Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Jack Kerouac

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Snark
Main aguerrie
Snark

Messages : 495
Inscription le : 11/05/2007
Age : 33
Localisation : ici

Jack Kerouac - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jack Kerouac   Jack Kerouac - Page 2 Icon_minitimeDim 27 Mai 2007 - 3:45

Je viens de relire les citations de Chercher le vent. Il y a là beaucoup de mouvement. Quand je plongerai dans les oeuvres d'écrivains de la BA, Chercher le vent fera parti de la liste des livres à lire...

Pour l'extrait, eh bien... à la place, jouvrirai un fil sur Miller. Car l,extrait auquel jai fait allusion, eh bien, il est sans intérêt... Ce qu'est Miller (qui ressemble à Cliff) se manifeste dans son écriture de feu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harmonuit
Posteur en quête
Harmonuit

Messages : 72
Inscription le : 11/05/2007
Age : 32
Localisation : Ici ou là, au gré de mes fantaisies. (La plupart du temps, à Montréal)

Jack Kerouac - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jack Kerouac   Jack Kerouac - Page 2 Icon_minitimeDim 27 Mai 2007 - 3:46

Bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harmonuit
Posteur en quête
Harmonuit

Messages : 72
Inscription le : 11/05/2007
Age : 32
Localisation : Ici ou là, au gré de mes fantaisies. (La plupart du temps, à Montréal)

Jack Kerouac - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jack Kerouac   Jack Kerouac - Page 2 Icon_minitimeDim 27 Mai 2007 - 18:44

Je serais curieuse de savoir ce que vous avez pensé de On the road en termes de traduction.

Speedy?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snark
Main aguerrie
Snark

Messages : 495
Inscription le : 11/05/2007
Age : 33
Localisation : ici

Jack Kerouac - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jack Kerouac   Jack Kerouac - Page 2 Icon_minitimeDim 27 Mai 2007 - 19:49

Harmonuit a écrit:
Je serais curieuse de savoir ce que vous avez pensé de On the road en termes de traduction.


Oui ben eueueuhhh... mon anglais est nul. si un jour je trouve un moyen de l'amélirorer sans me taper des cours de grammaires, sans devoir mattarder à lire un txt qui moblige à mettre mon nez dans le dicto à tous les 2 min... si je trouve un moyen de l'améliorer, finalement, sans fournir le moindre , je le ferai. dici là, sera impossible de lire On the road dans sa langue originale.
(écouter une cassete qui apprend langlais pendant que je dors, cela me plairait... dans la mesure ou cela ne donne pas naissance à un cours d'anglais en rêve Shocked )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harmonuit
Posteur en quête
Harmonuit

Messages : 72
Inscription le : 11/05/2007
Age : 32
Localisation : Ici ou là, au gré de mes fantaisies. (La plupart du temps, à Montréal)

Jack Kerouac - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jack Kerouac   Jack Kerouac - Page 2 Icon_minitimeDim 27 Mai 2007 - 20:19

Sourire! Laughing

Mon anglais n'est pas très bon non plus. Je ne sais même pas si je peux le qualifier de fonctionnel, mais la perte de musicalité dans la version française m'apparaît tout de même comme étant flagrante.

Je vous dépose un extrait et sa traduction pour que vous puissiez en juger.

Citation :
The behatted tenorman was blowing at the peak of a wonderfully satisfactory free idea, a rising and falling riff that went from ‘EE-yah!’ to a crazier ‘EE-de-lee-yah!’ and blasted along to the rolling crash of butt-scarred drums hammered by a big brutal Negro with a bullneck who didn’t give a damn about anything but punishing his busted tubs, crash, rattle-t-boom, crash. Uproars of music and the tenorman had it and everybody knew he had it. Dean was clutching his head in the crowd, and it was a mad crowd. They were all urging that tenorman to hold it and keep it with cries and wild eyes, and he was raising himself from a crouch and going down again with his horn, looping it up in a clear cry above the furore. A six-foot skinny Negro woman was rolling her bones at the man’s hornbell, and he just jabbed it at her, ‘Ee! ee! ee!’

Citation :
Le saxo en chapeau était en train de souffler à l’apogée d’une improvisation merveilleusement réussie une suite en crescendo et decrescendo qui allait du «I-ah!» à un «I-di-li-ah !» encore plus délirant, et qui cuivrait sur le roulement fracassant des tambours aux cicatrices de mégots, que matraquait une grande brute de nègre à cou de taureau qui se foutait de tout sauf de corriger ses caisses d’explosifs, boum, le cliquetis-ti-vlan, tout le monde comprit qu’il l’avait piqué. Dean se prenait la tête à deux mains dans la foule et c’était une foule en délire. Ils étaient tous en train d’exciter le saxo à tenir le it et à le garder avec des cris et des yeux furibonds et, accroupi, il se relevait et de nouveau fléchissait les cuisses avec son instrument, bouclant la boucle d’un cri limpide au-dessus de la mêlée. Une négresse de six pieds toute décharnée se mit à rouler ses os devant le saxophone du gars qui se contenta de lui en filer un bon coup, «i ! i ! i !».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Jack Kerouac - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jack Kerouac   Jack Kerouac - Page 2 Icon_minitimeDim 27 Mai 2007 - 21:40

'ffectivement What a Face

en tout cas merci beaucoup parce que je n'hésiterai probablement plus à m'emparer d'une "vf" pour cet auteur... (que je n'ai pas eu l'occasion de lire jusqu'à maintenant mais c'était et est envisagé).

("mince alors" quand même pour cet exemple... )

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Speedy
Envolée postale
Speedy

Messages : 187
Inscription le : 02/03/2007
Age : 63
Localisation : D'ici et d'ailleurs.

Jack Kerouac - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jack Kerouac   Jack Kerouac - Page 2 Icon_minitimeLun 28 Mai 2007 - 9:56

Harmonuit a écrit:
Je serais curieuse de savoir ce que vous avez pensé de On the road en termes de traduction.

Speedy?

Honnêtement Harmonuit, mon niveau d'anglais n'est pas assez perfectionné pour me permettre une lecture aisée de "On the road", alors à tout prendre je me contente de la vf .
C'est certain que le texte y perd en musicalité, en rythme, les sonorités anglo-saxonnes s'en accomodent nettement mieux (du fait des "r" aussi prononcés différemment) .
Mais comme on le disait plus haut, lire Kerouac c'est rentrer dans son univers, c'est un état d'esprit, un mode de vie ,Queenie le souligne aussi ...
Juste des pensées, des sensations du moment, des mots jetés dans la fulgurance de l'instant devant lesquels certains peuvent être rebutés, c'est clair...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Green_at
Invité



Jack Kerouac - Page 2 Empty
MessageSujet: Il y a longtemps...   Jack Kerouac - Page 2 Icon_minitimeDim 3 Juin 2007 - 13:27

Je m'y re-plonge cette semaine...
Revenir en haut Aller en bas
Snark
Main aguerrie
Snark

Messages : 495
Inscription le : 11/05/2007
Age : 33
Localisation : ici

Jack Kerouac - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jack Kerouac   Jack Kerouac - Page 2 Icon_minitimeDim 3 Juin 2007 - 16:14

À la limite, Sur la route est un "guide" de voyage pour le parfait nomade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Amandine*
Posteur en quête
*Amandine*

Messages : 56
Inscription le : 18/06/2007
Age : 30
Localisation : Haute-Normandie

Jack Kerouac - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jack Kerouac   Jack Kerouac - Page 2 Icon_minitimeLun 18 Juin 2007 - 23:41

En voilà, un fil intéressant, pour quelqu'un comme moi qui est passionnée par les beatniks ! ^^

On The Road est un livre captivant, une philosophie de vie, un hymne au voyage. C'est toute une atmosphère qui y est créée. Ce livre a en particulier contribué à faire naître en moi le rêve d'entreprendre un jour un road-trip aux Etats-Unis. Si vous comprennez l'anglais, lisez-le en version originale. C'est vraiment très important dans ce livre, je crois.

Pour ce qui est des beatniks, je pourrais en discuter sans me lasser... Ce mouvement est vraiment fascinant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Jack Kerouac - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jack Kerouac   Jack Kerouac - Page 2 Icon_minitimeVen 20 Juil 2007 - 20:52

je passe avec une petite question pour les mordus, et les autres pourquoi pas, en parallèle de ma lecture je jetais un oeil sur le web l'autre jour et lu que le texte avait été pas mal charcuté avant d'être publié (afin d'être plus politiquement correcte semble-t-il) et qu'une réédition (plus ?) complète était prévue cette année... ma lecture me ferait penser que les coupes concerneraient surtout la drogue... qu'en pensez-vous ? et en savez vous plus ?

question posée car cela me parait important quant à la teinte du récit scratch

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Jack Kerouac - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jack Kerouac   Jack Kerouac - Page 2 Icon_minitimeSam 21 Juil 2007 - 23:37

je viens de terminer On The Road... et je vais tenter de vous livrer mes impressions pas trop dans le désordre et sans trop en oublier...

Un truc marquant c'est la quantité de choses racontée en peu de mots, plusieurs fois je suis reparti plusieurs pages en arrière pour chercher une phrase qui était sur la précédente !

On s'habitue à l'écriture et je dois avouer qu'au fil des pages on se laisse porter par le flot. Et oui, je me faisais récalcitrant au début, trouvant ça assez répétitif, artificiel (et désolant...)... un peu étouffé par la quantité aussi... je me suis donc fait entrainer jusqu'à la troisième partie (re-départ de New York pour Denver) plutôt par l'écriture. Là ça devient plus intéressant et j'ai été un peu plus assidu, c'est peut être un peu plus triste, un peu plus objectif... un peu de désillusion face à la course forcenée en avant....

Avant la descente au Mexique, plus mystique, plus surréaliste... où l'écriture se ressent très libérée... une béatitude permanente... avant les (presque/possibles) conclusions.

Je me suis retrouver aussi à mieux entrer dans le besoin des protagonistes de se raconter, de trouver un absolu "pur" (pour se reposer ?). Il a fallu (bizarrement) que j'atteigne la fin du récit pour que se fassent les échos avec... moi (boarf... oui !). Bizarrement parce que ça doit être assez présent chez moi bien que la forme puisse différer.

j'ai aussi été touché par la tendresse pour certains des personnages, Dean surtout, les femmes un peu... on ressent une sorte de refus d'objectivité qui est intéressant, important aussi et "significatif" je dirai.

Bancalement, malheureusement ce regard orienté (et légitime !) me fait me poser des questions sur de possibles silences, j'ai eu l'impression (pour cause de personnalité, croyances, mmmhhhh... convictions maybe) d'une histoire enjolivée. Il y a beaucoup de tristesse et de désolation tout au long de ces péripéties, un sentiment d'aveuglement, de mépris parfois (pourquoi pas ?) sur un plan "moral". Et sur un plan physique je pense, je me suis souvent demandé à quel point ils étaient "défoncés", comment les conséquences, les suites de ces abus n'étaient pas plus évoquées, racontées en fait.

Je ne sais pas trop quoi penser de cette "philosophie" d'une part pour cet aspect (très) artificiel et d'autre part parce que le livre ne me permet pas d'en saisir assez. Chercher plus vite plus loin, en essayant de ne pas se retourner je vous l'accorde ce n'est pas moi...

Au bilan, une lecture que je ne regrette pas du tout, finalement, et plus que seulement par l'écriture (pour ce qui est recherché). Je reste sceptique et un peu mal à l'aise sur certain points... ça permet de retourner la chose sous divers angles cat

Les passages de musiques, un poil confus, un poil fictifs ? ... on ne vas pas trop bouder son plaisir non plus...

il y a les passages automobiles qui sont marquants aussi, mention spéciale pour la virée en cadillac... je dois avouer qu'une longue route et un engin pareil juste pour voir... la sensation de naviguer, l'âme plus grande qu'automobile de la machine... écrite... et projetée...

mais le road-trip à la On The Road non, sans doute pas.

Quelle part donnez-vous "aux efforts de subjectivité" dans le livre ?

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Jack Kerouac - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jack Kerouac   Jack Kerouac - Page 2 Icon_minitimeMer 25 Juil 2007 - 13:44

je reviens par ici sur le sujet de la "remise en cause des structures" évoqué à propos de la Beat Generation, un peu de ce livre et par Veterini dans les "pratiques culturelles" (mais pas forcément à propos de Sur La Route).

Donc ici, car à la lecture du livre je n'ai pas trouvé de renversement si on peut dire des structures de base, si on les assimile à une recherche d'amitié "réelle" et à celle d'une vie en couple (avec des enfants). Ai je raté quelque chose ou bien l'attention doit elle se porter ailleurs, sur le poids des convenances qui transparait de ci et de là (je pense surtout au passage avec les mexicaine et son enfant) ?


(ou encore tout cela est chamboulé mais ailleurs que dans ce livre)

ce que je trouve pas vraiment, mais un peu quand même, choquant c'est le léger mépris ou désintérêt avec lequel sont traités des personnages annexes... vous me direz bien que ça a le mérite d'une certaine honnêteté...

et une autre chose : j'ai été surpris qu'il n'y ai pas d'évocation directe de la guerre dans le livre.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hank
Main aguerrie
Hank

Messages : 340
Inscription le : 28/08/2007
Age : 41
Localisation : Paris

Jack Kerouac - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jack Kerouac   Jack Kerouac - Page 2 Icon_minitimeMer 29 Aoû 2007 - 10:58

j'ai voulu découvrir Kerouac avec Les Souterrains, et j'avoue que je me suis arrêté au bout d'une cinquantaine de pages. Son style m'a paru être un véritable broyage de neurones, avec ses phrases interminables et ses incessantes observations (qui ne m'ont pas paru très intéressantes) qui viennent encore alourdir la lecture. Est-ce que le style de ce livre est représentatif de l'ensemble de son oeuvre ?

A vrai dire, c'est le premier roman de la "beat generation" que j'ai tenté de lire. Je ne connais pas grand chose à ce mouvement. J'ai cru comprendre que Burroughs écrivait dans un style au moins aussi barré que ce que j'ai lu de Kerouac, est-ce que c'est une des caractéristiques de ce mouvement ? Y a-t-il des auteurs/romans plus accessibles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lepasgrandchose.fr/
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Jack Kerouac - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jack Kerouac   Jack Kerouac - Page 2 Icon_minitimeMer 29 Aoû 2007 - 14:32

quelques-uns ont débattu de la beat generation sur le forum, tu trouveras la discussion ici : les beatniks
peut-être y trouveras-tu quelques réponses à tes questions Hank. :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Jack Kerouac - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jack Kerouac   Jack Kerouac - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Jack Kerouac
Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» je suis le cœur brisé de jack ? YANN
» Betameche, Arthur, E.T, Stitch et Jack (Mes ratous)
» Jack Foley - E/506th
» Jack Womer reposera à Brévands

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: