Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Louise Erdrich

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Louise Erdrich - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Louise Erdrich   Louise Erdrich - Page 4 Icon_minitimeVen 18 Jan 2013 - 9:11

Queenie a écrit:

Tu saurais dire Topocl pourquoi La chorale des maitres bouchers est "mieux" ?

Bonne question à laquelle je vais avoir un peu de mal à répondre car ma lecture est ancienne. Évidemment, je ne dis pas que La chorale des maitres bouchers est « mieux » d’une façon générale, mais mieux par rapport à moi, la lectrice que je suis. Pour situer cela, c'est un roman que je relirais volontiers

Il s’agit d’abord d’un roman sur des thèmes qui me sont chers : l’exil, l’immigration, saga familiale, roman intime sur fond d’histoire. Donc tous les ingrédients sont là pour moi. Je ne sais pas si je me fais comprendre mais il s’agit d’un roman «carré » , où les personnages sont très bien décrits, ont un caractère frappé, ont une « réalité » touchante avec des péripéties dynamiques, et non pas ce que je ressens avec les autres Erdrich cette sensation un peu vaporeuse, un peu floue. On est plus dans le factuel, ce qui n’empêche pas l’émotion, que dans une espèce d’atmosphère imprécise, cette façon de rester en surface qui privilégie l’affectif. Est ce que je peux aller jusqu’à dire que les autres Erdrich, pour moi, manquent de "consistance"?

Difficile à exprimer , tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Louise Erdrich - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Louise Erdrich   Louise Erdrich - Page 4 Icon_minitimeVen 18 Jan 2013 - 16:44

J'ai l'impression de comprendre ce que tu veux dire. Y'a-t-il moins de personnages dans ce livre ? (Dans la Branche Cassée, il y en a au moins 6 de très importants, et du coup, traités avec une étrange superficialité et sommairement).

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Louise Erdrich - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Louise Erdrich   Louise Erdrich - Page 4 Icon_minitimeVen 18 Jan 2013 - 17:37

là tu m'en demandes beaucoup, ma lecture remonte à... pas mal d’années!
Beaucoup de personnages surement puisque c'est une histoire familiale qui s'étale sur plusieurs générations. mais je pense que cela campêche pas qu'ils soient bien campés car en général je n'aime pas l'"étrange superficialité"
Je ne peux que redire qu'il ne semble pas écrit par le même auteur que les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Louise Erdrich - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Louise Erdrich   Louise Erdrich - Page 4 Icon_minitimeSam 19 Jan 2013 - 22:36

il y a plusieurs personnages principaux et plusieurs "second rôles" mais tout cela s'imbrique bien. Des moments très forts.

c'était pour moi une lecture agréable.

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Louise Erdrich - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Louise Erdrich   Louise Erdrich - Page 4 Icon_minitimeLun 21 Jan 2013 - 16:41

Je suis peiné aussi que Louise E. en ait déçu certains...Je l' aime beaucoup et elle s' exprime tellement bien en interview... Et puis sa beauté est radieuse... Mais c 'est hors sujet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Louise Erdrich - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Louise Erdrich   Louise Erdrich - Page 4 Icon_minitimeLun 21 Jan 2013 - 17:48

Je prends l'exemple du forum où certains membres qui me sont très sympathiques ne lisent pas du tout les mêmes choses que moi et où nos avis sont le plus souvent en contradiction. Il me paraît donc normal que certains écrivains me paraissent sympathiques en tant qu'êtres humains mais n'écrivent pas des choses qui me plaisent (L'inverse peut-être vrai d'ailleurs)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Louise Erdrich - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Louise Erdrich   Louise Erdrich - Page 4 Icon_minitimeLun 21 Jan 2013 - 18:08

bix229 a écrit:
Je suis peiné aussi que Louise E. en ait déçu certains...Je l' aime beaucoup et elle s' exprime tellement bien en interview... Et puis sa beauté est radieuse... Mais c 'est hors sujet...

Si je te suis bien...tu dois être surpris alors que Joyce Carol Oates ait un tel succès? rire
Louise Erdrich - Page 4 Joyce210
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Louise Erdrich - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Louise Erdrich   Louise Erdrich - Page 4 Icon_minitimeLun 21 Jan 2013 - 18:18

coline a écrit:
bix229 a écrit:
Je suis peiné aussi que Louise E. en ait déçu certains...Je l' aime beaucoup et elle s' exprime tellement bien en interview... Et puis sa beauté est radieuse... Mais c 'est hors sujet...

Si je te suis bien...tu dois être surpris alors que Joyce Carol Oates ait un tel succès? Louise Erdrich - Page 4 28294
Louise Erdrich - Page 4 Joyce210

En effet. Je trouve qu' eelle est un peu inégale, JCO. Mais elle écrit beaucoup et certains de ses livres m' ont interessés, notamment Reflets en eau trouble...


Dernière édition par bix229 le Lun 21 Jan 2013 - 21:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Louise Erdrich - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Louise Erdrich   Louise Erdrich - Page 4 Icon_minitimeLun 21 Jan 2013 - 21:41

coline a écrit:
bix229 a écrit:
Je suis peiné aussi que Louise E. en ait déçu certains...Je l' aime beaucoup et elle s' exprime tellement bien en interview... Et puis sa beauté est radieuse... Mais c 'est hors sujet...

Si je te suis bien...tu dois être surpris alors que Joyce Carol Oates ait un tel succès? rire
Louise Erdrich - Page 4 Joyce210

mdr2 Merci Coline !

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Louise Erdrich - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Louise Erdrich   Louise Erdrich - Page 4 Icon_minitimeLun 21 Jan 2013 - 21:48

Ah ! Je n' avais pas saisi l' allusion ! Je suis tellement naif ! Heureusement que tu passais par là, Coli !

Bof, elle a quelques point noirs sur le nez JCO...De l' acné juvénile, je suppose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 59
Localisation : à l'ouest

Louise Erdrich - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Louise Erdrich   Louise Erdrich - Page 4 Icon_minitimeLun 21 Jan 2013 - 22:14

coline a écrit:
bix229 a écrit:
Je suis peiné aussi que Louise E. en ait déçu certains...Je l' aime beaucoup et elle s' exprime tellement bien en interview... Et puis sa beauté est radieuse... Mais c 'est hors sujet...

Si je te suis bien...tu dois être surpris alors que Joyce Carol Oates ait un tel succès? rire
Louise Erdrich - Page 4 Joyce210
Excellent mdr2

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Louise Erdrich - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Louise Erdrich   Louise Erdrich - Page 4 Icon_minitimeMer 23 Jan 2013 - 17:33

-Le jeu des ombres-

Louise Erdrich - Page 4 97822210

Résumé
Citation :
C'est le récit d'Irène et Gil, mariés depuis 15 ans et parents de trois enfants. Lui est un peintre renommé, amoureux fou de sa femme qu'il peint sur toutes les coutures, lui "otant peu à peu son âme". Elle étouffe dans cette passion dévorante et tente de sauver la partie la plus intime de son être en consignant ses pensées dans un carnet rouge. Un jour, se rendant compte que Gil lit ses écrits, Irène décide de le prendre à son propre jeu et lui fait croire, au travers de ce journal, qu'elle entretient une liaison. Ambivalence, cruauté, tout est bon pour déstabiliser le schéma trop oppressif de ce duo à la dérive dont Irène veut se libérer...

Drôle de famille que j'ai eu la plus grand mal à appréhender, tous ces personnages (y compris les enfants) m'étant le plus souvent insaisissables, lointains, en quelque sorte fabriqués afin de rentrer dans le cadre, comme le dit Sentinelle. Et pourtant...Ce récit d'un couple dysfonctionnel et au bord du chaos est semble t'il inspiré de l'histoire intime de l'auteure qui vécut avec un peintre une passion destructrice. Alors comment expliquer le fait qu'aussi bien Senti que moi (et quelques autres parfumés) aient eu tant de mal à y croire?

Durant plus des deux tiers du roman, je me suis sentie totalement étrangère, je n'arrivais pas à m'intéresser à leur quête. Tout me paraissait confus et déroutant, manquant d'une logique au moins affective. J'ai failli plusieurs fois laisser tomber mais la curiosité et un je ne sais quoi d'autre m'a fait tenir. Dieu merci, la chute m'a beaucoup plus touchée, mais quel chemin pour y arriver!
Il se peut que l'auteure bride son écriture, par pudeur, nous donnant que les faits qui nous paraissent du coup dénués de sens. Il se peut aussi que sa sensibilité soit si différente de la nôtre qu'il nous est parfois impossible de percer ce flou, même si je conçois qu'il puisse apporter du charme. Mais quelle étrange auteure que cette Louise Erdrich, pas du tout sûre de retenter l'expérience...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Louise Erdrich - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Louise Erdrich   Louise Erdrich - Page 4 Icon_minitimeJeu 24 Jan 2013 - 22:13

Aeriale a écrit:

Drôle de famille que j'ai eu la plus grand mal à appréhender, tous ces personnages (y compris les enfants) m'étant le plus souvent insaisissables, lointains, en quelque sorte fabriqués afin de rentrer dans le cadre, comme le dit Sentinelle. Et pourtant...Ce récit d'un couple dysfonctionnel et au bord du chaos est semble t'il inspiré de l'histoire intime de l'auteure qui vécut avec un peintre une passion destructrice. Alors comment expliquer le fait qu'aussi bien Senti que moi (et quelques autres parfumés) aient eu tant de mal à y croire?


Je n'ai pas encore fini ma lecture, mais j'en atteins presque la moitié, et je ne ressens pas ce sentiment d'être étrangère aux personnages... En effet, Louise Erdrich ne donne pas un accès direct à leurs consciences : on n'en observe que des parcelles qui répondent à la progression logique de l'intrigue, mais il me semble que c'est pour mieux restituer l'atmosphère qui règne dans cette famille. Une atmosphère faite de non-dits, d'observations réciproques, de craintes... peut-être parce que ça me rappelle un peu le propre contexte familial au sein duquel j'ai grandi, je ne trouve pas que cette écriture et cette distance donnent une impression de "fabriqué".

(au fait j'ai lu le passage sur le kitsch et tu as raison, j'ai kiffé comme une malade) innocent

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Louise Erdrich - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Louise Erdrich   Louise Erdrich - Page 4 Icon_minitimeVen 25 Jan 2013 - 8:31

colimasson a écrit:
(au fait j'ai lu le passage sur le kitsch et tu as raison, j'ai kiffé comme une malade) innocent
J'étais sûre Razz

Pour le reste, je comprends bien que le flou aide à resituer le contexte de cette famille mais il m'a fallu du temps pour y trouver une logique, j'étais vraiment dans le brouillard durant une bonne centaine de pages, cela peut décourager certains! Dommage parce qu'une fois qu'on a appréhendé cette famille un peu space, le suite est prenante...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Louise Erdrich - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Louise Erdrich   Louise Erdrich - Page 4 Icon_minitimeSam 26 Jan 2013 - 17:38

Citation :
tous ces personnages (y compris les enfants) m'étant le plus souvent insaisissables, lointains, en quelque sorte fabriqués afin de rentrer dans le cadre, comme le dit Sentinelle

Tiens.
En repensant à mes impressions sur le livre d'Erdrich, j'ai tendance à l'assimiler à ce qui me frustre dans l'écriture de Oates...

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Louise Erdrich - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Louise Erdrich   Louise Erdrich - Page 4 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Louise Erdrich
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» quelque photos d'un paras qui est a bord du louise marie
» « What soldiers do », de Mary Louise Roberts, aux éditions University of Chicago Press.
» Goélette Louise Marie - 1840
» La frégate Louise Marie dans l'Opération Sophia
» Le Havre : Roenelle x Royatte 1854

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: