiment d'infériorité, il y a le souvenir d'une relation amoureuse ou la vie chaotique d'une fille qui cherche sa voie.
"Les Lunes de Jupiter" est un recueil dont la lecture enchante tout en installant le lecteur dans une tendre mélancolie, celle des souvenirs de famille qui lentement remontent à la surface, souvenirs suscités par l'universalité des personnages et de leur histoire. L'écriture est belle, douce, rythmée par les couleurs sépias des années d'après-guerre, celles des remises en questions et des espoirs en les balbutiements de la naissance d'une nouvelle époque.
Alice Munro maîtrise avec brio cet art si difficile de la nouvelle et le plaisir de la lire est ineffable.

Merci les parfumés d'avoir titillé ma curiosité et m'avoir ainsi permis de faire une très très belle découverte cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Alice Munro - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Alice Munro   Alice Munro - Page 3 Icon_minitimeDim 8 Nov 2009 - 19:55

Chatperlipopette a écrit:
Alice Munro maîtrise avec brio cet art si difficile de la nouvelle et le plaisir de la lire est ineffable.
Very Happy merci pour ton commentaire.. et j'espère qu'on va t'entendre.. lisez Alice Munro Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Alice Munro - Page 3 Empty
MessageSujet: Fugitives   Alice Munro - Page 3 Icon_minitimeLun 7 Déc 2009 - 21:19

Fugitives

Alice Munro - Page 3 Fugiti10

Citation :
C'était la deuxième fois qu'elle laissait tout derrière elle. La première fois, c'était exactement comme dans la chanson des Beatles - elle avait posé un mot sur la table et s'était faufilée hors de la maison à cinq heures du matin pour retrouver Clark sur le parking de l'église, au bout de la rue. Elle fredonnait d'ailleurs cette chanson dans la camionnette qui accélérait en vrombissant. She's leaving home, bye-bye.
Alice Munro met en scène, en huit nouvelles, des femmes qui partent. Elles fuguent, s’enfuient, s’en vont voir ailleurs. Elles quittent un foyer, une famille, une mère, elles fuient un amour naissant, rejettent un destin tout tracé. Mais elles se dispersent aussi beaucoup ces femmes, se dérobant souvent face au danger de leur propre désir. Car il semble bien qu’elles arrivent avant tout merveilleusement bien à se fuir elles-mêmes tant parfois il nous semble qu’elles cèdent facilement au renoncement et à l’abnégation. Fugitives, peut-être, mais manquant souvant d’audace et de témérité, sans aucun doute. Car ces femmes savent - au plus profond d’elles-mêmes - que la vie est faite d’occasions perdues, de petites lâchetés, de certaines mollesses et quelques indolences, sans parler de ces petits arrangements qu’on aurait bien aimé être provisoires mais qui se révèlent rapidement immuables et définitifs.

Traitées souvent de manières inattendues, ces huit nouvelles douces-amères sont un florilège de finesse et de subtilité, écrites avec une infinité de nuances et beaucoup d’élégances. Que cet auteur soit considérée comme l'un des plus grands écrivains anglo-saxons de notre époque n’est vraiment pas étonnant tant j’ai aimé me perdre et suivre le cheminement de ces femmes qui nous ressemblent tant.

Une excellente découverte, merci pour le fil Kenav' Cool
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Alice Munro - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Alice Munro   Alice Munro - Page 3 Icon_minitimeMar 8 Déc 2009 - 13:11

sentinelle a écrit:
Une excellente découverte, merci pour le fil Kenav' Cool
cheers contente que tu as aimé Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Alice Munro - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Alice Munro   Alice Munro - Page 3 Icon_minitimeMar 27 Avr 2010 - 8:38


Amie de ma jeunesse




Depuis le temps que les Parfumés (surtout Kena) parlent d'Alice Munro, il a bien fallu que j'aille voir par moi-même.

Si Alice Munro était un peintre, ce serait sans l'ombre d'un doute un portraitiste. Qui plus, qui ne ferrait que des portraits de femmes. Les hommes ne seraient là qu'au second plan, mélangés au décor, même si certaines absences ou présences diffuses semblent parfois avoir un grand poids dans une composition d'ensemble. Et puis, il s'agirait souvent de portraits double, ou même multiples, dans lequel une juxtapositions permettrait de révéler d'autant plus les traits propres à chacun par opposition avec une autre, différente et par cela révélatrice de ce qui est propre à son complémentaire. Un univers de femmes, complices plus que rivales, même si parfois la rivalité ou l'antagonisme existent, de façon explicite ou non, parfois juste comme une potentialité. Comme si des véritables relations et attachements ne pouvaient se nouer qu'entre semblables. Les hommes apparaissant comme des êtres d'une autre espèce en quelque sorte. Même si on ne peut pas s'en passer.

Comme pour tout bon portraitiste, il s'agit de tirer la quintessence d'un être à partir de quelques éléments, d'une unique pose. Pas besoin de raconter une histoire, des péripéties. La vérité d'un être, comme si l'histoire d'une vie pouvait en être inférer, tout ce qui arrive à telle ou telle tient en quelque sorte de sa nature intime, qui fait qu'elle va réagir de telle ou telle façon, et que le cours de sa vie sera d'une certaine façon la conséquence de ce qu'elle est au plus profond. Capter des instants, des moments particuliers, est en fait de compte aussi révélateur que de raconter une vie avec tous ces détails.

L'écriture précise, dépouillée, dépassionnée, alors qu'elle aborde souvent le thème de la passion donne une consistance et une étrange harmonie à l'ensemble et contribue en grande partie au charme, à l'obsédante mélodie, de ces vies ordinaires, qui deviennent un instant exemplaire par la grâce d'un regard.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)


Dernière édition par Arabella le Sam 19 Oct 2013 - 21:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Alice Munro - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Alice Munro   Alice Munro - Page 3 Icon_minitimeMar 27 Avr 2010 - 8:51

Merci pour ce très beau commentaire.. j'ai envie de la retrouver.. et puisque je n'ai pas encore lu ce recueil.. ce sera ma prochane lecture d'elle Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Alice Munro - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Alice Munro   Alice Munro - Page 3 Icon_minitimeMar 27 Avr 2010 - 9:03

Merci à toi de me l'avoir fait connaître. En fait je la confondait avec un autre écrivain, Kaye Gibbons, que je n'aime pas du tout, mais pas du tout, et du coup je ne voulais pas la lire. Ce sont en réalité des univers différents, l'un sucré presque au point d'en être sirupeux, et l'autre beaucoup plus acéré, même si nous avons pas moments un petit peu des filets un peu plus roses.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Alice Munro - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Alice Munro   Alice Munro - Page 3 Icon_minitimeMar 27 Avr 2010 - 9:13

contente que tu as quand même franchi le pas.. et découvert ainsi un autre auteur Very Happy

Arabella a écrit:
et l'autre beaucoup plus acéré, même si nous avons pas moments un petit peu des filets un peu plus roses.
ce sont surtout les deux recueils paru les dernières années (dont pour l'instant seulement "Fugitives" traduit) qui lui font tout à fait justice - comme je l'ai dit, et j'aime me répéter chez elle Wink, elle arrive sur 30 pages à écrire des "romans" drunken

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Alice Munro - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Alice Munro   Alice Munro - Page 3 Icon_minitimeMar 27 Avr 2010 - 9:41

Je ne dirais pas que ce sont des romans justement, elle a un art bien à elle, elle résume l'essence d'un être sur quelques dizaines de pages, et ce ne sont pas les événements qui sont les plus importants en fait, même si parfois elle nous résume la vie de la personne, morts, mariages, enfants. Le plus significatif, c'est par exemple deux collégiennes qui prennent le bus tous les matins pour aller au collège, la description du réveil dans le froid, le café que leur préparait la patronne de la boutique pour les réchauffer tout en leur racontant sa vie, le chauffeur du bus, les rêves des gamines pour l'avenir, et le petit moment où des choses se décident, une crise d'appendice, la décision de devenir infirmière... Tout est déjà là, la suite n'en est qu'une conséquence logique, on pourrait presque'en faire abstraction. Dans ce sens pour moi c'est à l'opposé d'un roman. Mais le roman est juste une forme possible.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Alice Munro - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Alice Munro   Alice Munro - Page 3 Icon_minitimeMar 27 Avr 2010 - 9:49

Arabella a écrit:
Je ne dirais pas que ce sont des romans justement
je voulais dire qu'elle arrive en 30 pages pour ce que d'autres ont besoin de 300 pages (=roman) Wink
j'ai un jour voulu raconter une de ses histoires à une amie pour lui donner envie de lire - et je me suis retrouvée à en parler pendant un bon moment.. et je n'avais pas encore tout raconté.. et elle avait condensé cela dans 30 pages!

Arabella a écrit:
elle a un art bien à elle
je l'ai dit soit sur ce fil, soit sur un de nos fils de lecture du mois, mais c'est un fait: il y a des nouvelles, il y a des romans, et il y a Alice Munro coeur

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Alice Munro - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Alice Munro   Alice Munro - Page 3 Icon_minitimeDim 17 Juil 2011 - 15:52

Alice Munro - Page 3 Zfiles10

pour ceux qui peuvent lire en allemand, le magazine Literaturen de Juillet/Août parle beaucoup d'Alice Munro, entre autre un hommage de Margaret Atwood qui fait que du bien..

un petit aperçu: ici

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Alice Munro - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Alice Munro   Alice Munro - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Alice Munro
Revenir en haut 
Page 3 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» mini vernis opi Alice in wonderlnd
» Bon Mardi
» u just can't be replaced ? Alice
» Alice Miller
» Alice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature canadienne-
Sauter vers: