Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 La mémoire

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

La mémoire Empty
MessageSujet: La mémoire   La mémoire Icon_minitimeVen 18 Juil 2008 - 20:15

"L'hippocampe de Proust"
C'est le titre d'une page de la chronique (Les métamorphoses de la mémoire (1/6)) que nous offre le quotidien Le Monde sur le thème : la mémoire.
La mémoire A_a_ma10
La première page, signée Hervé Morin, débute ainsi :
Citation :

Longtemps, science et littérature ont fait chambre à part. Marcel Proust les a réconciliées. Outre la montagne d'exégèses qu'a suscitée son oeuvre, le "phénomène proustien" a engendré une foule d'analyses psychologiques et neurobiologiques.
Ce "phénomène", c'est bien sûr celui attaché à l'épisode de la madeleine, relaté au début d'A la recherche du temps perdu :
le narrateur, goûtant chez sa mère un biscuit trempé dans du thé, est soudain assailli par une vive émotion. Intrigué, il cherche en lui-même et découvre la cause de ce trouble. Le voilà transporté des années en arrière, le dimanche matin à Combray, lorsque sa tante Léonie lui offrait un morceau de madeleine trempé dans son infusion de thé.
Souvenir en apparence ténu, anodin.
"Mais, écrit Proust, quand d'un passé ancien rien ne subsiste, après la mort des êtres, après la destruction des choses, seules, plus frêles mais plus vivaces, plus immatérielles, plus persistantes, plus fidèles, l'odeur et la saveur restent encore longtemps, comme des âmes, à se rappeler, à attendre, à espérer, sur la ruine de tout le reste, à porter sans fléchir, sur leur gouttelette presque impalpable, l'édifice immense du souvenir (...)"
et de poursuivre :
Citation :
"On sait des choses, mais on en ignore plus encore, prévient Serge Laroche, du laboratoire de neurobiologie de l'apprentissage, de la mémoire et de la communication.
La science de la mémoire est très jeune et porte sur un organe longtemps resté inaccessible, le cerveau." Depuis un siècle, les scientifiques ont compris que celui-ci est organisé en ensembles interconnectés, et que son unité cellulaire de base est le neurone. Le neuroanatomiste espagnol Santiago Ramon y Cajal (1852-1934) avait supposé que les modifications de "protubérances" neuronales étaient responsables de la mémorisation. Ses successeurs lui ont donné raison.

Chaque neurone est en effet capable de transmettre de l'information, sous la forme d'influx électrochimiques et de synthèses moléculaires, et d'entrer en contact avec des milliers d'autres. Ces points de contact, les "protubérances" de Cajal, ce sont les synapses.
Les études sur l'animal ont montré que leur activité peut être renforcée, voire qu'elles peuvent se multiplier au fil de l'apprentissage, et ce de façon durable. Leur remodelage à long terme implique des cascades complexes de gènes. "Sur des souris mutantes, on en a déjà identifié 165 qui jouent un rôle dans le fonctionnement synaptique", dit Serge Laroche.

Avec un milliard de millions de connexions, la combinatoire de ces réseaux est hallucinante ! Qu'est-ce donc qu'un souvenir, dans cette jungle neuronale ? "Il serait un motif particulier d'activation cellulaire de réseaux neuronaux", répond Serge Laroche.
Concrètement, chacun des sens du jeune Marcel entraîne l'activation d'une portion du cerveau. Tout un réseau neuronal est impliqué. Les noeuds de ce réseau, les synapses, sont renforcés par ces perceptions. "A chaque souvenir correspond un réseau qu'il faut activer pour se le remémorer"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

La mémoire Empty
MessageSujet: Re: La mémoire   La mémoire Icon_minitimeVen 18 Juil 2008 - 20:34

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

La mémoire Empty
MessageSujet: Re: La mémoire   La mémoire Icon_minitimeVen 18 Juil 2008 - 20:50

La mémoire Aa_lie10
Psychologie de la mémoire : histoire, théories, expériences
Lieury, Alain (Dunod)
Une synthèse de l'ensemble des connaissances relatives aux théories, méthodes et mécanismes de cette activité du cerveau humain.

La mémoire A_a_2_10
Pourquoi notre mémoire est-elle si fragile ?
Eustache, Francis (Le Pommier)
L'auteur dévoile la mémoire par ses troubles et montre comment les amnésies renseignent sur la structure et le fonctionnement de la mémoire chez l'homme. Il présente une mémoire formée de différents systèmes en interaction et illustre leur fonctionnement dans des situations de la vie quotidienne.

La mémoire Aaa_la10
Les labyrinthes de la mémoire : paroles et histoires inédites
Puel, Michèle. Thomas-Antérion, Catherine (Privat)
Pour éclairer le fonctionnement de la mémoire, les auteures, médecins neurologues, racontent des histoires de la vie quotidienne, des récits de mémoire auxquels elles ont été confrontées. Agrémentées d'extraits d'oeuvres littéraires, elles guident le lecteur qui souhaite aller plus loin jusqu'aux connaissances scientifiques les plus récentes sur ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

La mémoire Empty
MessageSujet: Re: La mémoire   La mémoire Icon_minitimeVen 18 Juil 2008 - 20:59

La mémoire Aa_a_a10
Mémoires plurielles : cinéma et images, lieux et mémoire ?
dirigé par Claudie Le Bissonnais (Créaphis)
Textes et entretiens d'historiens, de sociologues, de psychologues, d'anthropologues et de cinéastes sur le rôle joué par les images et le cinéma dans la construction des mémoires, du cinéma de propagande au film censuré, du documentaire à la fiction.


Citizen Kane :La mémoire A_citi10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

La mémoire Empty
MessageSujet: Re: La mémoire   La mémoire Icon_minitimeVen 18 Juil 2008 - 21:33

Si le sujet est très interessant, il est inquiétant aussi (pour moi)

Vivre sans mémoire celà doit être affreux, mais l'oubli fait qu'on ne le sait point.

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
swallow
Sage de la littérature
swallow

Messages : 1366
Inscription le : 06/02/2007
Localisation : Tolède. Espagne.

La mémoire Empty
MessageSujet: Re: La mémoire   La mémoire Icon_minitimeSam 19 Juil 2008 - 11:16

Je vous envoie cette image-troublante qui a fait la une des journaux espagnols hier. Il s´agit de la promenade de 2 amis dans un jardin madrilène.
L´ancien président Adolfo Suarez ( premier président de la Démocratie, en fonction entre 1976 a 1981) est atteint depuis quelques années d´Alzheimer. Le Roi d´Espagne lui a rendu visite chez lui, , Jeudi, afin de lui remettre l´Insigne de la Toison d´Or. Ils furent très intimes durant ces années de Transition.
Le fils de Suarez raconte que son père n´a pas reconnu le Roi ( il ne reconnait plus personne), mais qu´il a très bien ressenti toute l´affection prodiguée par Juan Carlos.
La mémoire El_mun10
Il nous faudrait aussi "revoir" notre manière d´aborder ceux que nous avons aimés, et qui ne se souviennent plus, acceptant la relation d´une autre manière, indépendante des souvenirs passés ensemble et de la réciprocité de l´amitié.
Ce qui s´est tissé est là, il y a un reálité qui persiste, au delà des souvenirs et des paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

La mémoire Empty
MessageSujet: Re: La mémoire   La mémoire Icon_minitimeSam 19 Juil 2008 - 13:05

Mon père ayant été atteint d’une maladie apparentée à l’Alzheimer, je peux vous dire que l’absence de mémoire, ou son altération, ne change pas la personnalité de l’individu atteint mais amplifie certains traits marquants, parfois malheureusement de manière totalement démesurée et destructrice…

Même s’il est parfois difficile de supporter ces comportements qui nous semblent aberrants, le plus dur est l’absence de prise en charge médicale de ce problème, qui deviendra pourtant vraisemblablement LA maladie du 21ème siècle dans les pays développés avec l’allongement de la durée de vie…
Pour l’heure, on se contente de recommander une maison de retraite (dans les 3000 euros minimum par mois à Paris ; pour les pauvres c’est un « mouroir ») et il faut insister lourdement pour se voir prescrire un traitement qui limite le problème, sous prétexte qu’il pourrait fragiliser physiquement le patient…alors que celui-ci est attaché dans son lit, dénutrit et même déshydraté !
N’aurait été l’attention d’un interne en gériatrie d’origine étrangère (il convient de le dire pas seulement de façon négative) qui nous a aidé, mon père serait mort à l’hôpital…il a pu alors rentrer chez lui quelques mois avant la fin.

En fait, la relation qui se tisse avec eux dépend des altérations subies. La mémoire ne disparaît pas, elle est mouvante, elle se transforme…il n’y a plus de frontière entre réel, imaginaire ou fantasme et tout ce que l’on peut faire est de vivre le présent en faisant ce que l’on peut…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

La mémoire Empty
MessageSujet: Re: La mémoire   La mémoire Icon_minitimeSam 19 Juil 2008 - 14:04

swallow a écrit:
Je vous envoie cette image-troublante qui a fait la une des journaux espagnols hier. Il s´agit de la promenade de 2 amis dans un jardin madrilène.
L´ancien président Adolfo Suarez ( premier président de la Démocratie, en fonction entre 1976 a 1981) est atteint depuis quelques années d´Alzheimer. Le Roi d´Espagne lui a rendu visite chez lui, , Jeudi, afin de lui remettre l´Insigne de la Toison d´Or. Ils furent très intimes durant ces années de Transition.
Le fils de Suarez raconte que son père n´a pas reconnu le Roi ( il ne reconnait plus personne), mais qu´il a très bien ressenti toute l´affection prodiguée par Juan Carlos.
La mémoire El_mun10
Il nous faudrait aussi "revoir" notre manière d´aborder ceux que nous avons aimés, et qui ne se souviennent plus, acceptant la relation d´une autre manière, indépendante des souvenirs passés ensemble et de la réciprocité de l´amitié.
Ce qui s´est tissé est là, il y a un reálité qui persiste, au delà des souvenirs et des paroles.

Je suis très émue par ce post magnifique...Photo et commentaire...Merci Swallow...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

La mémoire Empty
MessageSujet: Re: La mémoire   La mémoire Icon_minitimeSam 19 Juil 2008 - 18:11

Oui, merci Swallow.
Dès qu'il est question de la mémoire on ne peut s'empêcher de penser à cette terrible maladie. Certains disent pourtant qu'elle n'est pas nouvelle. Autrefois la démence précoce ne portait pas de nom médical mais les personnes âgées qui en étaient atteintes perdaient pied en perdant la mémoire. On ne savait pas mettre de nom là-dessus.
Je pensais en ouvrant ce fil que nous envisagerions aussi, surtout, les mécanismes de nos mémoires lorsque tout est à peu près normal. Le choix inconscient de se souvenir d'un fait ou de l'oublier, ce que l'on retient d'agréable et ce à quoi nous jugeons donner un sens, ce qui passe aux oubliettes et se fraye un nouveau chemin beaucoup plus tard.
J'ai assisté récemment à la formulation de souvenirs d'une personne proche, âgée, et j'ai été déconcertée de me rendre compte qu'avec l'âge, la vérité sur les étapes d'une existence familiale prenait un sens nouveau. Parce qu'arrivé un certain âge, des inhibitions finissent par tomber, des choses finissent par être dites (?).
Alors, j'ai pensé qu'il était bon d'être simplement présents dans ces moments-là, afin de savoir, tout simplement. Et je me suis demandé pourquoi les choses qui comptaient n'avaient pas pu être dévoilées plus tôt. Pourquoi la personne avait raconté d'une autre manière, peut-être en se persuadant elle-même que ça s'était passé d'une toute autre manière...
Pourquoi ne jamais avoir évoqué le cancer du sein de l'arrière-grand-mère, le travail volontaire en Allemagne de la grand-mère, le frère aîné d'un premier lit resté en Lorraine et élevé chez la tante...
Je pense au poids de l'affectif sur la mémoire. A la contrainte de devoir correctement se souvenir en se fabriquant des paravents... jusqu'à croire soi-même ce que l'on a raconté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

La mémoire Empty
MessageSujet: Re: La mémoire   La mémoire Icon_minitimeSam 19 Juil 2008 - 19:19

Je pense pour ma part que ce qui est le plus difficile c'est la perte d'autonomie. Ne plus être capable de se laver, marcher, manger..................être dépendant c'est terrible pour les malades dans leurs brefs moments de lucidité et pour la Famille.

Quant aux traitements, comment pourraient-ils être efficace alors que l'origine de ces atteintes neuronales est encore inconnue ?

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

La mémoire Empty
MessageSujet: Re: La mémoire   La mémoire Icon_minitimeSam 19 Juil 2008 - 19:23

Ceux qui sont intéressés par ce qu'expliquent les neurosciences au sujet de la mémoire , et de l'identité bien sûr, devraient lire La chambre aux échos de Richard Powers.. Même si j'ai quelques réserves sur ce roman ( qui se dévore, quand même!), tout ce qui est consacré à l'aspect scientifique est très bien fait.

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

La mémoire Empty
MessageSujet: La mémoire   La mémoire Icon_minitimeSam 19 Juil 2008 - 19:25

La vérité, Babelle, c'est qu'on cherche à nous rendre amnésique. Et
c'est une politique délibérée de la dissimulation et de l'effacement.

Il n'y a pas que les maladies qui sont "honteuses", mais les périodes noires
de notre histoire et de nos comportements.
Et ce qui relève du secret défense et des bavures policières... Et j'en passe et des pires.
Et puis la vieillesse et la mort qui sont tout simplement escamotées.
Ce qui les rend d'autant plus insupportables souvent.
La mort est tue et dans le cas de la vieillesse on invente un vocabulaire
débile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

La mémoire Empty
MessageSujet: Re: La mémoire   La mémoire Icon_minitimeDim 20 Juil 2008 - 0:54

Bédoulène a écrit:
Je pense pour ma part que ce qui est le plus difficile c'est la perte d'autonomie. Ne plus être capable de se laver, marcher, manger..................être dépendant c'est terrible pour les malades dans leurs brefs moments de lucidité et pour la Famille.

Quant aux traitements, comment pourraient-ils être efficace alors que l'origine de ces atteintes neuronales est encore inconnue ?
Les médicaments actuels ne soignent pas ces maladies mais limitent l’impact de certains effets négatifs tel la paranoïa ou la violence… ça change beaucoup de choses…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
swallow
Sage de la littérature
swallow

Messages : 1366
Inscription le : 06/02/2007
Localisation : Tolède. Espagne.

La mémoire Empty
MessageSujet: Re: La mémoire   La mémoire Icon_minitimeLun 21 Juil 2008 - 20:09

BIX:
Citation :
Et puis la vieillesse et la mort qui sont tout simplement escamotées.
Pas dans la littérature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

La mémoire Empty
MessageSujet: Re: La mémoire   La mémoire Icon_minitimeLun 21 Juil 2008 - 20:59

"...la vieillesse et la mort sont tout simplement escamotées"
swallow a écrit:
-Pas dans la littérature.
Je n'ai pas eu l'occasion d'y songer vraiment Smallow, je n'avais jamais fait ce parallèle, mais tu as raison. Toutes ces formes de vieillissement (maladie, solitude, la pauvreté parfois) qui ne répondent pas à ce que notre société veut mettre en avant, sont reléguées dans l'obscurité et le silence. L'homme contemporain ne sait pas faire le deuil d'un être mais il "sait" par contre éprouver des regrets, des culpabilités. La littérature offre une entrée pour exprimer les non dits et les émotions. Les vieillards y font figure de patriarche, détenteurs de secrets, ou ils sont passeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




La mémoire Empty
MessageSujet: Re: La mémoire   La mémoire Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La mémoire
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le dépistage de maladies génétiques rares : sujet de mémoire orthophonique
» Avez-vous une mémoire à toute épreuve ?
» Recherche sujet de mémoire...
» Nouveau site "Mémoire des hommes"
» Mémoire des Hommes - Guerre - Ministere de la Défense

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Un moment de détente… :: L'humain, la société, la nature...-
Sauter vers: