Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Amin Maalouf [Liban]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Amin Maalouf [Liban]   Lun 22 Oct 2012 - 11:12

Harelde a écrit:
topocl a écrit:
Les Désorientés



Eh bien, ce commentaire est plutôt difficile à écrire : j'ai du mal à savoir si j'ai aimé ou pas.
Tu es désorientée ?
Je le lirai. Maalouf fait partie des auteurs que je suis de près.
Wink
Comme ça tu pourras m'orienter. sourire
Comme Amin Maalouf a plutôt ma sympathie aussi, à distance, les défauts ont tendance à s'atténuer Mais bon, pendant la lecture, à certains moments je me disais qu'il pouvait faire mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Aaliz
Main aguerrie
avatar

Messages : 424
Inscription le : 07/11/2012
Age : 38
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Amin Maalouf [Liban]   Sam 5 Jan 2013 - 21:58

Le Rocher de Tanios

Ne connaissant toujours pas Amin Maalouf, j’ai donc jeté mon dévolu sur Le Rocher de Tanios.
Et je ne le regrette absolument pas !
La construction du récit est originale, la plume de l’auteur est fluide et sans fioritures et le sujet ne pouvait qu’attiser ma curiosité.
Dès les premières pages, le lecteur mord à l’hameçon que lui tend Amin Maalouf : d’où vient donc cette étrange légende qui interdit à quiconque de s’asseoir sur le rocher de Tanios sous peine de disparaître ?

C’est ce que le narrateur va chercher à savoir. S’appuyant sur la mémoire d’un ancien du village et sur des documents historiques, il fera revivre l’histoire de son village au XIXème siècle. Attention car l’auteur précise bien que ces sources historiques et la légende en question sont purement fictives bien que le récit soit basé sur un fait réel. Mais pourtant, le talent de l’auteur fait que l’on y croit malgré tout.

J’ai donc été charmée par ce roman aux allures de conte avec en toile de fond le conflit entre l’empire ottoman et l’Egypte, conflit arbitré par les puissances européennes qui cherchent leur part de gâteau. L’influence britannique et sa concrétisation sur le terrain dont Amin Maalouf nous dévoile certains aspects est particulièrement intéressante. Les enjeux de pouvoir et la lutte entre les différentes hiérarchies de la politique locale sont expliquées de façon très simple et j’ai beaucoup apprécié cette imbrication du récit fictif dans un contexte historique réel. Sous ses allures de conte , c’est donc une parcelle de l’histoire du Liban qu’illustre ce roman.

Les personnages sont attachants et tous profondément humains, l’importance accordée à l’honneur est bien mise en évidence et sert de fil rouge tout au long du récit, chaque personnage cherchant à le défendre et à garder tête haute en toutes circonstances mais est contraint malgré lui de subir son destin et les épreuves qu’il lui impose. Quête d’identité, amour et exil attendent Tanios et bien d’autres personnages. C’est donc aussi toute la mentalité d’un peuple attaché à ses croyances, à ses traditions et à sa terre qui nous est montrée que ce soit dans ses travers ou dans sa grandeur.

Le roman est court et s’engloutit rapidement. Une fois en main, j’ai eu du mal à le reposer prolongeant ma lecture jusqu’aux petites heures du matin.
Bref c’est un très beau voyage auquel nous invite Amin Maalouf et je suis prête à repartir en sa compagnie à tout moment.

_________________
" S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème ..." (devise Shadoks)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://booksandfruits.over-blog.com
MartineR
Main aguerrie
avatar

Messages : 364
Inscription le : 10/09/2010
Localisation : essonne

MessageSujet: Re: Amin Maalouf [Liban]   Ven 15 Fév 2013 - 10:11

Au sujet de Samarkand d'A Maalouf affraid

On croit avoir un cauchemar, mais non c'est vrai: http://www.france24.com/fr/20130214-turquie-livre-amin-maalouf-enquete-vulgarite-insulte-islam-censure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourtouteslesaig.canalblog.com/
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Amin Maalouf [Liban]   Ven 15 Fév 2013 - 19:33

MartineR a écrit:
Au sujet de Samarkand d'A Maalouf affraid

On croit avoir un cauchemar, mais non c'est vrai: http://www.france24.com/fr/20130214-turquie-livre-amin-maalouf-enquete-vulgarite-insulte-islam-censure
Orhan Pamuk ne vit apparemment plus en Turquie depuis plusieurs années...

C'est parfois vraiment ridicule :
Citation :
Parfois, le ministère de l’Éducation ne s’embarrasse pas de procès. Il a ainsi coupé directement dans les manuels scolaires deux vers d’un poème écrit par Edip Cansever, parce qu’ils parlaient de bière.
rire

On ne vit pas tout à fait dans le même monde...

Ceci dit, avec les livres électroniques, comment vont-ils faire ? diablotin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
MartineR
Main aguerrie
avatar

Messages : 364
Inscription le : 10/09/2010
Localisation : essonne

MessageSujet: Re: Amin Maalouf [Liban]   Jeu 4 Avr 2013 - 10:29



Les désorientés d'Amin Maalouf (je dirai plutôt les dés-Orientés. )


C'est une récit à deux voix, mais d'un même protagoniste qui se déroule sur quinze jours pour revivre une absence de 30/40 ans & réunir les amis exilés de par le monde. Le premier roman, du moins à ma connaissance, où Amin Maalouf aborde la période contemporaine, dans ce Levant si riche de cultures, de religions, de paix jusqu'en 1914...

<< ...au XX°siècle, il y avait eu deux calamités: le communisme & l'anti-communisme. >>

<< Et au XXI° , il y aura aussi deux calamintés majeures: l'islamisme radical & l'anti-islamisme radical.>>



Un livre où le Liban n'est jamais nommé ce qui le rend plus universel, un livre fort & si actuel.. quoique certaines longueurs dans le milieu du récit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourtouteslesaig.canalblog.com/
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Amin Maalouf [Liban]   Mar 9 Avr 2013 - 14:32

Amin Maalouf a écrit le livret de l'opéra de Kaija Saariaho La passion de Simone d'après la vie de Simone Weil dont le parcours est évoqué à travers 14 stations (plus une ultime) qui font écho aux 14 arrêts de Jésus sur son chemin de Croix. L'opéra est lu par Dominique Blanc, chanté par Dawn Upshaw et un chœur finlandais.

Un très beau texte qui restitue bien l'essence de la pensée de cette grande femme engagée, ascétique, idéaliste. Une réflexion poétique qui permet en même temps de poser des questions sur l'existence humaine. À lire, à écouter et à voir si le DVD sort après le CD.


_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harelde
Zen littéraire
avatar

Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 42
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Amin Maalouf [Liban]   Lun 10 Nov 2014 - 16:00

Les Identités meurtrières



Né au Liban en 1949, Amin Maalouf sait ce que c’est d’être enfermé dans un sous-sol en compagnie de sa jeune épouse enceinte en attendant, qu’au dehors, la pluie de bombes veuille bien cesser. Catholique pas vraiment pratiquant, entouré initialement de pays musulmans ou hébraïque, il arrive en France à 27 ans. Pour découvrir ce qu’est un immigré loin de chez lui et en terre étrangère.

Amin Maalouf a cette question de l’identité à fleur de peau. L’identité, c’est pour lui, l’ensemble de nos composantes qui nous a façonné. La plupart sont acquises au cours de la vie et tiennent compte du vécu de nos parents, de l’enseignement qu’on a reçu, de nos choix, de nos erreurs, de la terre qui nous a vu grandir, de la religion des nôtres, des bancs d’école sur lesquels nous avons (ou non) usé nos pantalons… Une myriade d’éléments qui ont pour conséquence de tous nous rendre unique.

Sur un point précis, un catholique peut ainsi être plus proche d’un musulman que d’un autre catholique. Un boucher chevalin peut avoir des points communs avec un jockey, un juif tomber d’accord avec un arabe. Alors que deux noirs peuvent copieusement s’engueuler. L’auteur enfonce des portes ouvertes, mais ne se limite pas à ce discours : il appelle évidemment à la tolérance. Nous pouvons vivre ensemble de façon harmonieuse, en échangeant ce que nous avons à échanger et en acceptant ce qui nous sépare de l’autre.

Certes ! Ce bouquin a l’immense mérite d’exister et son propos devrait être évident pour tous. Il l’est pour moi. Du moins, je le crois. Je l’espère. Si bien que le bouquin perd pour moi une grande partie de son intérêt. Je suis d’accord avec vous monsieur Maalouf. Et j’espère que vous me pardonnerez de ne pas le terminer et de passer à autre chose.

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
Lilou
Espoir postal
avatar

Messages : 40
Inscription le : 07/08/2014

MessageSujet: Re: Amin Maalouf [Liban]   Lun 10 Nov 2014 - 18:38

Et bien voilà un auteur que je vais m'empresser de découvrir, parce que je n'ai rien encore lu de lui. Merci pour vos commentaires appétissants. content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mareva
Plume timide


Messages : 11
Inscription le : 22/07/2016

MessageSujet: Re: Amin Maalouf [Liban]   Ven 19 Aoû 2016 - 16:59

Je viens de lire Le premier siècle après Béatrice. Je ne crois pas avoir lu de message au sujet de ce roman où le narrateur et sa femme luttent contre la fin programmée de l'humanité. En effet, un ignoble individu cupide a réussi à inventer une substance qui permet aux personnes désirant un enfant d'avoir un garçon. Mais il n'est pas possible ensuite, même si on voulait un garçon tout d'abord puis une fille, de revenir sur les effets de cette substance. Si on l'a ingérée, on n'aura que des garçons. Ainsi, toutes les sociétés, même les moins patriarcales, sont impactées par la raréfaction des filles.

Le sujet est fort intéressant et reprend une problématique que l'on trouve dans certains pays comme la Chine ou l'Inde par exemple. Les conséquences sociologiques du phénomène sont évoquées avec précision. Néanmoins, l'auteur a fait le choix d'écrire un récit rétrospectif. Ce choix limite la possibilité de varier le rythme du récit, ce qui nuit à la qualité et à l'intérêt de l'œuvre car il n'y a pas de scènes par exemple et on a plutôt le sentiment de lire un compte-rendu d'événements qu'un roman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Amin Maalouf [Liban]   Ven 19 Aoû 2016 - 17:02

Merci Mareva pour tes impressions nuancées sur le livre.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amin Maalouf [Liban]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amin Maalouf [Liban]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Court passage "Les dérèglements du monde" de amin Maalouf
» Samarcande d'Amin Maalouf
» Des émigrés-immigrés - Amin Maalouf
» LEON L'AFRICAIN DE Amin MAALOUF
» Un bâtiment belge engagé au Liban l’an prochain ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature du Moyen-Orient (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: