Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Kaija Saariaho

Aller en bas 
AuteurMessage
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Kaija Saariaho Empty
MessageSujet: Kaija Saariaho   Kaija Saariaho Icon_minitimeDim 27 Juil 2008 - 15:32

Kaija Saariaho Kaijas10

Kaija Saariaho, née en 1952 à Helsinki, est une compositrice finlandaise.
Elle a étudié la musique à l'Académie Sibelius de Helsinki. Elle a ensuite étudié à et à Paris, auprès de Pierre Boulez.

Nombre de ses pièces utilisent des ressources électroniques en plus des instruments traditionnels.

Elle dit :
« Le violoncelle est mon instrument préféré, c'est du moins ce que je crois parce que j'y reviens régulièrement. Qu'il existe des violoncellistes remarquables qui ont toujours été prêts à coopérer avec moi n'a pu que contribuer à cet état de fait. »

Elle est l'auteur de deux opéras : L'Amour de loin (2000) et Adriana Mater (2006).
La même équipe a collaboré à ces opéras : le librettiste Amin Maalouf, le metteur en scène Peter Sellars et le chef d'orchestre Esa-Pekka Salonen.

Elle a reçu la distinction "Musicien de l'année 2008" (Musician of the Year 2008) annoncée par Musical America, en tant que "faisant partie des rares compositeurs contemporains ayant atteint l'admiration publique aussi bien que le respect universel de la critique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Kaija Saariaho Empty
MessageSujet: Re: Kaija Saariaho   Kaija Saariaho Icon_minitimeDim 27 Juil 2008 - 15:36

ADRIANA MATER
Kaija Saariaho Adrian13
Adriana Mater, créé à l'Opéra Bastille le 30 mars 2006, est le second opéra de Kaija Saariaho.
Le livret est d'Amin Maalouf, qui avait déjà signé celui de L'Amour de loin, le première opéra de Saariaho (2001).
Kaija Saariaho 7676910
Le texte est très simple mais l’écriture d'un livret n'est pas celle d'une pièce de théâtre : chant, orchestre et costumes apportent plus au texte que la simple lecture des répliques.
Kaija Saariaho Adrian12
Adriana Mater se passe dans un pays en guerre.
Adriana se prélasse devant sa maison en chantant un vieux refrain nostalgique. Elle rêve du prince charmant. Lorsqu'elle veut rentrer chez elle, sa route est barrée par Tsargo, un jeune homme ivre. Elle se refuse à Tsargo, elle le trouve grossier et bien trop porté sur la bouteille. Il s'en va, humilié.
Kaija Saariaho Adrian10
Plus tard, les grondements de la guerre font écho à la fureur de Tsargo. Le jeune homme revient en habit de combat, une arme à la main. Il frappe à la porte d'Adriana. Sous prétexte de surveiller des troupes ennemies, il force la porte… et l'on comprend que la jeune femme est violée. Tsargo disparaît.

Adriana est enceinte. Elle discute avec sa sœur, qui lui reproche d'avoir choisi de garder l'enfant.
Kaija Saariaho Adrian11
L'enfant à naître porte deux sangs, celui d'une victime et celui du bourreau. « Sera-t-il Caïn ou Abel? » se demande Adriana.
Elle cache la vérité à son fils , Yonas.
Dix-sept ans plus tard, l'adolescent apprend la vérité par une tierce personne. Son père n'est pas du tout mort en héros en essayant de les protéger, comme Adriana le lui avait toujours raconté. L'adolescent est ivre de rage.

« Ne crois-tu pas qu'il est encore plus lourd à porter,
Le mensonge ?
Quand tout le monde connaît la vérité sur toi,
Et que toi tu l'ignores ?
Quand tout le monde autour de toi chuchote,
Avec pitié, avec mépris,
Sans que tu en devines la raison ? »

« Yonas,
De grâce, suspends ton interrogatoire !
Puisque tu es devenu soudain adulte,
Viens te mettre un instant à ma place,
Sur la chaise de l'accusée !
A toi de répondre maintenant !
A quel âge aurais-je dû dire à mon enfant que j'avais été violée ?
Et que le violeur était son propre père ?
A quel âge dis-moi ? A quatre ans ? A huit ans ?
Ou dix ans ? Ou douze ?
Le Ciel ne m'a pas envoyé mon fils emballé dans la soie,
Avec un mode d'emploi !
J'ai dû lui inventer un avenir, un passé, et une vie quotidienne.

Je t'ai aimé comme j'ai pu, Yonas,
A toi maintenant de m'aimer
Autant que tu pourras. »


Apprenant le retour de Tsargo, Yonas crie vengeance et se met en quête de son père pour lui faire payer son crime. Adriana ne cherche pas à l'en dissuader.

Yonas va donc à sa rencontre. L'autre, de dos, ne fait pas trop de difficulté pour avouer qui il est et ce qu'il a commis. Yonas lui annonce qu'il a l'intention de le tuer. Mais il ne veut pas le frapper dans le dos ; il lui demande de se retourner, et de le regarder. Tsargo se retourne lentement…
Kaija Saariaho 05adri10

La fin de l'opéra porte sur la question de savoir si Yonas mettra sa vengeance à exécution ou non. De cela dépend s'il est le fils spirituel de son père ( un criminel donc ) ou celui de sa mère Adriana

« Cet homme méritait de mourir, mais toi, mon fils, tu ne méritais pas de le tuer », lui dit Adriana.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Kaija Saariaho Empty
MessageSujet: Re: Kaija Saariaho   Kaija Saariaho Icon_minitimeDim 27 Juil 2008 - 15:47

A propos d' Adriana Mater, interview de Kaija Saariaho
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Kaija Saariaho Empty
MessageSujet: Re: Kaija Saariaho   Kaija Saariaho Icon_minitimeDim 27 Juil 2008 - 15:50

Kaija Saariaho s'est enthousiasmée pour la musique spectrale de Tristan Murail et Gérard Grisey qui a été pour elle une vraie révélation.

Petals, pour violoncelle solo ou avec électronique, illustre parfaitement cette forme de musique travaillant sur la matière même du son.
Petals

Kaija Saariaho a beaucoup écrit pour le violoncelle, et l'utilise de manière novatrice, en jouant notamment sur la texture de l'instrument grâce à l'électronique et des techniques de jeu inventives (variations de pression et d'inclinaison de l'archet...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Kaija Saariaho Empty
MessageSujet: Re: Kaija Saariaho   Kaija Saariaho Icon_minitimeDim 27 Juil 2008 - 15:53

Lonh

Changing Light

NoaNoa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Kaija Saariaho Empty
MessageSujet: Re: Kaija Saariaho   Kaija Saariaho Icon_minitimeMar 23 Sep 2008 - 15:00

J'avais manqué ce fil parmi tant d'autres!

Kaija Saariaho fait partie de mes compositeurs contemporains préférés et j'ai eu le bonheur d'assister aux créations de ses 2 opéras L'amour de loin et Adriana Mater ainsi que celles de Notes on Light et Mirage (couplés à Orion, oeuvre déjà entendue sur le disque de musiques inspirées des planètes de Holtz).

Kaija Saariaho Planet10
Il y a sur cette compilation une œuvre de Matthias Pintscher "Toward Osiris" dont il a fait une version plus élaborée, Osiris, et créée par Boulez récemment. C'est un jeune musicien surdoué et ce morceau inédit était d'une puissance et d'une virtuosité rythmique stupéfiantes! J'attends la sortie en disque...


Kaija Saariaho prolonge les atmosphères oniriques de Debussy et de Messiaen en incorporant les influences du spectralisme. On peut s'ennuyer ferme à ces longues plages brumeuses ou cristallines mais je me laisse emporter sans résister!

Dans le documentaire Voyage en compagnie de Peter Sellars (le metteur en scène), ce dernier évoque sa complicité avec Kaija et montre une photo noir et blanc, qu'elle apprécie particulièrement, et où le contour des objets et des habitations ne se distingue plus du brouillard environnant. Donnant le sentiment d'un mystère et d'un effacement de toute chose. Tout son univers musical hypnotique est là...

Un petit documentaire sur elle:
https://www.dailymotion.com/video/x5f1dt_kaija-saariaho_creation

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Kaija Saariaho Empty
MessageSujet: Re: Kaija Saariaho   Kaija Saariaho Icon_minitimeMar 23 Sep 2008 - 15:08

Ainsi remontent les fils quand on ne s'y attend plus... content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Kaija Saariaho Empty
MessageSujet: Re: Kaija Saariaho   Kaija Saariaho Icon_minitimeMar 23 Sep 2008 - 16:03

Un chant assez caractéristique de son style:

http://fr.youtube.com/watch?v=TrXaWt0UJ5Y

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Kaija Saariaho Empty
MessageSujet: Re: Kaija Saariaho   Kaija Saariaho Icon_minitimeMar 23 Sep 2008 - 16:06

coline a écrit:
Lonh

ça c'est formidable et très caractéristique de son style

Et Parfum de l'instant

http://fr.youtube.com/watch?v=zh61lsfuqkY

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).


Dernière édition par markofr le Mar 23 Sep 2008 - 16:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Kaija Saariaho Empty
MessageSujet: Re: Kaija Saariaho   Kaija Saariaho Icon_minitimeMar 23 Sep 2008 - 16:07

markofr a écrit:
coline a écrit:
Lonh

ça c'est formidable et très caractéristique de son style

J'écoute... aime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Kaija Saariaho Empty
MessageSujet: Re: Kaija Saariaho   Kaija Saariaho Icon_minitimeMar 25 Jan 2011 - 17:06

Concerto pour flûte et orchestre: L'aile du songe (2001). Un chant d'oiseau complètement onirique.

Kaija Saariaho L8737510


_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Kaija Saariaho Empty
MessageSujet: Re: Kaija Saariaho   Kaija Saariaho Icon_minitimeLun 30 Jan 2012 - 23:59

Sortie du nouveau disque de Kaija Saariaho. 3 pièces orchestrales qui ont très bonne presse (surtout "Laterna Magica").

Kaija Saariaho 61u2as10

Ici l'enregistrement live (antérieur à ce disque) du concerto pour clarinette et orchestre:

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Kaija Saariaho Empty
MessageSujet: Re: Kaija Saariaho   Kaija Saariaho Icon_minitimeMar 31 Jan 2012 - 12:46

Marko a écrit:
Sortie du nouveau disque de Kaija Saariaho. 3 pièces orchestrales qui ont très bonne presse (surtout "Laterna Magica").

Kaija Saariaho 61u2as10


Prometteur!...Et l'image de la pochette me plaît beaucoup...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Kaija Saariaho Empty
MessageSujet: Re: Kaija Saariaho   Kaija Saariaho Icon_minitimeMar 31 Jan 2012 - 22:29

coline a écrit:
Marko a écrit:
Sortie du nouveau disque de Kaija Saariaho. 3 pièces orchestrales qui ont très bonne presse (surtout "Laterna Magica").

Kaija Saariaho 61u2as10


Prometteur!...Et l'image de la pochette me plaît beaucoup...
Citation :
Saariaho a trouvé l'inspiration dans le cycle des tapisseries de la Dame à la Licorne, dont chaque partie explore un des cinq sens avant la transfiguration cognitive opérée à la sixième, joliment titrée A mon seul désir (cherchez l'anagramme...)
[...]
C'est néanmoins la pièce pour orchestre Laterna magica (2008) qui sidère l'auditeur, ballotté par les phonèmes aspirés des pupitres de vents [...]"
Extrait du Diapason n°599 (février 2012).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Kaija Saariaho Empty
MessageSujet: Re: Kaija Saariaho   Kaija Saariaho Icon_minitimeDim 7 Avr 2013 - 17:11

Sortie audio de son opéra La passion de Simone avec Dawn Upshaw et Esa Pekka Salonen à la direction. J'espère qu'elle sortira la suite de concert enregistrée avec Barbara Hannigan (j'ai du mal avec Dawn Upshaw).

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Kaija Saariaho Empty
MessageSujet: Re: Kaija Saariaho   Kaija Saariaho Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Kaija Saariaho
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Musique, maestro… :: Musique du monde-Traditionnelle-
Sauter vers: