Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Toni Morrison

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

morrison - Toni Morrison - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Toni Morrison   morrison - Toni Morrison - Page 5 Icon_minitimeJeu 10 Oct 2013 - 13:26

Arabella a écrit:
Sauf Jazz si j'ai bien compris, qui est à éviter.dentsblanches 
Et c'est bien sûr le seul que j'ai lu et qui ne m'a pas donné envie de continuer.
J'ai beaucoup aimé Jazz, plus que Beloved et puis je n'ai rien lu d'autres de Morrison mais ces deux-là restent de gros chocs de lecture. J'imagine qu'il serait possible de faire un rapprochement entre Morrison et N'Diaye dans le côté 'travail formel' de l'écriture, l'apparition disparition de moments ou de personnages traités de manière fantastique, une forme de détachement, de regard plein de compassion et en même temps sans pitié sur la condition des femmes, des noirs, des fous... Deux écritures qui génèrent un sentiment de devoir se battre contre elles pour les aimer et en même temps l'impression d'avoir sous la main des œuvres de grandes magiciennes...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avadoro
Zen littéraire
Avadoro

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 33
Localisation : Cergy

morrison - Toni Morrison - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Toni Morrison   morrison - Toni Morrison - Page 5 Icon_minitimeJeu 7 Mai 2015 - 22:33

Beloved

Sethe, ancienne esclave, tente des années plus tard de se reconstruire mais ne peut que se heurter au traumatisme du passé. Dans un geste de désespoir absolu et face à la dépossession de son propre corps, elle a commis un infanticide qui la hante chaque jour, chaque nuit et semble l'écarter du monde des vivants.

Le style de Toni Morrison est abrupt, douloureux, parfois confus en multipliant des allers-retours temporels. Il contient de bouleversantes fulgurances poétiques, en forme d'incantation pour saisir l'étendue d'une blessure, d'une souffrance et d'une colère. La force de l'oeuvre est d'ouvrir la possibilité d'une rédemption symbolique, d'un avenir au milieu de la ruine et de la désolation. Sethe doit se confronter à ses cauchemars, accepter une mise à nu intime pour briser une solitude et se réapproprier un vécu. Elle ouvre ainsi la possibilité d'une reconstitution d'un foyer familial, à travers un apaisement relationnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 73
Localisation : là haut, vers Aix...

morrison - Toni Morrison - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Toni Morrison   morrison - Toni Morrison - Page 5 Icon_minitimeLun 7 Sep 2015 - 15:44

Délivrances

morrison - Toni Morrison - Page 5 978-2-10

Notes de l'éditeur

Dans son onzième roman, qui se déroule à l'époque actuelle, Toni Morrison décrit sans concession des personnages longtemps prisonniers de leurs souvenirs et de leurs traumatismes.

Au centre du récit, une jeune femme qui se fait appeler Bride. La noirceur de sa peau lui confère une beauté hors norme. Au fil des ans et des rencontres, elle connaît doutes, succès et atermoiements. Mais une fois délivrée du mensonge - à autrui ou à elle-même - et du fardeau de l'humiliation, elle saura, comme les autres, se reconstruire et envisager l'avenir avec sérénité.



« Rusé, sauvage, et élégant... Toni Morrison distille des éléments de réalisme et d'hyperréalisme dans un chaos magique, tout en maintenant une atmosphère narrative séductrice et poétique, voire toxique... Une fois encore, Toni Morrison déploie une écriture courageuse et sensuelle qui fait d'elle, sans doute, la plus grande romancière contemporaine. » Lisa Shea, Elle



« Toni Morrison ajoute une nouvelle pierre à l'édifice d'une œuvre [...] au sein de laquelle elle ne cesse d'examiner, d'interroger les conflits et les changements culturels de notre époque. Délivrances est incontestablement un nouveau chef-d'œuvre. » Jane Ciabattari, BBC
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ce serait une histoire plus courte (200 pages) que son roman "un don" de 2009, avec plus de violence concentrée, le racisme qui y serait décrit ne serait pas de la même forme que dans "Beloved" ou dans "Home", mais de nos jours il serait toujours aussi présent et preignant...
---A en lire les critiques je suis attiré par la lecture de ce livre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 73
Localisation : là haut, vers Aix...

morrison - Toni Morrison - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Toni Morrison   morrison - Toni Morrison - Page 5 Icon_minitimeDim 13 Sep 2015 - 12:23

Commandé "Délivrances" ce matin, je l'ai demain...Je me ruine...je me ruine... intense reflexion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

morrison - Toni Morrison - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Toni Morrison   morrison - Toni Morrison - Page 5 Icon_minitimeSam 19 Sep 2015 - 11:08

Délivrances

Quand Lula Ann naît, noire foncé de peau, alors que celle de ses parents est si claire, la fatalité est déjà sur ses épaules. Sa mère, dont elle guette les rares approbations, la porte comme un fardeau, et l'élève à la dure  car elle sait que le monde ne lui pardonnera rien.

On la retrouve adulte, éclatante, ayant changé de nom et assuré sa réussite professionnelle dans le dévorant milieu des cosmétiques tant à la la force des poignets qu'en peaufinant sa si excitante  apparence physique. Cette splendide assurance lui a servi, enfant, à faire condamner une jeune femme accusée de sévices à enfants. C'est quand elle la retrouve de façon cuisante à sa libération de prison, et que  son amant l'abandonne sèchement,qu' apparaissent ses brisures cachées , et le corps et l'esprit se disloquent.

L'amour est en fait l'étayage qui lui manquait, sur lequel elle va construire un édifice cette fois solide, basé sur la vérité et non sur des secrets.

Et bien, ça me désole car j'ai adoré d'autres Toni Morrison mais j'ai trouvé ce roman assez moyen. Je n'y ai pas retrouvé  la légèreté et l'inventivité que j'avais trouvées ailleurs, ni la cohérence tendue et poétique,  ni la flamboyance de la langue, globalement un côté démonstratif plombant, un récit morcelé (l'histoire de Lula, puis l'histoire de  Booker, puis leurs retrouvailles). La folie rôde mais est tenue à distance. D'un autre auteur, cela aurait peut-être mieux passé. Trop d'attente, sans doute.

Ce sujet de la rédemption par l'amour qui sauve des secrets de jeunesse, n’est pas des plus originaux, d'autant que les personnages ne m'ont pas inspiré trop d'empathie, et qu'il s'y mêle une petite surprise limite fantastique, toute symbolique on le comprend bien, mais  qui n’est même pas magique (je n'en dis pas plus).

Tous les protagonistes ont subi ou assisté à une agression sexuelle dans leur enfance, ça en est presque lassant dans l’horreur. On ne sait plus trop où Toni  Morrison veut en venir, peut-être à  cette vérité de la dernière ligne (que je dévoile car elle est le titre en anglais) : dans ce monde qui n’est pas fait pour accueillir, mais pour mâter, « que  Dieu  aide l'enfant ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Sorcière
Envolée postale
Sorcière

Messages : 100
Inscription le : 04/09/2015

morrison - Toni Morrison - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Toni Morrison   morrison - Toni Morrison - Page 5 Icon_minitimeSam 19 Sep 2015 - 13:03

Merci pour le commentaire ! Ils ont bien déliré dessus au Masque et la plume rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

morrison - Toni Morrison - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Toni Morrison   morrison - Toni Morrison - Page 5 Icon_minitimeSam 19 Sep 2015 - 15:48

Ah oui ! Arnaud Vivian entre autres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

morrison - Toni Morrison - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Toni Morrison   morrison - Toni Morrison - Page 5 Icon_minitimeSam 19 Sep 2015 - 16:00

Plutôt drôle, mais il s'agit de faire un numéro, quant à l'analyse du livre, elle en souffre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 73
Localisation : là haut, vers Aix...

morrison - Toni Morrison - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Toni Morrison   morrison - Toni Morrison - Page 5 Icon_minitimeLun 2 Nov 2015 - 17:30

j'ai préféré aborder Morrison par le biais de "Home" dans le cadre de la LC Esclavage(s) pour mieux savourer Délivrances en comparant l'écriture...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 73
Localisation : là haut, vers Aix...

morrison - Toni Morrison - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Toni Morrison   morrison - Toni Morrison - Page 5 Icon_minitimeJeu 5 Nov 2015 - 16:31

morrison - Toni Morrison - Page 5 97822610

"Home"

«Ici se dresse un homme»
Cette phrase peinte sur un ecriteau cloué sur un arbre près d’une tombe improvisée, c’est l’image de la redemption de Franck ce soldat noir rentré de Corèe meurtri par la guerre, la perte de ses amis d’enfance morts au combat à ses côtés et un lourd secret qu’il traîne derrière lui à travers l’amerique ségrégationniste des années 50.

"Home", le titre est un resumé du livre, la coquille qui contient la somme des souffrances que nous font parcourir les pages de cette thaumatologie que nous livre Toni Morrison. La colonne vertébrale de cette histoire est celle de Franck, dont nous decouvrirons au fil de la lecture sans que Toni Morrison n’en écrive le mot, avec grande pudeur, qu'il est noir. D'une famille tres pauvre, son enfance s'est déroulée dans un petit village, sa vie tourne autour de la protection qu’il porte à sa petite soeur avec qui il sera témoin d’un évènement dont il comprendra les tenants et aboutissants à la fin du livre, découverte finale qui lui permettra de formuler ses propres remords et d’atteindre la paix.

Ce bouquin construit sur des déchirements, décortiquant les peaux ne laissant que les os, est un onguent de douceur sur ces plaies béantes que sont les attaques de la misère, du racisme et de la guerre et Toni Morrison n’utilise pour seule violence que la suggestion née des mots...
Inutile de préciser que j'ai aimé ce bouquin...?


Dernière édition par Chamaco le Jeu 5 Nov 2015 - 19:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

morrison - Toni Morrison - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Toni Morrison   morrison - Toni Morrison - Page 5 Icon_minitimeJeu 5 Nov 2015 - 18:28

quel commentaire ! je n'ai qu'une envie lire le livre ! merci Chamaco

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 73
Localisation : là haut, vers Aix...

morrison - Toni Morrison - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Toni Morrison   morrison - Toni Morrison - Page 5 Icon_minitimeJeu 5 Nov 2015 - 19:07

Bédoulène a écrit:
quel commentaire !  je n'ai qu'une envie lire le livre ! merci Chamaco

Super, vraiment ce livre le mèrite, beaucoup de finesse et de légèreté pour des sujets si pesants, tres belle ecriture...Vas y lis le
Amitiés bonjour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 73
Localisation : là haut, vers Aix...

morrison - Toni Morrison - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Toni Morrison   morrison - Toni Morrison - Page 5 Icon_minitimeVen 6 Nov 2015 - 16:29

«Délivrances» de Toni Morrison,

morrison - Toni Morrison - Page 5 Delivr10

Ce livre commence par l’histoire de la mère de Lula Ann alias Bride, traumatisée par la couleur de peau de sa fille (noire comme le Soudan) et les conséquences pour elle même et ses proches
florilège : «la nourrir, c’était comme une négrillonne qui me tétait le mamelon. Je suis passée au biberon dès que je suis rentrée chez moi.»
«Etre noire à ce point-là et avoir ces lèvres d’après moi trop épaisses qui m’appelaient «Maman», ça rendrait les gens perplexes»
Ce sont les propos d’une mère, et il y a plus, cela m’a bouleversé à l’entame du livre, on ne peut dire qu’il s’agit d’un livre tiède. Peut on trouver un minimum d’excuses à cette mère, peut être le contexte sociologique de cette amérique où :
«Quand mon père et elle sont allés au tribunal pour se marier, il y avait deux Bibles et il a fallu qu’ils posent la main sur celle réservée aux Noirs».
En quelque sorte :
«Il fallait que Lula Ann apprenne à bien se tenir, à éviter de se faire remarquer et à ne pas causer de problèmes. Je me moque du nombre de fois qu’elle change de nom. Sa couleur est une croix qu’elle portera toujours. Mais ce n’est pas de ma faute. Ce n’est pas de ma faute. Ce n’est pas de ma fautre. Ca non.»
Commenter plus serait supperflu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 73
Localisation : là haut, vers Aix...

morrison - Toni Morrison - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Toni Morrison   morrison - Toni Morrison - Page 5 Icon_minitimeJeu 12 Nov 2015 - 14:54

Déception et break sur "Délivrances"...

Ce livre avait bien commencé pourtant...Non pas que je recherche la delectation dans le malheur des gens, mais l'écriture et la consistance des premiers chapitres laissait présager une oeuvre hors de l'ordinaire. Cependant au fil des pages cette histoire poignante se transforme en une déliquescente presentation de mode narcissique et futile balayée avec insistance par le fréquent usage d'un plaisir pris avec le blaireau-phallique d'un ex_petit ami, atteinte de blairomanie l'héroïne est de surcroît frequemment témoin d'actes de pédérastie, on se demande pourquoi, et là, soudain je n'ai plus envie de chercher à retrouver les traces de cette belle écriture du début. Je reprendrai le livre peut être, plus tard, à moins qu'entretemps quelqu'un ayant été plus loin ne m'incite à poursuivre...Dommage...


Dernière édition par Chamaco le Jeu 12 Nov 2015 - 17:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

morrison - Toni Morrison - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Toni Morrison   morrison - Toni Morrison - Page 5 Icon_minitimeJeu 12 Nov 2015 - 17:27

Oui, décevant, c'est sûr...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




morrison - Toni Morrison - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Toni Morrison   morrison - Toni Morrison - Page 5 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Toni Morrison
Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» james morrison
» Quizz aviation.
» epilepsie toni coclonique pharmacoresistante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: