Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Louis Calaferte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
eXPie
Abeille bibliophile


Messages : 15828
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Louis Calaferte   Lun 19 Mar 2012 - 21:13

Arabella a écrit:
A lire et à se faire sa propre opinion.
rire

_________________
"Si vous mettez une personne dans l'obscurité,
vous la forcez à inventer les couleurs."
- Bo Carpelan, La Cour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
chrisdusud
Sage de la littérature


Messages : 2084
Inscription le : 20/04/2008
Age : 48
Localisation : Corse

MessageSujet: Re: Louis Calaferte   Lun 19 Mar 2012 - 21:30

eXPie a écrit:
Arabella a écrit:
A lire et à se faire sa propre opinion.
rire

Aériale avait raison! ton silence était mauvais signe !!
Bon tu n'y as pas été sensible... tant pis ! Very Happy
"
Je pense mais c'est très personnel qu'il faut aussi être "en condition" pour lire un tel livre. Si on ne se sent pas réceptif, on peut trouver ça glauque...

Bon, eXpie, prends ton temps avant de le lire.... rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...


Messages : 22906
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Louis Calaferte   Mar 20 Mar 2012 - 8:24

'tain elle a été sacrément gentille Arabella !

Jpensais que tu le casserais bien comme il faut.

C'est marrant cette impression de "trop fabriqué" par moments, alors que je l'ai très oral ce livre, ce style.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée


Messages : 18132
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Louis Calaferte   Mar 20 Mar 2012 - 8:33


Merci Arabella de tes impressions. A vrai dire, je ne m'attendais pas à ce que tu adores et comme Queenie je te trouve presque indulgente rire

Effectivement il y a tout ce que tu décris: la détestation, le dénigrement (du monde et de lui même) et même s'ils sont contrebalancés par des moments très drôles, cela peut paraître lourd à certains (Par exemple le passage avec Nora m'a presque semblé trop court, au contraire)

Comme dit Chris il faut être réceptif, pouvoir rentrer dans son délire, lâcher prise avec nos repères habituels. Tu es restée objective face à ce type qui se débat dans son propre malaise et qui forcément nous y entraîne, dans ce cas je peux comprendre l'overdose. La différence de point de vue tient au seul fait d'entrer ou non dans son psychisme, celà tient à peu de choses. De là ce côté "fabriqué" pour toi alors que nous avons senti tout le contraire...

Je le disais ailleurs, je reste un peu orpheline de cette lecture, et j'ai du mal à retrouver quelque chose qui me transporte depuis. Tout me parait bien fade. Je comprends totalement la révélation que cela pu être pour Chris en tout cas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive


Messages : 19338
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Louis Calaferte   Mar 20 Mar 2012 - 18:57

Je ne l'ai pas descendu plus que ça, parce que je ne pense pas que le livre le mérite, et encore une fois j'y ai trouvé de l'intérêt. Mais pas autant que vous.

Quand tu dis Queenie qu'il est presque oral ce livre, c'est un des points qui accroche justement. Je vais citer quelques extraits :

Citation :
Idée en apparence saugrenue mais pleine d'humour, si on se met à l'approfondir, et qui affleure par le biais la métaphysique débonnaire.

Citation :
La frénésie de lire me vint, je crois, vers les quinze ans. Je me revois fort bien, assis dans un autobus faisant ma première incursion littéraire avec un livre de nouvelles d'un auteur strictement inconnu dont je n'ai jamais su le nom.

On peut difficilement dire que c'est de l'oral, pour ma part je ne connais personne qui parle comme cela. Et je pourrai donner un nombre incalculable d'exemples. Il est vrai que cela alterne avec des phrases d'un mot, un langage cru, mais c'est justement ce mélange qui fait artificiel pour moi et qui à mon sens affadi le livre. Je l'ai pas trouvé si glauque en fait, pas assez dur, désenchanté et dérangeant. Et le contenu, ce mélange de dégoût de soi, du monde, cette fuite dans le sexe, on ne peut pas dire que ce soit si original non plus, tout une partie de la littérature du vingtième siècle traite cette thématique. Et certains autres auteurs m'ont paru plus forts et dérangeants, Henry Miller ou Bukowski pour le contenu, Céline pour le style.

Mais ce ne sont que mes impressions.


_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
odrey
Sage de la littérature


Messages : 1958
Inscription le : 27/01/2009
Age : 38

MessageSujet: Re: Louis Calaferte   Mar 20 Mar 2012 - 22:37

Moi c'est Bukowski que je ne trouve pas si dérangeant. On me la vendu comme un auteur sulfureux et quand je l'ai lu j'ai trouvé sa réputation très surfaite. C'est peut-être ce qui fait que j'ai autant aimé Calaferte, je n'en attendait rien. Il m'était totalement inconnu quand je l'ai découvert.
Miller, je ne saurai pas dire, je ne l'ai pas encore lu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...


Messages : 22906
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Louis Calaferte   Mer 21 Mar 2012 - 9:06

Oh ça ne t'arrive jamais qu'on te regarde, parfois, parce que "tu parles comme un livre" ?
(Bon oui, là je pousse un peu. Légèrement de mauvaise foi. Gniark !)

La balance entre un style travaillé et l'oralité crasse de certains passages, j'ai trouvé ça plutôt salvateur, en y pensant.

Un bouquin uniquement dans l'oralité, comme un Mabanckou par exemple, j'accroche, mais y'a des moments où j'ai l'impression de manquer d'air, de temps, d'arrêt.

Après, pour le côté : on peut trouver plus forts et dérangeants. je suis Odrey : c'est vraiment une question très personnelle. Et puis, ça joue aussi, ce qu'on entend sur le livre et l'auteur avant de l'entamer.
Peut-être que nos louanges t'ont mal influencées.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chrisdusud
Sage de la littérature


Messages : 2084
Inscription le : 20/04/2008
Age : 48
Localisation : Corse

MessageSujet: Re: Louis Calaferte   Mer 21 Mar 2012 - 9:24

Queenie a écrit:


Peut-être que nos louanges t'ont mal influencées.

Je pense aussi... tu devais peut être nous sentir juste au dessus de ton épaule quand tu le lisais. c est super gênant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igor
Zen littéraire


Messages : 3541
Inscription le : 24/07/2010
Age : 63

MessageSujet: Re: Louis Calaferte   Mer 21 Mar 2012 - 9:34

J'ai tenté un Calaferte il y a bien longtemps (90): L'incarnation.
Il m'en reste assez peu de souvenirs Vos commentaires éveillent une curiosité, une envie et je le ressort de son rayonnage pour le placer dans ma PAL.

_________________
Tranquille comme mon chien qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...


Messages : 22906
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Louis Calaferte   Mer 21 Mar 2012 - 16:26

Igor a écrit:
J'ai tenté un Calaferte il y a bien longtemps (90): L'incarnation.
Il m'en reste assez peu de souvenirs Vos commentaires éveillent une curiosité, une envie et je le ressort de son rayonnage pour le placer dans ma PAL.

Un livre dont on a pas encore parlé en plus : cool !

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive


Messages : 19338
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Louis Calaferte   Mer 21 Mar 2012 - 17:42

Oui, probablement, je m'attendais à quelque chose de plus glauque et violent, mais en tout état de cause, je ne crois pas que ce livre aurait pu provoquer chez moi un réel enthousiasme. Mais encore une fois, je ne le trouve pas sans intérêt ni qualités.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche


Messages : 32374
Inscription le : 12/05/2007
Age : 35
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Louis Calaferte   Jeu 7 Nov 2013 - 22:15

Promenade dans un parc (1987)

quatrième de couverture de L'Imaginaire Gallimard a écrit:
«Les plus hautes récompenses m’étaient périodiquement décernées, mais, je ne sais comment, on s’arrangeait pour que les bénéfices de cette notoriété retombassent avec éclat sur d’autres dont la médiocrité n’avait pu les obtenir. On faisait même en sorte de ne pas m’allouer les sommes accompagnant ces distinctions et, pour justifiées qu’elles fussent, mes réclamations restaient sans écho, car rapidement l’habitude fut prise de ne faire réponse à aucune de mes lettres.»
Soixante-seize textes donnent ainsi du monde une vision de colonie pénitentiaire. Le petit homme y est soumis aux tracasseries d’un quotidien qu’il est tout prêt à accepter, voire même à comprendre. Sommes-nous juste avant le cataclysme ou juste après ? Ou bien sommes-nous tout simplement dans l’univers banal de toute condition humaine, c’est-à-dire pour Calaferte l’aménagement de l’insupportable ?
Je partais avec les a prioris positifs des précédentes lectures et malgré le fait que "j'avais déjà failli le commencer". Ça m'a rapidement fait grogner et j'ai presque aussi rapidement choisi l'option "faisons passer ça en petite lecture d'à côté".

C'est que les petits textes sont sombres, cherchant à dénicher une vision d'inconfort cauchemardeux cauchemardesque, seulement ils sont courts et ne développent pas beaucoup ou alors des effets qui se ressemblent et c'est un effet d'accumulation au fil des pages. Comme un jeu un peu mauvais un peu lourd, un rien complaisant alors qu'on aurait pu sans forcément que ce soit plus léger imaginer un appel à autre chose que le ravissement inquiet et effrayé devant l'obscur absurde d'une très triste condition souvent renforcée par une détresse physique et ou économique.

Certains passent mieux que d'autres mais dans l'ensemble je trouve qu'il est difficile de pouvoir se prendre au jeu. C'est trop peu et trop tout à la fois.


_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mordicus
Troll de Pastèque


Messages : 3246
Inscription le : 21/01/2008
Localisation : Minsk-les-Barriquettes

MessageSujet: Re: Louis Calaferte   Sam 2 Aoû 2014 - 10:11


Queenie a du me parler mille fois de "Septentrion".

La couverture du livre étant tellement moche que je ne l'ai jamais acheté.
(Je ne cache plus ma superficialité. J'ai le droit !)

Et là, *BAM* vous le mettez en auteur du mois.

J'ai parcouru quelques critiques, notamment celle d'Arabella... Du coup, j'ai toujours pas envie de le lire... (Surtout si la couverture est toujours aussi moche).

...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche


Messages : 32374
Inscription le : 12/05/2007
Age : 35
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Louis Calaferte   Sam 2 Aoû 2014 - 10:16

et si t'essayes un autre (le Requiem des innocents par exemple) ?

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mordicus
Troll de Pastèque


Messages : 3246
Inscription le : 21/01/2008
Localisation : Minsk-les-Barriquettes

MessageSujet: Re: Louis Calaferte   Sam 2 Aoû 2014 - 12:38


Peut-être.

Je sors juste du "En finir avec Eddy Bellegueule", peut-être que je dois faire une pause des révoltés.

(Mais qui lui fait ses couvertures ? Un atelier protégé d'enfants handicapés ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Louis Calaferte   Aujourd'hui à 2:54

Revenir en haut Aller en bas
 
Louis Calaferte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'histoire de petit Louis
» changement de lit pour Louis ?
» Bléville - Rue Aristide Briand > Rue Louis Ganne
» Zabeth, André Louis
» Louis Beuve, Lettres à des amis aurevilliens.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: