Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Niccolo Ammaniti [Italie]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Madame B.
Zen littéraire
Madame B.

Messages : 5352
Inscription le : 17/07/2008
Age : 45

Niccolo Ammaniti [Italie] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Niccolo Ammaniti [Italie]   Niccolo Ammaniti [Italie] - Page 2 Icon_minitimeMar 3 Mai 2011 - 13:10

Merci pour ton commentaire, Traversay.

La couverture avait attiré mon regard (y a t-il un rapport avec le contenu?).

Citation :
Ammaniti en fait t-il trop ? On est en droit de le penser avec une dernière partie qui en remet une couche dans le délire façon film d'horreur.

ça, ça donne moins envie mais je note ce titre quand même car le propos a l'air intelligent et puis cette ouverture m'a fait beaucoup rire:

Citation :
"Les adeptes baissèrent la tête. Le leader leva les yeux au plafond et écarta les bras.
- Qui est votre père charismatique ?
- Toi ! dirent en choeur les Enragés.
- Qui a écrit les Tables du Mal ?
- Toi !
- Qui vous a enseigné la Liturgie des Ténèbres ?
- Toi !
- Qui a commandé les papardelle ? fit le garçon, une rangée d'assiettes fumantes sur les bras.
- Moi ! Saverio tendit la main.
- Ne touchez pas. C'est brûlant.
Le leader des Enragés d'Abaddon s'assit et, en silence, se mit à manger."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labougeotte-impressionsdevoyages.blogspot.com/
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Niccolo Ammaniti [Italie] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Niccolo Ammaniti [Italie]   Niccolo Ammaniti [Italie] - Page 2 Icon_minitimeMar 3 Mai 2011 - 17:21

Madame B. a écrit:
Merci pour ton commentaire, Traversay.

La couverture avait attiré mon regard (y a t-il un rapport avec le contenu?).

Citation :
Ammaniti en fait t-il trop ? On est en droit de le penser avec une dernière partie qui en remet une couche dans le délire façon film d'horreur.

ça, ça donne moins envie mais je note ce titre quand même car le propos a l'air intelligent

La couverture est très ironique à l'opposé de ce qui est dans le livre. Quand je dis qu'il en fait trop, ce n'est même pas un reproche, c'est le genre qui veut ça, la farce est "hénaurme", mais en même temps très, très pertinente ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Niccolo Ammaniti [Italie] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Niccolo Ammaniti [Italie]   Niccolo Ammaniti [Italie] - Page 2 Icon_minitimeMer 4 Mai 2011 - 21:31

Ce livre m'intrigue. Les Inrocks avaient pondu un article à son sujet.
Puisque tu as lu le livre, je te laisse juger de l'article par toi-même : ICI

"Même s'il ne la nomme jamais, c'est bien la Rome de Berlusconi que mitraille ici l'écrivain, revers grotesque aux traditionnels Saint-Pierre de Rome et fontaine de Trevi. A travers la satire, Ammaniti s'attaque aux dérives communautaristes et médiatiques de la Botte. La Fête du siècle fait un sort à la bimboïsation du monde, à son engeance de people débiles et prétentieux."

Je vais le noter à ma LAL je crois... Razz

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Niccolo Ammaniti [Italie] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Niccolo Ammaniti [Italie]   Niccolo Ammaniti [Italie] - Page 2 Icon_minitimeMer 4 Mai 2011 - 23:06

colimasson a écrit:
Ce livre m'intrigue. Les Inrocks avaient pondu un article à son sujet.
Puisque tu as lu le livre, je te laisse juger de l'article par toi-même : ICI

"Même s'il ne la nomme jamais, c'est bien la Rome de Berlusconi que mitraille ici l'écrivain, revers grotesque aux traditionnels Saint-Pierre de Rome et fontaine de Trevi. A travers la satire, Ammaniti s'attaque aux dérives communautaristes et médiatiques de la Botte. La Fête du siècle fait un sort à la bimboïsation du monde, à son engeance de people débiles et prétentieux."

Je vais le noter à ma LAL je crois... Razz

J'ai lu l'article et je suis 100% d'accord. Et tant pis pour ceux qui trouveront ça too much !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Madame B.
Zen littéraire
Madame B.

Messages : 5352
Inscription le : 17/07/2008
Age : 45

Niccolo Ammaniti [Italie] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Niccolo Ammaniti [Italie]   Niccolo Ammaniti [Italie] - Page 2 Icon_minitimeMar 24 Mai 2011 - 9:49

La Fête du siècle est un formidable roman satirique qui dégomme tout sur son passage et plus précisément l'Italie de Berlusconi (on peut y reconnaître aussi la France par certains aspects). C'est un véritable jeu de massacre (littéralement) que met en scène l'auteur. La fête du siècle se transforme vite en chasse du comte Zaroff qui va permettre de dévoiler la nature des invités ainsi que leur profonde vacuité et mesquineries. Avec beaucoup d'humour, l'auteur nous entraîne dans une farce macabre outrée mais c'est le propre du genre, pour mettre à bas toute la vulgarité, le mauvais goût et la bêtise de nos sociétés.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labougeotte-impressionsdevoyages.blogspot.com/
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Niccolo Ammaniti [Italie] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Niccolo Ammaniti [Italie]   Niccolo Ammaniti [Italie] - Page 2 Icon_minitimeMar 4 Sep 2012 - 10:30

Niccolo Ammaniti [Italie] - Page 2 97822212

Moi et toi
Citation :
Depuis toujours, Lorenzo est l’un de ces enfants que l’on dit « différent ». À quatorze ans, il fait semblant d’avoir des amis, de s’intégrer, de jouer dans l’équipe de football de son collège. Ainsi il parvient à la fois à la rassurer et à se prémunir de la violence que les adolescents testent sur les plus faibles.
Le jour où il monte tout un stratagème pour faire croire qu’il a été invité à partir skier à Cortina avec trois camarades de classe, il vise au pur chef-d’œuvre mythomane.

Eu égard à la sophistication narrative de ses précédents livres, Comme Dieu le Veut et La fête du siècle, Moi et toi peut être considéré comme un "petit" roman de Niccolo Ammaniti et pas seulement pour sa brièveté. le thème est très simple : un garçon se terre dans une cave pendant une semaine alors que ses parents le croient sur les pistes de ski. Il rencontre sa demi-soeur, malade et droguée. L'écriture est basique, sans fioritures. On y retrouve cependant les thèmes de prédilection de l'écrivain italien : le passage de l'adolescence, la difficulté à s'intégrer à la société, l'incommunicabilité. S'il y a une légère déception devant le manque d'ampleur du livre, elle est en partie effacée par un dénouement fulgurant et déchirant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Contenu sponsorisé




Niccolo Ammaniti [Italie] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Niccolo Ammaniti [Italie]   Niccolo Ammaniti [Italie] - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Niccolo Ammaniti [Italie]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Halloween en Italie
» Tremblement de terre en Italie
» Italie: des feux rouges truqués pour multiplier les amendes
» FOOT – Pourquoi l’Italie joue-t-elle en bleu ?
» WESDIEP en 2007

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature italienne, grecque et turque (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: