Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Richard Ford

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Richard Ford - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Richard Ford   Richard Ford - Page 2 Icon_minitimeDim 19 Avr 2009 - 19:47

Bellonzo a écrit:
A l'évidence je ne suis pas client chez Richard Ford dont j'ai abandonné au bout de 75 pages L'état des lieux.Il y a pourtant quelques traits d'humour réussis mais l'overdose de name dropping ne m'a pas plu. Déception.
dommage..
peut être tu aurais mieux fait de commencer cette trilogie par le premier livre..
mais on ne peut pas aimer et lire tous les mêmes auteurs Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avadoro
Zen littéraire
Avadoro

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 33
Localisation : Cergy

Richard Ford - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Richard Ford   Richard Ford - Page 2 Icon_minitimeDim 9 Jan 2011 - 20:09

L'état des lieux

Richard Ford est un écrivain que je trouve à la fois agaçant et passionnant, les deux sentiments se mêlant souvent au fil de la lecture.
En commençant par les regrets, l'abondance de name-dropping m'a également frustré même si des maladresses de traduction peuvent aussi être à prendre en compte.
Par sa perception du personnage de Frank Bascombe, Ford demeure toujours à la limite de la complaisance, et se laisse parfois trop porter par un contexte politico-social, par une charge symbolique qui peut prendre le pas sur les réflexions.
Mais c'est aussi un choix que de conserver un maximum d'instants de flottement, et au bout du compte le roman (dense et foisonnant) offre une belle impression de cohérence.
Les qualités de Ford sont multiples, et il dévoile une virtuosité narrative souvent admirable : en comprimant une journée en plusieurs centaines de pages, en multipliant les allers-retours dans le passé de Frank Bascombe, en formant un écho permanent aux émotions exprimées, il révèle avec beaucoup de rigueur toute la complexité d'un être.
A l'image des deux ouvrages prédécents, Bascombe se révèle dans un état de perpétuelle interrogation. Et c'est l'enjeu de L'état des lieux de justifier ce regard, le quotidien n'étant qu'une somme de fragments qu'il s'agit d'assembler pour tenter de (re) trouver une sérénité.
Si la vie ne parvient pas à faire sens, demeure chaotique et incohérente dans ses rebondissements, Bascombe ne renonce pas à une recherche et à une remise en cause.


Dernière édition par Avadoro le Dim 9 Jan 2011 - 20:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Richard Ford - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Richard Ford   Richard Ford - Page 2 Icon_minitimeDim 9 Jan 2011 - 20:14

Merci pour ton commentaire
il va me manquer, ce Frank Bascombe..
en as tu lu d'autres romans de lui?
Et sinon, je peux aussi recommander ses nouvelles, sublimes..

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avadoro
Zen littéraire
Avadoro

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 33
Localisation : Cergy

Richard Ford - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Richard Ford   Richard Ford - Page 2 Icon_minitimeDim 9 Jan 2011 - 22:24

Je n'ai pas eu l'occasion de lire ses nouvelles, mais j'essaierai de les découvrir prochainement (bien que comme beaucoup de parfumés, il s'agit de jongler avec une PAL déjà très fournie...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Richard Ford - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Richard Ford   Richard Ford - Page 2 Icon_minitimeDim 9 Jan 2011 - 22:27

Avadoro a écrit:
(bien que comme beaucoup de parfumés, il s'agit de jongler avec une PAL déjà très fournie...).
ah oui.. bienvenue au club Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Richard Ford - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Richard Ford   Richard Ford - Page 2 Icon_minitimeMar 18 Déc 2012 - 0:59

J'ai vu que Richard Ford est un grand ami de Joyce Carol oates qui s'est confiée à lui lorsqu'elle a perdu son mari. J'ai noté comme futures lectures "Ma mère" et "Une saison ardente".

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Richard Ford - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Richard Ford   Richard Ford - Page 2 Icon_minitimeMar 18 Déc 2012 - 8:26

Marko a écrit:
J'ai vu que Richard Ford est un grand ami de Joyce Carol oates qui s'est confiée à lui lorsqu'elle a perdu son mari. J'ai noté comme futures lectures "Ma mère" et "Une saison ardente".
je te souhaite bonne lecture... si tu vas trouver ton plaisir, tu feras la rencontre avec une des voix importantes dans la littérature américaine Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noémie
Sage de la littérature
Noémie

Messages : 1290
Inscription le : 24/11/2010
Localisation : Au pied des Pyrénées...

Richard Ford - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Richard Ford   Richard Ford - Page 2 Icon_minitimeLun 1 Avr 2013 - 21:10

J'ai découvert Richard Ford dans un des volets de l'émission "Les carnets de route" de François Busnel et j'ai beaucoup apprécié son approche des livres et de l'écriture et aussi son regard sur la vie....

Alors j'ai fait la connaissance de Frank Bascombe, hier soir, sourire et je suis venue voir ce fil tout naturellement ! Apparemment les avis sont partagés, mais les premières pages m'ont emportée .... à suivre !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Richard Ford - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Richard Ford   Richard Ford - Page 2 Icon_minitimeLun 1 Avr 2013 - 21:22

Noémie a écrit:
Alors j'ai fait la connaissance de Frank Bascombe, hier soir, sourire et je suis venue voir ce fil tout naturellement ! Apparemment les avis sont partagés, mais les premières pages m'ont emportée .... à suivre !!
ah... Frank drunken pas possible qu'on soit partagé sur lui Wink si tu vas tomber sous son charme, tu vas adorer.. il est mon héros préféré des trois Grands (Rabbit de John Updike, Zuckerman de Philip Roth)
je te souhaite bonne lecture...
et c'est marrant, tu as choisi le bon moment.. Le premier volet autour de Frank Bascombe prend place lors du week-end de Pâques
pour le deuxième volet, faut te retenir le 4 juillet Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noémie
Sage de la littérature
Noémie

Messages : 1290
Inscription le : 24/11/2010
Localisation : Au pied des Pyrénées...

Richard Ford - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Richard Ford   Richard Ford - Page 2 Icon_minitimeLun 1 Avr 2013 - 21:27

kenavo a écrit:

et c'est marrant, tu as choisi le bon moment.. Le premier volet autour de Frank Bascombe prend place lors du week-end de Pâques
pour le deuxième volet, faut te retenir le 4 juillet Very Happy

J'avoue que je ne l'ai pas fait exprès !! rire Mais je saurai attendre le 4 Juillet si je deviens accro !!! Promis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Richard Ford - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Richard Ford   Richard Ford - Page 2 Icon_minitimeMar 20 Aoû 2013 - 13:12

Concernant Canada, que je n'ai pas su apprivoisé, je laisse Kéna mettre son avis avant moi, pour éviter de disqualifier un auteur sans raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Richard Ford - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Richard Ford   Richard Ford - Page 2 Icon_minitimeMar 20 Aoû 2013 - 14:30

mimi54 a écrit:
Concernant Canada, que je n'ai pas su apprivoisé, je laisse Kéna mettre son avis avant moi, pour éviter de disqualifier un auteur sans raison.
toujours désolée de voir si un de mes auteurs favoris ne sait pas conquérir... mais bon, il ne peut pas plaire à tout le monde Wink

Richard Ford - Page 2 Aa348/ Richard Ford - Page 2 A523
Canada
Citation :
Présentation de l'éditeur
Nous sommes à Great Falls, Montana, en 1960. Dell Parsons a 15 ans lorsque ses parents commettent un hold-up, avec le fol espoir de rembourser ainsi un créancier menaçant. Mais le braquage échoue, les parents sont arrêtés, et Dell a désormais le choix entre la fuite ou le placement dans un orphelinat. Il choisit de fuir, passe la frontière du Canada et se retrouve dans le Saskatchewan. Il est alors recueilli par un homme, Remlinger, qui fait de lui son apprenti et son factotum. Remlinger est un « libertarien », adepte de la liberté individuelle intégrale, qui vit selon sa propre loi en organisant des chasses. Canada est le récit de ces années d’apprentissage au sein d’une nature magnifique, parmi des hommes pour qui seule compte la force brutale, comme le montre l’épisode final, d’une incroyable violence. Des années plus tard, Dell, qui est devenu professeur à l’Université, se souvient de ces années qui l’ont marqué à jamais. Qualifié de « page-turner » par le NY Times, ce roman d’une puissance et d’une beauté exceptionnelles rappellera aux lecteurs de Richard Ford le premier de ses livres publié à l’Olivier en 1991, Une saison ardente. Il marque le retour sur la scène littéraire d’un des plus grands écrivains américains contemporains.
Lu il y a déjà un moment, j'ai retrouvé que récemment un autre livre de lui qui prenait déjà la parole d'un adolescent (lors de ma lecture, j'avais cru qu'il n'avait jamais utilisé cet angle de vue). L'histoire débute dans Great Falls, ville qui figure dans le roman Une saison ardente. Il donne la parole à un jeune garçon de 16 ans... mais entre ce livre et Canada il y a 22 ans et Richard Ford a pris du poids dans son écriture, du coup, le jeune Dell qu'il nous présente aujourd'hui a lui aussi beaucoup plus de force dans ce qu'il va nous raconter.

On pourrait dire que Ford est plus intéressé par son écriture que par son histoire, mais cela dépend de l'approche du lecteur. Dans mon cas, je m'excite de ce fait et j'adore toutes les tournures qu'il a envie de prendre, je le suis partout. Je rayonne de joie quand je lis un de ses livres, tout simplement parce qu'il arrive à toucher des cordes avec ses mots que peu d'écrivains savent faire.

Traversay a qualifié l’écriture de Stewart O’Nan de « slow writing », en quelque sorte je voudrais aussi l’utiliser pour Richard Ford, bien que leur genre n’a pas mal de différences. En tout cas il faut se prendre du temps pour le lire, faut savoir à quoi on s’engage et faut pas avoir peur de se laisser emporter par les mots… pour moi le pure délice !

Richard Ford se qualifie parmi les meilleurs auteurs vivants à l’instant en Amérique bien qu’il se laisse souvent assez de temps entre deux parutions (son dernier roman date de 2006) et il aime aussi les « pavés » (pour lui, le « fun » débute à partir de 400 pages et plus) !

Après ma découverte de la région du Saskatchewan avec le roman de Dianne Warren, ce fut un plaisir de retourner dans cette région du Canada.

Richard Ford - Page 2 A524

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Richard Ford - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Richard Ford   Richard Ford - Page 2 Icon_minitimeMar 20 Aoû 2013 - 14:35

Canada

Je ne suis pas assez lettrée pour juger de la qualité de l’écriture, et des roman de Richard Ford, que, jusqu’à aujourd’hui je n’avais jamais lu .Il est un auteur connu, et reconnu ; je n’ai rien à redire là-dessus.
Je fais donc connaissance avec lui avec ce roman, un bon pavé bien lourd… qui me tombera des mains au bout de 150 pages, me laissant assommée, et affolée de l’ampleur de ce qui reste à lire tant le style me freine de plus en plus au fur et mesure que je persiste à poursuivre.
Je ne discuterai pas du sujet, il avait de quoi me plaire.
C’est surtout le style Ford qui ne me convient pas : de longs tirés narratifs sans dialogue, des détails à n’en plus finir, de la lenteur, et de la lourdeur. On a l’impression de ne pas avancer de prendre racine. J’ai fini par m’épuiser, et me lasser.
Les admirateurs de l'auteur y trouveront sans aucun doute leur compte. Que mon avis ne les dissuade pas de lire ce livre avec lequel la rencontre ne s'est pas faite , pas plus qu'avec l'auteur d'ailleurs.

NB: un ouvrage reçu par hasard pour cette rentrée; je reconnais ne ne jamais avoir ressenti de folle envie de le découvrir...ceci expliquant peut-être cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Richard Ford - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Richard Ford   Richard Ford - Page 2 Icon_minitimeMar 20 Aoû 2013 - 14:55

mimi54 a écrit:
NB: un ouvrage reçu par hasard pour cette rentrée; je reconnais ne ne jamais avoir ressenti de folle envie de le découvrir...ceci expliquant peut-être cela.
ah oui, je comprends mieux, je ne t'aurais pas recommandé cette lecture Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sekotyn
Envolée postale


Messages : 244
Inscription le : 13/08/2013
Localisation : Entre Rhône et Alpes

Richard Ford - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Richard Ford   Richard Ford - Page 2 Icon_minitimeMar 1 Oct 2013 - 10:11

Commencé Canada hier.
Écriture lente mais fluide. Les 22 ans au congélateur ont sans doute été profitables. La maturité est bien là et je sens que ça va me convenir.
Le coté pavé n'est pas pour me déplaire, bien au contraire, je vais le savourer longuement.

Pour l'accompagner je viens de "rentrer"  Le pays des ténèbres de Stewart O'Nan. Mais peut-être ferais-je mieux de séparer les deux lectures sinon gare à l'indigestion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Richard Ford - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Richard Ford   Richard Ford - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Richard Ford
Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» FORD TRANSIT 2L 140CH T350 H2 L2
» pb soufflet de cardan av gauche
» Armée de l'air Américaine (US Air Force)
» CV & CVN : Aircraft Carriers - Porte-avions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: