Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Ambrose Bierce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Bellonzo
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1775
Inscription le : 22/07/2008
Age : 68
Localisation : Picardie

MessageSujet: Ambrose Bierce   Mer 13 Aoû 2008 - 19:59



Ambrose Bierce n'est jamais mort.Pas étonnant de la part de cet immense nouvelliste qui a passé sa vie à écrire sur ce sujet,la mort.Né en 1842dans l'Ohio il participe à la Guerre de Sécession et en restera marqué.Puritain mais sensible,dans les forces nordistes il apprend à refouler d'insoutenables images qui parcourront son chef d'oeuvre,Tales of soldiers and civilians,connu(un peu)sous le vocable français de Morts violentes.
Bierce fut longtemps journaliste avant de vivre de sa plume avec un roman gothique,The monk and yhe hangman's daughter,ainsi que de nouvelles horrifiques et son recueil d'aphorismes,le très amer Dictionnaire du diable. Admirateur de Pancho Villa il disparaît dans le désert mexicain en 1913.Nul n'a jamais revu Ambrose Bierce.Dans sa dernière lettre de Chihuahua il écrivait:"Etre un gringo à Mexico-ah ça c'est l'euthanasie."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eeguab.canalblog.com
Bellonzo
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1775
Inscription le : 22/07/2008
Age : 68
Localisation : Picardie

MessageSujet: Re: Ambrose Bierce   Mer 13 Aoû 2008 - 20:21

Histoires de soldats et de civils,souvent morts

Ambrose Bierce(1842-1913) a vécu les affres de la Guerre de Sécession.Hanté par ces images il en fera un chef-d'oeuvre avec les nouvelles terribles de Tales of soldiers and civilians,titré en français Morts violentes.Au long de cette quinzaine de short stories ce qui frappe c'est le rapport du héros de chaque texte,ce rapport si étroit à la mort,concrète,hideuse et quotidienne sur les champs de bataille.Avec évidemment le degré d'horreur supplémentaire,cette horreur fratricide de la guerre civile.Lire ce livre c'est s'exposer à certaines difficultés techniques tant les pages sentent la poudre à canon et suintent la peur à chaque instant.L'expérience en serait presque hallucinante.

Chickamauga,un enfant "joue" sabre au clair à commander une colonne de blessés graves qui rampent sur le sol.Dans Une rude bagarre un officier larde un cadavre de son épée,terrorisé par le regard du mort. La rivière du hibou (portée à l'écran par Robert Enrico) par sa délectation morbide nous emmène sur les terres d'Edgar Poe.Dans ce livre vraiment à marquer d'une pierre noire les Deux Cavaliers de l'Apocalypse que sont la Peur et la Mort accompagnent des histoires de frères ennemis,de reconnaissance post-mortem,tout ceci avec une précision presque photographique.Le journalisme n'a jamais quitté tout à fait Ambrose Bierce.Cet homme,parti rejoindre Pancho Villa en 1913,a disparu dans le désert mexicain.Avait-il enfin apprivoisé la Camarde?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eeguab.canalblog.com
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Ambrose Bierce   Mer 13 Aoû 2008 - 20:50

J'adore Bierce. Ce que je préfère chez lui, c'est probablement les 4 nouvelles du Club des parenticides. C'est là que
s'exprime le mieux son humour le plus noir, le plus pessimiste, le plus misanthrope.

Connaissez vous beaucoup d'histoires qui commencent ainsi :

"A l'aube d'une journée d'été, en l'an de grace 1872, j'assassinai mon père, acte qui, à cette époque, produisit sur moi une profonde impression."

A l'épreuve du feu. Dans Le Club des parenticides. P. 211. Grasset, 1966

Ou encore :

"Ayant assassiné ma mère dans des circonstances particulièrement atroces, je fus arrété et mis en jugement, ce qui dura sept années
entières.
Dans son allocution aux jurés, le juge de la Cour déclara que c'était un des crimes les plus abominables qu'il eut jamais été appelé à faire pardonner."


Mon meurtre préféré. Dans Le Club des parenticides. P. 229. Grasset, 1966
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Ambrose Bierce   Jeu 14 Aoû 2008 - 8:30

Moi, c'est Le dictionnaire du diable que je préfére, c'est par moments à mourir de rire.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Ambrose Bierce   Mer 4 Sep 2013 - 19:47

NAISSANCE. - La première et la plus effroyable de toutes les calamités.
Quant à sa nature, il appert qu' elle n' est point uniforme. Castor et Pollux naquirent d' un oeuf. Pallas sortit d' un crane. Galatée fut d' abord un bloc de piere. On sait qu' Arimaxus provenait d' un trou creuxé dans la terre par un éclair. Lacodémon était le fils d' une caverne de l' Etna, et,
personnellement, j' ai vu un homme sortir d' un cellier.

Le dictionnaire du diable.

(Un peu facile quand meme !) content 

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 26
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: Ambrose Bierce   Mer 4 Sep 2013 - 22:06

bix229 a écrit:



(Un peu facile quand meme !) content 
Qu'est-ce que tu en aurais dis toi, personnellement ? Very Happy

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Ambrose Bierce   Mer 4 Sep 2013 - 23:54

colimasson a écrit:
bix229 a écrit:



(Un peu facile quand meme !) content 
Qu'est-ce que tu en aurais dis toi, personnellement ? Very Happy
Juste la première phrase ! Tu le sais très bien, coquine ! Wink 
Plus c' est court, souvent, et mieux c' est !

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 26
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: Ambrose Bierce   Ven 6 Sep 2013 - 9:50

bix229 a écrit:
colimasson a écrit:
bix229 a écrit:



(Un peu facile quand meme !) content 
Qu'est-ce que tu en aurais dis toi, personnellement ? Very Happy
Juste la première phrase ! Tu le sais très bien, coquine ! Wink 
Plus c' est court, souvent, et mieux c' est !
Oh, je m'attendais à une définition personnelle et pas à un plagiat-coupé...
Plus c'est court, mieux c'est, oui, mais ne maintenir que la première phrase serait perdre un peu de l'originalité d'Ambrose Bierce.

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Ambrose Bierce   Ven 6 Sep 2013 - 13:57

Le premier pas vers la mort, ça te va comme définition ? Wink

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Ambrose Bierce   Ven 6 Sep 2013 - 17:49

Autres variantes sur la Naissance :

Une  éternelle arnaque. Ou, Le début de la fin. Ou, celle-là, plus gentille ou nostlagique : L' expulsion
 du paradis.   Sad 

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 26
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: Ambrose Bierce   Dim 8 Sep 2013 - 20:24

bix229 a écrit:
ou nostlagique : L' expulsion
 du paradis.   Sad 
Ca veut donc dire qu'on y retournera !

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Ambrose Bierce   Dim 8 Sep 2013 - 20:37

colimasson a écrit:
bix229 a écrit:
ou nostlagique : L' expulsion
 du paradis.   Sad 
Ca veut donc dire qu'on y retournera !
... A l' état foetal ? Difficile à croire....

Mais bon, dans le livre de Lodoli que je suis en train de lire la Mort est une jolie fille brune et court vetue... Wink

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 26
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: Ambrose Bierce   Mar 10 Sep 2013 - 13:01

bix229 a écrit:
colimasson a écrit:
bix229 a écrit:
ou nostlagique : L' expulsion
 du paradis.   Sad 
Ca veut donc dire qu'on y retournera !
... A l' état foetal ? Difficile à croire....

Mais bon, dans le livre de Lodoli que je suis en train de lire la Mort est une jolie fille brune et court vetue... Wink
Laughing Attention à ne pas t'y précipiter !

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Ambrose Bierce   Lun 18 Aoû 2014 - 17:57

Encore une pour la route :

OINDRE : Graisser un roi, ou tout autre fonctionnaire, déjà suffisamment glissant.

Le Dictionnaire du diable.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Ambrose Bierce   Ven 26 Déc 2014 - 0:31

Allez, on finit l' année avec Bierce :

NIRVANA :  Dans la religion bouddhiste, état d' annihilation extremement agréable accordé aux

Sages, particulièrement à ceux qui sont assez sages pour le comprendre.

Dictionnaire du Diable

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ambrose Bierce   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ambrose Bierce
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: