Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Robert McLiam Wilson

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Queenie
...
avatar

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 38
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Robert McLiam Wilson   Dim 26 Jan 2014 - 9:52

Je l'ai lu il y a très longtemps (je pense que c'était à sa sortie, en 1996). Je l'avais vraiment beaucoup aimé, et j'avais trouvé intéressant le rapport avec l'IRA, ce qui en était dit. Il me semble qu'il y a aussi des pensées autour de la liberté et du choix, non ?

Très vagues souvenirs aujourd'hui (mais souvenirs tout de même, après presque 20 ans *outch* c'est pas mal quand même pour un bouquin !).


Je crois avoir lu sur le forum que c'est une relecture pour toi, et que tu as été un chouia déçue non ?

Pourquoi ?
Du vide, du creux (impression en filigrane qui ressort de ton com) ?

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kathel
Main aguerrie


Messages : 349
Inscription le : 16/01/2008

MessageSujet: Re: Robert McLiam Wilson   Dim 26 Jan 2014 - 10:24

kenavo a écrit:
traversay a écrit:
Il va falloir enquêter ! Peut-être sur des sites anglais ou irlandais ?
attentif on va jouer au Sherlock..

apparemment il vit maintenant à Paris (si on peut croire à la source Wikipedia) il se peut qu'il est en train d'apprendre le français pour écrire un prochain Goncourt  Cool

Il écrit des chroniques dans Libé... en voici par exemple une tout à fait d'actualité
http://www.liberation.fr/societe/2014/01/17/prix-nobel-de-la-haine_973683

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Robert McLiam Wilson   Dim 26 Jan 2014 - 10:31

Queenie a écrit:
Je l'ai lu il y a très longtemps (je pense que c'était à sa sortie, en 1996). Je l'avais vraiment beaucoup aimé, et j'avais trouvé intéressant le rapport avec l'IRA, ce qui en était dit. Il me semble qu'il y a aussi des pensées autour de la liberté et du choix, non ?

Très vagues souvenirs aujourd'hui (mais souvenirs tout de même, après presque 20 ans *outch* c'est pas mal quand même pour un bouquin !).


Je crois avoir lu sur le forum que c'est une relecture pour toi, et que tu as été un chouia déçue non ?

Pourquoi ?
Du vide, du creux (impression en filigrane qui ressort de ton com) ?

Oui, déçue en ce sens que moi aussi je l'avais vraiment beaucoup aimé que j'en avais le souvenir d'une histoire très forte. Hors, l'histoire en soi n'est pas grand chose.

J'ai été gênée par les revirements psychologiques liés aux circonstances extérieures; c’est très caricatural.
A partir du moment où le cessez le feu a lieu, les deux types arrivent à se construire une histoire propre, se trouvent chacun une petite amie, la mère comprend et assume enfin sa relation homosexuelle avec son  amie d'enfance. etc. IL y a un ton de réconciliation générale assez simpliste avec soi-même et avec les autres, qui n'y va pas avec le dos de la cuiller
Ou quand il apprend qu''il sera père, Churkie ne s'intéresse d'un coup plus à l'argent mais aux choses qu'il comprend maintenant comme plus importantes dans la vie. Le procédé n'est pas léger.

A part ça, oui, ça explique bien ce contexte de lassitude -épuisement?- des Irlandais par rapport à ces luttes stériles et qui n'ont plus aucun sens, la lutte étant finalement bien pire (avec le terrorisme, la pression dans le quotidien, les contrôles policiers, l'impression de vivre en dictature, les petites rivalités individuelles entretenues sous prétexte d'une "cause") que le problème de base : une cohabitation de rancœurs accumulées, mises  sur le compte d'une religion qui n'a plus de sens pour grand monde (ou en tout cas plus ce sens-là). Et il y a un message de tolérance, aussi.

En somme je suis bien contente que tu aies écrit cela Queenie, qui m' a permis de rebondir, car j'avais juste mis quelques lignes sous le coup de la  déception, ne trouvant pas comment présenter le livre . Je me sentais bloquée et tu as débloqué des choses. Et , malgré mes réserves, c'est  un bouquin intéressant, pour cet aspect question irlandaise, et aussi pour ce portrait de types paumés, errant entre dérision et désespoir, qui n'ont pas grand chose à faire de leurs vies, mais  méritent mieux. Oui, il y a des errances dans Belfast, notamment la nuit,  qui m'ont bien plu.
Et si c'est vide et creux dans leurs vies (en fait c'est béant de détresse) le livre ne l'est pas.

ET il y a un humour loufoque qui entretient la notion de dérisoire, je comprends très bien que ça t'ait plu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Queenie
...
avatar

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 38
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Robert McLiam Wilson   Dim 26 Jan 2014 - 10:58

Merci pour le développement !

J'avais aimé, et... peut-être bien que c'est cette facilité dans le retournement psychologique qui m'a fait ne pas aller vers d'autres livres de cet auteur ?

Après, j'ai découvert Colum McCann. Beaucoup aimé, mais pareil, jamais allée plus loin  (Les saisons de la nuit). Faudrait que je me re-penche sur ces deux auteurs, pour voir s'ils ont ce même "manque" qui me fait apprécier la lecture (voir même avec enthousiasme) sans me pousser à aller plus loin ?

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Robert McLiam Wilson   

Revenir en haut Aller en bas
 
Robert McLiam Wilson
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Robert EUDE, historien Seinomarin.
» Robert Gogoi a-t-il été à bord du Gerlache ?
» Documentaire sur Robert Bruce. ARTE.
» Bon anniversaire Robert !
» ROBERT x GOHIER - Le Havre Graville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature irlandaise-
Sauter vers: