Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Marina Picasso

Aller en bas 
AuteurMessage
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Marina Picasso Empty
MessageSujet: Marina Picasso   Marina Picasso Icon_minitimeJeu 14 Aoû 2008 - 10:54

Marina Picasso Marina10

Petite fille de Pablo Picasso et d'Olga Kokhlova, fille de Paulo et d'Emilienne Lotte, Marina Picasso est née en 1950, à Cannes. Depuis 1990, elle se consacre à des oeuvres humanitairs au Vietnam. Sa fondation multiplie les actions dont notamment le "Village de la Jeunesse" qui accueille aujourd'hui plus de trois cents orphelins. Elle a cinq enfants.

Grand-père

Mot de l'éditeur
Citation :
c'est l'histoire dePicasso, le plus grand génie du siècle, vu à travers les yeux d'une enfant, Marina, sa petite-fille.
En 1973, à la mort du peintre, elle a vingt-deux ans. Pendant trente ans, elle se tait. Il lui aura fallu toutes ces années pour mettre des mots sur sa souffrance, pour caresser avec une émotion infinie et pleine de pudeur cette cicatrice. De la manière la plus intime, la plus terrible, Marina Picasso écrit jusqu'au-delà de la douleur, là où se trouve aujourd'hui sa liberté : ses enfants et ceux du bout du monde.


Marina Picasso, après 14 ans d'analyse, fait ici un retour sur son enfance passée à l'ombre du peintre dont le génie dévastateur annihila toute vie autour de lui. La face sombre de Picasso nous est révélée ainsi, crûment mais sobrement, et l'on ressent à travers les mots de Marina, la douleur étouffée de l'enfant qu'elle fût.
Partagée, avec son frère adoré Pablito, entre la soif d'amour et de reconnaissance, le désir de plaire et d'approcher le grand homme à qui ils ne demandaient juste que des regards de grand-père mais qui ne leur renvoyait que froideur ou désintérêt, et cette volonté de tenir debout malgré tout, de se construire auprès de ces contours fragiles que représentaient les parents: un père broyé et une mère hystérique.

Ce témoignage m'a bouleversée. Rien de pire que la détresse d'une enfant qui cherche désespérement sa part d'amour. Et j'ai senti l'authenticité dans chacun de ces mots.
Picasso était connu pour ses convictions généreuses, son dégoût du "surplus", mais aussi pour son caractère intransigeant et tryrannique. Ici le voile se déchire avec force et on le découvre mesquin et cruel, à la limite du sadisme, prêt à sacrifier ses descendants sur l'autel de sa gloire.
«Quand je mourrai, ce sera le naufrage; beaucoup seront aspirés par le tourbillon», confiait-t'il.

Citation :
Mon frère, Pablito, s'est suicidé à l'eau de Javel, notre père l'a suivi deux ans plus tard, puis Marie-Thérèse Walter, la muse inconsolable, retrouvée pendue; il y eut aussi Jacqueline, la compagne des derniers jours, qui a fini avec une balle dans la tête, Dora Maar, morte dans la misère au milieu des toiles qu'elle refusait de vendre. C'est un miracle que je sois encore là.


Un constat lucide et terrifiant qui souvent coupe le souffle.
"Nous étions des Picasso, des morts-nés, pris au piège d'une spirale d'espoirs bafoués"


Comme toute biographie elle ne vaut que par la distance que l'on accorde à ces regards forcément personnels, et j'aimerais découvrir Picasso de l'intérieur, par la voix des femmes qui ont partagé sa vie.
Mais ce livre résonne aussi de la somme de souffrance, commune à chaque enfant privé d'amour, et on en ressort forcément troublé.

Certains passages -vers la fin, au moment où l'auteure parait s'être un peu réconciliée avec ses souvenirs- nous éclairent aussi sur son inspiration, la façon que Picasso avait de capturer l'instant.

Citation :
Il ne refaisait pas le monde, il imposait le sien.
Toute sa vie durant, à travers toutes les époques de sa peinture, il cherchait à traquer l'éphémère, à capturer l'instant. Il ne peignait pas, il ne dessinait pas, il ne sculptait pas, il dégorgeait tout ce qu'il ressentait . Il disséquait son âme. Pudeur et impudeur, vitalité et mort, violence et sensibilité , provocation et naiveté, il faisait vibrer toutes ces cordes ave une intensité qui irradiait tous ceux qui l'approchaient.
Et qui les foudroyaient.
Il pratiqua sans merci cette recherche de l'absolu Peu lui importait les armes, comme Don Quichotte, io lui fallait combattre, excercer sa vengeance contre un monde qu'il voulait maîtriser.
"Une bonne peinture, disait -il, devrait être hérissée de lames de rasoir"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Marina Picasso Empty
MessageSujet: Re: Marina Picasso   Marina Picasso Icon_minitimeJeu 14 Aoû 2008 - 12:47

Merci pour cette belle présentation.. j'ai une si grande admiration pour Picasso - bien que je sais qu'il était en tant qu'être humain assez difficile à vivre - je crois que je lui excuse tout ce qu'il a fait subir à ses femmes/enfants en tant que génie..
Mais néanmoins je vais noter ce livre - j’aime aussi découvrir tout le monde autour de lui Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Marina Picasso Empty
MessageSujet: Re: Marina Picasso   Marina Picasso Icon_minitimeJeu 14 Aoû 2008 - 13:09

Il est très beau ce commentaire Aériale...et donne envie de lire le livre...
Je n'ai pas vécu avec lui pour ledire... Razz... mais l'homme Picasso apparaît souvent comme un être détestable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Marina Picasso Empty
MessageSujet: Re: Marina Picasso   Marina Picasso Icon_minitimeJeu 14 Aoû 2008 - 13:53

kenavo a écrit:
Merci pour cette belle présentation.. j'ai une si grande admiration pour Picasso - bien que je sais qu'il était en tant qu'être humain assez difficile à vivre - je crois que je lui excuse tout ce qu'il a fait subir à ses femmes/enfants en tant que génie..
Eh bien Kena, si tu lis ce témoignage vitriolé par la douleur, tu vas devoir revoir un moment ton jugement! C'est en tout cas, ce qu'il m'en reste. Incompréhension devant tant d'égoisme, colère face à ce monstre dévoreur de personnalités qu'il semble avoir été (et qui se faisait Monseigneur par son entourage Shocked )

J'ai vraiment besoin de lire autre chose sur sa vie, parce que là, tout de suite, je suis encore un peu sous le choc et celà rejaillit pour l'instant sur ses oeuvres. Du mal à séparer tout ça....mais ça va revenir
(j'avais promis de vous faire un topo sur son musée d'Antibes innocent )

coline a écrit:
Il est très beau ce commentaire Aériale...et donne envie de lire le livre.Je n'ai pas vécu avec lui pour ledire... Razz... mais l'homme Picasso apparaît souvent comme un être détestable...
Merci Coline et tant mieux si je t'ai donné envie...
Mais détestable, oui... il l'était pour les femmes qui l'approchaient trop longtemps. Foncièrement misogyne je pense.
Je vais chercher des passages qui corroborent mes dires trottine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Marina Picasso Empty
MessageSujet: Re: Marina Picasso   Marina Picasso Icon_minitimeJeu 14 Aoû 2008 - 14:05

aériale a écrit:
Foncièrement misogyne je pense.
On est sur le fil de l'auteur - pas celui de Picasso.. mais on va reprendre cette discussion sur un autre fil.. je ne suis pas de cet avis.. il était égoiste, dévoreur de personalités.. tout ce que tu lui veux - mais pas misogyne!

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Marina Picasso Empty
MessageSujet: Re: Marina Picasso   Marina Picasso Icon_minitimeJeu 14 Aoû 2008 - 14:45

kenavo a écrit:
je ne suis pas de cet avis.. il était égoiste, dévoreur de personalités.. tout ce que tu lui veux - mais pas misogyne!

Attention . Je ne dis pas qu'il n'aimait pas les femmes. Au contraire!
Mais il ne les respectait pas. Encore moins que les autres humains on va dire Wink
Il les aimait pour ce qu'elles lui apportaient sexuellement, mais pas pour l'image qu'elles représentaient.

De toute façon, Seul comptait son Art.

Extrait- A lire dans un souffle et sans respiration ...
Attention ça décoiffe. sourire
Citation :

Mon grand père n'a jamais eu le temps de s'attarder sur le sort de ses proches. Seule comptait sa peinture, la souffrance ou le bonheur que cette peinture lui procurait. Pour la servir et lui désobéir à l'instant même où il devenait le maître, toutes les recettes étaient bonnes. De la même façon qu'il écrasait un tube pour en extraire la vibration d'une couleur, il n'hésitait pas à écraser ceux qui espéraient de lui un quelconque regard. Il aimait les enfants pour le pastel de leur innoncence, les femmes pour les pulsions sexuelles et carnivores qu'elles lui inspiraient. Il fallait qu'elles dégorgent leur mystère. Amateur de chair fraîche, il les dépeçait, les violait, et se nourrissait d'elles. Sang et sperme mêlés. il les exaltait sur ses toiles, leur imposait sa violence, les vouait à la mort lorsque s'émoussait la force sexuelle qu'elles lui insufflaient. La volupté qu'il tirait du sexe et de la peintture était de la même essence. A travers les deux, il essayait de résoudre la passion, la peur et le mépris qu'il avait de la Femme et des femmes. Il les considérait comme porteuses de mort.Monarque des ténèbres, il les travaillait la nuit dans son atelier. Elles devaient être présentes, soumises, obéissantes. Il les toréait alors de son pinceau jusqu'à l'épuisement. Véroniques de bleu, d'orange, de tons francs, mise à mort de rouge, de grenat, de noir, de couleurs incendie. Elles étaientrt sa proie. Il était Minotaure. Corridas sanglantes et indécentes dont il sortait toujours vainqueur. et lumineux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Marina Picasso Empty
MessageSujet: Re: Marina Picasso   Marina Picasso Icon_minitimeJeu 14 Aoû 2008 - 15:48

aériale a écrit:
De toute façon, Seul comptait son Art.
Tout à fait d'accord sur ce point là.. et je ne lui demande pas plus Wink

Et merci pour cet extrait.. cela me donne envie de lire ce livre miammiam

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Marina Picasso Empty
MessageSujet: Marina Picasso   Marina Picasso Icon_minitimeJeu 14 Aoû 2008 - 16:04

Les génies ont presque toujours un coté noir ou meme monstrueux.
Surtout les hommes, les artistes...
Celui de Picasso ne m'était pas inconnu. Les témoignages ne manquaient
pas surtout en ce qui concerne "ses" femmes.
Je me suis souvent demandé par contre pourquoi ces femmes, qui étaient loin d'etre sottes, acceptaient de se laisser ainsi massacrer...
colibri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Marina Picasso Empty
MessageSujet: Re: Marina Picasso   Marina Picasso Icon_minitimeJeu 14 Aoû 2008 - 16:47

bix229 a écrit:
Je me suis souvent demandé par contre pourquoi ces femmes, qui étaient loin d'etre sottes, acceptaient de se laisser ainsi massacrer...
Une des questions que je me suis aussi posées Wink avant de faire une expérience similaire - et malheureusement souvent la seule explication est - l'amour rend aveugle Cool

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chatperlipopette
Zen littéraire
Chatperlipopette

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 54
Localisation : Bretagne

Marina Picasso Empty
MessageSujet: Re: Marina Picasso   Marina Picasso Icon_minitimeJeu 14 Aoû 2008 - 16:56

Pour peu que l'artiste soit en plus charismatique...c'est foutu pour celle qui l'admire et l'aime!
Drôle de personnage Picasso et corrobore ce que je pense de la vie avec un artiste: pas vraiment la joie tout le temps Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Marina Picasso Empty
MessageSujet: Re: Marina Picasso   Marina Picasso Icon_minitimeDim 17 Aoû 2008 - 17:24

Marina Picasso Couver41
Grand-père

Le commentaire de Aériale est bon et complet. Plus rien à ajouter.
Mais ma lecture a été légèrement autre.. donc mes impressions:
Si on compare les gens avec du feu, il y a ceux qui donnent de la chaleur, qui invitent à se mettre autour et de se sentir accueillis – et puis il y a ceux qui ont besoin de vous pour nourrir leur glaise, pour pouvoir continuer à brûler.
Picasso était de ceux là – il dévorait les gens autour de lui, il les utilisait et consacrait tout à son art, à son égoïsme – et surtout à sa peur de mourir !
Ces gens là ne devraient pas avoir d’enfants.. mais qui va le leur dire, qui va leur défendre de faire ce qu’ils ont envie..
Les enfants étant ceux qui sont le plus fragile, le plus innocent – c’est sûr qu’ils ne pouvaient pas sortir indemne de cette expérience.
Mais je plains ici aussi les parents, un fils qui était déjà « déformé » par son père et une mère qui se croyait devenir une ‘star’ en épousant le fils de Picasso..
Incapable eux aussi de donner à leurs enfants dont ils avaient besoin, incapable de les sauver du cercle vicieux qui tournait autour de ce « génie »

Mon regard pour les œuvres de Picasso n’a pas changé à cause de cette lecture. Je connaissais déjà assez ce personnage désagréable qu’il était en dehors de sa peinture.
Mais tenant compte de tout ce qu’il a créé dans sa vie – et on peut dire qu’il brûlait à feu vif – c’était tout simplement impossible que cet artiste soit autre que: égoïste, carnivore et il lui était impossible de donner, voire de donner de l’amour !

Marina Picasso Picass10
Voici une de ses façons de dire ce qu’il avait à dire
Mais – cette image a changé pour moi à tout jamais – parce que Marina Picasso a bien fait de mettre une citation de Pablo Picasso devant son récit :

Pour faire une colombe, il faut d’abord lui tordre le cou.
Pablo Picasso

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Marina Picasso Empty
MessageSujet: Re: Marina Picasso   Marina Picasso Icon_minitimeLun 18 Aoû 2008 - 9:15

kenavo a écrit:
Si on compare les gens avec du feu, il y a ceux qui donnent de la chaleur, qui invitent à se mettre autour et de se sentir accueillis – et puis il y a ceux qui ont besoin de vous pour nourrir leur glaise, pour pouvoir continuer à brûler
Très belle illustration Kenavo et merci pour ton commentaire!
On devine ta passion pour cet artiste et je peux te comprendre, mais j'ai tout de même du mal à excuser l'homme derrière l'artiste.

J'ai vu cette citation sur la colombe et elle m'a frappée aussi. Parce que Picasso n'épargnait rien à son fameux génie, même pas l'innocence. Dorénavant j'aurai toujours cette image d'une colombe ensanglantée quand je penserai à lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Marina Picasso Empty
MessageSujet: Re: Marina Picasso   Marina Picasso Icon_minitimeLun 18 Aoû 2008 - 11:15

aériale a écrit:

On devine ta passion pour cet artiste et je peux te comprendre,
J'ai beaucoup d'autres artistes pour lesquels j'ai une plus grande passion.. je crois que c'est à cause du phénomène - premier artiste que j'ai vraiment percu comme 'artiste' et donc.. cette 'relation' entre lui et moi date depuis si longtemps Wink

aériale a écrit:
mais j'ai tout de même du mal à excuser l'homme derrière l'artiste
je ne sais pas si je l'excuse.. je crois que j'arrive chez lui à faire la différence entre l'un et l'autre (dont j'ai autant de mal avec certains auteurs, va savoir pourquoi jypeurien )

aériale a écrit:
J'ai vu cette citation sur la colombe et elle m'a frappée aussi. Parce que Picasso n'épargnait rien à son fameux génie, même pas l'innocence. Dorénavant j'aurai toujours cette image d'une colombe ensanglantée quand je penserai à lui...
pour moi cette image va quand même aussi rester Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angeline
Envolée postale
Angeline

Messages : 169
Inscription le : 31/10/2008
Age : 59
Localisation : Dans un livre.

Marina Picasso Empty
MessageSujet: Re: Marina Picasso   Marina Picasso Icon_minitimeMer 17 Déc 2008 - 18:39

j'ai lu ce livre : Aeriale a tout dit, on découvre l'homme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
liloutine
Envolée postale
liloutine

Messages : 138
Inscription le : 30/09/2007
Age : 37
Localisation : cannes

Marina Picasso Empty
MessageSujet: Re: Marina Picasso   Marina Picasso Icon_minitimeJeu 26 Mar 2009 - 12:23

C'est un livre que j'ai découvert lorsque que j'étais adolescente il m' a beaucoup marqué. La souffrance qu'elle exprime de son enfance m'a bien entendu touché en plein coeur. Je suis entièrement d'accord avec le commentaire de Kenavo et merci beaucoup à Ariale qui à su metre en lumière ce joli livre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Marina Picasso Empty
MessageSujet: Re: Marina Picasso   Marina Picasso Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Marina Picasso
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» on retrouve une guitare signée Picasso dans une boîte à chaussures
» Poisson pané au four avec sa sauce à la moutarde - Louise Picasso
» Marina
» quelques recettes à partager...
» Damar : Les vidéos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: