Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Giorgio Bassani [Italie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Bellonzo
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1775
Inscription le : 22/07/2008
Age : 68
Localisation : Picardie

MessageSujet: Giorgio Bassani [Italie]   Sam 2 Aoû 2008 - 7:26




wikipedia a écrit:
Giorgio Bassani, romancier et poète italien né le 4 mars 1916 à Bologne, mort le 13 avril 2000 à Rome.

C'est le 4 mars 1916 que Giorgio Bassani naquit à Bologne. Mais c'est à la ville de Ferrare qu'est liée son existence, ville où il passa son enfance et sa jeunesse. En 1939, il sort lauréat de la Faculté des Lettres de Bologne. Mais Bassani est d'origine juive et, victime des lois raciales de 1938, il est obligé de publier en 1940 son premier livre "Una città di pianura" sous le pseudonyme de Giacomo Marchi. Militant antifasciste, il sera incarcéré en 1943. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, il part pour Rome où il s'essayera au cinéma comme scénariste mais aussi comme acteur. Il adhère à cette époque au Parti socialiste italien (il sera élu conseiller municipal apparenté PSI en 1962 et restera proche de ce parti jusqu'en 1966, date à laquelle il adhère au Parti républicain). C'est aussi à partir de cette époque que sa production littéraire sera la plus importante, dans les années 1950 et 1960. Plusieurs de ses ouvrages reçurent d'ailleurs des prix littéraires et furent adaptés au cinéma. Ces œuvres furent rassemblées sous le cycle du roman de Ferrare "Il Romanzo di Ferrara". Giorgio Bassani fut aussi professeur d'histoire à l'Académie nationale d'art dramatique, journaliste et vice-président de la RAI (1964-1966).

Un homme dans la ville(désolé mais je ne sais pas inclure d'images et j'espère apprendre)

Giorgio Bassani est un écrivain du nord de l'Italie.Il semble qu'on commence à le redécouvrir.

Le cinéma nous l'avait déjà mis en lumière avec trois films dont le superbe Jardin des Finzi-Contini. Les éditions Gallimard proposent un ouvrage de référence rassemblant(et non compilant) tous les écrits de Bassani consacrés à sa ville de Ferrare. Bassani a lui-même réécrit ces six livres que l'on peut lire séparément. Cependant je crois qu'il faut lire le tout pour se faire une idée de la géniale appropriation du lieu géographique Ferrare par l'auteur. Essayons de procéder par ordre...

   Ferrare est une ville d'Emilie maintenant éclipsée par Bologne. Ville d'art très attirante Bassani y vécut presque toute sa vie au sein d'une famille juive et bourgeoise. La communauté juive de Ferrare était particulièrement intégrée y compris parmi les dignitaires fascistes. J'aime à faire comprendre que les choses sont souvent plus complexes et moins manichéennes qu'on voudrait le faire croire.

  Pourtant les lois raciales promulguées en Italie contraignirent Bassani à publier ses premiers poèmes sous un faux nom. Militant antifasciste c'est dans les années cinquante et soixante qu'il publia ses Histoires de Ferrare, regroupées ici dans Le Roman de Ferrare enrichi de nombreux documents sur l'auteur et sa ville.Cet ouvrage est un modèle d'érudition et de recherche pour qui veut s'imprégner d'une peuvre littéraire. Je n'avais jamais lu Bassani et ne connaissais que les films Les lunettes d'or et Le jardin des Finzi-Contini.
   Après une courte et tranchante préface de Pasolini Dans les murs propose cinq nouvelles ayant trait à la société de Ferrare juste avant ou après guerre.Nous assistons à une version transalpine de l'antisémitisme et de l'engagement politique, et surtout à l'ooportunisme qui sied si bien au genre humain. A Ferrare comme ailleurs les retours de guerre sont difficiles.

          Les lunettes d'or est un court roman plus connu depuis le film de Giuliano Montaldo ou Philippe Noiret campe ce professeur homosexuel en proie à l'incompréhension. Une belle oeuvre, pleine de retenue et qui n'angélise pas la victime, chose rare dans ce domaine.

   Le jardin des Finzi- Contini est une oeuvre d'une délicatesse et d'une grâce rarissimes. L'histoire d'amitié entre le narrateur et Micol, fille d'une famille juive riche toujours dans cette bonne ville de Ferrare se déroule dans un style assez précieux fait de longues phrases et de subordonnées d'une beauté à couper le souffle. Bassani sait ce dont il parle ayant fréquenté les cénacles bourgeois et éclairés des années trente. Il y a unité de lieu dans ce fameux jardin et le court de tennis verra se dérouler des sentiments d'une force et d'une ardeur accompagnées de promenades dans la nature idyllique de cette sorte d'éden pour amours enfantines et adolescentes. Mais que c'est difficile d'avoir 20 ans ou 50 d'ailleurs quand s'abat la peste  qui conduira la famille Finzi-Contini à la solution finale!



      Giorgio Bassani a désavoué le film de Vittorio de Sica et j'ignore vraiment pourquoi. C'est un peu dommage car la sensibilité de  de Sica est réelle même si elle est plus familière du petit peuple romain cher au Néoréalisme(Sciuscia,Le voleur de bicyclette) que des familles aisées du nord de l'Italie. A propos je trouve bien injuste  le purgatoire qui semble avoir saisi les films de de Sica, par ailleurs bien peu distribués en DVD.

      Le Roman de Ferrare contient encore Derrière la porte, Le héron et L'odeur des foins .Je n'ai,pas lu les deux derniers. Mais la prose de Bassani est si dense et procure  une brûlure exquise et tendrement douloureuse que je compte bien finir cette intégrale. Enfin je n'ai jamais lu une oeuvre aussi lovée au sein d'une ville, la ville de Bassani. Cela me donne diablement envie de voir Ferrare comme ces lecteurs amoureux qui visitent le cimetière de la ville pour rêver sur le tombeau de la famille Finzi-Contini qui est pourtant sortie de l'imagination de l'auteur. Bien bel hommage à la littérature, cette fleur vénéneuse et mortelle que j'aime tant.


Dernière édition par kenavo le Sam 8 Nov 2014 - 12:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eeguab.canalblog.com
Nathria
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2867
Inscription le : 18/06/2008
Age : 50

MessageSujet: Re: Giorgio Bassani [Italie]   Sam 2 Aoû 2008 - 8:12

Tu as bien fait d'ouvrir ce fil. Voilà plusieurs mois que je promets à une cliente de lire "Le jardin des Finzi-Contini". honte .Il faut que je le note sérieusement sur ma LaL.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lachariotteabouquins.blogspot.fr/
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Giorgio Bassani [Italie]   Sam 2 Aoû 2008 - 10:34

J'ai lu Le roman de Ferrare, où sont rassemblé six textes qui ont cette ville pour cadre. C'est intéressant, mais je dirais tout de même qu'en les lisant en continuité, un sentiment de répetition apparaît assez vite, c'est joliment écrit, très classique dans la forme, mais je trouve qu'il manque un petit je ne sais quoi pour que ce soit passionnant.
Le texte que j'ai préréré est Les lunettes d'or, alors que j'avais il y a bien longtemps vu le film, que ne n'avais pas trop apprécié, mais il y a beaucoup plus dans le texte, c'est aussi à mon avis le texte où il ouvre un peu sa thématique à autre chose, en occurence l'homosxualité, et c'est tout de suite bien plus riche.
J'ai en revanche été deçue par Le jardin de Finzi-Contini, que j'ai trouvé trop prévisible dans son déroulement.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Giorgio Bassani [Italie]   Sam 2 Aoû 2008 - 10:52

Nathria a écrit:
Tu as bien fait d'ouvrir ce fil. Voilà plusieurs mois que je promets à une cliente de lire "Le jardin des Finzi-Contini". honte .Il faut que je le note sérieusement sur ma LaL.
Je voulais écrire – oui, oui.. faut lire ce roman sublime.. mais:
Arabella a écrit:
J'ai en revanche été deçue par Le jardin de Finzi-Contini, que j'ai trouvé trop prévisible dans son déroulement.
Very Happy
Je ne sais pas s’il est question dans ce roman de livrer des données ‘non-prévisibles’ – je dirais que le fin mot du destin des personnages est assez clair, déjà au début – mais c’est son écriture de nous raconter cette histoire.. sa manière de nous présenter cette société au moment qu’autour d’eux le monde était en train de s’écrouler et ils ne remarquent pas jusqu’au dernier moment.. on devient témoins – même si on sait ce qui va se produire.. c’est quand même passionnant à lire.. en tout cas pour moi un très bon moment de lecture

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Giorgio Bassani [Italie]   Sam 2 Aoû 2008 - 10:57

Le problème c'est que j'ai lu Le jardin de Finzi-Contini suite aux autres textes de l'auteur, et comme tous ces textes décrivaient le même monde, le charme de la description c'était sans doute un peu émoussé. J'aurais sans doute plus aimé si c'était le premier texte que j'avais lu. Mais c'est une lecture agéable, mais je m'attendais à plus, et c'est pour cela que j'ai été un peu déçue.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Giorgio Bassani [Italie]   Sam 2 Aoû 2008 - 10:59

Arabella a écrit:
Le problème c'est que j'ai lu Le jardin de Finzi-Contini suite aux autres textes de l'auteur
ok.. pour moi c'était le premier livre de cet auteur.. donc.. plutôt sous le charme Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Giorgio Bassani [Italie]   Sam 2 Aoû 2008 - 12:55

Giorgio Bassani, évoqué sur ce fil de Michèle Lesbre: puisque Le roman de Ferrare a inspiré à Michèle Lesbre son roman Un certain Felloni... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Giorgio Bassani   Sam 2 Aoû 2008 - 14:24

D'accord avec les propos d'Arabella. J'ai meme éprouvé de l'ennui dans ces textes réécrits -Le Roman de Ferrare-.
Heureusement pour moi, j'avais lu Le Jardin des Finzzi Contini bien avant, et je reste sur un souvenir agréable.
colibri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Giorgio Bassani [Italie]   Sam 2 Aoû 2008 - 20:30

kenavo a écrit:
Arabella a écrit:
Le problème c'est que j'ai lu Le jardin de Finzi-Contini suite aux autres textes de l'auteur
ok.. pour moi c'était le premier livre de cet auteur.. donc.. plutôt sous le charme Wink

Je suis sûre que tu adoreras Les lunettes d'or.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Giorgio Bassani [Italie]   Dim 3 Aoû 2008 - 0:04

Arabella a écrit:
Je suis sûre que tu adoreras Les lunettes d'or.

Je ne connais que l'adaptation cinématographique de ce roman, avec Philippe Noiret. Cette histoire m'avait beaucoup touchée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Giorgio Bassani [Italie]   Dim 3 Aoû 2008 - 0:24

coline a écrit:
Arabella a écrit:
Je suis sûre que tu adoreras Les lunettes d'or.
Je ne connais que l'adaptation cinématographique de ce roman, avec Philippe Noiret. Cette histoire m'avait beaucoup touchée...
Pour moi de même.. mais comme Arabella a dit qu'elle trouvait le roman nettement meilleur à l'adaptation.. c'est peut être un titre que je pourrait me noter Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epi
Escargote Zen
avatar

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 57
Localisation : à l'ouest

MessageSujet: Re: Giorgio Bassani [Italie]   Mar 4 Aoû 2009 - 13:55

Je n'avais pas vu ce fil encore. Cela fait des semaines que je cherche Le jardin de Finzi-Contini, il semble épuisé partout ! Reste amazon heureusement Laughing

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Giorgio Bassani [Italie]   Mar 4 Aoû 2009 - 14:11

c'est bien de faire remonter ce fil..
Epi a écrit:
Cela fait des semaines que je cherche Le jardin de Finzi-Contini, il semble épuisé partout
ah oui, tu devrais aimer.. j'ai adoré cette lecture..
Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epi
Escargote Zen
avatar

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 57
Localisation : à l'ouest

MessageSujet: Re: Giorgio Bassani [Italie]   Mar 4 Aoû 2009 - 14:17

kenavo a écrit:
c'est bien de faire remonter ce fil..
en plus, cela fait tout juste un an qu'il est oublié Laughing

kenavo a écrit:
Epi a écrit:
Cela fait des semaines que je cherche Le jardin de Finzi-Contini, il semble épuisé partout
ah oui, tu devrais aimer.. j'ai adoré cette lecture..
Very Happy
J'ai vu ce titre tout à fait par hasard il y a quelques temps mais sans en connaître l'histoire ni rien, et j'en ai eu envie tout de suite. Je ne sais pas pourquoi, le titre me parle...

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Giorgio Bassani [Italie]   Mar 4 Aoû 2009 - 19:11

Epi a écrit:
Je n'avais pas vu ce fil encore. Cela fait des semaines que je cherche Le jardin de Finzi-Contini, il semble épuisé partout ! Reste amazon heureusement Laughing

Le jardin de Finzi-Contini est aussi l'un des textes qui figurent dans Le roman de Ferrare, un gros volume, présent dans beaucoup de bibiothèques, tu peux peut être avoir accès au Jardin par ce biais.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Giorgio Bassani [Italie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Giorgio Bassani [Italie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature italienne, grecque et turque (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: