Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Patrick Kavanagh

Aller en bas 
AuteurMessage
Bellonzo
Sage de la littérature
Bellonzo

Messages : 1775
Inscription le : 22/07/2008
Age : 70
Localisation : Picardie

Patrick Kavanagh Empty
MessageSujet: Patrick Kavanagh   Patrick Kavanagh EmptyLun 4 Aoû 2008 - 20:30

Patrick Kavanagh Patric12

D'après Librairie-Compagnie

(Inniskeen, comté de Monaghan, 1905 — Dublin, 1967). Patrick [Joseph] Kavanagh. Fils d'un petit cultivateur et cordonnier, il quitte l’école à l’âge de treize ans et commence à écrire dès 1928. Après la publication en 1936 de son premier recueil Ploughman and Others Poems, il quitte la ferme qu’il exploitait depuis la mort de son père pour s’établir à Dublin où il devient l'une des figures les plus pittoresques et les plus controversées de la scène littéraire irlandaise. Critique littéraire redouté (en 1952, il a créé son propre journal, le Kavanagh’s Weekly, dont il publiera treize numeros), il a publié des romans et des récits autobiographiques (L’Idiot en herbe, 1938 ; Tarry Flynn, 1948), ainsi que plusieurs recueils de poèmes (The Great Hunger, 1942 ; A Soul for Sale, 1947 ; Recent Poems, 1958 ; Come Dance With Kitty Stobling and Other Poems, 1960 ; Collected Poems, 1964 ; Lough Derg, posth., 1971).


Dernière édition par Bellonzo le Lun 4 Aoû 2008 - 20:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eeguab.canalblog.com
Bellonzo
Sage de la littérature
Bellonzo

Messages : 1775
Inscription le : 22/07/2008
Age : 70
Localisation : Picardie

Patrick Kavanagh Empty
MessageSujet: Re: Patrick Kavanagh   Patrick Kavanagh EmptyLun 4 Aoû 2008 - 20:33

Paddy

Patrick Kavanagh(1906-1967) nous offre avec L'idiot en herbe son autobiographie des jeunes années.Poète plus que romancier à l'évidence tant la prose contant son enfance de fils de cordonnier besogneux est frappée d'un réalisme mêlé d'humour et empreint d'un quotidien au plus près de la nature,des animaux et d'une Irlande difficile et archaïque nullement idéalisée.

On parle bien un peu politique dans L'idiot en herbe mais toujours sur un mode mineur.Les souvenirs d'enfance ont en commun des scènes à faire,peu importe le pays car l'enfance n'est qu'un seul pays.On n'échappe pas à la foire aux porcs,aux noces villageoises,à l'apprentissage rédhibitoire,aux premières amours.Tout ceci est,chez Kavanagh,pétillant mais pas racoleur et surtout témoigne d'un respect de l'enfant,de l'adolescent,qui n'exploite pas jusqu'à l'écoeurement le filon parfois un peu étouffant de ce type d'écriture.

Mais les passages que je préfère dans L'idiot en herbe concernent ses premières humeurs voyageuses et son séjour à Dublin où il tente d'approcher les poètes irlandais,c'est à dire deux Irlandais sur trois.Là non plus il ne glorifie pas béatement les clichés parfois envahissants de la verte Erin.A noter que Patrick Kavanagh est l'auteur d'un seul roman,Tary Flynn.
Revenir en haut Aller en bas
http://eeguab.canalblog.com
 
Patrick Kavanagh
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une demande de Patrick Festraets
» [ DIVERS - LES FLOTILLES ET ESCADRILLES ] Tenues des pilotes années 60 en Polynésie...
» je me pose une question
» VENUS (SM)
» Aquarelles du week vosgien.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature irlandaise-
Sauter vers: